Photo courtoisie

Près de 250 personnes étaient présentes le 20 octobre dernier pour le lancement de la nouvelle Politique familiale et Municipalité amie des aînés de la Municipalité de Saint-Ambroise-de-Kildare. C’est dans une ambiance festive que la Municipalité a décidé de dévoiler le fruit de deux ans de travail de la part du comité famille et aînés. Ainsi, cet événement lançait officiellement la Politique famille et aînés 2018-2021 de la Municipalité.

En 2016, le conseil municipal a décidé de mettre à jour la Politique familiale et Municipalité amie des aînés ainsi que son plan d’action en réalisant une démarche qui vise, entre autres, à améliorer la qualité de vie des citoyens et à favoriser le vieillissement actif.

Ce document se veut un outil de développement durable pour notre municipalité afin de faire de notre communauté un lieu florissant et vivant. Par la mise en place de cette politique, la Municipalité s’engage à prendre en considération les besoins des familles et des aînés tout en visant à maximiser les atouts et les ressources de Saint-Ambroise-de-Kildare.

En reconnaissant les familles et les aînés au centre de ses priorités, la Municipalité s’engage, par cette politique, à être active dans l’amélioration des conditions de vie de ses citoyens.

Cette politique résulte de nombreuses heures de réflexion, de questionnements, de consultation et de constats sur la place des familles et des aînés de la part du comité. Le conseil municipal tient à remercier l’ensemble des membres du comité pour leur implication et leur temps dans la réalisation de ce projet.

La mise en place de la Politique familiale a été rendue possible grâce à la collaboration financière du ministère de la Famille et des Aînés, du soutien de la MRC de Joliette, des élus municipaux, des bénévoles du comité famille et aînés et du personnel municipal. 

Vous pouvez dès maintenant consulter la mise à jour de la Politique et de son plan d’action au www.saintambroise.ca.

Saint-Ambroise-de-Kildare, politique familiale, MADA
Photo courtoisie

Photo courtoisie

À compter de l’été 2019, la Ville de Joliette entreprendra d’importants travaux d’infrastructures et de réaménagement sur la rue Saint-Pierre, entre les rues Lépine et Richard.

Ces travaux consisteront essentiellement au remplacement des réseaux d’aqueduc et d’égouts combinés par de nouvelles conduites d’aqueduc, d’égout pluvial et d’égout sanitaire. Mais la Ville de Joliette profitera aussi de l’occasion pour améliorer l’aménagement des voies routières, piétonnes et cyclables, afin d’assurer une cohabitation harmonieuse qui réponde aux besoins d’aujourd’hui et de demain.

Avant d’aller plus loin dans l’élaboration des plans et devis, la Ville souhaite présenter les possibilités et entendre les préoccupations des citoyens à l’occasion d’une assemblée d’information qui aura lieu le mercredi 7 novembre à 19 h au Château Joliette situé au 450, rue Saint-Thomas.

Plusieurs représentants municipaux seront sur place pour faire part des différentes phases du projet à réaliser, répondre aux questions et entendre les préoccupations qui permettront de confirmer le projet.

Photo courtoisie

Une foule bigarrée et nombreuse s’était déplacée hier soir pour assister au vernissage de la dernière exposition du Centre des arts et des loisirs Alain-Larue de Notre-Dame-des-Prairies : VHS 83.

Le conseil municipal et l’artiste Mike Pelland étaient heureux de recevoir autant de gens venus découvrir ces œuvres colorées et ludiques.  

L’exposition VHS 83 est en quelque sorte un hommage aux années 80, période qui a marqué l’artiste.  Il la décrira ainsi : 1983. 7 ans. Un nouveau gadget fait son entrée à la maison : le lecteur VHS fraîchement sorti d’un magasin Distribution aux Consommateurs. Capable d’enregistrer les programmes à la télé, de lire un film loué au dépanneur du coin ou de diffuser des vidéos faits maison avec la camcorder dernier cri, sans le savoir, cette boîte métallique signifiait un pas vers le futur. Une époque marquée par trois mots : monstres, héros et bonbons. 

