Photo Guy Latour

 

Afin de répondre aux besoins de la population et de faire face à l’achalandage accru aux salles d’urgence du CHDL et de l’HPLG, plusieurs mesures sont déployées par le CISSS de Lanaudière.

 

Ouverture d’une clinique d’hiver

 

En raison d’une recrudescence d’infections hivernales sévissant actuellement sur le territoire couvert par le CISSS de Lanaudière, une clinique d’hiver ouvrira ses portes à partir du jeudi 17 janvier 2019. La clinique d’hiver sera ouverte les jeudis, vendredis, samedis et dimanches.

 

En cas de symptômes de grippe, de gastro-entérite ou d’autres infections hivernales qui nécessitent une consultation médicale, la population est donc invitée à prendre rendez-vous avec cette clinique d’hiver plutôt que de se rendre à l’urgence. L’objectif est d’offrir aux usagers un meilleur accès en cas d’aggravation des symptômes ou si l’état de leur santé le requiert, et ce, dans les meilleurs délais possibles.

 

La clinique d’hiver est située à l’adresse suivante : GMF Vivacité (Clinique Vivacité), 1419, Grande-Allée, bureau 200, à Terrebonne. La clientèle doit prendre rendez-vous le jour même, en téléphonant au 450 471-7066, à compter de 11 h les jeudis et à compter de 8 h les vendredis, samedis et dimanches. 

 

Plages horaires supplémentaires dans les cliniques médicales et les GMF du territoire lanaudois

 

Toujours afin de répondre aux besoins de la population, des plages horaires sont ajoutées dans les cliniques médicales et les GMF existants. En effet, des centaines de plages horaires supplémentaires sont ouvertes, chaque jour,  afin de désengorger les urgences et de favoriser l’accès à un médecin. En cas de besoin, la population est invitée à prendre rendez-vous, selon les modalités habituelles, auprès de son médecin de famille ou auprès des cliniques médicales offrant du sans rendez-vous.

 

Mesures supplémentaires mises en place

 

Une unité de réadaptation et de récupération temporaire a été ouverte au CHDL vendredi dernier afin d’accueillir les usagers en processus de récupération, libérant ainsi des lits aux unités de soins. De plus, un suivi quotidien est effectué dans l'ensemble des ressources du CISSS (hébergement, réadaptation, etc.) afin de maximiser l'occupation et de favoriser les séjours optimaux des usagers.

 

Autres mesures

 

D’autres mesures ont également été mises en place, dont la réorganisation des équipes de travail et des tâches de soins et l’ajout d’équipes de travail et de médecins dans certains secteurs cliniques et de soutien. Des travailleurs sociaux et des physiothérapeutes ont notamment été ajoutés, afin de faire face à l'augmentation du nombre d'usagers hospitalisés et aux besoins spécifiques de ces personnes.

 

 

Afin de réduire les risques de propagation de virus, du personnel a été mandaté afin d’assurer le respect de l’hygiène des mains et des mesures de prévention des infections aux entrées des deux centres hospitaliers. La collaboration de tous à ce niveau est demandée pour diminuer les risques de transmission.

 

Autres renseignements utiles 

 

Rappelons que les précautions habituelles pour éviter la transmission de la grippe et d’autres infections hivernales sont les suivantes :

 

- se laver soigneusement les mains à l’eau et au savon;

 

- nettoyer son environnement immédiat, par exemple la surface des meubles et des comptoirs;

 

- tousser ou éternuer dans le pli du coude.

 

Lien connexe 

 

Pour obtenir des informations sur la clinique d’hiver ou encore des renseignements ou des conseils supplémentaires si vous éprouvez des symptômes d’infections hivernales : Québec.ca/consultationmedicale.

 

Photo courtoisie

Plus tôt cet automne, la population s’est unie pour appuyer les deux magasins Pharmaprix du Grand Joliette et leurs équipes afin de mener l’une des collectes les plus fructueuses au profit d'initiatives liées à la santé des femmes, ici dans le Grand Joliette. 

Les dons attribués à la campagne Cultiver la santé des femmes 2018 ont été remis à la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière. 

À la fois d’envergure nationale et locale, la 17e campagne annuelle Cultiver la santé des femmes offre aux clients et aux employés l’occasion de faire un don direct à un organisme de leur propre communauté pour s’assurer que des programmes et des ressources répondent aux besoins des femmes de leur région.   

« Nous sommes ravis du succès de la campagne Cultiver la santé des femmes 2018. Chaque année, nos clients et nos employés montrent leur générosité et leur désir d’appuyer les femmes de leur communauté et nous ne pourrions être plus fiers de la contribution de tous », dit Nancy Gaudreault, pharmacienne-propriétaire affiliée à Pharmaprix« La Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière joue un rôle-clé au sein de notre communauté et les fonds recueillis feront une réelle différence pour les femmes de notre localité. » 

La fondation souhaite offrir de sincères remerciements aux Pharmaprix du Grand Joliette, situés à Saint-Charles-Borromée et aux Galeries Joliette, pour leur contribution! Depuis 2007, ce sont plus de 25 000 $ qui ont été remis à la fondation et investis dans l’amélioration des soins de santé offerts aux femmes du nord de Lanaudière grâce à la campagne Cultiver la santé des femmes. 

