Photo courtoisie

Un incendie a causé des dommages importants dans une résidence de Saint-Paul-de-Joliette, en fin d’avant-midi, le 11 mars.

Les flammes ont éclaté vers 11 heures dans une résidence de l’Avenue des Sables. « L’incendie se serait déclaré dans une pièce avant de se propager dans la toiture », a expliqué Jacques Fortin, directeur du service des incendies de Saint-Charles-Borormée.

L’incendie a été rapidement maîtrisé. Les dommages sont quand mêmes assez importants.

Une vingtaine de pompiers ont participé à l’intervention dont certains en entraide de Lavaltrie. On ignore pour le moment la cause de l’incendie.

Personne n’a été blessé.

Photo courtoisie Valérie Abi-Youssef

Un incendie d’origine inconnue a complètement détruit la Scierie Dumais de Saint-Jean-de-Matha, en début de soirée, le 6 mars.

Les pompiers de la municipalité ont reçu l’appel vers 18h pour un incendie de bâtiment commercial sur le rang Saint-Pierre. « À notre arrivée, il y avait un embrasement généralisé au niveau de la toiture. L’incendie est assez violent », a déclaré Yannick Paradis, directeur-adjoint du service des incendies à Saint-Jean-de-Matha.

Il a fallu neuf heures de travail, à la cinquantaine de pompiers de présents, pour circonscrire le sinistre. Le froid a considérablement nui au travail des pompiers.

Outre Saint-Jean-de-Matha, les pompiers de St-Damien, Sainte-Émilie-de-l’Énergie, Sainte-Béatrix, st-Alphonse-Rodriguez et Saint-Félix sont aussi venus en entraide.

Saint-Jean-de-Matha, Scierie Dumais, incendie
Photo courtoisie Valérie Abi-Youssef

Choc

Rejoint par téléphone, le propriétaire de l’entreprise, Christian Beaulieu, était visiblement sous le choc. « C’est très difficile à vivre. La scierie employait 16 personne », a-t-il mentionné.

Pour le moment, il est trop tôt pour savoir s’il y aura reconstruction.

Pour ce qui est de l’origine du brasier, l’enquête se poursuit par le service des incendies.

Personne n’a été blessé. Il n’y avait personne à l’intérieur du bâtiment lorsque l’incendie a éclaté.

 

Photo courtoisie

Un incendie d’origine inconnue a complètement détruit un duplex de Saint-Lin-Laurentides, en fin de soirée, le 1er mars.

Les pompiers de Saint-Lin ont reçu un appel vers 23h00 pour se rendre sur la rue Saint-Isidore. « À notre arrivée, il y avait un embrasement généralisé au deuxième étage. Le bâtiment est une perte totale », a expliqué Ronald Bruyère, directeur du service des incendies.

Il a fallu plus de six heures à la trentaine de pompiers sur place pour combattre le sinistre qui, heureusement, n’a fait aucun blessé.

Cinq personnes se sont trouvaient dans les deux logements lorsque l’incendie s’est déclaré. Ils ont été pris en charge par la Croix-Rouge.

En plus des pompiers de Saint-Lin, ceux de Saint-Calixte, Sainte-Julienne, Terrebonne et la  MRC Montcalm sont venus en renfort. De plus, les pompiers de Sainte-Sophie ont été demandés pour couvrir le territoire pendant que les pompiers locaux étaient sur les lieux du sinistre.

Saint-Lin, duplex, incendie rue Saint-Isidore
Photo courtoisie

Photo courtoisie

La Sûreté du Québec a ouvert une enquête en lien avec un incendie suspect d’un véhicule de luxe dans un stationnement résidentiel à Saint-Lin, dans la nuit du 20 février.

Le feu s’est déclaré peu après minuit. « Les pompiers ont été demandés pour un incendie de véhicule dans l'entrée privée d'une résidence unifamiliale de la côte Saint-Ambroise », a expliqué le sergent Stéphane Tremblay, porte-parole de la SQ.

Un ou des suspects auraient volontairement fracassé une vitre, avant de mettre le feu au véhicule (VUS Porshe)et de prendre la fuite.

Le véhicule est une perte totale. Personne n’a été arrêté pour le moment. L’enquête se poursuit.

Plus d'articles...