Photo courtoisie

Société

Un grand nombre d’entre nous levons les yeux au ciel lorsque nous recevons ces courriels « officiels » qui sont envoyés à tout le monde, mais que personne ne souhaite recevoir. Cependant, nous ne réalisons pas toujours le danger potentiel que ces courriels représentent.

Les pourriels peuvent prendre diverses formes — un avocat qui souhaite communiquer avec vous au sujet d’un héritage provenant d’un parent perdu de vue, un prince étranger qui souhaite vous envoyer de l’argent ou un agent de recouvrement d’impôts qui désire obtenir votre numéro de compte bancaire.

Ces messages ne sont pas seulement des nuisances, ils peuvent exposer votre ordinateur à des logiciels espions et à des tentatives d’« hameçonnage » visant à obtenir vos renseignements personnels. Somme toute, lorsque vous recevez un pourriel, il est préférable de le supprimer sans l’ouvrir ni y répondre. 

Les Canadiens peuvent protéger leurs renseignements personnels en n’ouvrant pas les courriels provenant de personnes ou organisations qu’ils ne connaissent pas. Utilisez une adresse pour les contacts de confiance et une deuxième pour vos achats en ligne et les médias sociaux. Il est également prudent d’installer un logiciel de protection et de le mettre à jour régulièrement.

Pour plus de conseils pour protéger votre boîte de courriels, votre ordinateur ou appareil mobile, allez à priv.gc.ca/pourriel.

www.leditionnouvelles.com

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.