Photo Courtoisie

Autres

Deux policiers de la Sûreté du Québec ont procédé à une arrestation inusitée, le 26 mars dernier.

En effet, les patrouilleurs retournaient à leur poste après avoir reçu une formation sur l'épreuve de coordination des mouvements (ECM) qui concerne la drogue et l’alcool au volant.

« Ils ont emprunté l'autoroute 25 en direction nord. Près de Saint-Roch-de-l'Achigan, ils ont remarqué un conducteur qui conduisait de façon irrégulière », a expliqué la sergente Éloïse Cossette, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Malgré les appels avec gyrophares et sirènes, le conducteur a plusieurs minutes avant de s'immobiliser dans l'accotement. Celui-ci était intoxiqué par la drogue. Il a été arrêté pour conduite avec capacité affaiblie par la drogue, possession de stupéfiants et bris d’engagement.

Il a été conduit au poste où un agent évaluateur en reconnaissance de drogue lui a fait passer différents tests. Dans le véhicule, une substance s'apparentait à de la drogue a été trouvée.

Après consultation du DPCP, il a été libéré par sommation mardi matin. Il pourrait comparaître à une date ultérieure au palais de justice de Joliette