Meilleurs histoires

Photo courtoisie

MRC Autray

Ce vendredi 26 juillet 2019, de 11 h à 18 h, petits, grands, jeunes et moins jeunes sont invités à participer aux activités de la journée intergénérationnelle sur le site de la chapelle des Cuthbert !

En effet, dans ses efforts de sensibilisation des divers publics au patrimoine et à la culture, la Corporation du patrimoine de Berthier organise, pour une deuxième année consécutive, une journée qui se veut un moment privilégié où les enfants, les jeunes, les adultes et les aînés partagent ensemble une même programmation.

Les actions qui favorisent l'établissement de relations interpersonnelles dans un contexte intergénérationnel suscitent des échanges de connaissances, de culture et d'histoire tout en encourageant le respect et l'empathie mutuelle. Les activités proposées promeuvent des occasions de rapprochements afin de créer des ponts entre des personnes de tous âges et de tous horizons ; il s'agit d'apprendre à se connaître pour mieux se reconnaître.

Liste des activités qui seront tenues lors de la journée :

 

 

Heure

 

Activité

 

Description

11 h à 18 h

Découverte de la chapelle et de la famille Cuthbert

Accompagné par un de nos guides, venez découvrir la chapelle des Cuthbert, un lieu de patrimoine unique qui, depuis des générations, témoigne avec éloquence de l'histoire de la famille Cuthbert et qui permet de découvrir l'histoire du développement de la région de Berthier.

11 h à 18 h

Foire des artisans

Des artisans locaux présenteront leurs créations et animeront de petites activités créatives pour toute la famille.

11 h à 15 h

Parcs en art avec le Musée d’art de Joliette

Le musée d’art de Joliette présentera une exposition en plein air d'œuvres choisies parmi sa collection éducative, accompagné d'activités de médiation culturelle dynamique et spécialisée pour tous les âges.

14 h à 16 h

Les Archivivantes

Grâce à cet art rassembleur qu’est le conte, les participants découvrirons la richesse du répertoire des contes de tradition orale familiale répertoriés par Adélard Lambert. La conteuse Isabelle Crépeau animera l'activité grâce à des capsules contées et des performances vivantes qui permettront de goûter la saveur orale de quelques contes choisis, faciles à retenir et à partager.

15 h à 18 h

Danser nos souvenirs

La chorégraphe Chloé Bourdages-Roy et ses collaborateurs animeront une activité interactive de danse et de musique basée sur les thèmes du souvenir, accompagné d'un atelier d'initiation à la danse contemporaine, pour les petits et les grands.


 

Prendre note que le site de la chapelle des Cuthbert est un environnement paisible et vaste avec de grandes étendues de gazon et des arbres matures, où il est très agréable de pique-niquer ! Nous disposons également d'un bâtiment sanitaire propre avec toilettes et lavabos.

 

Photo courtoisie

Mrc Joliette

Le Cercle de Fermières et la Municipalité de Sainte-Mélanie vous invitent à l’édition 2019 de la Fête des Récoltes qui se tiendra le samedi 5 octobre 2019, de 10 h à 16 h, autour du Presbytère. Comme les années précédentes, deux concours sont lancés dans le cadre de cet événement festif et rassembleur.

Dans un premier temps, nous proposons à tous les passionnés de photos un concours amateur sur  le thème L’ÉTÉ À SAINTE-MÉLANIE. Les participants nous offriront des clichés saisis à Sainte-Mélanie lors de la belle saison.

Notre concours culinaire, quant à lui, met en vedette les canneberges, et les personnes intéressées devront présenter leur version d’une CONFITURE, GELÉE OU MARMELADE DE CANNEBERGES.

Les détails de ces concours vous seront communiqués sous peu.

Nous invitons les organismes de Sainte-Mélanie, maraîchers, artisans et artistes à signaler ou confirmer leur intérêt à tenir un kiosque lors de la Fête des Récoltes auprès Mme Diane Emard du Cercle de Fermières. L’inscription est sans frais, mais faites vite, les places sont limitées!

À l’heure du dîner, des repas chauds ainsi que salades et desserts seront servis !

Toute la population est invitée à se joindre à la Fête des Récoltes, le samedi 5 octobre 2019, de 10 h à 16 h.

Pour obtenir de l’information et pour vous inscrire, communiquez avec Mme Diane Emard, présidente du Cercle de Fermières Sainte-Mélanie, au 450-886-5836, ou par courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Photo d'archives

Mrc Joliette

Parc Amable-Chalut – diagnostic arboricole d'arbres ornementaux

La ville de Notre-Dame-des-Prairies désire procéder à une analyse physiosanitaire et obtenir un diagnostic horticole de 29 arbres ornementaux situés près du terrain de tennis au Parc Amable-Chalut. Le conseil municipal a donc mandaté la firme de conseillers forestiers Ressources forestières biotique inc. pour procéder à cette analyse. Le contrat prévoit des honoraires de 85$/heure pour un total d'environ de 2 055$ taxes en sus.

Réseau des femmes Élues de Lanaudière – appui

Le Réseau des Femmes Élues de Lanaudière est un réseau structuré qui a vu le jour par des élues, ex-élues et candidates potentielles afin d'augmenter le nombre de femmes élues au sein des conseils municipaux, de la députation, des commissions scolaires, des instances syndicales, économiques, culturelles et communautaire de la région. Les élus municipaux ont voté une contribution de 100$, reconnaissant ainsi l'importance que la Ville de Notre-Dame-des-Prairies accorde à la place des femmes au sein des conseils municipaux.

Maison  des  Jeunes  Café-Rencontre – contribution  financière pour un animateur

La ville de Notre-Dame-des-Prairies a reconduit son aide financière à la Maison des Jeunes Café-Rencontre pour le salaire de l'animateur du samedi pour la période de 17 mars au 22 juin 2019. Il s'agit d'un montant de 2520$, ce qui représente 60% du salaire de l'animateur pour cette période.

Programmation d'événements – automne 2019

Quatre évènements se dérouleront cet automne à Notre-Dame-des-Prairies, Il s'agit de la Fête de l'enfant (13 août), une fête dansante (27 septembre), la Marche du Grand Défi Pierre Lavoie (20 octobre) et l'Halloween (31 octobre). La Ville a alloué des budgets de 8 000, 400$, 2 000$ et 2 000$ pour ces quatre activités.

