Photo courtoisie

Plus de 200 personnes étaient réunies, ce jeudi 30 mai à L’Assomption, à l’occasion d’une journée de sensibilisation sur l’entente multisectorielle entre la Direction de la protection de la jeunesse de Lanaudière et ses divers partenaires. Cette entente détermine le rôle de chacun dans la protection d’un enfant victime d’abus sexuel ou physique.

Parmi les participants se trouvaient des représentants de la Commission scolaire des Samares, la Commission scolaire des Affluents, les CPE et services de garde, la Sûreté du Québec, plusieurs corps policiers des MRC de Lanaudière, des organismes communautaires, le Directeur des poursuites criminelles et pénales, des avocats du contentieux du CISSS de Lanaudière et des membres de la communauté autochtone.   

L’entente multisectorielle existe depuis de nombreuses années et fait l’objet d’échanges réguliers avec les partenaires. Son but est d’éviter à l’enfant de devoir répéter son histoire à de multiples intervenants. Elle fait en sorte que sa protection soit assurée, que ses droits soient respectés et que les personnes concernées par la situation en soient informées.

entente multisectorielle, DPJ, Lanaudière, rencontre, partenaires
Photo courtoisie

Photo courtoisie

La Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière a lancé dernièrement son programme de dons planifiés, mis à jour afin de sensibiliser les gens, autant ceux qui pourraient être intéressés par un tel don que les professionnels de la région qui peuvent le suggérer à leur clientèle.

Ce programme se veut à la fois en continuité avec ce qui s’est fait dans le passé, tout en étant revampé avec les façons de faire du présent! Et ce, pour le futur, l’avenir de la fondation!

Ce qu’est un don planifié

Le don planifié est un don qui fait l’objet d’une planification financière, fiscale ou successorale. C’est tout d’abord un geste du cœur, une action philanthropique réfléchie, effectuée dans l’immédiat ou dans le futur, qui reflète la volonté du donateur, donc ses désirs et ses objectifs philanthropiques, tout en tenant compte de ses réalités financières ou personnelles. Mais c’est aussi un don qui permet souvent de faire un don plus élevé que ce que nous avions prévu et qui est fiscalement avantageux. Tout don, qu’il soit planifié ou non, peut être dédié à un département ou une installation de façon spécifique, en fonction de notre expérience ou de nos valeurs.

Il existe plusieurs types de dons planifiés, soit :       

- Don en biens

- Don via une fiducie résiduaire de bienfaisance

- Don de rente dos à dos

- Don en actions

- Don d’assurance vie

- Don par testament (legs)

- Don en REER et FEER

Historique du programme

Il y a longtemps que la fondation reçoit des dons planifiés et fait des actions pour en recevoir. C’est en 1994 que la fondation a vu arriver le premier legs (don par testament), soit 10 ans après la création de l’organisme. Par la suite, c’est sous forme de dotation que les donateurs ont fait en majorité des dons planifiés. Le premier comité de dons planifiés a été fondé en 2000, alors que c’est en 2001 que les administrateurs de l’époque ont débuté la création du programme de dotation. C’est aussi à ce moment que des stratégies pour les dons d’assurance vie ont été effectuées; ce qui était plutôt novateur pour une fondation d’un hôpital de région à cette époque.
C’est en 2004 que les fonds de dotation au nom des donateurs ont débuté. Le principe est encore le même aujourd’hui. Il est possible de créer un fonds de dotation avec un montant minimum de 2 500 $ qui est placé dans un fonds inaliénable, alors que les intérêts sont utilisés pour la mission de la fondation chaque année. A ce jour, un capital de plus de 350 000 $ est dans ce fonds à la fondation. Déjà, il y a 15 ans, les gens avaient à cœur la pérennité de leur fondation et la santé des générations futures. Vers 2008, un nouveau comité de dons planifiés a vu le jour afin de donner un nouveau souffle au programme. De 2009 à 2011, un conseiller aux dons planifiés avait été engagé afin de développer davantage le programme et activer ou réactiver des fonds de dotation.
« Au Québec, les programmes de dons planifiés prennent de plus en plus de place. Nous sommes plus matures philanthropiquement, je veux dire que nous sommes de plus en plus conscients de l’impact que nos dons peuvent avoir, qu’ils peuvent faire une réelle différence. On le sent ici dans la région. Notre population est vieillissante, de plus en plus de transferts de patrimoines se feront dans les prochaines années avec des sommes importantes qui changeront de main et passeront à la génération suivante. », a souligné Dany Belleville, présidente de la fondation.

