Photo Courtoisie

La Sûreté du Québec, du poste de la MRC de la Matawinie, a démantelé une production de cannabis à Saint-Donat, sur l’heure du midi, le 16 mai.

Les policiers ont effectué une perquisition dans le bâtiment principal d’une entreprise de mini-entrepôts avait été modifié en trois grandes salles de culture pour le cannabis, dont une était récoltée.

Un total de 770 plants a été saisis. Aucune arrestation n’a été effectuée, mais l’enquête se poursuit.

Cette intervention fait suite à une enquête de quelques mois initiée par un patrouilleur du poste.

Photo Courtoisie

Un corps a été retrouvé dans un boisé de Berthierville, en fin de journée, le 16 mai.                    

Les policiers de la SQ ont reçu un appel vers 15h15. Ce n’est qu’environ une heure plus tard que la dépouille a été retrouvée dans un boisé de l’Avenue Gabriel Brissette.

Il pourrait s’agir d’un homme. L’identification formelle du corps sera faite, ainsi qu’une autopsie.

En novembre dernier, un homme de 64 ans avait été porté disparu dans le secteur de Saint-Barthélemy mais n’avait jamais été retrouvé.

Bruno Ashby avait été vu pour la dernière fois le 26 novembre 2017, en après-midi, alors qu’il marchait sur la route 138, à la hauteur de la rue Roger-Boudreau. M. Ashby se déplaçait à pied en direcion de Berthierville.

L’enquête se poursuit concernant la découverte du corps.

Photo Courtoisie

La Sûreté du Québec a saisi plusieurs véhicules volés à Saint-Félix-de-Valois, dans la nuit du 16 mai.

Vers 2h00 du matin, les policiers du poste de la MRC de la Matawinie ont reçu un appel pour des menaces sur le rang Saint-Martin.

« Durant l'intervention, les policiers ont vérifié un camion (pickup). Celui-ci était rapporté volé »,  a expliqué la sergente Éloîse Cossette, porte-parole de la Sûreté du Québec.

La perquisition complète de la résidence et de deux garages a permis de saisir 2 automobiles volées et 1 VTT volé. 

Un homme de 53 ans a été arrêté sur place. Il a été interrogé et libéré sous promesse de comparaître le 5 septembre prochain au palais de justice de Joliette.

Il pourrait faire face à des accusations de recel et de menace.

Photo Courtoisie

La Sûreté du Québec a arrêté, le 8 mai, deux présumés voleurs de VTT grâce à la vigilance d’un citoyen.

Tout a débuté vers 9h30 lorsque ce citoyen a signalté une situation suspecte.  « Il a vu un homme cagoulé sortir rapidement du bois en véhicule côte-à-côte, l’abandonner en bordure de la route 125 à Notre-Dame-de-la-Merci et quitter dans une petite automobile, en y prenant place comme passager », a expliqué la sergente Éloîse Cossette, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Grâce à la description de l’auto et des suspects, qui ont été transmises aux policiers, ceux-ci ont pu les intercepter à Ste-Julienne. Deux hommes ont été arrêtés pour vol de véhicule tout-terrain et pris en charge par le poste de la MRC de Matawinie.

Un des suspects, Steve Lamontagne 38 ans de Ste-Julienne, a également été arrêté pour possession de stupéfiants (comprimés méthamphétamine) et bris de probation. Il a comparu au palais de justice de Joliette, le 9 mai pour faire face à ces accusations. L’autre homme de 36 ans de Ste-Julienne a été libéré après sa rencontre avec les enquêteurs.

C’est grâce à la vivacité de ce citoyen, à la précision des informations fournies aux policiers, ainsi qu’au fait qu’il ait appelé sans délai les policiers que ces arrestations ont pu être réalisées. Cette situation démontre que la collaboration citoyens-policiers est une formule gagnante et efficace.

Comment prévenir ce type de vols?

La Sûreté du Québec désire sensibiliser les citoyens aux vols de véhicules récréatifs, tels que motoneiges, quad, bateaux, motos et autres. Les policiers demandent aux citoyens de faire preuve de prudence et de vigilance afin de prévenir le vol de leur véhicule. Voici donc quelques conseils de prévention :

- De préférence, garez votre véhicule récréatif dans un garage intérieur sécurisé ou dans un endroit extérieur très visible et bien éclairé;

- Enchaînez votre véhicule récréatif à un objet fixe et utilisez un cadenas à l’épreuve des coupe-boulons;

- Munissez votre remorque d’un dispositif antivol à l’épreuve des coupe-boulons;

- Gravez les six derniers chiffres du numéro de série de votre véhicule récréatif sur le châssis sous le siège, sur le dessus du moteur et sur toutes autres pièces que vous jugez utiles. L’identification ultérieure sera plus facile et la revente plus difficile;

- Lors de ventes sur un site internet de petites annonces, veuillez ne pas divulguer votre adresse de domicile. Convenez d’un endroit sécuritaire, qui peut être un endroit autre que le lieu de votre domicile, pour l’essai du véhicule que vous avez à vendre. De cette façon, il sera impossible pour une personne malveillante de localiser votre véhicule sur internet;

- Sans vous exposer et compromettre votre sécurité personnelle, portez une attention particulière aux véhicules et aux personnes qui ne sont pas habituelles dans votre environnement ou celui de vos voisins;

- Pour toute personne suspecte, notez une brève description de celle-ci; le sexe, l’âge approximatif, la couleur de l’habillement et les signes particuliers, tels que les tatouages, cicatrices, vêtements ou bijoux. Pour les véhicules suspects, relevez en premier lieu le numéro d’immatriculation, ainsi que la couleur et la marque;

- Vous pouvez contacter les policiers en composant le 310 4141 ou *4141. Pour toute urgence immédiate, veuillez contacter le 911.

 

Plus d'articles...