Guy Latour

L’heure était au recueillement en début de soirée, le 30 janvier, alors qu’avait lieu la vigile de solidarité pour la communauté musulmane sur le parvis de la Cathédrale de Joliette.

Organisée par le CRÉDIL, l’événement a attiré plus de 75 personnes. « On est agréablement surpris de la réponse des joliettains. On ne savait pas trop à quoi s’attendre étant donné que le tout a été organisé à la dernière minute », a mentionné Carl Thériault, coordonnateur du CRÉDIL.

En tout, six personnes ont pris la parole. De plus, le public a observé une minute de silence pour chaque victime de l’attentat terroriste de la veille dans une mosquée de Québec, qui a fait six morts et cinq blessés.

M. Thériault a livré un discours inclusif et ouvert à la différence. La députée de Joliette à l’Assemblée Nationale, Véronique Hivon, ainsi que Gabriel Sainte-Marie, député à la Chambre des Communes, se sont aussi adressés à la foule.  Le curé de la paroisse Cathédrale, Yves Chamberland, a livré un message de foi aux participants de la vigile.  

Isabelle, une bénévole du CRÉDIL, a parlé de son implication dans l’organisme et du parrainage qu’elle a faite et qu'elle fait toujours pour la première famille de réfugiés syriens qui est arrivée à Joliette en 2016. Enfin, Abdul Baril, un réfugié arrivé à Joliette depuis quelques mois, a parlé de sa nouvelle vie joliettaine avec beaucoup d’émotion.

Guy Latour. Isabelle, une bénévole du CRÉDIL en compagne d'une réfugiée qu'elle parraine s'adresse aux participants de la vigile du 30 janvier.

Ce qu’ils ont dit :

« Le choc et la douleur de la communauté musulmane, c'est notre choc et notre douleur à tous. C’était important pour moi d’être ici par solidarité avec cette communauté », a mentionné Véronique Hivon, au terme de la vigile.

De son côté, le député du Bloc Québécois, Gabriel Ste-Marie, était encore sous le choc au lendemain de l’attentat. « Tristesse et colère sont les premiers mots qui me viennent à l’esprit. C’est épouvantable cette tragédie-là », a-t-il commenté.

 « Toutes nos pensées aux proches des victimes, à la communauté musulmane du Québec ainsi qu'aux citoyens de Québec. De tout cœur avec vous »,  a précisé dans sa page Facebook, la ville de Joliette. D'ailleurs, les drapeaux de l'Hôtel de Ville étaient en berne à la suite des tristes événements de la veille tout au long de la journée du 30 janvier.

Notons en terminant qu’un policier de la Sûreté du Québec était présent et en retrait sur les lieux de la vigile. La soirée s’est déroulée sans incident.

Courtoisie

Afin de ralentir la propagation de l'agrile du frêne dans de nouvelles régions du Canada, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) élargit les zones réglementées de lutte contre l'agrile du frêne afin d'inclure la ville de Thunder Bay, en Ontario, ainsi que les municipalités régionales de comté de Joliette et de D'Autray, au Québec.

Il est interdit de déplacer le bois de chauffage de toutes les espèces, ainsi que les frênes, le matériel de pépinière issu du frêne ou le bois de frêne (y compris les copeaux de bois, les matériaux d'emballage en bois ou le bois de calage), à l'extérieur de cette zone sans la permission écrite de l'ACIA. Le déplacement de ces produits à l'extérieur de la zone réglementée sans permission pourrait entraîner des amendes ou des poursuites en justice.

Étant donné que l'agrile du frêne peut se propager sur de longues distances, la population peut jouer un rôle clé dans la lutte contre la propagation de ce ravageur en ne déplaçant pas de produits potentiellement infestés.

L'ACIA poursuivra ses activités de surveillance, de réglementation, d'application de la loi et de communication afin de ralentir la propagation de l'agrile du frêne. De plus, elle continue de collaborer avec les gouvernements fédéral et provinciaux ainsi que les administrations municipales à la mise au point et au déploiement d'agents de lutte biologique pour lutter contre l'agrile du frêne.

 

Courtoisie Christian Rouleau

Ils étaient nombreux à appuyer la Ville de Joliette dans sa volonté de créer une ambiance magique pour le temps des Fêtes! Pour souligner l’implication et le talent des résidents et commerçants en matière de décoration de Noël, M. Alain Beaudry, maire de Joliette, présente les gagnants de la troisième édition de son concours « Décore ta ville au rythme des fééries de Noël ».

À nouveau cette année, les membres du jury ont été orientés par différents critères de sélection afin de sélectionner les lauréats, dont : la propreté des lieux, les décorations nocturnes et non-lumineuses, la protection de l’environnement, la valorisation de l’immeuble et l’aspect général.

Les gagnants ont été déterminés selon trois catégories : résidentielle (propriétaire ou locataire), commerciale (propriétaire ou locataire) et balcon (propriétaire et locataire), et ont tous reçu une plaque souvenir ainsi qu’un montant en argent en fonction de leur position.

