Courtoisie

La candidate Lysbertte Cerné s’engage à être à l’écoute et à poser des gestes concrets pour le quartier Ste-Thérèse

Lysbertte Cerné veut être à l’écoute des citoyens et citoyennes du quartier Ste-Thérèse et trouver des moyens pour assurer leurs sécurités et favoriser l’accessibilité aux services municipaux comme les sports et les loisirs pour les adultes et les jeunes.

La candidate au poste de conseillère municipale s’engage à tenir deux rencontres citoyennes par année pour informer de l’avancement des travaux municipaux et écouter les suggestions des citoyens et citoyennes. Favorisera avec le Conseil municipal et le personnel de l’hôtel ville l’amélioration de l’interactivité du site WEB de Joliette. Ce qui facilitera l’inscription aux activités,  loisirs ainsi que les paiements de contreventions en ligne. Une boîte virtuelle de suggestions pour les citoyens et citoyennes de Joliette sera mis sur pied.

Lysbertte Cerné s’engagera aussi avec la Commission scolaire des Samares afin de faire renaître le Centre Multi Sport et de favoriser le développement d’activités, de loisirs et des sports pour les enfants et les adultes dans le quartier. Elle s’assurera que les pistes cyclables soient interconnectées et entretenues.

Afin de rendre sa ville plus sécuritaire, elle propose que la limite de vitesse baisse à 40 km/h plutôt que de 50 km/h. Dans cette ligné, elle demande une présence policière accrue pour faire respecter la signalisation routière.

Lysbertte Cerné a eu beaucoup de plaisir à rencontrer les gens du quartier Ste-Thérèse et les remercient pour toutes les suggestions faites pour l’amélioration du district 4.

Courtoisie

Le candidat issu du quartier Saint pierre s’est dit enchanté par l’accueil chaleureux et enthousiaste qu’il reçoit des électeurs et électrices du district 7. «  Plusieurs me disent que cette fois, ils iront voter »`. Je suis heureux d’intéresser de nouveaux électeurs à la politique municipale. C’est un palier de gouvernance près de nous et on se doit de s’y intéresser si l'on veut voir le conseil de ville prendre des décisions qui nous ressemblent.

C’est d’ailleurs lors de ses visites avec des citoyens  de son quartier que monsieur Bonin s’est rendu compte du déficit d’entretien de certains immeubles à loyer modique. « Je compte bien si je suis élu le 5 novembre mettre ce dossier dans mes priorités d’action et travailler de pair avec les élus en place. Il n’y a aucune raison pour que l’on ait deux classes de locataires ceux ayant droit à un logement décent et fonctionnel et une seconde classe pour ceux qui bénéficient d’un HLM ».

Le nouveau candidat mais expérimenter commerçant entend déployés des efforts   pour soutenir les commerces en place et ceux qui désirent s’établir à Joliette.  Des incitatifs fiscaux souples et inventifs et des paperasseries moindres et simples sont les moyens qu’il entend préconiser.  « On doit se donner les moyens de garder et d’encourager nos commerces source de création d’emplois et de valeur »..

Tant qu’au dossier de stade de base-ball qui a fait l’objet d’un reportage dans un hebdomadaire local monsieur Bonin se dit en parfait accord avec un tel projet. « Étant le fondateur de l'association de Football des Pirates de Joliette, je suis convaincu  des bien fait de l’activité physique pour nos jeunes. Toutefois, à court terme, je vais me concentrer aux investissements réalisables  dans mon quartier ».

En terminant monsieur Bonin, rappelle qu’il collaborera avec tous les élus pour mener à bien les dossiers de la Ville et en particulier ceux de son quartier. 

« Je  veux être  la voix des citoyens de mon district et ainsi faire grandir notre ville», précise-t-il.

« Mon St-Pierre j'en suis Fier »

Courtoisie

Le jeune candidat indépendant de 31 ans au poste de conseiller municipal dans le district #8, Jean-François Massicotte, est présentement très actif sur le terrain et il entend bien faire valoir les priorités de son plan d’action, qui a été conçu afin de bien servir les intérêts des citoyens et citoyennes du quartier.

Le père de deux jeunes enfants qui a à cœur le développement économique veut revitaliser la rue Champlain, qui devra être plus sécuritaire et plus conviviale. Il souhaite entre autres diversifier l’économie locale et mettre de l’avant un plan pour valoriser les commerces et organismes sociaux du district. «La population du district #8 mérite d’avoir un élu qui va travailler dans le sens de ses véritables préoccupations» a souligné Jean-François Massicotte.

