Photo courtoisie

Politique provinciale

La grande « Veillée littéraire : paroles et chansons d’indépendance » organisée par le Parti Québécois de Joliette se tiendra à guichet fermé. Tous les billets pour l’événement qui réunira ce vendredi le 18 mai sur la scène de l’Envol à Joliette nuls autre qu’Alexandre Belliard, Marilyn Bastien, Marie-Joanne Boucher, Salomé Corbo, Yves-Lambert, Nathalie Leclerc, Jean-Martin Aussant et l’hôte de la soirée, la députée de Joliette Véronique Hivon, se sont envolés en l’espace de quelques semaines! 

« On s’attendait à ce qu’il y ait de l’intérêt, mais on ne pensait pas qu’à une semaine de l’événement, tous les billets seraient déjà écoulés! », s’exclame Véronique Hivon, qui ne cache pas son enthousiasme à l’approche de la soirée. « Ce sera vraiment un bel événement. On voulait organiser quelque chose de rassembleur, accessible, pour parler d’indépendance dans une ambiance festive et conviviale, et les gens ont répondu ‘’présent’’! Voilà une autre démonstration, contrairement à ce que certains essaient de faire croire, que l’indépendance est une idée bien vivante et vibrante », souligne-t-elle, saluant au passage le travail colossal réalisé par l’équipe qui a œuvré à la conception et à l’organisation de l’événement. 

Les deux principaux artisans, Anick DesRosiers, responsable de la mise en scène, et Daniel Samson, chargé du volet musical, n’ont pas compté leurs heures pour faire de cette soirée un succès et réunir la belle brochette d’invité(e)s qui défileront sur scène vendredi. « Toutes les personnes que nous avons approchées ont accepté très rapidement lorsqu’on leur présentait le concept et le thème, il y a même des gens qui ont levé la main par eux-mêmes, lorsqu’ils en ont entendu parler, pour être là! », se réjouissent-ils. Les organisateurs promettent « une soirée à la fois rythmée et inspirante, qui appelle à l’action et à la réflexion, avec de belles surprises. » 

Pour la présidente du conseil exécutif du Parti Québécois de Joliette, Thérèse Chaput, l’organisation de cette activité et la rapidité avec laquelle les places se sont envolées sont le signe de la vitalité de la formation politique et du mouvement souverainiste dans la région. « On a un exécutif très dynamique qui travaille fort pour rapprocher la politique des gens, une députée – la plus populaire au Québec! - très présente dans la circonscription et active sur la scène nationale, qui défend avec passion et conviction les intérêts des gens de Joliette et ceux de tous les Québécois et Québécoises. Alors oui, on peut dire que le Parti Québécois de Joliette a une équipe solide, travaillante et des racines profondes dans la circonscription! », énonce-t-elle. 

La députée de Joliette espère en outre que la Veillée du 18 mai attirera des indépendantistes, certes, mais aussi des gens « qui ne sont pas nécessairement indépendantistes ». « Parce que, poursuit-elle, le pays du Québec, nous voulons le construire avec tout le monde : avec les convaincus des premières heures comme avec ceux qui le sont depuis moins longtemps, avec ceux et celles qui étaient trop jeunes pour voter au référendum de 1995, avec les sceptiques qui ne le sont pas encore mais qui le deviendront et avec ceux qui ne le seront jamais parce qu’ils ont tout simplement d’autres convictions. Mais tous seront les fondateurs du pays. Et je pense que la soirée de vendredi contribuera à nourrir la flamme de plusieurs! », de conclure la députée de Joliette.