Photo courtoisie

 

L’hélicoptère de la Sûreté du Québec a rescapé un homme qui s’était échoué sur une berge de la rivière Ouareau à Notre-Dame-de-la-Merci.

 

L’incident est survenu samedi après-midi vers 13h30. « L’’homme rescapé effectuait une descente en rafting avec des amis lorsque le bateau a chaviré. Ayant été incapable de rejoindre le groupe, il a pu se redirigé vers une berge où il a pu appeler le 911 avec son téléphone cellulaire », a expliqué le sergent Stéphane Tremblay, porte-parole de la SQ..

 

Les policiers ont pu géolocaliser facilement l’homme, qui était expérimenté en rafting, dans le secteur des rapides capucines (hauteur du Lac JUG).

 

Comme il était cependant impossible d’effectuer toute opération terrestre ou maritime en raison de son isolement. Il a pu être sauvé par l’hélicoptère de la SQ avant d’être ramené dans le secteur de Rawdon.

 

L’opération a duré quelques heures et s’est terminée vers 17h15. L’homme secouru, âgé dans la trentaine, s’en est tiré indemne.

 

 

 

Photo courtoisie

Les policiers du poste auxiliaire de la MRC D'Autray, assistés du maître-chien, ont perquisitionné une résidence du lac Deligny est, à Mandeville, le 16 mai, en lien avec de la production de drogues.

 Les policiers ont saisi à l’intérieur de deux sites souterrains;

 ·         Plus de 200 plants de cannabis

·         Environ une livre de cannabis séché

·         Plus de 7,000$ en argent canadien

·         Et du matériel servant à la production de drogue

Un homme et une femme, dans la cinquantaine, ont été arrêtés et libérés.  Ils comparaîtront ultérieurement par voie de sommation sous des accusations relatives à la possession, la production et le trafic de cannabis.

 Cette opération policière est effectuée dans le cadre du programme ACCES-Cannabis, qui a pour mission de diminuer l’accessibilité du cannabis illicite sur le marché québécois, notamment chez les jeunes et à diminuer la concurrence déloyale des producteurs et trafiquants illégaux faites à la SQDC.

Photo courtoisie

La Sûreté du Québec, poste de la MRC de Joliette, enquête sur un vol qualifié survenu en fin de soirée, le 16 mai à Joliette.

Le vol est survenu vers 21h45 dans un dépanneur de la rue Piette. Selon la SQ, le suspect, armé d’un objet tranchant, s’est présenté au commerce et a demandé le contenu de la caisse.

Il a pris la fuite vers une direction inconnue. Personne n’a été blessé lors de l’évènement.

Aucune arrestation n’a eu lieu dans cette affaire.

Photo courtoisie

Les  patrouilleurs de la Sûreté du Québec intensifieront leurs interventions sur les routes du 17 au 20 mai en prévision du long congé des Patriotes. Les usagers du réseau routier sont invités à redoubler de prudence lors de leurs déplacements compte tenu du fort achalandage prévu sur les routes durant cette période.

Les interventions prévues cibleront les comportements à risque ou les actions qui contribuent aux collisions soit : la vitesse, le non-port de la ceinture de sécurité, l’utilisation du téléphone cellulaire au volant et à la capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou les drogues ou une combinaison des deux. Ces comportements téméraires figurent parmi les principales causes de collisions mortelles ou avec blessés graves.

De plus, la collaboration des automobilistes, motocyclistes, cyclistes et piétons demeure essentielle pour rendre le réseau routier plus sécuritaire. En tout temps, ces derniers doivent respecter la signalisation routière et les lois en vigueur, conduire avec courtoisie et accroître leur vigilance lors de leurs déplacements.

L’intensification de ces efforts en matière d’intervention et de visibilité vise l’amélioration du bilan de l’an dernier le bilan routier de l’an dernier qui s’élevait à 4 collisions mortelles et 143 collisions avec blessés survenues sur le territoire de la Sûreté du Québec durant la même période. Au cours de cette période l’an passé, 83 dossiers ont été ouverts pour la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux.

La sécurité routière, c’est l’affaire de tous

La clé du succès réside dans la poursuite des interventions policières, conjuguées à une conduite plus responsable de la part des usagers de la route, permettant de réduire le nombre de collisions, de blessures et de décès. Ce travail doit être réalisé avec la collaboration des usagers de la route. La cause première des collisions demeure la personne derrière le volant. Les conducteurs doivent adopter des comportements responsables permettant ainsi de rendre les routes du Québec plus sécuritaires.

Bon long congé des Patriotes à tous !

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.