Courtoisie

Leucan Laurentides-Lanaudière est très fière de lancer aujourd’hui dans sa région, la 17e édition du  Défi têtes raséesMD Leucan, présenté par  PROXIM. Cette année, Leucan mise sur la force du groupe et lance le Défi des leaders Leucan.

Cette nouvelle initiative du Défi têtes rasées Leucan invite les dirigeants d’entreprise à devenir un leader dans leur communauté en organisant un Défi têtes rasées Leucan dans leur entreprise. Chaque leader s’engage à amasser un minimum de 25 000 $ avec son groupe. Pour en savoir plus sur les leaders de la campagne et pour les encourager, la population est invitée à visiter le leaders.tetesrasees.com.

M. Mathieu Déziel, coordonnateur de Leucan Laurentides-Lanaudière, ajoute également que « faire le Défi en équipe, c’est renforcer le sentiment d’appartenance au groupe et vivre une expérience inoubliable. Évidemment, c’est aussi faire une différence dans la vie des enfants atteints de cancer et de leur famille ».

Pour l’édition 2017, Leucan Laurentides-Lanaudière peut compter sur ses présidents d’honneur et ses jeunes porte- paroles ainsi que ses fidèles partenaires accueillant les sites officiels de Leucan depuis plusieurs années.

Carrefour du Nord de Saint-Jérôme | 28 mai

Jeanne Lachance, jeune membre de Leucan et résidente de Saint-Jérôme, a accepté le rôle de porte-parole.

Galeries Rive Nord de Repentigny | 28 mai

M. Benoit Delisle, directeur des ventes chez TC Média Hebdo Rive Nord, assurera le rôle de président d’honneur. À titre de porte-parole, Zackary Groubos, jeune membre de Leucan, se joint à lui.

Place Rosemère | 4 juin

C’est en collaboration que Mme Johanne-Claire Bérubé, directeure générale de la Place Rosemère, et Richart Roy, coiffeur au Salon Jacques Despars, s’impliquent en tant que coprésidents d’honneur pour le 15e  anniversaire du Défi. Ayant récemment terminé ses traitements, Ariel Forget, jeune membre de Leucan se joint à eux en tant que porte- parole.

Galeries Joliette | 4 juin

Sophie Lacas, membre de Leucan tout juste âgée de 2 ans et demi, agira à titre d’enfant porte-parole accompagnée de sa famille.

Galeries Terrebonne | 17 septembre

Le rôle de jeune porte-parole sera assuré par Ariane Blanchard, jeune membre de Leucan âgée de 10 ans.

Festival de la galette et des saveurs du terroir de Saint-Eustache | 17 septembre

Loudovick Gauthier, jeune membre de Leucan et citoyen de la région, sera présent à titre de porte-parole.

Il est possible pour la population de s’inscrire à l’un des sites de rasage mentionné ci-dessus au courant de l’année ou de soutenir un participant en visitant le tetesrasees.com.

Leucan Laurentides-Lanaudière tient également à souligner la générosité de PROXIM, présentateur de l’événement pour une 2e année, de  Mia, qui a créé pour une 3e année les boucles d’oreilles de l’Espoir Leucan, un bijou vendu au profit de l’Association, de Dominic Paquet, porte-parole bénévole provincial pour une 6e année consécutive et de ses partenaires régionaux : CIME FM, M103,5 FM et Imagi Affichage.

Courtoisie

Le Club optimiste de Sainte-Béatrix a organisé pour une 15e édition un Berce-O-Thon qui a eu lieu les 25 et 26 février dernier au Pavillon du village de Sainte-Béatrix. C’est une somme record de 16 350 $ qui a été annoncée à la fin de l’événement, au plus grand bonheur des organisateurs et de tous les participants.

L’organisation a donc dépassé avec fierté l’objectif fixé à 15 000 $. C’est au total près de 125 000 $ qui ont été amassés en 15 ans.

Comme par les années passées, les fonds sont remis à la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière, en particulier pour le secteur de la pédiatrie du Centre hospitalier régional De Lanaudière. Le Club optimiste de Sainte-Béatrix a donc comme souci le mieux-être des enfants malades. Cette année, un mannequin pour pratiquer la réanimation chez les nouveau-nés sera acquis grâce à cette activité-bénéfice et un cahier à colorier pour les enfants malades sera réalisé, également avec les fonds.