Liste des gagnants par catégorie :

Catégorie « Commerciale – locataire »

Flocon d’or (500 $) : Boutique Joliette Fashion

Flocon d’argent (300 $) : Le Porc Épic

Flocon de bronze (100 $) : Photo J

Catégorie « Commerciale – Propriétaire »

Flocon d’or (500 $) : Chaussures DesRochers

Flocon d’argent (300 $) : Le 37 Bourget

Flocon de bronze (100 $) : Studio Ysabelle Forest 

Catégorie « Résidentielle – Locataire »

Flocon d’or (500 $) : M. Paul-Émile Bourdon

Catégorie « Résidentielle – Propriétaire »

Flocon d’or (500 $) : M. Michel Hétu

Flocon d’argent (300 $) : Mme Lise Pelletier

Flocon de bronze (100 $) : Mme Alexandra Bazin

Catégorie « Balcon - propriétaire »

Flocon d’or (500 $) : Mme Lise Tessier et Mme Micheline Bérard

Flocon d’argent (300 $) : Mme Mélanie Boucher

Catégorie « Balcon - locataire »

Flocon d’or (500 $) : Mme Gisèle Guenette

Flocon d’argent (300 $) : Mme Carole Guay et M. Philippe Guay

Flocon de bronze (100 $) : Mme Françoise Dubeau

Rappelons que ce concours vise à inciter les propriétaires fonciers ainsi que les locataires à poser des actions concrètes afin d’embellir le paysage joliettain en vue des fêtes de fin d’année et de rendre la ville de Joliette plus attrayante, chaleureuse et accueillante. 

Courtoisie, De gauche à droite: Marie-Claude Gagnon, directrice adjointe Hydro-Joliette, Patrice Trudel, conseiller Joliette, Charles Gatton, conseiller en développement durable Joliette, Richard Leduc, conseiller Joliette, Pierre-Luc Bellerose, attaché politique de la ministre responsable de la région de Lanaudière Lise Thériault, Renaud Cloutier, Chef – relations d’affaires Circuit électrique Hydro-Québec, Luc Beauséjour, conseiller Joliette, Alain Beaudry, maire de Joliette, Danielle Landreville, conseillère Joliette, Robert Parent, directeur Hydro-Joliette et François Pépin, directeur général Joliette.

Le Circuit électrique et la Ville de Joliette sont ravis d’annoncer la mise en service d’une borne de recharge rapide pour véhicules tout électriques. Les électromobilistes peuvent donc dès maintenant recharger leur véhicule à la borne rapide située dans le stationnement arrière près du 375, boulevard Manseau.

« Le Québec est fortement engagé dans l’électrification des transports, et le réseau de bornes publiques facilite la transition vers l’électricité pour se propulser, ce qui contribue à réduire la consommation de pétrole au Québec », a déclaré la vice-première ministre, ministre responsable de la Condition féminine, ministre responsable des PME, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional, et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault.

« En 2012, Joliette inaugurait ses premières bornes de recharge pour véhicules électriques. Depuis, nous assistons à la croissance de la demande. Comme nous faisons de l’électrification des transports l’une de nos priorités, nous sommes fiers de ce partenariat avec Hydro-Québec, qui permettra aux usagers de profiter d’un service de recharge encore plus efficace ! », a mentionné Alain Beaudry, maire de Joliette.

« Le Circuit électrique s’assure de développer son réseau de bornes rapides pour répondre à l’arrivée d’un nombre toujours plus grand de véhicules tout électriques. C’est grâce à des partenaires visionnaires comme la Ville de Joliette que nous pouvons offrir un service de recharge performant et apprécié des électromobilistes », a souligné France Lampron, directrice – Électrification des transports à Hydro-Québec.

Avec cet ajout, la région de Lanaudière compte 36 bornes de recharge du Circuit électrique, dont 4 à Joliette, où se trouvent aussi 5 bornes du réseau FLO. Pour connaître l’emplacement exact de chaque borne, consultez la section Trouver une borne sur le site Web du Circuit électrique au http://lecircuitelectrique.com/trouver-borne.fr.html.

À propos du Circuit électrique

Le Circuit électrique est le plus important réseau de recharge public du Québec. Il demeure une initiative majeure dans le déploiement de l’infrastructure nécessaire pour soutenir l’arrivée des véhicules électriques rechargeables au Québec. Le réseau compte près de 800 bornes de recharge publiques, dont 66 bornes rapides, déployées dans 16 régions du Québec. Depuis son inauguration en mars 2012, 181 partenaires privés et institutionnels se sont joints au Circuit électrique, et le réseau compte maintenant plus de 11 500 membres.

Les utilisateurs du Circuit électrique bénéficient d’un service d’assistance téléphonique 24 heures sur 24 exploité et géré par CAA-Québec ainsi que d’un service de repérage de bornes. Le site Web lecircuitelectrique.com et l’application mobile Circuit électrique pour iOS et Android sont mis à jour au fur et à mesure que de nouvelles bornes sont déployées. La carte de membre du Circuit électrique permet également aux utilisateurs d’accéder aux bornes du réseau FLO.

