Crédit photo Rapido Photos

Les Cyclones de Joliette-Crabtree Junior AA, dirigés cette saison par Michaël Dupuis, débutaient leur saison régulière le week-end dernier avec deux rencontres en 24 heures.

Tout d’abord, le 22 septembre, Les Cyclones se mesuraient aux Gladiateurs de Mascouche à l’aréna de l’endroit. Les Cyclones ont subi une défaite honorable de 3-2. Ce fut une rencontre serrée alors qu'en première période, un seul but fût marqué, celui de William Léveillé-Froment des Gladiateurs. En deuxième,  Phillipe Dupuis a répliqué pour les Cyclones à 9 :43 mais 26 secondes plus tard, Alexandre Trudeau redonnait les devants aux locaux. Gabriel Saint-Laurent a creusé l’écart à deux buts avec moins de deux minutes à faire en période médiane.

En troisième,  le talentueux Frédéric  Decelles a redonné espoir aux Cyclones mais ce ne fut pas suffisant, les Cyclones ne parvenant pas à inscrire le but égalisateur.

Victoire face à Mirabel

Le lendemain, à Mirabel, les Cyclones qui tiraient de l’arrière 3-1 sont revenus en force et l’ont emporter 5-3.  Jérémie Guilban, Christopher Verreault et Frédéric Decelles se sont particulièrement illustrés pour les gagnants. Malheureusement au moment de mettre ce texte en ligne, le sommaire de la partie n’était pas disponible.

La prochaine rencontre des Cyclones aura lieu le 29 septembre alors qu’ils rendront visite au National de Rosemère à 20h. Rappelons que le premier match local aura lieu le dimanche 7 octobre à 16h30 au Centre Récréatif Marcel-Bonin.

Photo courtoisie

La Ligue de Hockey Junior AAA du Québec a annoncé lundi, ses sélections  pour les titres de joueurs défensif et offensif pour la période du 17 au 23 septembre 2018.

Sur le plan offensif, la palme revient à Noah Corson des Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon. Originaire de Sherbrooke, au Québec, Corson a hérité de 2 buts et 7 aides pour un total  de 9 points en 3 parties, en plus de quérir un différentiel de 0.

L’attaquant de 20 ans connaît un excellent début de saison grâce à ses  4 buts et 15 passes en huit rencontres. Ses 19 points le place au deuxième rang, à égalité avec un autre joueur des Prédateurs, Vincent Blanchette (9-10). Blanchette, incidemment, était aussi parmi les candidats pour le joueur offensif de la semaine pour le circuit Laporte..

Photo courtoisie

Les Loups de Saint-Gabriel ont connu un week-end parfait en remportant deux autres victoires.

La troupe d'Éric Piette disputait tout d'abord son premier match local, le 21 septembre, en recevant le Red Knight de Marieville.

Pour l'occasion les Loups ont hissé une bannière soulignant leur victoire en finale, l'an dernier. Par la même occasion les Loups en ont profité pour souligner l'excellent travail de Simon Gaudet, Mathieu Blanchard et Yanic Pelletier  avec le Blizzard et les Loups de St-Gabriel.

Ces trois joueurs ont joué cinq saisons avec le Blizzard de 2010 à 2015 et deux saisons avec les Loups, avant d'accrocher définitivement leurs patins en 2018.       

Photo courtoisie
Photo courtoisie

Pour revenir au match, le Red Knight de Marieville a connu un très bon début de match, prenant même les devants 1-0 grâce au but de Patrick Provencher marqué à 2:58. Saint-Gabriel marque ensuite deux fois avant la fin de la première période. Tommy Maltais provoque d'abord l'égalité à 15:25 aidé de Bonin et Bazinet et Marc-Antoine Pilon complète le pointage de ce premier vingt en comptant 16 secondes plus tard sur une passe de Marc-André Labelle.         

La deuxième période fût désastreuse pour Marieville qui accorde quatre buts sans riposte aux Loups. Samuel Pesant inscrit le 3ième but des siens à 1:43 assisté de Marc-Olivier Bazinet. À 12:20 Charles Landry marque son premier de la saison sans aide. Mar-Antoine Desnoyers marque lui aussi son premier de la saison sur des passes de Landry et Fraser à 13:42 de la deuxième. Chyp Fraser porte le compte 6-1 en inscrivant son troisième de la saison aidé de Labelle.                                                  

Les Loups dominent complètement le 3ième vingt et ratent plusieurs occasions d'augmenter leur avance. A souligner l'excellent travail de Frédéric Roy, le gardien des Red Knights, sans qui la défaite aurait pu être écrasante. Chacune des équipes a inscrit un but au dernier vingt. David Duhamel porte le compte 7-1 avec son second de la saison avec l'aide de Pesant et Labelle avant de voir Ryan Thompson du Marieville compléter la feuille de pointage.

