Photo courtoisie

Revenu Québec exécute, depuis ce matin, trois mandats de perquisition dans des lieux d’affaires, soit à Notre-Dame-des-Prairies, à Maria et à Saint-Siméon-de-Bonaventure.

« Il s’agit de perquisitions dans le cadre de ses enquêtes pour de possibles infractions aux lois fiscales. On souhaite recueillir des éléments de preuve, et en faire l’analyse afin déterminer si des accusations doivent être déposées par la suite », a expliqué la porte-parole de l’organisme, Geneviève Laurier.

À Notre-Dame-des-Prairies, les employés de Revenu Québec se sont présentés sur le boulevard Antonio-Barrette chez H&R Block.

« L’enquête ne vise pas précisément la compagnie H&R Block, mais nous pouvons, dans certains cas, effectuer des perquisitions dans des bureaux comptables ou des places d’affaires de ce genre afin de recueillir des éléments d’information ou de preuve pertinents pour la suite de nos enquêtes », a ajouté Mme Laurier.

D’autres endroits sont aussi visés par ces perquisitions, mais afin de ne pas nuire à l’enquête, Revenu Québec n’a pas voulu les identifier. 

Au total, 41 employés de Revenu Québec participent à ces opérations d’aujourd’hui. Des policiers de la SQ sont aussi sur place en assistance.

Photo courtoisie

Un jeune homme de 18 ans se trouve dans un état critique après avoir fait une chute en faisant de l’escalade.

L’incident est survenu vers 15h à Saint-Côme. « Le jeune homme a fait une chute de neuf mètres au Lac Clair alors qu’il se trouvait sur une paroi rocheuse » a expliqué la sergente Béatrice Dorsainville, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Au moment de sa chute, le jeune homme ne portait aucune attache. Celui-ci a reçu des manœuvres de réanimation par les trois autres personnes qui étaient avec lui.

Il a été par la suite transporté au centre hospitalier où il a été réanimé. Il souffre cependant de blessures graves et on craint pour sa vie.

Une enquête policière a été lancée afin de déterminer la cause de l’incident.

Photo courtoisie

La Sûreté du Québec enquête sur un vol de véhicule et de ponton survenu en début d’après-midi, le 23 mai à Lanoraie.

Tout a débuté vers 13h lorsqu’un citoyen a remarqué quelque chose de louche sur la route 138. « À l’arrivée des policiers, dans le stationnement, le véhicule et le ponton avec la remorque avaient été abandonnés », a expliqué la sergente Hélène Nepton, porte-parole de la SQ.

Le véhicule avait été rapporté volé un peu plus tôt dans le secteur de Joliette.

Le ou les suspects avaient pris la fuite vers une direction inconnue. Pour le moment, la police ne possède aucune description de ceux-ci.

L’enquête se poursuit.

Photo courtoisie

La Sûreté du Québec dévoile un bilan routier encourageant au terme du long congé de la Journée nationale des patriotes. Au total, une collision mortelle comparativement à quatre l’an dernier, 88 collisions avec blessés se sont produites sur son territoire comparativement à 143 l’an dernier, ce qui correspond à une réduction de près de 40% par rapport à la même période l’an dernier.

Les patrouilleurs ont intensifié leurs interventions sur le réseau routier afin d’assurer la sécurité des usagers durant une période de fort achalandage sur les routes du Québec.

Malgré les mesures de sensibilisation, les policiers ont signifié plus de 6 440 constats d’infraction, dont plus de 4 500 constats pour des excès de vitesse; le comportement qui demeure surreprésenté dans les principales causes de collisions mortelles ou avec blessés. Outre l’excès de vitesse et la conduite imprudente, les comportements visés étaient le non-port de la ceinture de sécurité et l’utilisation du téléphone cellulaire au volant.

Lors des 400 contrôles routiers mis en place sur le territoire durant cette période, les policiers ont procédé à l’arrestation de 84 personnes pour capacité de conduite affaiblie par l’alcool, les drogues ou une combinaison des deux, ce qui correspond à 20 arrestations de plus que l’an dernier.

Pour la région de Mauricie-Lanaudière, les policiers ont émis 618 constats d’infraction et six conducteurs ont été arrêtés pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool et/ou la drogue. Aucune collision mortelle n’est à déplorer.

La sécurité routière, c’est l’affaire de tous

Même si ce bilan est positif, il est primordial de poursuivre les interventions policières, conjuguées à la diffusion de messages de sensibilisation incitant les usagers du réseau routier à adopter une conduite plus responsable, permettant ainsi de réduire le nombre de collisions, de blessures et de décès.

Rappelons que la première cause de collisions demeure la personne derrière le volant. Les conducteurs doivent adopter des comportements responsables permettant ainsi de rendre les routes du Québec plus sécuritaires.

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.