 

Photo courtoisie

MRC Autray

Ce vendredi 26 juillet 2019, de 11 h à 18 h, petits, grands, jeunes et moins jeunes sont invités à participer aux activités de la journée intergénérationnelle sur le site de la chapelle des Cuthbert !

En effet, dans ses efforts de sensibilisation des divers publics au patrimoine et à la culture, la Corporation du patrimoine de Berthier organise, pour une deuxième année consécutive, une journée qui se veut un moment privilégié où les enfants, les jeunes, les adultes et les aînés partagent ensemble une même programmation.

Les actions qui favorisent l'établissement de relations interpersonnelles dans un contexte intergénérationnel suscitent des échanges de connaissances, de culture et d'histoire tout en encourageant le respect et l'empathie mutuelle. Les activités proposées promeuvent des occasions de rapprochements afin de créer des ponts entre des personnes de tous âges et de tous horizons ; il s'agit d'apprendre à se connaître pour mieux se reconnaître.

Liste des activités qui seront tenues lors de la journée :

 

 

Heure

 

Activité

 

Description

11 h à 18 h

Découverte de la chapelle et de la famille Cuthbert

Accompagné par un de nos guides, venez découvrir la chapelle des Cuthbert, un lieu de patrimoine unique qui, depuis des générations, témoigne avec éloquence de l'histoire de la famille Cuthbert et qui permet de découvrir l'histoire du développement de la région de Berthier.

11 h à 18 h

Foire des artisans

Des artisans locaux présenteront leurs créations et animeront de petites activités créatives pour toute la famille.

11 h à 15 h

Parcs en art avec le Musée d’art de Joliette

Le musée d’art de Joliette présentera une exposition en plein air d'œuvres choisies parmi sa collection éducative, accompagné d'activités de médiation culturelle dynamique et spécialisée pour tous les âges.

14 h à 16 h

Les Archivivantes

Grâce à cet art rassembleur qu’est le conte, les participants découvrirons la richesse du répertoire des contes de tradition orale familiale répertoriés par Adélard Lambert. La conteuse Isabelle Crépeau animera l'activité grâce à des capsules contées et des performances vivantes qui permettront de goûter la saveur orale de quelques contes choisis, faciles à retenir et à partager.

15 h à 18 h

Danser nos souvenirs

La chorégraphe Chloé Bourdages-Roy et ses collaborateurs animeront une activité interactive de danse et de musique basée sur les thèmes du souvenir, accompagné d'un atelier d'initiation à la danse contemporaine, pour les petits et les grands.


 

Prendre note que le site de la chapelle des Cuthbert est un environnement paisible et vaste avec de grandes étendues de gazon et des arbres matures, où il est très agréable de pique-niquer ! Nous disposons également d'un bâtiment sanitaire propre avec toilettes et lavabos.

 

Photo courtoisie

MRC Autray

 

La Société de traversiers du Québec (STQ) avise ses clients qu’en raison de travaux de coulage de béton, l’accès au stationnement de la gare fluviale de Saint-Ignace-de-Loyola sera interdit les jeudi 18 et vendredi 19 juillet entre 6 h et la fin de la journée.

 

Les clients qui sont entrés dans le stationnement avant 6 h pourront ressortir toute la journée avec l’aide d’un signaleur routier.

 

Après 6 h, les clients sont invités à se stationner au parc de la Grand’ Mare (26 places), sur la rue Principale.

 

Nous sommes désolés des inconvénients.

 

Une fois les travaux complétés, la STQ offrira à ses clients un stationnement incitatif plus grand que le stationnement actuel.

 

Photo courtoisie

MRC Autray

En juillet, lors de la séance du Conseil de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray, les élus ont confirmé un soutien avoisinant un montant de 270 000 $ à quinze projets structurants qui prendront place sur le territoire d’autréen.

Ces subventions proviennent des enveloppes financières rattachées aux différents programmes gérés par Développement Économique D’Autray (DÉA). Trois promoteurs ont tiré profit du nouveau Programme d’aide à la persévérance scolaire.

C’est le cas du Carrefour jeunesse emploi D’Autray-Joliette et son projet Motive-Action dont l’objectif est d’accompagner les jeunes à risque de décrochage scolaire grâce à des intervenants qui supporteront les étudiants des trois pôles de la MRC dans leur parcours académique et dans l’ensemble des aspects de leur vie. L’école secondaire de la Rive de Lavaltrie prépare Point d’ancrage qui donnera la chance à 20 étudiants de prendre un temps d’arrêt leur permettant de solidifier les bases de la confiance en soi pour mieux se réaliser au sein de leur parcours scolaire. À Saint-Gabriel-de-Brandon, l’école secondaire Bermon présente Programme Blues, un programme pour aider les jeunes à risque de dépression à l’école secondaire et pour réduire les difficultés scolaires y étant associées.

La Féerie d’hiver de la Ville de Lavaltrie, les Évènements Rythmes et courant du Café culturel de la Chasse-galerie et les Séjours exploratoires du Carrefour jeunesse-emploi D’Autray-Joliette ont bénéficié du Programme d’appui aux projets et aux évènements récurrents.

De son côté, le Programme d’aide aux collectivités (PAC) rurales vient en aide à neuf initiatives. Les élèves de l’école primaire Sainte-Anne de Saint-Cuthbert se procureront du matériel et de l’équipement pour créer une comédie musicale dans le but de réduire le taux d’absentéisme et contribuer à un climat propice à la réussite et au sentiment d’appartenance. La Ville de Berthierville organisera une fête de l’Halloween grandiose qui prendra place au parc Sainte-Geneviève le 31 octobre  prochain. Par un souc  de bien informer les personnes âgées du pôle Brandon, la municipalité de Saint-Gabriel-de-Brandon organisera la première édition du Salon des aînés en octobre prochain.

La Corporation de télédiffusion régionale de Berthier offrira un service de vidéo corporatif grâce à l’acquisition d’équipement en haute définition. Toujours en lien avec le développement économique, une coopérative de solidarité a été mise sur pied afin de fournir des services collectifs par l’exploitation d’un dépanneur et d’un poste d’essence à Saint-Norbert.

Le Club de loisirs de l’Île-Dupas souhaite aménager le parc du côté ouest de La Visitation-de-l’Île- Dupas; des bancs d’exercices y seront installés. La municipalité de Saint-Ignace-de-Loyola désire utiliser le plein potentiel du parc Serge Giroux situé en bordure du fleuve Saint-Laurent. L’ajout de bancs berçants suspendus, d’estrades, de supports à vélo et de jardinières est planifié. Dans l’optique de faire découvrir le pont couvert Grandchamp qu’elle a cité, la municipalité de Sainte- Geneviève-de-Berthier se dotera d’un plan de conservation pour préserver au maximum son authenticité de même que d’un plan de promotion pour augmenter sa valeur touristique.