Le gardien des Loups Philippe Bleau a très bien fait lui aussi devant le but des siens même s'il a été peu occupé.                                                                                                                                       

Victoire à Farnham

Moins de 24 heures plus tard, Saint-Gabriel était à Farnham afin d’affronter le Cuisine Action de Farnham.

Les Loups l’ont finalement emporté 3-2 dans une excellente rencontre disputée sous le signe de la rapidité entremêlé de robustesse.

Privé des services de quelques joueurs blessés l'entraîneur Eric Piette a dû se débrouiller avec seulement trois trios et cinq défenseurs.      

C'est Farnham qui ouvre le pointage lorsque Guillaume Martel inscrit son troisième cette saison. À 9:13, David Charbonneau marque à son tour pour le Cuisine Action donnant une priorité de deux buts aux locaux. Les Loups réduisent l'avance à 2-1 lorsque le défenseur Marc-André Desnoyers inscrit son deuxième de la campagne sur une passe de Marc-André Labelle.

Un seul but a été réussi en deuième période, celui de Maxime Bonin des Loups aidé de Raphaël Ducharme et d'Antoine Venne à 10:17. Il y a eu plusieurs chances de marquer pour les deux équipes au cours de cet engagement. Les gardiens Bleau et Demers se sont signalés en réussissant quelques arrêts spectaculaires. Le deuxième vingt s'est terminé avec une égalité de 2-2.

Loups Saint-Gabriel, Simon Gaudet, Yanic Pelletier
Photo courtoisie

Les Loups connaissent une excellente troisième période forçant le gardien adverse à se surpasser en plusieurs occasions. C'est finalement Samuel Pesant avec son deuxième de la saison, avec l'aide de Marc-Olivier Bazinet, qui donne les devants à Saint-Gabriel avec un peu moins de sept minutes à jouer. Le Cuisine Action de Farnham        retire son gardien avec 1:28 à faire au match. Les Loups écopent d'une punition et doivent se défendre à 6 contre 4. Saint-Gabriel tient le coup et l'emporte 3-2.

Samedi, le septembre, les Loups se dirigeront vers Saint-Hubert pour y affronter les Mustangs. Tout un duel est à prévoir entre les deux équipes car Saint-Hubert représente une des meilleures formations de la ligue. 

L'action ne manque jamais entre ces deux équipes. Les fans des des Loups devront patienter jusqu'au 14 octobre avant de revoir leur équipe favorite à domicile, alors qu'ils recevront la visite des Riverains de Saint-Hilaire.                                                                                     

 

Photo Guy Latour

Les Prédateurs de Saint-Gabriel ont mis fin à une séquence de deux cinglantes défaites.

La troupe de Sébastien Renaud a bien entamé sa séquence de trois matchs en quatre soirs grâce à un gain de 7-3 contre les  Braves à Valleyfield, le 20 septembre, à l’aréna Salaberry.

La partie s’est jouée dès la première période alors que les visiteurs se sont donné une confortable avance de 5 à 1.

Vincent Blanchette a ouvert la marque avec 7e à 3:41. Nicolas Desgrosseillers a créé l’égalité 38 secondes plus tard. Mais l’attaque de Saint-Gabriel a explosé avec quatre buts en sept minutes soit le troisième de Noah Corson, le quatrième de Sheldon Dubé-Ottawa, le cinquième d’Anthony Morin et le troisième de Philippe Arsenault.

Prédateurs de Saint-Gabriel, capitaine, Nathan Tremblay
Photo Guy Latour

« Les gars ont très bien répondu après la pratique punitive de mardi. Il y a encore du travail à faire sur le plan défensif mais j’ai bien aimé notre effort », a mentionné l’entraîneur des Prédateurs, Sébastien Renaud, après la rencontre.

Saint-Gabriel a cependant connu un passage à vide au deuxième vingt en étant limité à seulement deux tirs dans les 12 premières minutes. Nathan Tremblay a inscrit son premier de la campagne à 15:46 durant un avantage numérique pour porter la marque à 6-1 après 40 minutes de jeu pour les visiteurs.

