Photo courtoisie. De gauche à droite : Régent St-Pierre (conseiller), Mario Du Paul (conseiller), Daniel Richer (conseiller), Serge Cournoyer (trésorier), Julie Boucher (présidente), le député Sylvain Gaudreault (orateur invité), Richard Fredette (conseiller) et Méliza Boisjoly Villeneuve (représentante jeunes et conseillère).

Politique provinciale

C’est à l’occasion de leur assemblée générale annuelle que les membres du Parti Québécois de la circonscription de Berthier se sont rassemblés, dimanche le 5 mai dernier, au Café culturel de la Chasse-Galerie.

La rencontre a permis de réunir à nouveau pour cette occasion deux anciens collègues, l’orateur invité, M. Sylvain Gaudreault, député de Jonquière, et l’ex député de Berthier, M. André Villeneuve. Également présent parmi les invités, M. Yves Perron, candidat du Bloc Québécois dans Berthier-Maskinongé. Conscients des défis qui les attendent, les membres présents du Parti Québécois s’orientent vers le renouveau proposé par le Parti Québécois.

Nouvelles rencontres, retrouvailles et relève

L’activité a permis de rassembler des plus âgés et des plus jeunes membres de la circonscription de Berthier, et ce pour une seconde fois depuis les dernières élections. Ainsi, ils ont pu échanger sur les prochaines étapes du plan d’action du Parti Québécois en vue du congrès extraordinaire qui se tiendra en novembre.

Les retrouvailles de l’ancien député de Berthier, et de son collègue péquiste de longue date, furent sincères et heureuses. Par ailleurs, ce fut l’occasion pour M. Villeneuve, en assistant à l’événement, d’appuyer sa fille, Méliza Boisjoly-Villeneuve, qui déposait sa candidature comme représentante-jeunes et conseillère sur le conseil exécutif. Une perle pour le conseil, car elle assurera une meilleure représentation au sein du parti pour les jeunes membres de la circonscription.

Pour un nouveau Parti Québécois solide, renouvelé, au service de l’indépendance.

« Le Parti Québécois est très lucide, très réaliste, sur ce qui est arrivé ». C’est ainsi que le député de Jonquière a qualifié la position de son parti suite à sa défaite « crève-cœur », le 1er octobre dernier, tout en mobilisant les militants en vue du projet de reconstruction du parti : «[…] Nous avons un travail à faire. [C’est] un exercice de retour sur soi, sur nos valeurs, pour mieux renaître et surtout pour mieux communiquer avec la population ».

Un des messages lancés par Sylvain Gaudreault durant son l’allocution portait sur la position du présent gouvernement : « [on a] un gouvernement de la Coalition Avenir Québec qui se dit nationaliste et qui fait des demandes du côté du gouvernement d’Ottawa, mais comme Bourassa, dans les années ’80 et ’90, il se fait dire non. IL SE FAIT DIRE NON, » avançant ainsi les exemples des dossiers de l’immigration, de la laïcité, de l’environnement et de la santé.

Mentionnant le possible retour de la question des pipelines dans la région, admettant au passage que le dossier de l’environnement lui tient particulièrement à cœur, M. Gaudreault rappelle que : « seul et seulement le Québec doit prendre des décisions en ce qui concerne des projets qui touchent son environnement, son énergie, ses rivières, son eau potable [et] son fleuve. Ce n’est pas au fédéral de prendre des décisions en fonction d’intérêts pétroliers ou gaziers de l’ouest canadien! »

Un nouveau conseil exécutif

Après avoir entendu les rapports de la précédente année, les membres présents ont assisté à la composition du nouveau conseil exécutif du Parti Québécois de Berthier. C’est par acclamation que les nouveaux élus seront en poste pour l’année 2019-2020. Ils veilleront, entre autres, à la promotion du programme du parti, à la mise sur pied d’activités d’animation et de consultation auprès des citoyens de la circonscription, ainsi qu’à la gestion du budget.

Des rencontres auront lieu dans les prochaines semaines lors desquelles les participants auront à énoncer une déclaration commune et à émettre des propositions pour alléger les présents statuts du parti. Les membres ainsi que tous citoyens ayant à cœur l’idée d’indépendance du Québec sont appelés à participer activement à ces activités de consultation.

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.