Finalement avec l’aide du Programme d’aide au développement d’infrastructures industrielles ou technologiques et en partenariat avec des acteurs du développement économique de la MRC, la Ville de Lavaltrie mettra en œuvre des stratégies d’actions concertées et porteuses pour le développement des pôles technologique, commercial et industriel.

Le prochain appel de projets structurants sera lancé l’automne prochain. DÉA mise sur une équipe en mesure d’aider toute personne ayant des projets dans les affaires, et ce, peu importe leur stade de réalisation. Il est possible de les joindre par téléphone au 450 836-7007 ou par courriel à l’adresse suivante :  Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Photo courtoisie

MRC Montcalm

L’Association Carrefour Famille Montcalm est présentement à la recherche de transporteurs bénévoles pour des transports médicaux ou des ateliers dans ses locaux.

Les bénévoles recherchés doivent demeurer dans l’une des municipalités suivantes de la MRC de Montcalm soit Saint-Lin-Laurentides, Saint-Alexis, Saint-Jacques, Saint-Calixte, Saint-Esprit, Saint-Liguori, Saint-Roch-de-l’Achigan, Sainte-Julienne, Saint-Roch-Ouest et Sainte-Marie-Salomé.

L’organisme défraiera les frais de kilométrage (0,45 ¢ / km) en plus d’offrir les bancs d’auto ainsi que la formation à cet effet.

L’Association Carrefour Famille Montcalm respecte vos disponibilités et souhaite grandement votre présence.

Pour plus d’informations, communiquez avec Lyne Plamondon au 450-439-7669 ou 1-877-439-7669

Photo Guy Latour

MRC Montcalm

La municipalité de Saint-Liguori sera l’hôte, le 7 et 8 août prochain, des Jeux de la MRC de Montcalm pour les 50 ans et plus.

Cette 33e édition se tiendra au terrain des loisirs. Une dizaine de disciplines sont à l’horaire.

« Entre 300 et 400 participants se donnent rendez-vous afin de démontrer leur habileté dans la compétition, et ce, toujours dans un esprit sportif, ce qui nourrit leur sentiment d’appartenance », a expliqué en conférence de presse, Yvon Bourgeois, président de ces jeux.

La période d’inscription se fera entre 8h et 9h30 les deux jours. Dès 10h, le 7 août, il y a de la pétanque (équipe de 3), la rondelle (équipe de 2), Visez juste (individuel), le mini-golf (équipe de 2) et les dards (équipe de 2).

Le lendemain, les disciplines au programme seront la pétanque atout (équipe de 5), la babette (équipe de 2), le baseball poche (équipe de 5), le mini-golf (individuel) et le Palet (équipe de 2). Au cours des deux jours, il y aura en démonstration un jeu de fléchette sur gazon.

Un souper de clôture et une remise de médailles se tiendra le 8 août dès 18 heures au club de golf Montcalm. Le coût du billet est 20$ par personne. Le président d’honneur de ces Jeux est Roger Gaudet.

Par ailleurs, le député de Rousseau et président du caucus des députés de Lanaudière, Louis-Charles Thouin était fier d’annoncer une aide financière totalisant 3 500 provenant de son bureau de comté, du ministère des Affaires municipales, celui des aînés et du bureau du premier ministre François Legault.

Pour la programmation complète et les jeux disponibles, on peut consulter le site internet de Saint-Liguori au www.saint-liguori.com.

 

Photo courtoisie

MRC Montcalm

C’est du 9 au 15 août prochain que se tiendra la 19e édition du festival acadien de la Nouvelle-Acadie.

« L’évènement se veut un incontournable et très important car on ne veut promouvoir la culture acadienne au sein de la région de Lanaudière.  Ça sera une programmation bien remplie avec une grande variété d’artistes et d’activités ! Il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges », a expliqué en conférence de presse, le 9 juillet à Saint-Liguori, Évangéline Richard, présidente du Festival.

Pour une deuxième année, le Festival offre deux spectacles avec un prix d’entrée, soit Suzie Leblanc dans le spectacle MOUVANCE (14 août) ainsi que Mathieu Gallant et Hommage aux aînés (15 août) au coût de 10$.

Les billets sont en vente aux bureaux municipaux de Saint-Alexis, Saint-Jacques, Saint-Liguori, Sainte-Marie-Salomé et aux bureaux du Festival au 751 rue Principale à Saint-Liguori. Ils sont aussi disponibles en ligne au coût 11,25$ aux adresses suivantes ;

Suzie Leblanc Mouvance : https://www.weezevent.com/suzie-leblanc-mouvance

Mathieu Gallant et hommage aux aînés : https://www.weezevent.com/mathieu-gallant-et-hommage-aux-aines-a-saint-liguori

Cette 19ièm édition est rendue possible grâce à la contribution de la MRC Montcalm (15 000$ via le Fonds de développement du territoire), des quatre municipalités de la Nouvelle-Acadie, des députés fédéral et provincial (une aide financière de 1500$ du député de Rousseau Louis-Charles Thouin et 500$ du député de Montcalm, Luc Thériault).

Ces différentes contributions ont permis au comité organisateur d’avoir une programmation costaude. Plusieurs commanditaires s’y ajoutent, dont le plus important monsieur Julien Dalpé, président d’honneur de la 19e édition du Festival et président de Construction Julien Dalpé Inc.

Programmation 2019

Vendredi 9 août, 15h - Sainte-Marie-Salomé, à la salle Viger

Atelier de cuisine avec Anne Godin de Moncton, suivi du souper avec les participants. Anne Godin, connue en Acadie par sa carrière à Radio-Canada Acadie pendant 32 ans, est aussi une cuisinière émérite. Elle est la co-auteure du livre Saveurs d’Acadie dont le lancement régional aura lieu le lendemain à Saint-Alexis. Réservations indispensables à Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

15$ par personne, maximum 20 participants.

Samedi 10 août, 10h à 17h - Saint-Alexis, à l’hôtel de ville

Salon des auteurs et de la généalogie.