Étant un candidat animé par la volonté d’être un représentant dédié au service des citoyens de son quartier, il s’étonne davantage des propos tenus par son adversaire, Alexandre Martel, au sujet d’une possible fusion entre Joliette, Notre-Dame-des-Prairies, Saint-Charles-Borromée et Village St-Pierre. Il lui semble très étrange que M. Martel tienne des propos qui vont à l’encontre des décisions prises par la même famille politique qu’il sert depuis plusieurs années. M. Massicotte, lui, tient mordicus à ce que le scrutin du 5 novembre prochain porte avant sur une vision d’avenir pour le développement du district #8 et non sur un hypothétique référendum sur les fusions municipales. «Je m’engage à être un conseiller municipal, qui sera avant tout au service des citoyens(es) de Joliette et non au service d’un parti politique ou de divers groupes de pression» a affirmé le candidat Massicotte.

Jean-François Massicotte souligne qu’il est à l’écoute de la population et il entend bien s’occuper des véritables priorités des Joliettain(e)s. L’enjeu de la prochaine élection est maintenant clair. Les gens ont le choix entre un conseiller qui travaillera vraiment pour eux ou un autre, qui se servira d’eux. «Je suis celui qui travaillera vraiment pour la population» a conclu Jean-François Massicotte

Vous pouvez d’ailleurs suivre au jour le jour sa campagne sur sa page Facebook : Jean-François Massicotte : Une voix forte pour le district 8 de Joliette.

Courtoisie

C’est sous le thème « Améliorer la qualité de vie des citoyens du district et de la Ville » que Yves Liard se présente. C’était d’ailleurs sa vision lors de ses précédents mandats. 

Que ce soit à titre de président de la commission des loisirs, président de la commission des travaux publics ou président de la commission des finances, Yves Liard compte continuer à travailler dans le même sens pour améliorer la qualité de vie des citoyens tout en tenant compte de leur capacité de payer.

On sait aussi que le district numéro 5 s’est agrandi avec l’ajout d’une partie du Carrefour du Moulin, rue Saint-Pierre sud jusqu’à la rivière l’Assomption.

‘’Comme pour les années précédentes je serai toujours disponible pour être à l’écoute de vos besoins et je m’engage à tout mettre en œuvre pour améliorer notre district et l’ensemble de la ville de Joliette’’

Courtoisie

C’est ce matin que le candidat du district 7 et conseiller sortant a dévoilé un engagement qui devrait plaire aux amateurs et joueurs de baseball de Joliette.  Pour cette occasion, Patrice Trudel était accompagné de Patrick Lasalle, candidat élu sans opposition dans le district 6.

« Je me sens fébrile de dévoiler cette engagement ce matin qui, pour moi et monsieur Lasalle, pourrait être un projet significatif pour Joliette » d’indiquer d’emblée le conseiller sortant.  Rappelons que le conseil municipal sortant a pris un virage sportif au cours des quatre dernières années.  « Nous continuons dans la même direction » de renchérir messieurs Trudel et Lasalle.

Amateur de baseball et ancien entraineur de baseball mineur à Joliette, Patrice Trudel souligne qu’il proposera aux membres du futur conseil municipal de mener une étude de faisabilité pour analyser la viabilité et les implications économiques et organisationnelles d’un projet d’aménagement d’un nouveau terrain de baseball à Joliette qui pourraient accueillir des catégories bantam et midget.

Le conseiller sortant souligne qu’actuellement, le terrain de St-Jean-Baptiste et trop petit et ne permet pas d’accueillir ces catégories de joueurs. En effet, les dimensions d'un terrain de baseball varient selon le type de pratique et la catégorie d'âge.  Pour messieurs Trudel et Lasalle, Joliette en tant que ville centre se doit d'avoir des infrastructures sportives pour tous les sports majeurs si un jour on veut pouvoir accueillir les jeux du Québec.

Toutefois, monsieur Trudel reste prudent. « Avant d’investir des sommes dans ce projet, il  faut  prendre en compte de  nombreux facteurs comme son coût et l’intérêt de la population surtout celui de nos jeunes. » Le conseiller sortant et Patrick Lasalle se disent prêts à piloter ce dossier auprès du futur conseil.

Courtoisie

S’il est élu le 5 novembre prochain, le conseiller sortant et candidat dans le district 7 travaillera avec les membres du futur conseil municipal à mettre en place un plan d’apaisement de la vitesse.