Courtoisie

Ils sont solides, magnifiques et fabriqués avec le bois de frênes abattus par mesure de prévention. Mais ce qui distingue par-dessus tout les nouveaux meubles de la salle du conseil de la Ville de Joliette, c’est qu’ils ont été conçus par les participants des Ateliers du Carrefour, un projet initié par le Carrefour jeunesse-emploi de D’Autray-Joliette.

Jamais un ameublement municipal n’aura été aussi chargé de sens! Pour le conseil municipal de la Ville de Joliette, cette réalisation représente une opportunité rêvée d’encourager nos jeunes en quête d’expérience de travail et d’intégration en emploi.

Devant ces jeunes venus à l’hôtel de ville pour présenter fièrement le résultat de leurs efforts, le maire de Joliette Alain Beaudry n’a pas hésité à louanger leur travail. « Aujourd’hui, vous entrez dans l’histoire de la Ville de Joliette. Vos meubles verront défiler les femmes et les hommes politiques pendant de très nombreuses années. Devant ce résultat plus que satisfaisant, le conseil municipal félicite et remercie de tout cœur tous les participants qui ont travaillé de près ou de loin sur le projet. »

Pour le président des Ateliers du Carrefour, Frédéric Plante, cette initiative de la Ville de Joliette représente un geste d’ouverture et d’inclusion exemplaire. « Notre mission est de développer les compétences de travailleur et de faire vivre une expérience professionnelle positive et enrichissante à des jeunes de 18 à 35 ans. En faisant confiance à nos jeunes, la Ville de Joliette donne un sens à leur objectif.» 

Un ameublement à double fonction

Le mobilier de la salle du conseil est aussi utilisé par la cour municipale. Cette double fonction qui nécessite une adaptation dans le positionnement des meubles aurait pu représenter une contrainte alors qu’au contraire, la cour municipale et le conseil de Ville disposent maintenant d’un ameublement de grande qualité et conçu sur mesure pour leurs activités respectives.

En plus de la programmation d’activités régulière à voir sur notre site Internet, il y aura deux événements extérieurs cet hiver à ne pas manquer à Notre-Dame-de-Lourdes.

Tout d’abord, vendredi le 3 février à 19h, se déroulera la traditionnelle soirée aux Flambeaux à la patinoire du Parc Hyacinthe-Guilbault. Lors de cette soirée, vous êtes invités à venir bouger sur notre patinoire et marcher dans notre sentier, tous deux éclairés par des Flambeaux. Vous pourrez aussi vous réchauffer et manger des guimauves autour d’un feu de joie.

Courtoisie

Ensuite, samedi le 18 février de 10h à 16h, aura lieu le Carnaval d’Hiver de Notre-Dame-de- Lourdes. Lors de cet événement, vous aurez la chance de faire plusieurs activités familiales, dont un  parcours  d’entrainement  avec Cardio  Plein-air  Joliette,  des  jeux  kermesses,  une  partie amicale de ballon-balai et un tour de calèche. Nouveauté cette année, en plus du café, du chocolat chaud, de la collation santé offerte gratuitement à tous les participants du Carnaval, la municipalité donnera aussi de la soupe à tout le monde.

Cette programmation ne serait possible sans nos précieux bénévoles.

La Municipalité de Notre-Dame-de-Lourdes est fière de promouvoir l’activité physique et le plaisir en famille.

Courtoisie. Dominic Leblanc

Le directeur général du Cégep régional de Lanaudière, M. Marcel Côté, a le plaisir d’annoncer la désignation de deux ressources au sein de son organisation, soit M. Dominic Leblanc, à titre de responsable régional de la recherche, et de Mme Marie-Carole Mc Kenzie, à titre de consultante à l’international.

Cette bonification à la structure organisationnelle, rendue possible grâce au réinvestissement du gouvernement provincial en enseignement supérieur, répond à un besoin exprimé par les collèges constituants de se doter d’une expertise fine dans ces deux domaines. C’est pourquoi la direction générale a mandaté deux ressources connues au sein du Cégep afin de poursuivre l’excellent travail amorcé par le personnel dans ces champs d’intervention depuis quelques années.

Courtoisie. Marie-Carole Mc Kenzie

Mandat de soutien à la recherche

Le mandat de monsieur Leblanc consiste à participer à l’essor et au rayonnement d’une « culture de la recherche » au sein du Cégep régional de Lanaudière par diverses activités de promotion, de veille, de soutien, de développement et d’animation du milieu. Son rôle est de soutenir et d’accompagner les chercheurs et les équipes de recherche au sein des trois collèges constituants et à la formation continue.

Le mandat de madame Mc Kenzie est d’assurer un rôle-conseil, en plus de permettre l’uniformisation des pratiques afin de doter les collèges constituants d’outils communs au niveau de l’international.

L’ajout de ces ressources clés sera bénéfique pour le Cégep régional de Lanaudière. Cela permettra d’aider l’organisation à être plus performante et à se démarquer au niveau de la recherche en plus de s’ouvrir davantage sur le monde.

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.