Photo Guy Latour

Politique fédérale

Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l’honorable Jean-Yves Duclos, était à Joliette, cet après-midi (24 mai), alors qu’il a visité l’entreprise Techno Diésel.

Il en a profité pour annoncer que leurs employés pourront profiter du programme de l’Allocation canadienne pour la formation afin d’aller chercher davantage de compétences. Ils pourront accumuler un solde de crédit à un taux de 250 $ par année, jusqu’à un plafond total à vie de 5 000 $. Le crédit pourrait être utilisé pour rembourser jusqu’à la moitié des frais de cours ou d’inscription à un programme de formation« Les travailleurs auront plus de temps et d’argent pour être mieux formé », a déclaré M. Duclos lors d’un point de presse, en ajoutant qu’en période de pénurie de main d’œuvre, cette mesure aidera l’entreprise à être encore plus compétitive.

Le ministre a ajouté que Techno Diésel était une entreprise qui se développe bien depuis maintenant 42 ans en misant sur la satisfaction de sa clientèle et sur ses employés.

Il a aussi souligné l’incidence que la réduction des impôts de la classe moyenne, l’Allocation canadienne pour enfants (ACE) et la réduction du taux de cotisation à l’assurance-emploi ont eue sur les Canadiens.

« Notre économie se porte bien. Le taux de chômage est à son plus bas depuis 1976. Il s’est créé 249 000 emplois au Québec depuis 2015. Nous continuerons à faire les investissements nécessaires afin de faire croître l’économie pour la classe moyenne, car lorsque l’économie fonctionne pour la classe moyenne, l’économie qui fonctionne pour tous », a-t-il ajouté.

M. Duclos a rappelé qu’en décembre 2015, le gouvernement de Justin Trudeau avait instauré une réduction d’impôt pour les Canadiens de la classe moyenne en demandant aux plus riches (1 % de la population) de payer un peu plus. Un nouveau taux d’imposition de 33 % a été instauré pour les particuliers qui gagnent plus de 200 000 $ par année en revenu imposable.

Jean-Yves Duclos, ministre, Joliette, Techno Diésel
Photo Guy Latour

L’Allocation canadienne pour enfants (ACE), lancée en juillet 2016, une prestation pour enfants plus simple et non imposable qui procure plus d’argent à neuf familles sur dix.

«Ça permet à des familles d’avoir un montant supplémentaire de 550$ par enfant non imposable à chaque mois. De plus, nous allons ndexer l’ACE afin de tenir compte de l’augmentation du coût de la vie deux ans plus tôt que prévu », a-t-il ajouté.

L’Allocation sera de nouveau augmentée en juillet prochain. Cela signifie donc que pour l’année de prestations 2019-2020, la prestation maximale sera de 6 639 $ par enfant de moins de 6 ans et de 5 602 $ par enfant de 6 à 17 ans.

Élections à venir

Interrogé sur la prochaine élection fédérale, Jean-Yves Duclos souligne qu’il faudra beaucoup de travail pour remporter le comté de Joliette.

« Il faut que les gens accordent leur confiance au prochain candidat. Il devra démontrer que son programme est en appui avec le comté. Il faut que le programme du gouvernement canadien soit aligné vers une meilleure qualité de vie et avec beaucoup d’innovation », a-t-il énoncé.

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.