En plus d’ouvrir la porte vers un univers fantaisiste, Mike Pelland offre aux visiteurs une vingtaine de compositions musicales originales, composées par son ami Antoine Lachance. Les musiques font office d’audio-guide et les tableaux sont faits pour être regardés tout en écoutant les mélodies.  

La salle d’exposition du Centre des arts et des loisirs Alain-Larue est ouverte du mercredi au samedi de 13h à 17h. L’entrée est libre à contribution volontaire et l’audio-guide est également offert gratuitement.  

Un concours haut en couleurs !  

Parmi les œuvres exposées au Centre des arts jusqu’en décembre, figure un tableau bien spécial ! Il s’agit d’une représentation en boules de gomme de l’humoriste François Bellefeuille, un bon ami de Mike Pelland, qui a accepté de collaborer à l’exposition. Durant toute la durée de l’exposition, les visiteurs seront invités à se prendre en selfie devant la toile et celle-ci sera tirée parmi les participants. Une excellente raison de venir faire son tour à Notre-Dame-des-Prairies !  

À propos de Mike Pelland 

Mike Pelland (né en 1976) est un peintre et illustrateur. Fasciné par la pureté de l’art graphique et par le côté organique des matières premières telles le fusain, il se plaît à explorer les deux contrastes. L’identité en tant qu’entité est au coeur de son travail pictural. Diplômé de l’Université Concordia en 1999 (baccalauréat ès beaux-arts, programme combiné Studio art/ Film animation), il s’intéresse à l’exploration des nouveaux médias parallèlement à son art visuel. Il intègre ainsi le principe de l’animation à un tableau fixe, via la technologie de la réalité augmentée, permettant à ses oeuvres de littéralement prendre vie. 

Nos prochaines expositions  

Du 14 janvier au 23 février 2019, l’exposition La dentelle change de visage présentera les œuvres de Véronique Louppe, dentellière. Sculpteure en dentelle aux fuseaux depuis 14 ans, le travail et la vision de Véronique Loupe sont sans pareil. Ils sont issus de réflexions questionnant la modernisation ou l’actualisation de cette magnifique technique de construction textile.  

Puis, du 7 mars au 26 avril 2019, la salle offrira l’exposition intitulée Ossuaire, de l’artiste Alex Huot. 

À propos de la salle d’exposition du Centre des arts et des loisirs Alain-Larue 

Depuis le mois de décembre 2017, la Ville de Notre-Dame-des-Prairies s’est dotée d’une salle d’exposition qui n’a rien à envier aux plus grandes ! Cette splendide salle multifonctionnelle de 1700 pieds carrés accueille des expositions en arts visuels de tous les genres : peinture, photo, installations, vidéos, sculpture, etc. De quatre à six expositions sont présentées chaque année, d’une durée d’un à trois mois chacune. Comme pour toutes les activités culturelles de Notre-Dame-des-Prairies, l’entrée est libre à contribution volontaire. Un audio-guide est également offert. Deux ateliers multifonctionnels attenants à la salle d’exposition sont mis à la disposition des artistes en résidence afin de soutenir et favoriser la création en arts visuels. 

Au même titre que les artistes qui performent dans le domaine du spectacle ont accès à une résidence d’artiste au presbytère de Notre-Dame-des-Prairies, les artistes en arts visuels qui se produisent à la salle d’exposition ont eux aussi la possibilité d’effectuer une résidence artistique. Ils sont ainsi accueillis au presbytère et peuvent profiter des installations en arts visuels de la nouvelle salle d’exposition afin d’y présenter le fruit de leur travail à la population. 

La salle est située au Centre des arts et des loisirs Alain-Larue au 225, boul. Antonio-Barrette à Notre-Dame-des-Prairies et elle ouverte aux visiteurs du mercredi au samedi de 13h à 17h.  

À propos de Notre-Dame-des-Prairies 

Située au cœur de la MRC de Joliette et de la région de Lanaudière, Notre-Dame-des-Prairies compte près de 10 000 citoyens et citoyennes. Caractérisée par la quiétude des secteurs résidentiels et le dynamisme des secteurs commerciaux et industriels, Notre-Dame-des-Prairies offre un potentiel de développement en constante évolution. 