 « Le sentiment de sécurité routière fait partie de notre quotidien » de déclarer d’emblée Patrice Trudel. Au cours des dernières années, différentes mesures d’apaisement de la circulation ont permis de rendre les rues de Joliette plus conviviales, sécuritaires et paisibles de souligner le conseiller sortant.  Mais il reste beaucoup de travail à faire. « Je souhaite que la Ville se dote d’un plan à long terme pour la mise en place de mesures d’apaisement de la circulation » d’ajouter Patrice Trudel. Pour le conseiller sortant, les mesures de modération de la vitesse sont une combinaison de mesures physiques, de surveillances policières, de civisme et de sensibilisation.  « J’aimerais que l’on parvienne à un partage plus sécuritaire et équitable de la rue entre les différents usagers, en accordant une place accrue aux plus vulnérables : piétons, cyclistes, enfants, aînés, personnes à mobilité réduite » d’affirmer le conseiller sortant.

Pour aider le futur conseil municipal dans ses orientations et décisions touchant ce sujet, Patrice Trudel souhaite la mise en place d'une consultation publique.  « La sécurité routière est un enjeu de société important et aussi un sujet d’intérêt pour la population. Elle fait partie des préoccupations des citoyennes et citoyens » d’ajouter Patrice Trudel.   Pour le candidat sortant, il n'est pas nécessaire d'être un professionnel de la sécurité routière pour participer à une éventuelle consultation, puisqu'une  expérience  ou  une  idée  personnelle  peut  être  intéressante,  faire avancer la réflexion et permettre de trouver des solutions.

Courtoisie

Lysbertte Cerné se présente au poste de conseillère municipale de Joliette dans le district 4 du quartier Sainte-Thérèse. Dans la jeune trentaine Lysbertte Cerné ouvre une voix nouvelle à la table du Conseil pour les gens du quartier et la population joliettaine.

Impliqué dans sa communauté, elle souhaite apporter son dynamisme par des actions concrètes à la résolution de problématiques et l’avancement des dossiers de son quartier et de la ville. Lysbertte Cerné se préoccupe de la sécurité des femmes et des ainés, de l’accueil des jeunes familles pour assurer l’avenir de Joliette comme capitale régionale. Elle souhaite travailler à la revitalisation des berges de la rivière l’Assomption de concert avec la CARA, ses compétences dans le domaine de l’informatique pourra contribuer à poursuivre le travail de faire de Joliette une ville de plus en plus intelligente. Enfin, étant liés au secteur culturelle, elle désire poursuivre avec les intervenants et le personnel de l’hôtel de ville de Joliette sur cette belle ligné pour que la ville soit de plus en plus reconnue pour sa culture et la faire d’avantage grandir. 

Souhaitons-nous que le prochain conseil municipal de Joliette soit à l’image de la population où hommes, femmes de toutes les générations contribues à faire de Joliette, une ville qui veut se donner un avenir le 5 novembre prochain.

Suite à sa réélection à la mairie de Joliette le 6 octobre dernier pour un second mandat, le maire de Joliette Alain Beaudry a fait parvenir un communiqué aux médias afin de faire connaître les priorités et orientations de son administration pour le prochain quatre ans.

«Je désire continuer le travail déjà entrepris avec les collègues déjà élus et avec les conseillers qui sont actuellement en élection soient, Richard Leduc (district 4), Normand-Guy Lépine (district 2), Yves Liard (district 5) et Patrice Trudel (district 7). Les priorités relatives à la consultation citoyenne Eco-Joliette seront à l’agenda du conseil 2017-2021. En plus de ces chantiers d’envergures notamment la construction d’un centre de congrès, nous plancherons sur la création d’un plan d’action visant les familles et les ainés (Politique Familiale Municipale (PFM)) et Municipalité amies des ainés (MADA). De concert avec les partenaires, on veut revoir le développement commercial du centre-ville et finalement améliorer les plateformes de communication avec les citoyens. Comme je l’ai indiqué lors de la conférence de presse en septembre, le conseil accueillera le candidat qui sera nouvellement élu dans le district 8 et je suis convaincu qu’il sera en accord avec ces orientations. En terminant, je veux remercier les citoyennes et citoyens de Joliette qui m’ont offert leur appuie au cours de mon premier mandat. J’aimerais également souligner que les réalisations 2013-2017 est le fruit d’un travail d’équipe et je crois essentiel de ne pas perdre cette dynamique qui fait que Joliette est en excellente position pour se démarquer dans les années à venir. Finalement, j’invite la population de Joliette à exercer massivement son droit de vote lors du vote par anticipation le 29 octobre ou le 5 novembre, journée du scrutin.» de conclure le maire Beaudry.

