Photo courtoisie

Les policiers de la Sûreté du Québec désirent mettre en garde la population relativement aux méfaits visant des boîtes postales communautaires dans la MRC Matawinie.

En plus de ces méfaits signalés dans la dernière semaine, le ou les suspects volent le courrier qui se trouve à l’intérieur de ces boîtes postales. Certains documents, avec des informations nominatives, auraient pu être subtilisés.

La technologie actuelle permet l’adhésion au dépôt direct ou encore, la possibilité du virement bancaire dans votre compte, au lieu d’attendre la réception d’un chèque, lorsque possible. Nous vous suggérons de privilégier les transferts bancaires pour envoyer des cadeaux à vos êtres chers plutôt que de déposer des billets à l’intérieur d’une carte, car il vous sera impossible de récupérer cette somme s’il y a un vol de courrier qui survient dans votre boîte postale.

Nous invitons les citoyens qui sont victimes de tels vols à signaler rapidement ces événements aux policiers. Rappelons que les informations obtenues par les suspects pourraient servir à commettre des actes frauduleux. Par ailleurs, il est également important d’aviser l’expéditeur du courrier concerné afin que celui-ci prenne les dispositions appropriées, s’il y a lieu.

Si vous observez une personne au comportement inhabituel, notez une brève description de celle-ci : le sexe, l’âge approximatif, la couleur de l’habillement et les signes particuliers, tels que les tatouages, cicatrices, vêtements ou bijoux. Pour les véhicules, relevez en premier lieu le numéro d’immatriculation,   la marque ainsi que la couleur.

La Sûreté du Québec invite la population à communiquer toute information relative à ces vols et méfaits à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec  au 1-800-659-4264.

 

Photo courtoisie

La Sûreté du Québec demande l’aide du public pour retrouver Danika Bergeron-Lajeunesse, 16 ans, de Joliette.

Elle a été vue pour la dernière fois à la gare de Saint-Jérôme le 22 avril dernier en après-midi, alors qu’elle se déplaçait à pied.  Elle pourrait avoir pris l’autobus en direct du centre-ville de Montréal.

Ses proches ont des raisons de craindre pour sa santé et sa sécurité.

Description

Taille : 1,65 m (5 pi 5 po)

Poids : 44 kg (97 lb)

Cheveux : bruns

Yeux : bruns

Particularité : elle porte des lunettes rondes à cadre noir

La dernière fois qu’elle a été vue, elle portait une camisole noire, un châle beige, une casquette mauve, un sac en bandoulière turquoise et des souliers de type ballerines noires.

Toute personne qui apercevrait Danika Bergeron-Lajeunesse est priée de communiquer avec le 911. De plus, toute information pouvant permettre de la retrouver peut être communiquée, confidentiellement, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800- 659-4264.

Photo courtoisie

La Division des enquêtes des MRC de Lanaudière ont procédé à cinq perquisitions et quatre arrestations en lien avec plusieurs vols de motoneiges survenus au cours des derniers mois, sur le territoire des MRC de Matawinie et Montcalm.

Les policiers ont effectué cinq perquisitions sur un lieu résidence de la rue Presqu’île à Notre-Dame-de-Lourdes. Sur place a été récupéré plusieurs objets qui auraient été volés, dont une motoneige, et des pièces et équipements de motoneige, deux motocross et une remorque. Un véhicule de marque F-150, année 2005, a aussi été saisi en tant que bien infractionnel.

Deux femmes, de 23 et 24 ans, de Notre-Dame-de-Lourdes ont été arrêtées et libérées sur  promesse de comparaître et deux hommes de 25 ans, également de Notre-Dame-de-Lourdes, ont comparu par voie  téléphonique et ont été gardés détenus.  Ces derniers devraient revenir devant la cour, au palais de justice de Joliette, en début de semaine. Les suspects pourraient faire face à des accusations reliées à des introductions par effraction,  recel et vols de plus de 5,000$.

L’enquête, aurait permis de résoudre une quinzaine de vol de motoneige jusqu’à maintenant.

Rappelons que toute information sur des actes criminels ou des événements suspects peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264.

Photo courtoisie

Du 19 au 22 avril, les patrouilleurs de la Sûreté du Québec intensifieront leurs interventions sur les routes en prévision du long congé de Pâques. Même si le temps doux arrive enfin, les conducteurs doivent  respecter la signalisation et les lois en vigueur, conduire avec courtoisie et accroître leur vigilance compte tenu du fort achalandage prévu sur les routes. 

De nombreuses opérations en sécurité routière sont prévues sur l’ensemble du territoire et visent principalement les infractions relatives à la vitesse, au port de la ceinture de sécurité, à l’utilisation du téléphone cellulaire au volant et à la capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou les drogues ou une combinaison des deux.

Au cours de cette période l’an passé, les policiers ont procédé à l’arrestation de plus de 80 personnes pour la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux. Au cours de la même période l’an dernier, plus de 500 collisions sont survenues sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec. Plus de 100 personnes ont été blessées et trois sont décédées.

La sécurité routière, c’est l’affaire de tous

La clé du succès réside dans la poursuite des interventions policières, conjuguées à une conduite plus responsable de la part des usagers de la route, permettant de réduire le nombre de collisions, de blessures et de décès. Ce travail doit être réalisé avec la collaboration des usagers de la route. La cause première des collisions demeure la personne derrière le volant. Les conducteurs doivent adopter des comportements responsables permettant ainsi de rendre les routes du Québec plus sécuritaires.

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.