Avec une variété considérable d’infrastructures communautaires et de loisir, et une vie culturelle extrêmement vigoureuse, Notre-Dame-des-Prairies peut s’enorgueillir d’avoir le mélange parfait de la qualité de vie d’une municipalité à la taille humaine avec la gamme complète des services d’une grande ville. Ceux et celles qui viennent s’y établir découvrent de nombreux attraits qui comblent tous leurs besoins et elle se distingue par ses nombreux services de proximité qui permettent aux citoyennes et citoyens d’avoir accès à un éventail d’activités à portée de la main.

Photo courtoisie

Le conseil municipal de Joliette recevait hier les membres de la Légion royale canadienne de Joliette à l’occasion du lancement de la traditionnelle campagne du coquelicot qui aura lieu du vendredi 26 octobre au jour du Souvenir. 

Pour le président de la campagne, M. Pierre Lajeunesse, il est important de se souvenir et de ne jamais oublier ceux et celles qui ont sacrifié leur vie au nom de notre liberté. Mais surtout, il tenait à préciser que cette campagne permet à la Légion de s’assurer que nos anciens combattants, et les personnes à leur charge sont entourés de soins attentifs et traités avec respect. 

Le président de la Légion royale canadienne de Joliette, M. Michel Auger, a rappelé pour sa part que depuis son adoption en 1921, le coquelicot est reconnu par tous comme le symbole du Souvenir, la promesse visible de ne jamais oublier les soldats tombés au champ d’honneur ou lors d’opérations militaires afin de protéger les libertés dont nous jouissons aujourd’hui. 

Pour soutenir la campagne, la population est invitée à se procurer un coquelicot dans l’un des nombreux points de vente répartis dans les commerces à grande surface.  

Enfin, le maire de Joliette Alain Beaudry a profité du lancement pour confirmer sa participation à la cérémonie du jour du Souvenir où il prendra le salut devant l’hôtel de ville et ira déposer une couronne de fleurs pour honorer nos combattants.

Photo Guy Latour

La municipalité de Saint-Charles-Borromée a dévoilé, le 26 octobre dernier, dans le cadre d’un 5 à 7, le changement de dénomination du Centre Saint-Jean-Bosco.

C’est ainsi que l’endroit s’appellera désormais le Centre André Hénault, en l’honneur de l’ancien maire charlois de 1988 à 2017.

« André est un homme politique qui a profondément marqué l’histoire et le progrès de Saint-Charles-Borromée. Il croyait au droit d’exister et de prospérer des petites et des moyennes municipalités du Québec. Par ce geste, nous lui témoignons toute notre reconnaissance pour son précieux apport à la communauté charloise et notre estime pour le grand homme grand homme politique qu’il a été », a déclaré le maire Robert Bibeau lors de son allocution.

André Hénault a accepté cette distinction avec beaucoup d’émotion. « Un grand merci à tous ceux que j’ai côtoyé durant mon parcours comme maire et comme conseiller. Saint-Charles-Borromée c’est ma ville et j’en suis fier », a-t-il précisé avec un trémolo dans sa voix.

Centre Saint-Jean-Bosco, Centre André Hénault, Robert Bibeau
Photo Guy Latour, André Hénault en compagnie du maire de Saint-Charles-Borromée, Robert Bibeau.

Réalisations

Comme maire, il a réalisé l’urbanisation de Saint-Charles-Borromée dans les années 2000, accompagnée de nombreux équipements. Le plus important est certes l’alimentation en eau potable à partir de la centrale de traitement d’eau potable qui a vu le jour en 2002.

Il a aussi initié les projets de construction du centre communautaire Alain Pagé (2002), des jardins de la Maison Antoine Lacombe (août 2000) et du Centre Saint-Jean-Bosco maintenant André Hénault (1995).

Celui qui a été préfet de la MRC de Joliette durant 21 ans a reçu le prix Jean-Marie Moreau, en 2016, de la Fédération des Municipalités du Québec pour son implication politique ainsi que pour son appui à de nombreuses causes au niveau social, économique et communautaire dans le grand Lanaudière.

Durant sa jeunesse, André Hénault a été « maire de Bosco » durant deux mandats, en s’imposant comme bâtisseur de passerelles entre les idées et les réalisations de ses pairs.