« Imaginez en 15 ans, ce ne sont pas loin de 7 560 000 coups de bercement qui ont été réalisés, considérant qu’un berceur fait 35 coups par minute; ce n’est pas rien! Et grâce à cette belle action, les enfants malades voient leur qualité de vie et de soins s’améliorer. Bravo et merci à vous tous pour tant de générosité, d’implication et de dynamisme; vous êtes beaux à voir! », a déclaré sur place Caroline Martel, directrice générale de la fondation.

La fondation tient à remercier le Club optimiste de Sainte-Béatrix et tous les participants pour leur dévouement envers la cause. Un exemple à suivre remarquable et précieux pour une fondation!

Courtoisie

« M. Barrette, maintenir la date du 1er avril pour lancer la centralisation massive des examens de laboratoire est totalement irréaliste et précipité. Si vous persistez, vous allez droit dans un mur », indique le responsable régional de l’APTS, Richard Belhumeur. C’est également le message qui est envoyé aujourd’hui par les technologistes médicaux de Lanaudière.

« M. Barrette fonce dans un mur pendant que les technologistes médicaux continuent de sonner l’alarme. À deux semaines du coup d’envoi d’OPTILAB, nous n’avons reçu aucune garantie que la sécurité des échantillons sera assurée, malgré leur transport sur des centaines de kilomètres dans plusieurs cas, s’inquiète le porte-parole de l’APTS. Sans compter que les systèmes informatiques sont incompatibles entre eux et que les établissements serveurs n’ont pas la capacité physique de recevoir les milliers de nouveaux échantillons qui déferleront à la suite de l’implantation d’OPTILAB. »

La question du transport sécuritaire est tout particulièrement inquiétante. Rappelons que la proportion des échantillons qui voyageront augmentera à 70 % après le passage de l’ouragan OPTILAB. L’APTS a calculé les distances qui sépareront maintenant les patients du laboratoire serveur qui analysera leurs échantillons. Ces échantillons vont parcourir jusqu’à 165 km pour se rendre à la Cité de la Santé de Laval. « Ces distances sont inquiétantes quand on sait que plus on déplace un échantillon, plus on risque de l’endommager, de l’altérer, et donc de fausser les résultats qui sont essentiels à établir de bons diagnostics », précise Richard Belhumeur.

Selon des informations obtenues par l’APTS, le ministère de la Santé et des Services sociaux a confié à une équipe de chercheurs universitaires en 2013 le mandat de « planifier les routes et les exigences de transport requises pour résoudre les problèmes reliés au transport des échantillons de biologie médicale dans la province de Québec ». L’APTS demande au ministre Barrette de rendre ce rapport public avant le 1er avril. « Qu’il cesse de cacher de l’information et fasse enfin preuve de transparence. La qualité des services à la population est en jeu », s’indigne Richard Belhumeur.

Forte de l’appui de 20 000 signataires d’une pétition, de nombreux médecins spécialistes et de plus d’une centaine de municipalités et de MRC, l’APTS réclame encore et toujours un moratoire pour le projet OPTILAB. « Nous demandons maintenant à nos concitoyens d’écrire à leur député afin qu’il fasse pression sur Gaétan Barrette pour qu’il entende enfin les voix discordantes », de conclure le représentant syndical.  

courtoisie

Dans le cadre de l’édition 2017 de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle qui a lieu du 12 au 18 mars, le programme CHUM du Cégep à Joliette a réalisé sept capsules vidéo démontrant l’engagement au sein même du Cégep de personnes atteintes d’une déficience intellectuelle,  par le biais d’activités de travail et de loisir.

Ces sept capsules ont été tournées au cours des derniers mois en collaboration avec ZOOM Multimédia, une organisation qui souhaite permettre aux personnes atteintes d’une déficience intellectuelle de pouvoir utiliser des outils de communication technologiques pour échanger avec autrui.                                                                                              

Chacune des capsules représente les différents secteurs d’implication du programme, soit : CPE La Cabotine, COOPSCO, volet sportif du Cégep, bibliothèque, services alimentaires, déchiquetage et animation du hall d'entrée.

Consultez la page Facebook de CHUM pour découvrir chacune des vidéos!

Programme CHUM

Le programme CHUM a été instauré au sein du Cégep à Joliette il y a 25 ans. Depuis trois ans, se sont l'Arche Joliette, ainsi que l'Entraide pour la Déficience Intellectuelle du Joliette Métropolitain qui en sont responsables.  Par le biais de ce programme, ce sont 23 personnes atteintes d’une déficience intellectuelle qui ont la chance d’effectuer diverses tâches au Cégep, ainsi que d’entrer en relation avec les étudiants et les membres du personnel. 



Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.