Pour les enfants : 10h à midi, à la bibliothèque municipale. Activité Histoire et bricolage pour les enfants de 5 à 9 ans avec Josée Desrosiers, la Mamie de Mamie raconte… André-Carl Vachon, présentera aux pré-ados, 8 à 12 ans, son livre Raconte-moi la déportation des Acadiens.

Pour les grands : toute la journée, la Société de généalogie de Lanaudière sera sur place pour répondre à vos questions et vous aider à retrouver la lignée de votre famille.

Dix auteurs seront présents pour présenter leurs œuvres. En après-midi, il y aura un lancement collectif des nouvelles parutions dont celles de deux auteures de Lanaudière, Monique Michaud de Joliette et Mariline Laplante de Saint-Alexis, en plus du lancement du livre de cuisine acadienne d’Anne Godin et des œuvres récentes d’André-Carl Vachon. Après la séance de signatures, Yves Cormier parlera de la nouvelle édition de son Dictionnaire du français acadien. Gratuit.

Samedi 10 août, 19h30 Saint-Alexis, à l’église

Le duo Lépine//Branchaud. Ces deux chanteurs multi-instrumentistes nous feront vibrer au rythme de leur répertoire de chansons traditionnelles et de mélodies originales.  Gratuit.

Dimanche 11 août, 10h30 - Saint-Liguori, à l’église

Messe acadienne.

Mardi 13 août, 19h30 - Sainte-Marie-Salomé, à l’église

Sinfonia Lanaudière, notre orchestre régional dans une tournée Fonds d’appui au rayonnement des régions nous offre les grands classiques.

Une présentation spéciale de Desjardins.

Gratuit; procurez-vous des billets à votre hôtel de ville.

Mercredi 14 août, 19h30 - Saint-Jacques, Salle Julie-Pothier

Spectacle MOUVANCE la soprano acadienne de réputation internationale, Suzie Leblanc. Mouvance, c’est un spectacle multi-médias, c’est du théâtre chanté sur les mots des grands poètes acadiens et sur la musique de Jérôme Blais, compositeur québécois qui habite en Nouvelle-Écosse depuis 15 ans.

Billets 10$; billets en vente à votre hôtel de ville de la Nouvelle-Acadie et sur https://www.weezevent.com/suzie-leblanc-mouvance

Jeudi le 15 août, 18h - Tintamarre. Départ au Mémorial acadien jusqu’à l’église.

18h15                   Souper aux guédilles de homard et hot-dogs devant la salle municipale

19h30                   À l’église, spectacle avec Mathieu Gallant, des Iles-de-la-Madeleine , suivi de Hommage aux ainés de Saint-Côme.

Billets 10$; billets en vente à votre hôtel de ville de la Nouvelle-Acadie et sur https://www.weezevent.com/mathieu-gallant-et-hommage-aux-aines-a-saint-liguori

Consultez notre site Internet www.nouvelle-acadie.ca pour la programmation complète et suivez-nous sur Facebook pour rester à l’affût de ce qui est à venir.

Photo courtoisie

MRC Matawinie

En 2018, la municipalité de Sainte-Béatrix lançait le comité alimentaire afin de trouver des solutions suite à la fermeture de l’épicerie pour qu’il y ait plus de proximité alimentaire.

Le Marché fermier, une des premières actions du comité, a eu lieu en septembre de la même année. En 2019, le comité et la municipalité veulent continuer dans un même ordre d’idées et développer une alimentation de proximité pour les citoyens tout en essayant de mettre de l’avant les produits lanaudois.

Suite à l’intérêt porté à l’événement l’an dernier, nous avons décidé de mettre sur pied quatre Marché Fermier, le 4 et 11 août et 15 et 22 septembre. En les divisant sur deux mois, nous souhaitons diversifier les types de produits que nous aurons au 4 marchés. Nous profiterons des Marchés pour mettre de l’avant les différents projets du comité alimentaire, soit le Jardin à Partager et la distribution des boîtes de légumes Boîte d’ici et cie.

C’est dans un contexte festif et convivial que les Marchés auront lieu devant l’hôtel de ville, au 861 rue de l’église, de 9h00 à 15h00. À chaque Marché nous organiserons des activités en parallèle. Des activités pour toute la famille et aussi des conférences sur différents sujets concernant l’alimentation. La programmation officielle sortira au courant du mois de juillet. En cas de pluie, ceux-ci auront lieu au Pavillon du Village, 821 avenue du Parc.

On invite les producteurs intéressés à participer au Marché Fermier de Sainte-Béatrix, à nous contacter au 450 883-2245 poste 6233 ou à Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Photo courtoisie

MRC Matawinie

La municipalité de Saint-Félix-de-Valois a reçu le prix Ghislaine-Guindon pour son implication dans la préservation de la qualité de l’eau du bassin versant de la rivière Bayonne. Une plaque a été remise au conseil municipal par M. Jean-Pierre Gagnon, directeur général de l’Organisme des Bassins Versants de la Zone Bayonne (Zone Bayonne) et M. Louis Trudeau, vice-président de Zone Bayonne et président de la Fondation Ghislaine-Guindon, lors de la séance du 8 juillet dernier.

« Ce prix, c’est pour 10 ans d’assistance lors des corvées de nettoyage du ruisseau Beaubec et pour un partenariat étroit dans la réhabilitation de l’habitat du fouille-roche gris », souligne avec émotion M. Jean-Pierre Gagnon lors de la remise de la plaque. La Municipalité a également contribué à la qualité des eaux du bassin versant par ses investissements dans le traitement des eaux usées, sa participation au conseil d’administration de l’organisme, ainsi que par la sensibilisation effectuée auprès de ses citoyens pour une meilleure gestion de l’eau.

« Le conseil municipal est honoré de ce prix et tient à souligner l’importance du travail de l’organisme Zone Bayonne dans l’amélioration des écosystèmes de la Municipalité et de sa qualité de l’eau », a mentionné Mme Audrey Boisjoly, mairesse de Saint-Félix-de-Valois.

Zone Bayonne est fondé en 1995 par M. Louis Trudeau et Mme Ghislaine Guindon. Le couple de Saint-Cléophas-de-Brandon choqué de voir l’état des cours d’eau de la région fonde les Amants de la Bayonne. S’amorcent alors les corvées de nettoyage et la mobilisation pour améliorer la qualité de l’eau. En 2010, suite au décès de Mme Guindon, M. Trudeau met en place la fondation au nom de sa femme pour poursuivre l’œuvre des Amants de la Bayonne. Les plus récents récipiendaires du prix Ghislaine-Guindon sont la Caisse Desjardins du Sud de la Matawinie en 2018 et le MRC de D’Autray en 2017.

