Photo courtoisie

Autres

Les services policiers québécois et la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) ont dévoilé, le 8 janvier, le bilan de l’opération nationale concertée de prévention de la capacité de conduire affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux, ayant eu lieu du 29 novembre 2018 au 3 janvier 2019.

2 800 opérations policières

Plus de 2 800 opérations policières ont été déployées à travers la province. Ces opérations ont permis aux policiers de sensibiliser plusieurs dizaines de milliers de conducteurs.

Des centaines d’arrestations

Lors de ces opérations, 960 conducteurs ont été arrêtés pour la capacité de conduire affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux, et ce, malgré les campagnes de sensibilisation et les nombreuses options de raccompagnement offertes.

Pour la ville de Trois-Rivières (DPTR), toute la région de la Mauricie et toute celle de Lanaudière, il y a eu 285 contrôles routiers, 64 personnes soumises à l’appareil de détection approuvé (alcool) ainsi que cinq personnes à l’appareil de détection approuvé (alcool),

Quatre personnes étaient en infraction à la mesure « Tolérance zéro ». Il y a eu 47 arrestations pour conduite avec capacité affaiblie par l’alcool, la drogue ou les deux.

Enfin, pour la période du 29 novembre 2018 au 3 janvier dernier, il y a eu quatre collisions mortelles, une de plus que pour la même période, il y a un an.

Les opérations policières de prévention de la capacité de conduire affaiblie se poursuivront tout au long de l’année.

Cette opération nationale concertée a été organisée en partenariat avec l’Association des directeurs de police du Québec, la Sûreté du Québec, le Service de police de la Ville de Montréal et la Société de l’assurance automobile du Québec.

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.