Mise à jour du programme
Aujourd’hui, la fondation veut encore et toujours bonifier ce programme et le faire connaître. Avec la campagne majeure qui s’est terminée en 2018 et qui se poursuit encore au niveau de la reconnaissance et des projets qui commencent à voir le jour, le moment est parfait. Plus de gens connaissent et se rapprochent de la fondation; c’est donc une belle opportunité qui se présente à l’organisation.
C’est pourquoi la fondation a créé un comité de dons planifiés afin de revoir le programme. Ce comité est formé de Me Anne-Marie Lachapelle, notaire associée chez GCL | Gagnon, Cantin, Lachapelle et associés SENCRL notaires, Stéphane Morel, conseiller en sécurité financière chez iA Groupe financier | Services financiers Stéphane Morel et Simon Rivest, fiscaliste chez Planification fiscale Simon Rivest inc. Ceux-ci ont comme principal mandat d’agir en tant que consultants pour la fondation, mais contribuent également au déploiement du programme, que ce soit en sensibilisant leur clientèle à ce type de dons ainsi que leurs confrères de travail.
De plus, une refonte complète des outils de promotion du programme a été effectuée, de même qu’une formation de base sur les dons planifiés a eu lieu à l’automne dernier, en collaboration avec la Chambre de commerce du Grand Joliette et Philanthropie Lanaudière, et était offerte aux professionnels de la région et représentants d’organismes communautaires.
Finalement, un cercle de reconnaissance, sous le nom Cercle de l’Arbre de vie, a également été créé pour les gens ayant fait un don planifié dans le passé et ceux s’étant engagés à le faire. Une épinglette distinctive a été remise aux donateurs présents au lancement et les autres donateurs recevront la leur prochainement. Sur cette épinglette, un arbre s’y trouve afin de représenter la croissance de la fondation, mais ses racines, son tronc et ses branches traduisent également le parcours de la vie, par le passé, le présent et le futur. Et le cœur du logo de la fondation se trouve au centre, afin que la fondation soit au cœur de toute démarche en dons planifiés.
La fondation remercie tous les donateurs qui ont effectué un don planifié par le passé, mais aussi ceux qui se sont engagés à en faire un dans le futur, et en profite pour rappeler l’importance de signifier à la fondation tout engagement fait pour la fondation, que ce soit sur testament ou en contrat d’assurance vie.

Photo courtoisie

L’équipe des bénévoles du Centre hospitalier De Lanaudière (CHDL) invite la population à participer en grand nombre à sa collecte de sang annuelle, le mercredi 5 juin prochain de 9 h à 16 h, au gymnase du CHDL.

Nous rappelons que les besoins en sang sont considérables en saison estivale et qu’un don de sang peut se transformer en un don de vie.

Voici les critères pour donner du sang :

- Être en santé et en forme la journée du don;

- Être âgé entre 18 et 70 ans inclusivement;

- Peser plus de 110 lb ou 50 kg;

- Avoir attendu 56 jours depuis le dernier don;

- Présenter une pièce d’identité.

À l’occasion de la collecte de sang, le stationnement P4 du CHDL (à l’arrière, près du gymnase) sera gratuit pour les donneurs.

Les bénévoles du CHDL invitent les habitués de cette collecte à en parler à leur entourage, leurs amis et leurs voisins.

Photo courtoisie

La Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière a tenu, le 22 mai dernier, son assemblée générale annuelle lors de laquelle un survol de la dernière année a été présenté aux membres du conseil d’administration et à certains donateurs présents.

À la première séance du conseil d’administration qui a suivi la 29e assemblée générale annuelle, ce fut l’occasion pour madame Dany Belleville, copropriétaire de Plastiques GPR inc., de renouveler son mandat en tant que présidente du conseil d’administration de la fondation pour une deuxième année.

Un conseil d’administration solide

Alors que l’an dernier la fondation accueillait six nouveaux administrateurs au sein de son conseil d’administration, cette année, tous ont confirmé le renouvellement de leur mandat pour la prochaine année.

 C’est donc un conseil d’administration solide, formé de gens d’affaires connaissant très bien la fondation qui siégeront pour l’année à venir. Il sera donc composé de Dany Belleville (présidente), copropriétaire de Plastiques GPR inc. - Éric Généreux (vice-président), ingénieur et vice-président aux Entreprises Généreux - Julie Legros (trésorière), chef comptabilité générale chez Harnois Énergies - Me Anne-Marie Lachapelle (secrétaire), notaire associée au cabinet GCL | Gagnon, Cantin, Lachapelle & Associés S.E.N.C.R.L., notaires - Éric Arbour, directeur général au Groupe CRH Canada – Cimenterie de Joliette - Alexandre Comtois, pharmacien-copropriétaire des Familiprix Hugo Flamand et Alexandre Comtois de Saint-Félix-de-Valois et Joliette - Annie-Claude Gaudet, vice-présidente associée au Services aux entreprises à la Banque Nationale de Joliette - Jérôme Landry, pharmacien à la Pharmacie Proxim Comtois, Landry et Ouellet de Saint-Jean-de-Matha – Dre Myriam Parent, copropriétaire de l’Hôpital Vétérinaire des Prairie - Dr Michel Dunberry, chirurgien et chef du département de chirurgie au CISSS de Lanaudière - Jean Denommé, retraité - Dre Isabelle Létourneau, néphrologue et chef du service de la néphrologie au CISSS de Lanaudière.

 Se dépasser pour le bien-être de sa collectivité

 L’année 2018 s’est déroulée sous l’emblème de la toute première campagne majeure de la fondation, lancée en juin 2016 et ayant pour objectif d’amasser 10 M $ sur cinq ans. La fondation a pu constater la générosité impressionnante de la part du milieu des affaires, de la population, des bénévoles et des partenaires qui ont à cœur la réussite de cette campagne, mais avant tout la réalisation de projets d’ampleur en santé sur le territoire du nord de Lanaudière.

En effet, c’est un impressionnant montant de 10 250 500 $ qui a été amassé en dons et promesses de don et qui a été annoncé en grande pompe lors de la clôture de campagne. Les membres du conseil d’administration peuvent être fiers d’avoir clôturé cette première campagne majeure en dépassant l’objectif financier fixé. Mais le réel dépassement pour l’équipe de la fondation, le cabinet de campagne et le conseil d’administration est encore plus grand; tous sont extrêmement heureux de l’impact que cette campagne a eu et aura pour la population en termes d’amélioration des soins et des services offerts, mais également très reconnaissants de la belle et grande réponse des gens de cœur qui ont contribué à la campagne.

 

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.