Photo courtoisie

La Sûreté du Québec a ouvert une enquête sur l’incendie suspect d’un véhicule qui a éclaté la nuit dernière à Saint-Paul-de-Joliette.

Le feu s’est déclaré vers 4h sur un véhicule de la rue Dalbec « Nous avons des éléments qui permettent de croire que ça serait suspect », a mentionné le sergent Marc Tessier, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Le véhicule est une perte totale. Un autre véhicule a subi des dommages au niveau de la peinture extérieure.

Sept pompiers du service des incendies de Saint-Charles-Borromée ont participé à l’intervention. L’incendie a été maîtrisé au bout d’une trentaine de minutes.

Un technicien en scène d’incendie doit se rendre sur place afin d’y effectuer les expertises nécessaires.

Personne n’a été blessé.

Photo courtoisie

La Sûreté du Québec a ouvert une enquête sur l’incendie suspect de deux véhicules dans le stationnement du Centre Hospitalier de Lanaudière (CHDL), dans la nuit du 3 juillet.

L’incendie s’est déclaré vers 1h30 du matin. « On parle de deux véhicules qui étaient non loin de l’autre », a expliqué la sergente Hélène Nepton, porte-parole de la SQ.

Les dommages sont importants à ces deux véhicules. Ceux-ci feront l’objet d’expertises plus poussées.

Les bandes vidéos saisies par les policiers pourraient permettre de faire avancer l’enquête.

courtoisie Alexandre Garceau

Un violent incendie de garage s'est déclaré dans la nuit du 30 juin vers 3h dans la MRC D’Autray. Situé sur le rang des Cascades aux limites de Ste-Geneviève-de-Berthier et St-Thomas, le bâtiment est une perte totale. 

À l'arrivée des premiers pompiers, le feu avait déjà complètement détruit le garage ainsi qu'un véhicule. Le feu fut très rapidement maîtrisé. Heureusement personne n'a été blessé.

L'appel ayant été reçu par le SSI de la MRC de D'Autray, ce sont les pompiers de la caserne 70 de Berthierville qui ont répondu à l'appel aidés de leur collègues de Sainte-Élisabeth, Saint-Norbert et Saint-Cuthbert.

Photo courtoisie

En cette période propice aux incendies de forêt, la SOPFEU rappelle qu’en moyenne plus de 83 incendies de forêt sont déclenchés en province chaque année par des personnes qui jettent leurs mégots de cigarette par terre sans se soucier du risque que cela comporte. Par temps chaud et sec, un mégot qui atterrit dans la broussaille peut facilement allumer un incendie. Avec un peu de vent, toutes les conditions sont réunies pour embraser la forêt.

Pour réduire les risques, la SOPFEU recommande aux fumeurs qui travaillent en forêt ou qui s’y rendent pour des activités récréatives d’adopter les comportements suivants :

- Éviter de se débarrasser d’un mégot de cigarette par la fenêtre d’un véhicule;

- Pour fumer, demeurer immobile sur une surface dégagée (terre battue ou gravier);

- Ne pas fumer en marchant ou en se déplaçant en VTT;

- Éteindre le mégot en le mouillant ou en l’écrasant sur une roche;

- Ne pas jeter le mégot par terre;

- Disposer du mégot dans un endroit prévu à cet effet.

Bien qu’elle mise d’abord sur des activités de sensibilisation et d’éducation, la SOPFEU souligne qu’en vertu de l’article 6 du Règlement sur la protection des forêts, « du 1er avril au 15 novembre, nul ne peut fumer en forêt ou à proximité de celle-ci dans l’exécution d’un travail ou au cours d’un déplacement, à moins que ce ne soit dans un bâtiment ou un véhicule fermé ». La loi sur l’aménagement durable du territoire forestier stipule que toute personne qui contrevient à cette réglementation commet une infraction et est passible d’une amende de 1 000 à 5 000$.

Depuis le début de la saison de protection au Québec, 101 incendies combattus en zone de protection intensive ont affecté 5 641 hectares de forêt. En moyenne, 460 incendies sont allumés chaque année affectant plus de 36 000 hectares de forêt au Québec. La SOPFEU tient à rappeler qu’environ 76 % de ces incendies sont imputables à l’activité humaine. La collaboration de tous demeure essentielle pour en réduire le nombre.

 

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.