Photo courtoisie

Politique fédérale

Le samedi 30 mars dernier a eu lieu l'investiture du Bloc Québécois de la circonscription de Berthier–Maskinongé à Berthierville. En présence du chef du parti, Yves-François Blanchet, de plusieurs députés et devant une salle comble de militants, le président national du Bloc Québécois fut officiellement élu candidat du Bloc Québécois dans la circonscription.

Selon M. Yves-François Blanchet, les électeurs ont la chance de se donner un député qui est un travailleur acharné et infatigable en plus d'être un grand rassembleur : « C'est grâce à l'intelligence et aux qualités humaines extraordinaire d'Yves Perron si le Bloc Québécois est maintenant uni comme jamais et qu’il peut offrir aux Québécoises et aux Québécois une alternative crédible et forte aux partis pancanadiens. »

Pour Monsieur Perron, malgré les diverses embuches, il fut toujours clair dans son esprit qu'il devait se présenter à nouveau : « Nous avons bien travaillé en 2015 mais le travail n'est pas terminé. Il faut se cracher dans les mains et recommencer encore plus fort pour bien expliquer pourquoi les gens peuvent voter pour eux même en votant pour le Bloc Québécois. Une voix indépendantiste qui place toujours le Québec devant. »

Comme l'a annoncé son chef Yves-François Blanchet, l'environnement sera au coeur des priorités du Bloc Québécois. Du côté plus local, Yves Perron identifie plusieurs priorités qu'il veut voir progresser dans les prochaines années dans Berthier–Maskinongé. Il désire défendre nos agriculteurs et la gestion de l'offre. Il veut également la mise en place d'un programme d'aide à l'érosion des berges. Il tient à ce qu'on agisse rapidement pour étendre à toute la circonscription l'internet haute vitesse et un réseau cellulaire à prix abordable. Il faut que Berthier-Maskinongé reçoivent sa juste part d’investissement en infrastructures, notamment au niveau de la qualité de l’eau. Finalement, les dossiers de la pénurie de la main d'œuvre et l'augmentation des revenus de soutien aux aînés seront également deux dossiers prioritaires lorsqu'il sera député : « Pour défendre les gens s'ici, les écouter et porter réellement leur voix, le seul parti d'ici qui parle pour notre monde c'est le Bloc Québécois. »

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.