Les Braves sont revenus dans le match avec deux buts tôt en troisième, soit celui d’Étienne Caron  à la 20e seconde et celui de Derek Dicaire à 5:12. Les Prédateurs ont ajouté un septième filet par l’entremise du deuxième du match de Morin.

Prédateurs de Saint-Gabriel, capitaine, Nathan Tremblay
Photo Guy Latour

Saint-Gabriel a dominé 41-36 au chapitre des tirs au but. Jonathan Cournoyer a inscrit sa deuxième victoire contre autant de défaites.

Muté à l’attaque, le nouveau capitaine des Prédateurs, Nathan Tremblay (1-2) a fait sentir sa présence aux côté de Noah Corson (1-3) et Anthony Morin (1-3), ses deux assistants pour la saison.

« C’est sûr que je jouais avec deux gars rapides mais j’ai essayé d’apporter quelque chose de différent sur la glace en leur faisant de la place », a expliqué Tremblay, un gaillard de 6’1 et 245 livres.

Le trio a terminé a soirée avec 11 points. A l’issue du match, Corson s’est provisoirement emparé du premier rang des pointeurs avec 14 points dont trois buts après six parties.

Les Prédateurs poursuivront leur périple sur la route en se rendant à Granby ce soir (21 septembre) et au Lac St-Louis (dimanche après-midi).

Prédateurs de Saint-Gabriel, capitaine, Nathan Tremblay
Photo Guy Latour

Photo courtoisie

Les Prédateurs de Saint-Gabriel ont récolté quatre points sur une possibilité de six, lors de leur séquence de trois parties en quatre soirs.

Après leur belle victoire contre Valleyfield, le 20 septembre, la troupe de Sébastien Renaud a trébuché 7 à 1, le lendemain, à Granby contre les Inouk, qui sont toujours invaincus en six matchs.

Les locaux ont pris l’avance 1-0 après la première période et 4-0 après 38 minutes de jeu. Vincent Blanchette a évité le jeu blanc, pour les Prédateurs, en marquant avec trois secondes à faire en deuxième. 

Devant le filet de Saint-Gabriel, Jonathan Cournoyer a subi sa troisième défaite contre deux victoires en allouant six buts sur 41 lancers en 52 minutes de travail, Justin Choinière a cédé une fois. Les Prédateurs ont tiré à 25 reprises sur Marc-Antoine Dufour.

Gain de 8-4 au Lac St-Louis

Les Prédateurs se sont bien repris, le 23 septembre, en doublant le Revolution du Lac St-Louis, 8-4 au Sportplex de Pierrefonds.

Les hommes de Sébastien Renaud ont pris l’avance 3-0 après 15:20 grâce au deuxième d’Isaac Prud’homme, le quatrième de Noah Corson et le neuvième de Vincent Blanchette.  Jacob Smith a marqué le seul but des locaux à 16:00 de la première.

Shadow Reuben a réduit l’écart à 3-2 à 5:55 du deuxième vingt. Saint-Gabriel a cependant marqué trois fois en moins de quatre minutes grâce à un doublé d’Antoine Arsenault (8e et 9e) ainsi que le septième d’Anthony Morin.  Samuel Bourdages a marqué le troisième du Revolution avant la fin de l’engagement, c’était 7-3 pour les Prédateurs après 40 minutes de jeu.

Les visiteurs ont poursuivi leur domination en troisième alors que Zachary Maheu marquait son premier de la saison, alors qu’Arsenault complétait son tour du chapeau.  Bourdages a complété la marque pour le Lac St-Louis avec moins de quatre minutes à faire dans la rencontre.

Vincent Blanchette (1-4) a terminé la partie avec cinq points alors que Philippe Arsenault (3-1) et Noah Corson (1-3) ont récolté quatre point chacun dans cette victoire.

À son premier départ en carrière dans la LHJAAAQ, Justin Choinière a remporté son premier gain pour les Prédateurs en repoussant 28 des 32 rondelles dirigées vers lui. Saint-Gabriel a obtenu 35 tirs sur les deux gardiens du Révolution.

Cette semaine

Les Prédateurs seront en action deux fois au cours de la prochaine fin de semaine.

Saint-Gabriel accueillera le Collège-Français de Longueuil, le 28 septembre, dès 20h à l’éarna Familiprix. Deux jours, plus tard, les Prédateurs se rendront à Chambly, à compter de 16h afin de croiser le fer avec les Forts.