 

Courtoisie

Tel qu’annoncé en août dernier, Denis Bernier sollicite un premier mandat à titre de conseiller indépendant au siège numéro 4 de Saint-Charles-Borromée.

Son parcours professionnel

De 1976 à 1995, il ai travaillé pour la défunte entreprise Steinberg; au fil du temps, il a gravi les échelons jusqu’à des postes de direction dans diverses bannières de l’entreprise.

En septembre 1995, M.Bernier a joint Provigo en tant que gérant de magasin dans l'une de leurs bannières de vente au détail. Parallèlement à son travail, il a complété un certificat en administration à l’Université du Québec à Trois-Rivières. En  2000, il a joint la division grossiste de Provigo et y a occupé différents postes de direction.

En 2012, après une restructuration de l’entreprise, Denis Bernier a décidé de réorienter sa carrière dans le monde de la quincaillerie dans une entreprise locale, au sein de laquelle il a la responsabilité de différents volets dont celui des ressources humaines.

Il habite depuis 1983 la municipalité de Saint-Charles- Borromée. Il y a fondé sa famille. . « La municipalité offre tout ce qu’une jeune famille peut souhaiter, notamment: de bonnes écoles, plusieurs parcs où les enfants peuvent dépenser sainement leur énergie et, un taux de taxation raisonnable pour les services offerts. Au fil des ans, mes quatre fils ont grandi ici et ont pu bénéficier des différents programmes de la municipalité », a précisé M. Bernier par voie de communiqué.

Il ajoute: « Robert Bibeau, et les conseillers et les conseillères nouvellement élus par acclamation n’attendent plus que Louise Savignac et moi pour compléter une équipe dynamique, compétente, complémentaire et ayant une vision commune »:

- Contrôle des dépenses

- Administration saine

- Respect de l’environnement

- À l’écoute de sa population

 

- Niveau de taxation le plus bas possible.

Courtoisie

Interrogée dernièrement sur son plan en matière depolitique culturelle, la candidate à la mairie de Notre-Dame-des-Prairies, Suzanne Dauphin, se dit d’abord heureuse des transformations apportées à l’ancien hôtel de ville, lui permettant de retrouver sa vocation initiale. Elle précise qu’à cet endroit on y retrouvera une salle multifonctionnelle  au second étage pouvant servir de salle d’exposition et de lieu de rencontres.

Mme Dauphin souhaite conserver toute l’importance démontrée  par le présent conseil, dont elle fait partie, au domaine culturel. Elle mentionne avec satisfaction l’acquisition de l’église de Notre-Dame-des-Prairies qui a permis l’instauration du Carrefour culturel, sans oublier les Jeudis Musik’eau qui en étaient cette année à une 10e édition. Elle entend également poursuivre la tenue des résidences artistiques qui encouragent fortement les artistes qui se produisent au Carrefour culturel de N.D.P.

« La culture ça rend les gens heureux et c’est rassembleur » d’affirmer Me Dauphin. Elle termine en indiquant qu’avec sa politique culturelle, Notre-Dame-des-Prairies participe au développement économique et artistique de notre région.

Courtoisie

Tel qu’annoncé en août dernier, je sollicite un nouveau mandat comme conseillère indépendante au siège numéro 3 de la municipalité de St-Charles-Borromée. Robert Bibeau, les conseillers et les conseillères nouvellement élus par acclamation n’attendent plus que Denis Bernier et moi, Louise Savignac, pour compléter une équipe dynamique et compétente.

Nous partageons une vision commune, soit ; le maintien d’un taux de taxation le plus bas possible, l’écoute des citoyens, un milieu de vie sain et sécuritaire, des loisirs sportifs et culturels pour toutes les générations et le respect de l’environnement.

Pour moi, c’est un retour à la politique municipale après une absence de 4 ans. Je suis maintenant retraitée et disponible pour m’impliquer pleinement dans ma communauté.

Je suis diplômée de Université de Montréal en architecture du paysage et diplômée en technologie du génie civil au CEGEP de Joliette.

Malgré mon départ du conseil municipale, il y a 4 ans, je suis toujours membre bénévole du comité consultatif d’urbanisme de St-Charles-Borromée où je partage ma vision depuis plus de 30 ans. De plus, je me suis impliquée dans de nombreux dossiers municipaux tel que ; la bibliothèque inter-municipale, le comité d’embellissement, comité d’urbanisme, le comité de promotion au développement et déléguée à la Maison et jardins Antoine Lacombe.

Je demande à la population charloise de me faire confiance et de me confier ce nouveau mandat de conseillère municipale. J’ai hâte de m’impliquer davantage en mettant mes compétences et mon expérience à votre service. 

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.