Le fouille-roche gris est un petit poisson d’eau chaude peu profonde. Il fréquente les plages de sable et de gravier des lacs ou rivières à très faible courant. Il est désigné « vulnérable » selon la Loi sur les espèces menacées et vulnérables du gouvernement du Québec et « menacé » selon la Loi sur les espèces en péril du gouvernement du Canada.

Photo courtoisie

MRC Matawinie

Le jardin collectif pédagogique entamé par les jeunes de l’école des Moulins est déménagé au parc Pierre-Dalcourt pour l’été. Les ateliers avec Monsieur Jardin de la Coop de solidarité Jardinons se poursuivent avec les jeunes du camp de jour jusqu’à la rentrée scolaire dans le parc Pierre-Dalcourt.

« C’est un magnifique projet d’agriculture urbaine pour que nos jeunes se mettent les mains dans la terre tout en développant confiance, connaissances et autonomie », a indiqué Mme Audrey Boisjoly. « La Caisse Desjardins de Joliette et du Centre de Lanaudière est très fière de s’associer à la Municipalité de Saint-Félix-de-Valois et de favoriser à la fois la persévérance scolaire, l’autonomie alimentaire et les saines habitudes de vie », a ajouté monsieur Joël Landry, directeur général de la Caisse.

Les jeunes de l’école et du camp de jour participent à des ateliers à propos du cycle de culture allant du semis à la récolte avec des notions de protection des écosystèmes, pollinisation, gaspillage alimentaire et de découverte du monde agricole. Le jardin sera de retour dans la cour de l’école des Moulins en septembre pour d’autres ateliers.

Le projet reçoit une généreuse contribution de la Caisse Desjardins de Joliette et du Centre de Lanaudière comme partenaire, ainsi que d’un soutien du Fonds de protection de l’environnement matawinien (FPEM) ainsi que de Bois Desroches à titre de fournisseur de bois officiel.

Saint-Félix-de-Valois  jardin collectif pédagogique, école des Moulins, parc Pierre-Dalcourt
Photo courtoisie

Photo courtoisie

Mrc Joliette

Le Cercle de Fermières et la Municipalité de Sainte-Mélanie vous invitent à l’édition 2019 de la Fête des Récoltes qui se tiendra le samedi 5 octobre 2019, de 10 h à 16 h, autour du Presbytère. Comme les années précédentes, deux concours sont lancés dans le cadre de cet événement festif et rassembleur.

Dans un premier temps, nous proposons à tous les passionnés de photos un concours amateur sur  le thème L’ÉTÉ À SAINTE-MÉLANIE. Les participants nous offriront des clichés saisis à Sainte-Mélanie lors de la belle saison.

Notre concours culinaire, quant à lui, met en vedette les canneberges, et les personnes intéressées devront présenter leur version d’une CONFITURE, GELÉE OU MARMELADE DE CANNEBERGES.

Les détails de ces concours vous seront communiqués sous peu.

Nous invitons les organismes de Sainte-Mélanie, maraîchers, artisans et artistes à signaler ou confirmer leur intérêt à tenir un kiosque lors de la Fête des Récoltes auprès Mme Diane Emard du Cercle de Fermières. L’inscription est sans frais, mais faites vite, les places sont limitées!

À l’heure du dîner, des repas chauds ainsi que salades et desserts seront servis !

Toute la population est invitée à se joindre à la Fête des Récoltes, le samedi 5 octobre 2019, de 10 h à 16 h.

Pour obtenir de l’information et pour vous inscrire, communiquez avec Mme Diane Emard, présidente du Cercle de Fermières Sainte-Mélanie, au 450-886-5836, ou par courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Photo d'archives

Mrc Joliette

Parc Amable-Chalut – diagnostic arboricole d'arbres ornementaux

La ville de Notre-Dame-des-Prairies désire procéder à une analyse physiosanitaire et obtenir un diagnostic horticole de 29 arbres ornementaux situés près du terrain de tennis au Parc Amable-Chalut. Le conseil municipal a donc mandaté la firme de conseillers forestiers Ressources forestières biotique inc. pour procéder à cette analyse. Le contrat prévoit des honoraires de 85$/heure pour un total d'environ de 2 055$ taxes en sus.

Réseau des femmes Élues de Lanaudière – appui

Le Réseau des Femmes Élues de Lanaudière est un réseau structuré qui a vu le jour par des élues, ex-élues et candidates potentielles afin d'augmenter le nombre de femmes élues au sein des conseils municipaux, de la députation, des commissions scolaires, des instances syndicales, économiques, culturelles et communautaire de la région. Les élus municipaux ont voté une contribution de 100$, reconnaissant ainsi l'importance que la Ville de Notre-Dame-des-Prairies accorde à la place des femmes au sein des conseils municipaux.

Maison  des  Jeunes  Café-Rencontre – contribution  financière pour un animateur

La ville de Notre-Dame-des-Prairies a reconduit son aide financière à la Maison des Jeunes Café-Rencontre pour le salaire de l'animateur du samedi pour la période de 17 mars au 22 juin 2019. Il s'agit d'un montant de 2520$, ce qui représente 60% du salaire de l'animateur pour cette période.

Programmation d'événements – automne 2019

Quatre évènements se dérouleront cet automne à Notre-Dame-des-Prairies, Il s'agit de la Fête de l'enfant (13 août), une fête dansante (27 septembre), la Marche du Grand Défi Pierre Lavoie (20 octobre) et l'Halloween (31 octobre). La Ville a alloué des budgets de 8 000, 400$, 2 000$ et 2 000$ pour ces quatre activités.

 

Photo courtoisie

Mrc Joliette

Aide financière à Léa Malo

Le conseil municipal a accordé une aide financière de 250$ à l’athlète Léa Malo. La jeune charloise de 16 ans est la meilleure dans sa catégorie d’âge en Cross Fit. En 2018, elle a notamment pris part au aux CrossFit Games à Madison au Wisconsin.

La construction en juin

La municipalité de Saint-Charles-Borromée a connu un bon mois de juin au niveau de la construction. En effet, la valeur des permis a atteint 3 109 000$, comparativement 568 880$ par rapport à la même période l’an dernier. 37 permis ont été émis permettant la création de 22 unités de logement. Pour les six premiers mois de 2019, la valeur des permis a été de 23 890 000$, il y a eu 182 permis pour 65 unités de logement de créés.