 

 

Photo Daniel Chamberland

Le week-end dernier, la formation de hockey sénior des Sportifs Pétroles Bélanger disputait deux matchs en deux soirs, soit le vendredi 21 et le samedi 22 septembre. Ce fut une fin de semaine positive sur toute la ligne car la formation joliettaine a remporté ses deux duels.

Victoire en fusillade face à Louiseville

Vendredi soir, les Sportifs Pétroles Bélanger affrontait leur bête noire des dernières séries éliminatoires, soit le Bellemare de Louiseville. Ce fut un match endiablé et très rude car plusieurs pénalités pour rudesse et coup de bâton furent signalées. Par contre un seul combat a éclaté au cours de cette rencontre. Les Sportifs ont pris une avance de 3-0 dès le premier vingt grâce à des buts de David Roch, David Poulin et Nicolas Pelletier. Aucun but ne fut marqué en deuxième période.

En troisième, à 3:16, Jonathan Castonguay inscrivait un premier but pour les locaux. En fin de match, profitant de l’indiscipline des visiteurs, Fabien Laniel et Danick Poirier, un ancien des Sportifs, ont inscrit chacun un but en avantage numérique pour ramener l’égalité dans le match.

Après une période de prolongation sans faire de maître, c’est finalement David Roch qui a donné la victoire aux Sportifs Pétroles Bélanger en fusillade.

Premier match convaincant à domicile

Le lendemain, les protégés de André Lachance et Gaby Roch recevait pour l’occasion les Maroons de Waterloo, ceux-là mêmes qui l’avait emporté 5-4 le week-end dernier. Devant une belle foule venue encourager leurs favoris, les Sportifs ont remporté un gain de 4-2. David Fortier et David Lizotte ont été les buteurs des locaux avec deux buts chacun. Frédéric Piché était le gardien des Sportifs et il a été très solide tout au long du match, repoussant 23 des 25 rondelles dirigées vers lui.

En entrevue après la rencontre, le personnel d’entraîneurs s’est montré très satisfait des efforts déployés par l’ensemble de l’équipe.

«Malgré le fait que c’était deux matchs en deux soirs, on a vu de très belles choses, les gars ont démontré une bonne attitude. De plus on a vu des belles exécutions. on est très satisfaits» a résumé Gaby Roch, directeur-gérant et entraîneur-adjoint des Sportifs.

Le week-end prochain les Sportifs Pétroles Bélanger accueilleront le Condor de Nicolet, qui rappelons le, ont conclu une méga transaction qui a amené David, Dany et Joêl Roch à Joliette. Le match aura lieu samedi le 29 septembre à 20h30. C’est à ne pas manquer.

Photo courtoisie

Les Sportifs Pétrole Bélanger de Joliette ont annoncé la signature de quatre nouveaux joueurs en vue de la prochaine saison.

Il s’agit des attaquants Rock Régimbald, Olivier Jodoin, Nathan Medeiros et Gabriel Paquin.  Régimbald, 26 ans, est un centre ayant disputé quatre saisons dans la LHJMQ avec Chicoutimi et Gatineau.  En 252 matchs, il a inscrit 51 buts et 94 passes. Il a aussi joué 67 parties au hockey universitaire avec McGill et Ottawa.

« C’est un joueur qui a beaucoup d’expérience dans le junior majeur. Il va nous amener beaucoup d’offensive et fera assurément partie de notre top 6 d’attaquants »,  a déclaré le directeur-gérant et entraîneur-adjoint des Sportifs Pétrole Bélanger, Gaby Roch.

Pour ce qui est d’Olivier Jodoin, celui-ci viendra prêter main forte à l’équipe joliettainne au cours de la saison, puisqu’il n’est présentement pas disponible en raison de ses études universitaires.

Jodoin est un ailier gaucher de 25 ans. il a joué 156 matchs dans LHJMQ avec Cape-Breton, l’Île-du-Prince-Édouard,  Shawinigan et Baie-Comeau. Il a aussi inscrit 103 points dont 44 buts avec Sainte-Agathe, à sa dernière année junior.

« Olivier a remporté la coupe deux fois de suite avec Louiseville, sous les ordres d’André Lachance.  C’est un travailleur acharné et un joueur fait sur mesure pour jouer sur la petite glace du Centre Marcel-Bonin », a souligné Gaby Roch.

Pour ce qui est Nathan Medeiros et Gabriel Paquin, ce sont deux attaquants qui ont connu du succès dans le junior AAA et qui apporteront une belle profondeur aux Sportifs Pétrole Bélanger.

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.