À propos de la campagne Cultiver la santé des femmes 

La collecte de fonds Cultiver la santé des femmes est une campagne de quatre semaines qui se tient chaque automne aux quatre coins du Canada. Afin de soutenir d’importants organismes axés sur la santé des femmes, les clients, employés et pharmaciens-propriétaires de plus de 1 360 magasins Shoppers Drug Mart, Pharmaprix et Shoppers Home Health Care se rallient pour recueillir des fonds en achetant des icônes en papier Cultiver la santé des femmes. Depuis 2002, la campagne Cultiver la santé des femmes a recueilli plus de 35 millions de dollars au nom d’organismes de bienfaisance canadiens œuvrant dans le domaine de la santé. En 2018, plus de 500 organismes de bienfaisance axés sur la santé des femmes aux quatre coins du Canada bénéficieront de cette campagne dont 100 % des fonds seront versés à la communauté dans laquelle ils ont été recueillis. 

Photo courtoisie

Autrefois, les gens pensaient que seuls la quantité d’aliments consommés, le nombre de calories brûlées en faisant de l’exercice et les activités quotidiennes servaient à déterminer le poids corporel. Bien que ces facteurs soient importants, cette approche plutôt simpliste ne comprend pas tous les éléments qui peuvent influencer le poids corporel.

Vous connaissez sûrement quelqu'un qui peut manger ce qu'il veut, qui fait rarement de l'exercice et qui ne prend jamais un kilo. Il y a peut-être dans votre entourage une personne qui suit un régime amaigrissant, fait régulièrement de l'exercice, et qui, pour une raison quelconque, continue d’afficher un surpoids.

En matière de poids, il est important de ne pas s’attarder uniquement aux calories ingérées et aux calories dépensées. Plusieurs facteurs biologiques et psychologiques influencent le maintien d’un poids santé. Certains peuvent être modifiés, d'autres pas. Il est donc important de comprendre ces différents facteurs afin d’apprendre à gérer son poids de façon efficace.

« Les gens ont souvent tendance à se blâmer parce qu’ils n’arrivent pas à gérer leur poids », affirme Sandra Elia, conseillère en dépendance alimentaire. « Il est inutile de se blâmer, et il est important de comprendre que certains facteurs sont incontrôlables. J'encourage mes patients qui affichent un surpoids à ne pas se blâmer et à créer un environnement interne qui est accueillant, enrichissant et réconfortant. »

L'obésité est une maladie chronique reconnue par la communauté médicale qui est difficile à traiter et qui requiert un plan de traitement à long terme autre que le simple pouvoir de la volonté. Il est important de modifier son mode de vie, mais les médicaments sur ordonnance peuvent également aider, et il est essentiel que le patient soit entouré d’une équipe soignante.

Certains facteurs sociaux, environnementaux et culturels doivent également pris en considération. Par exemple, le nombre de plus en plus élevé d'applications en ligne reliées à l'alimentation et de restaurants à service rapide facilite des choix alimentaires malsains et peu coûteux.

Les facteurs comportementaux sont aussi importants : ce sont, entre autres, les habitudes alimentaires, les connaissances en matière de nutrition, le niveau d'activité physique, l’humeur et certains facteurs émotionnels. Les habitudes de sommeil, les mécanismes d'adaptation, la gestion du temps et du stress jouent également un rôle dans le contrôle du poids.

Si vous avez de la difficulté à perdre du poids, consultez votre médecin et renseignez-vous en visitant le site controlervotreappetit.ca.

www.leditionnouvelles.com

Photo courtoisie

La suralimentation – la plupart du temps malsaine – combinée au manque d’exercice et de sommeil, marque habituellement le temps des fêtes. Les tensions ressenties à ce moment signifient que nous ne sommes pas au sommet de notre forme. Ces facteurs de stress, en plus des problèmes de santé chroniques ou qui existent depuis longtemps, rend plus difficile le fait de rester en santé. 

En cette période, les infections virales respiratoires ont aussi tendance à augmenter, de même que les hospitalisations et les déplacements aux urgences pour les personnes avec des conditions comme la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et l’insuffisance cardiaque congestive (ICC). 

Mais un peu de planification et d’efforts concertés peuvent aider à s’assurer que les conditions chroniques ne resurgissent ou ne s’aggravent pas pendant la saison des fêtes.

Voici quelques conseils :

- Gardez vos attentes à réalistes dans ce que vous vous engagez.

- Faites des choix alimentaires sains aussi souvent que possible.

- Faites régulièrement de l’exercice, approprié pour votre condition, et dormez suffisamment.  

- Obtenez de l’aide d’amis et de la famille pour alléger votre charge.

- Écoutez votre corps. Si votre condition s’aggrave, demandez une aide médicale immédiatement, n’attendez pas après les fêtes.  

- Continuez à suivre votre plan de traitement et informez-vous pleinement sur la façon de gérer vous-même votre condition de manière efficace avec un programme comme Télésoins à domicile.

www.leditionnouvelles.com

 

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.