Prochaine séance

La prochaine séance aura lieu le 19 août prochain à 20h à la salle du conseil municipal.

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.
Advertisement

Meilleurs histoires

Photo courtoisie

Politique municipale

Deux sièges de conseillers sont actuellement vacants au conseil municipal de Saint-Jean-De-Matha pour lesquels une élection est prévue le 22 septembre prochain.

Bien que les mises en candidatures doivent être officiellement soumises entre  les 9 et 23 août 2019 au bureau de la municipalité, déjà des candidats ont annoncé leur intérêt pour briguer les sièges.

L’équipe Martin Rondeau, maintenant en poste, a présenté deux candidats lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 3 juillet dernier à la Terrasse chez Donat.

Plusieurs critères ont guidé l’équipe pour le choix des deux candidats.  En premier lieu, le potentiel, la compétence et l’expérience ont été analysés.  Par la suite, la synergie entre  les conseillers en  poste  et  les postulants favorisant la saine expression ont permis de parfaire la sélection. Finalement, le sexe et l’âge ont été déterminants pour le choix final.

En effet, la première candidate, madame Sylvie Durand, propriétaire d’une ferme avicole dans la municipalité depuis 22 ans, répond aux critères et permet à l’équipe de viser une meilleure parité.

Quant au deuxième candidat Antoine Lessard âgé de 24 ans, diplômé en technique de génie civil et occupant un poste de charpentier menuisier au sein d’une entreprise familiale, représente la relève et le pont entre les générations dont celle des milléniaux. Il s’agit d’une belle occasion d’impliquer une jeune personne motivée, d’abord parce qu’il peut vivre l’expérience pour un mandat de deux ans et parce qu’il sera guidé par une équipe solide, solidaire et désireuse de former une relève efficace.

L’équipe Rondeau est convaincue que le choix de ces deux candidats permettra d’atteindre aisément les objectifs visés au départ.

Photo courtoisie

Politique municipale

C’est en présence de plus d’une quarantaine de personnes que Josyanne Forest, a lancé, le 1er mars, au lancement de sa campagne, en vue d’une prochaine élection partielle  au poste de maire de la municipalité de Saint-Jacques, le 14 avril prochain.  C’est ce matin à 9h qu’avait lieu l’ouverture de la première journée des mises en candidature, madame Forest a profité de l’occasion pour y déposer sa candidature. 

Madame Forest possède 5 années d’expérience dans le domaine municipal, en tant que conseillère au siège 6. Native de St-Jacques, elle s’engage a être une mairesse qui sera présente et qui sera à l’écoute des ses citoyens.  « Je veux que nous travaillions ensemble ainsi nous pourrons aller de l’avant. »

Fière du bilan des 5 dernières années de son équipe, elle désire non seulement relever ce nouveau défi, mais elle se dit prête à le faire dès maintenant.

« Pour moi la politique, c’est le meilleur moyen d’atteindre le plus de monde possible pour améliorer la qualité de vie des citoyens», déclare madame Josyanne Forest.

Notons que le siège de l’ancienne conseillère Josyanne Forest est aussi en élection le 14 avril prochain.  Lors du lancement de campagne de madame Forest  à la mairie, Monsieur Simon Chapleau en a profité pour lui aussi annoncer son intérêt dans les prochaines élections municipales.

Photo courtoisie

Politique municipale

C’est à 16h30 le 15 mars que la période de mise en candidature prenait fin pour le poste de Maire à la municipalité de St-Jacques, suite à la nomination de monsieur Pierre Lasalle à titre de préfet de la MRC Montcalm. Une seule candidature a été déposée, celle de Madame Josyanne Forest, madame Forest est élue par acclamation.

Madame Forest devient la première mairesse de Saint-Jacques.  « Je suis particulièrement fière d’être la première femme maire ici à St-Jacques. Je suis de descendance acadienne, parmi les familles fondatrices de la paroisse les Forest et les Dupuis, ça me touche beaucoup de pouvoir représenter la population.  Nous travaillons en équipe depuis les 6 dernières années et nous allons continuer dans ce même sens pour la communauté. »

Notons que le siège 6 sera pour sa part, en élection le 14 avril prochain. Monsieur Simon Chapleau, Monsieur Nicolas Brisson et madame Amélie Lemay ont tous déposé leur bulletin de candidature pour ce siège.

Photo courtoisie

Politique provinciale

La députée de Joliette, Véronique Hivon, est heureuse d’annoncer l’arrivée de Gino Latendresse au sein de son équipe de bureau de circonscription. « Je suis privilégiée de pouvoir accueillir une personne de sa qualité, qui allie ouverture, expérience et connaissance du milieu. C’est une addition extraordinaire à notre équipe déjà bien établie et une très belle collaboration qui débute! », souligne-t-elle, enthousiaste.

Originaire de Joliette et aujourd’hui résident de Notre-Dame-des-Prairies, M. Latendresse a occupé des postes importants au cours des dernières années dans les sphères industrielle, culturelle et municipale, en plus d’avoir œuvré auprès de jeunes en difficulté. « Gino est vraiment quelqu’un de très polyvalent comme l’indique sa feuille de route, de chaleureux et d’engagé, qui a une réelle volonté de changer les choses pour le mieux dans la communauté. Je suis heureuse de pouvoir compter sur lui afin de répondre aux besoins des citoyens et citoyennes de Joliette », explique Véronique Hivon. M. Latendresse sera notamment responsable des dossiers liés à l’économie et à l’entrepreneuriat, aux municipalités, à la santé et à la protection de la jeunesse, à la culture, à l’environnement, à l’agriculture ainsi qu’aux transports au bureau de la députée de Joliette.

« Je me sens choyée d’être appuyée par une équipe aussi dédiée, avec Valérie Roy, Mélanie Jacques, Guillaume Denommée, qui sont mes attachés politiques, Annie Laurier, qui nous fournit un soutien administratif précieux, ainsi que Pascale Sévigny actuellement en congé de maternité. Ils sont compétents, dévoués et font un travail exceptionnel au quotidien auprès des gens d’ici », affirme la députée.

« Tous ensemble, nous formons une équipe engagée pour l’ensemble des citoyens, des organismes et des entreprises de la circonscription et nous sommes plus que jamais déterminés à travailler pour améliorer la qualité de vie des gens d’ici ainsi que pour accroître la vitalité et le dynamisme de notre milieu », conclut Véronique Hivon. 

