Photo courtoisie

Politique provinciale

 L’ancien premier ministre du Québec, Bernard Landry, est décédé ce matin (6 novembre).

 M. Landry était âgé de 81 ans. Depuis plusieurs mois, son état de santé s’était dégradé en raison d’une maladie pulmonaire.

 Né à Saint-Jacques-de-Montcalm, le 9 mars 1937, M. Landry a été un homme politique, un enseignant et un avocat durant sa carrière.

 Il a fait son cours classique au Séminaire de Joliette (aujourd’hui Académie Antoine-Manseau) ayant été finissant du 108e cours.

 Élu en 1976, sous la bannière du Parti Québécois dans le comté de Fabre, il a été ministre d’État du développement économique, ministre délégué au Commerce extérieur, ministre des Relations internationales et ministre des Finances.

 En 1985, il tente de succéder à M. Lévesque, sans succès. Il reprend du galon en 1994 et devient vice-premier ministre et ministre des Affaires internationales sous la gouverne de Jacques Parizeau, puis de Lucien Bouchard.

 C'est en 2001 qu'il succède à Lucien Bouchard en tant que chef du Parti québécois et premier ministre du Québec à la suite de la démission de celui-ci.

 Le 29 avril 2003, le Parti Libéral du Québec, avec Jean Chrest en tête, est porté au pouvoir. De 2003 à 2005, il est chef de l'opposition. Il démissionne le 4 juin 2005 à la suite d'un vote de confiance du Parti Québécois à Québec.

 Une de ses dernières apparitions publiques, dans la région de Lanaudière, a été en septembre 2017 lors du lancement de la campagne majeure de financement de l’Académie Antoine-Manseau.

décès, Bernard Landry, Saint-Jacques-de-Montcalm
Photo courtoisie

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.