Courtoisie

Un premier candidat vient de se lancer officiellement dans la course à la maire de Sainte-Julienne, dont l’élection aura lieu en novembre prochain.

En effet, le conseiller indépendant au district #6, Normand Martineau, a officiellement confirmé sa candidature, lors de la séance régulière du conseil municipal, le 8 mai dernier.

« Après 28 années d’expérience municipale, dont quatre (4) années à titre de conseiller municipal et d’implication à titre de citoyen dans différents organismes de notre communauté, je me sens donc apte et prêt à relever ce défi sans pour autant minimiser les grands enjeux auxquels notre municipalité a et aura à faire face dans les années à venir », a-t-il déclaré dans une lettre qu’il a lu.

Avec de nouveaux paramètres pour établir une nouvelle façon de faire, M. Martineau souhaire établir et mettre à l’avant-scène une nouvelle politique que j’appellerai celle du ‘’DÉSORMAIS’’. « Je veux ainsi reléguer aux oubliettes certaines façons de faire désuètes et ce, pour faire place à une gestion municipale plus moderne, efficace et dynamique », a-t-il ajouté.

Parmi les dossiers qu’il souhaite aborder durant sa campagne, il y a l’amélioration de la gouvernance municipale actuelle, le développement économique et social, la taxation municipale, la sécurité, l’environnement, les loisirs et le développement culturel, etc.

« Bref, je veux et surtout je saurai vous démontrer mon côté rassembleur de toute une communauté qui collectivement peut et pourra offrir, ainsi que partager au niveau régional de magnifique choses et idéaux. Et tout ceci venant de la volonté et du talent de celles et ceux jeunes et moins jeunes qui forme notre municipalité », a-t-il conclu.

 Normand Martineau a été élu une première fois en novembre 2013. Il est le seul membre du conseil municipal de Sainte-Julienne à ne pas siéger sur des comités.

Courtoisie

Projet OPTILAB

Dans une résolution adoptée à l’unanimité, les membres du conseil municipal demandent au gouvernement du Québec de décréter un moratoire sur le déploiement du projet OPTILAB sur le territoire de Lanaudière. Les élus demandent aussi de favoriser l’implantation d’un scénario régional et le maintien de la gouvernance régionale. Rappelons que ce projet du ministère de la Santé et des Services sociaux prévoit le transport vers le laboratoire serveur de l’hôpital de la Cité-de-la-Santé de Laval, de la majorité (70 %) des analyses de biologie médicale présentement réalisées par les laboratoires du Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière.

Aide financière aux organismes

La Ville de Joliette a renouvelé son aide financière pour plusieurs organismes pour la présente année. Il s’agit du Centre Culturel de Joliette, la Société de développement du centre-ville de Joliette, la Maison des Jeunes La Piaule, l’Association pour les jeunes de la rue de Joliette, Hébergement d’urgence Lanaudière, la Société d’histoire de Joliette, la Fondation du Cégep régional de Lanaudière, le Festival Mémoires et Racines, le Festival de Lanaudière, les Marchés de Noël Joliette-Lanaudière, la Société musicale Fernand-Lindsay, la Maison Antoine-Lacombe, l’Orchestre symphonique des Jeunes de Joliette et l’Ensemble  traditionnel  La Foulée.

Parc des Dalles

Le Parc des Dalles subira une cure de rajeunissement dans les prochains mois. Le conseil municipal a en effet adopté un règlement d’emprunt et une dépense de 3 719 182 $. On construira un chalet, une patinoire couverte, un Skate Park (les deux dernier avec surface de béton coulé), un espace de basketball, un terrain de volleyball sur plage et des jeux d’eau. On procédera aussi à l’aménagement paysager du site en plus de mettre en place du mobilier urbain. Enfin, un stationnement sera construit. Aucun échéancier n’est pour le moment connu dans ce projet.

Garage municipal

Des travaux majeurs de réfection auront lieu au garage municipal. En effet, les élus municipaux ont adopté un règlement d’emprunt et une dépense de 8 782 729 $. Ces travaux incluront l’agrandissement de certaines sections du garage, l’agrandissement du garage froid et l’ajout d’une génératrice. Dans ce dossier-ci, également, il n’y a pas d’échéancier de connu.

Bonne année pour la construction

L’année 2016 a été une bonne année pour la construction à Joliette. En effet, il y a eu 1206 permis d’émis pour une valeur de 55 392 535,00 $, comparativement à 1152 permis pour une valeur de 39 835 829,00 $ en 2015. En décembre 2016, la valeur des permis a atteint presque trois millions$ soit 2 936 519,00 $, soit 2,2 millions$ de plus qu’en décembre 2015 (747 752,00 $).

Cohorte francophone du Programme de leadership en gestion des actifs

La ville de Joliette déléguera trois représentants pour participer à la cohorte francophone du Programme de leadership en gestion des actifs. Ce projet, financé par le Fonds municipal vert de la Fédération canadienne des municipalités, a pour objectif d’articuler des villes comme Joliette, Bromont, Plessisville, St-Quentin et Dieppe du Nouveau-Brunswick à une planification durable et intelligente des actifs, et ce dans tous les sens du terme. Ces actifs étant l’ensemble des infrastructures, les bâtiments, la flotte de véhicules, les réseaux d’aqueduc et d’égouts, etc. Ainsi, les représentants joliettains siégeront sur cette table afin d’arriver à mieux définir cette tendance de gestion axée sur la saine et transparente gestion des fonds publics.

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.