 

Photo courtoisie

Politique provinciale

La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mme Andrée Laforest, annonce la mise en œuvre du Fonds pour l'infrastructure municipale d'eau (FIMEAU). Ce nouveau programme est destiné aux travaux de construction, de réfection ou d'agrandissement d'infrastructures municipales d'eau potable et d'eaux usées.

Le programme FIMEAU, sous la responsabilité du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation (MAMH), est doté d'une enveloppe globale de 1,5 G$ répartie sur neuf ans. Un montant de 750 M$ provient du programme d'infrastructure Investir dans le Canada, auquel s'ajoute une contribution équivalente du gouvernement du Québec.

« Les investissements dans les infrastructures municipales sont nécessaires afin de garantir des services publics de qualité, au bénéfice des générations futures. Ce nouveau programme témoigne de l'engagement de notre gouvernement à soutenir activement les municipalités qui souhaitent investir dans leurs infrastructures d'eau pour les maintenir en bon état. Cette source de financement supplémentaire reflète notre volonté d'offrir des milieux de vie attrayants et prospères, tout en contribuant au dynamisme économique de nos régions », a déclaré par voie de communiqué, Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Il est essentiel d'investir dans des infrastructures d'eau modernes et efficaces pour préserver le bien-être de nos familles et protéger nos écosystèmes locaux. Grâce aux investissements de nos gouvernements, nous pourrons mieux répondre aux priorités des collectivités québécoises en matière de traitement des eaux usées et de distribution d'eau potable. Nous continuerons de collaborer avec nos partenaires provinciaux, municipaux et autochtones afin de réaliser des investissements stratégiques qui contribueront à protéger les collectivités et soutiendront la transition du Canada vers une croissance économique propre », a pour sa part souligné L'honorable François-Philippe Champagne, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités.

Faits saillants :

Le programme FIMEAU, dont le taux d'aide gouvernementale est fixé à 80 %, comporte deux volets : un premier pour les municipalités de moins de 100 000 habitants et un second pour les dix grandes villes de 100 000 habitants et plus.

Pour permettre l'accès au financement à l'ensemble des municipalités du Québec et pour favoriser la réalisation de projets sur toute la durée du programme, les modalités de ce nouveau programme prévoient un déploiement en trois cycles, chacun débutant par un appel de propositions de projets : le premier en 2019, le second en 2022 et le dernier en 2024. À chaque cycle, les municipalités n'ayant pas bénéficié d'un financement aux cycles précédents seront priorisées.

Une période de quelques semaines est allouée aux municipalités avant le déploiement du premier appel de propositions, afin qu'elles puissent prendre connaissance des conditions et exigences du nouveau programme et déterminer les projets pouvant s'y inscrire. Les municipalités seront informées prochainement du lancement de ce premier appel de propositions de projets par courriel, de même que par le fil RSS du MAMH.

 

Photo courtoisie

Politique provinciale

Dans le cadre de sa tournée aux quatre coins du Québec afin de présenter le programme Agir tôt, le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, monsieur Lionel Carmant, a visité, le 25 juin, la région de Lanaudière.

À cette occasion, il a annoncé l’octroi d’un montant de 2 725 5000 $ afin de développer des ressources en dépistage et principalement de rehausser les équipes d’intervention auprès des jeunes enfants présentant un retard de développement, une déficience physique, une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme dans la région de Lanaudière.

Agir tôt est un engagement phare du gouvernement et des investissements de 48 M$ ont été annoncés dès 2019-2020 pour son déploiement, investissements qui atteindront progressivement 88 M$ annuellement d’ici 2023-2024.

Agir tôt vise à identifier le plus tôt possible les difficultés chez l’enfant, à évaluer son profil de développement et à l’orienter vers le bon service et, enfin, à lui offrir le soutien dont lui et sa famille ont besoin.

 « Le déploiement d’Agir tôt est un tremplin incroyable, qui permettra de rejoindre les familles aux quatre coins du Québec et de donner des services dès la visite en première ligne pour tous nos enfants. Ceci est un engagement phare de notre gouvernement! Avec Agir tôt, nous nous donnons les moyens d’influencer positivement la trajectoire de vie de nos enfants et de leur permettre de développer leur plein potentiel », a déclaré en conférence de presse, Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux.

Faits saillants :

Le programme Agir tôt repose sur le déploiement, à l’échelle du Québec, d'une plateforme informatique à laquelle la population aura accès graduellement au cours de l’automne 2019, et qui regroupe des questionnaires de dépistage sur le développement de l’enfant 0-5 ans. À partir des réponses à des questionnaires, l’enfant pourra être orienté plus rapidement vers les services appropriés et être rencontré par une équipe multidisciplinaire le plus tôt possible.

Parmi ses nombreux avantages, notons :

une meilleure orientation de l’enfant vers les services requis, grâce à un portrait plus précis de son développement;

de plus courts délais d’orientation;

la participation de la famille dès le début du processus;

la possibilité d’offrir à l’enfant les services de stimulation précoce dont il a besoin avant même la confirmation d’un éventuel diagnostic;

et la possibilité d’élaborer un plan d’intervention précoce et plus précis.

Différentes stratégies pour améliorer le dépistage précoce sont également prévues et mettront à contribution les partenaires du réseau de la santé et des services sociaux et ceux du réseau des services de garde et de l’éducation.

Agir tôt s’inscrit à l’intérieur d’une initiative gouvernementale concertée regroupant le ministère de la Santé et des Services sociaux, le ministère de la Famille et le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

 

Photo courtoisie

Politique fédérale

Le chef néo-démocrate, Jagmeet Singh, et les député.es du NPD, Ruth Ellen Brosseau (Berthier-Maskinongé) et Robert Aubin (Trois- Rivières), se sont engagés à aller de l'avant avec le projet de train à grande fréquence et ont promis des investissements majeurs pour aider les municipalités qui ont encore été victimes des inondations.

« Les changements climatiques menacent tous les aspects de la vie auxquels nous sommes attachés. Pendant que Justin Trudeau et les libéraux vendent leur projet d'oléoduc, mon équipe et moi présentons notre plan concret pour lutter contre les changements climatiques avec  Le courage d'agir : pour l'urgence climatique et des emplois de qualité au Québec, a déclaré M. Singh. Aujourd'hui, je réitère devant les Trifluviennes et Trifluviens mes engagements à l'endroit du projet de train à grande fréquence. Je souhaite que la première pelletée de terre soit donnée durant la première année de notre mandat! Je promets aussi des investissements majeurs pour venir en aide aux victimes des inondations, afin d'adapter les infrastructures à cette nouvelle réalité. »

Le projet de train à grande fréquence, tel que proposé par VIA Rail, reliera l'aéroport Jean-Lesage de Québec à Toronto, en passant par Trois-Rivières, Montréal, Ottawa, Smith Falls et Peterborough. Il prévoit une voie dédiée pour le transport de passagers. Le train à grande fréquence permettra de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, stimulera l'économie régionale et créera un grand nombre d'emplois de qualité. Comparativement aux libéraux, le financement du projet sera entièrement public.