Photo courtoisie

Plus de 350 personnes sont venues marcher dimanche matin dans le cadre de la première Grande marche Pierre Lavoie de Notre-Dame-des-Prairies ! La boucle d’un peu plus de 5 km a permis à nombre de marcheurs de découvrir la beauté du sentier champêtre en automne.

La Grande marche Pierre Lavoie était présentée par 75 villes au Québec, Notre-Dame-des-Prairies étant la seule de la MRC de Joliette à le faire.  

Jeunes et moins jeunes s’étaient donnés rendez-vous au parc de la rue Nicole-Mainville pour ensuite emprunter la rue Deshaies, le sentier champêtre et le rang Ste-Julie. La Grande marche est une initiative du Grand défi Pierre Lavoie et la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ). Il s’agit d’un événement gratuit et ouvert à tous. Le principe est simple : aller marcher en famille, entre amis, avec son médecin de famille ! C’est même lui qui prescrit cette marche à ses patients. À Notre-Dame-des-Prairies, les Dr Louise-Marie Légaré, Benoît Côté et Marc-André Amiot ont pris le temps de venir marcher avec leurs patients.  

La mairesse, Mme Suzanne Dauphin, était touchée de voir tous ces gens réunis au départ de la course : « C’est beau de voir autant de gens répondre à l’appel ! La marche est une activité physique accessible à tous, peu importe notre âge. Nous avons la chance ici à Notre-Dame-des-Prairies de pouvoir profiter, été comme hiver de notre beau sentier champêtre ! Et le conseil municipal souhaite constamment proposer de plus en plus d’activités et d’infrastructures pour permettre aux prairiquois et aux prairiquoises de développer de saines habitudes de vie. Il n’y a donc aucune excuse pour ne pas bouger ! » 

À propos de Notre-Dame-des-Prairies 

 

Située au cœur de la MRC de Joliette et de la région de Lanaudière, Notre-Dame-des-Prairies compte près de 10 000 citoyens et citoyennes. Caractérisée par la quiétude des secteurs résidentiels et le dynamisme des secteurs commerciaux et industriels, Notre-Dame-des-Prairies offre un potentiel de développement en constante évolution. 

Avec une variété considérable d’infrastructures communautaires et de loisir, et une vie culturelle extrêmement vigoureuse, Notre-Dame-des-Prairies peut s’enorgueillir d’avoir le mélange parfait de la qualité de vie d’une municipalité à la taille humaine avec la gamme complète des services d’une grande ville. Ceux et celles qui viennent s’y établir découvrent de nombreux attraits qui comblent tous leurs besoins et elle se distingue par ses nombreux services de proximité qui permettent aux citoyennes et citoyens d’avoir accès à un éventail d’activités à portée de la main.

Photo courtoisie

Envie de vous impliquer dans votre communauté et d’organiser une fête, au grand bonheur de vos concitoyens? Le temps est venu de soumettre vos meilleures idées dans le cadre de l’appel de projets Fêtes O’Parc 2019 lancé par la Ville de Joliette. 

Chaque année, le programme Fêtes O’Parc permet l’organisation d’événements de proximité favorisant les liens entre les Joliettains et Joliettaines de chaque quartier. 

La planification, l’organisation et la réalisation de chaque événement devront être pris en charge par un ou des citoyens ou organismes résidant le quartier ciblé. Une subvention sera octroyée pour la réalisation des fêtes et la Ville de Joliette assurera un support d’ordre technique et professionnel (prêt d’équipement, publicité, communications, etc.).  

Conditions d’éligibilité  

Pour être éligible, le projet doit être présenté et coordonné par un citoyen ou un organisme à but non lucratif de Joliette et doit avoir lieu dans un parc municipal entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019. L’activité doit être familiale, facilement accessible et destinée aux citoyens sans frais de participation. 

Le formulaire requis pour effectuer le dépôt d’un projet de même que tous les détails et modalités entourant le Programme Fêtes O’Parc sont disponibles en ligne au www.joliette.ca sous Loisirs » Programmes, politiques et subventions. Tous les projets devront être déposés avant le 1er novembre 2018 pour analyse. La Ville de Joliette annoncera les projets retenus en décembre.   

Pour de plus amples informations, consultez le site Internet de la Ville ou communiquez avec le service des Loisirs et de la culture au 450 753-8050.

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.