Photo courtoisie Richard Prud'homme

Un piéton sexagénaire a perdu la vie alors qu’il a été happé mortellement par un véhicule, en fin de soirée, le 15 décembre, à Rawdon.

L’accident est survenu vers 22h30 sur le chemin Kildare. « La victime était au milieu de la chaussée, dans une courbe très peu éclairée, lorsque le véhicule l’a percuté », a expliqué la sergente Audrée-Anne Bilodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec.

La victime, un homme dans le début de la soixantaine, de Rawdon, a été transportée au Centre Hospitalier de Lanaudière où son décès a été constaté.

La conductrice impliquée n’a pas été blessée. Selon la SQ. celle-ci n’a commis aucune infraction criminelle ni au Code de la Sécurité Routière.

Le Chemin Kildare a été fermé durant quelques heures le temps de procéder à l’enquête policière.

Photo courtoisie Taxi Rawdon

Une camionnette a été la proie des flammes à la suite d’une collision entre deux véhicules, le 8 décembre, à Chertsey.

L’accident est survenu vers 16h30 sur le Chemin du Lac-d’Argent.  « Le conducteur de la camionnette aurait perdu la maîtrise de son véhicule dans une côte avant d’en percuter un autre qui arrivait en sens inverse », a expliqué le sergent Claude Denis, porte-parole de la Sûreté du Québec.

La camionnette a été complètement détruite par l’incendie. Le conducteur de la camionnette, un septuagénaire, a été transporté dans un centre hospitalier pour y soigner des blessures mineures.

Un prélèvement sanguin sera fait sur celui-ci car l’alcool pourrait être en cause dans cet accident.

L’autre conducteur a subi des blessures tout comme sa passagère.

Chertsey, collision,  incendie, Chemin du Lac-d’Argent
Photo courtoisie Taxi Rawdon

Photo courtoisie

Quelques sorties de route sont survenues sur le territoire jusqu’à présent, sans gravité. La visibilité est réduite et la prudence est de mise. Présentement, 5 interventions en cette matière sont en cours dans les régions de la Mauricie et de Lanaudière.

· Adapter sa vitesse aux conditions climatiques et routières peut permettre aux usagers de la route d’éviter les sorties de route et les collisions, et, donc, de sauver des vies. Ce ne sont pas les conditions climatiques qui sont responsables des collisions, mais bien le fait que les conducteurs n’adaptent pas adéquatement leur vitesse en fonction de ces conditions.

· Respecter une distance prudente et raisonnable entre les véhicules en tenant compte de la vitesse, de la densité de la circulation, des conditions atmosphériques et de l’état de la chaussée.

· Soyez visibles sur la route et rendez-vous visibles en déneigeant le plus possible votre véhicule, vos phares et vos vitres et en allumant les phares et les feux de votre véhicule. Aussi, votre plaque d’immatriculation doit être bien visible en vertu du Code de la sécurité routière.

· Prévoyez plus de temps pour vos déplacements. Il faut faire preuve de patience sur les réseaux routiers entre autres en raison de la présence de véhicules de déneigement.

· Les limites de vitesse sont fixées en fonction de l’environnement et de conditions routières optimales (beau temps, bonne visibilité, circulation fluide, etc.).

·  Trousse d’urgence pour l’automobile : La trousse idéale contiendrait pelle, grattoir et balai à neige, sable ou sel, bandes de traction, lampe de poche à manivelle (sans pile), trousse et manuel de premiers soins, ciseaux pour couper les ceintures de sécurité et fusées éclairantes ou lanterne d’avertissement. Aussi, pensez à des bouteilles d’eau et aliments non périssables, des câbles de survoltage, des allumettes et bougies dans une boîte de métal ou un sac de plastique, des couvertures, des vêtements chauds et bottes de rechange, des cartes routières, des pièces de 25 cents (au moins quatre) ou une carte d’appel si vous n’avez pas de cellulaire.

· En vertu de l’article 440.1 du Code de la sécurité routière (CSR), entre le 15 décembre et le 15 mars, le propriétaire d’un taxi ou d’un véhicule de promenade ne peut être en circulation à moins qu’il ne soit muni de pneus d’hiver.

Photo courtoisie

Les policiers de la Sûreté du Québec du poste de la MRC de Joliette ont appréhendé une conductrice de 26 ans à la suite d’une sortie de route survenue dans la nuit du 18 novembre à Saint-Paul-de-Joliette.

L’évènement est survenu vers minuit 30 sur la route 158 dans le secteur du chemin Saint-Jean à Joliette.

La conductrice, une femme de 26 ans, a subi des blessures mineures. Après les vérifications d’usage, cette dernière a été arrêtée.

Elle a été libérée sur promesse de comparaître à une date ultérieure au palais de justice de Joliette. Elle pourrait faire face à des accusations pour refus de fournir un échantillon d’haleine, ainsi que conduite dangereuse.

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.