« C'est le temps d'investir dans des projets qui permettent de lutter contre les changements climatiques, pas dans des oléoducs qui menacent notre environnement, a ajouté M. Aubin. Les libéraux de Justin Trudeau parlent des deux côtés de la bouche lorsqu'il est question d'environnement. Les conservateurs, pour leur part, ne font nulle mention de transport collectif dans leur plan climatique. C'est ridicule! Au NPD, on s'engage à organiser une rencontre entre VIA Rail, les provinces concernées et les acteurs municipaux clés dans les 100 premiers jours. Terminé les études, il faut passer à l'acte! »

Pour Berthier-Maskinongé, Le courage d'agir prévoit des investissements majeurs pour aider les différentes municipalités qui ont encore été victimes d'inondation à adapter leurs infrastructures pour faire face à cette nouvelle réalité. Le NPD investira 2,5 milliards de dollars additionnels afin de protéger les gens et leurs biens des événements climatiques extrêmes comme les inondations.

« Les gens de ma circonscription ont été victimes, encore cette année, d'inondations records. Avec Justin Trudeau, le Canada respectera les faibles cibles de Stephen Harper avec 200 ans de retard. Andrew Scheer et les conservateurs, pour leur part, ne feraient qu'empirer les choses, de conclure Mme Brosseau. Le NPD est fier d'avoir un plan ambitieux qui permet à la fois de lutter contre les changements climatiques et de créer des emplois de qualité. Le statu quo n'est pas une option! »

Photo courtoisie

Politique fédérale

Le candidat du Parti Conservateur dans Joliette, Jean-Martin Masse, est déjà sur le terrain depuis le début du mois de juillet.

Il a en effet rencontré plusieurs maires soit ceux de Rawdon, Ste-Marcelline-de-Kildare, Joliette, Saint-Paul et Saint-Charles-Borromée,

« Ma rencontre avec ces élus m’ont permis de bien saisir les projets, les besoins et les préoccupations des élus-es, citoyennes et citoyens de la circonscription fédérale de Joliette », a déclaré M. Masse en entrevue au Lanauweb.

Parmi ces besoins et préoccupations, il y a l’internet haute vitesse, la lourdeur bureaucratique (pour l’application du programme de la taxe d’accise et l’appui du fédéral pour le maintien et l’ajout d’équipements culturel et de loisir dans la Mattawinie, ainsi que la pénurie de main-d’œuvre et la tour de communications Rogers pour le comté de Joliette.

« Je suis présentement en mode écoute. Les besoins diffèrent que ce soit au nord et au sud. Les gens sont sympathiques et réceptifs jusqu’à maintenant », ajoute le candidat conservateur.

Dès cette semaine, Jean-Martin Masse, en plus de poursuivre la « Tournée des élus-es », commencera sa « Tournée des organismes économiques » de la circonscription fédérale de Joliette.

Le lancement de la campagne de Jean-Martin Masse devrait se faire à la fin août.

Photo courtoisie

Politique fédérale

Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, et Gabriel Ste-Marie, député fédéral de Joliette, ont exprimé leur solidarité avec les 2,9 millions de membres de Desjardins menacés d’usurpation de leur identité depuis le vol de leurs renseignements personnels.

« Le Bloc Québécois partage la peur des Québécoises et des Québécois. Je suis moi-même parmi les victimes de ce vol. Nous demandons à Ottawa de permettre aux gens dont les informations personnelles ont été dérobées et qui désirent changer de numéro d’assurance sociale qu’ils puissent le faire sans devoir prouver qu’ils ont subi une fraude, comme c’est le cas présentement. Les mécanismes actuels ne pourraient de toute façon pas traiter toutes les demandes qui se manifesteront.  Desjardins étant une institution financière sous juridiction québécoise, il est du ressort de la coopérative et du gouvernement du Québec d’assurer la sécurité des informations personnelles, des comptes bancaires et de l’accès au crédit des membres de Desjardins. L’accompagnement doit être immédiatement disponible en français à travers tout le processus et je m’étonne que ça n’ait pas été le cas dès le départ », a déclaré M. Blanchet.

Le 20 juin dernier, Desjardins annonçait que la police de Laval a découvert que les informations confidentielles de 2,9 millions de membres de la coopérative financière ont été volées par un employé. Desjardins a tenté de rassurer ses membres en leur permettant de s’inscrire gratuitement aux services d’Equifax pendant cinq ans, mais de nombreuses difficultés sont survenues, liées au nombre élevé de demandes et à des problèmes chez Equifax concernant l’inscription en français pour les personnes touchées.

Près de 200 plaintes pour vol d’identité ont été déclarées au Centre antifraude du Canada entre l’annonce de la fuite d’informations et le 4 juillet dernier. Une pétition circule actuellement pour demander au gouvernement canadien de remplacer les numéros d’assurance sociale des personnes dont les informations ont été dérobées. La solution suggérée mérite qu’on l’analyse, de même qu’il est pertinent que le gouvernement du Canada aussi s’interroge sur la sécurité des clients québécois des banques sous charte canadienne, mais la pétition révèle que les gens jugent inadéquate la réaction des autorités.  De leur côté, les libéraux semblent indifférents aux craintes des victimes.

« Il faudra trouver une solution globale et efficace, qui épargne aux citoyens des démarches fastidieuses. Ottawa doit assouplir les règles pour que les personnes dont l’information a été volée puissent entreprendre cette démarche si elles le souhaitent. Nous sommes dans une situation de crise et Ottawa doit agir comme partenaire et protecteur des citoyens et non s’ajouter à la liste des obstacles. Finalement, nous appelons la population à la prudence alors que de nombreuses opérations d’hameçonnage sont en cours : ne cliquez sur aucun lien et ne donnez aucune information si vous n’êtes pas 100 % certains que votre interlocuteur est bien Desjardins », a conclu M. Ste-Marie.

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.
Advertisement