Du 15 novembre au 15 avril inclusivement, rappelons qu'il est strictement interdit de stationner la nuit, de minuit à 7 h, dans les rues de Joliette - à l'exception de certaines rues du centre-ville*, lorsque la météo le permet.

Partout sur le territoire, tout véhicule sera remorqué aux frais de son propriétaire s'il est stationné en bordure de rue malgré une interdiction. Dès le 15 novembre, il faut appeler tous les jours après 17 h au 450 960-INFO (450 960-4636), pour savoir si le stationnement est interdit ou s'il est permis dans ce périmètre uniquement.

*Quadrilatère concerné élargi 
Sauf là où il est déjà interdit et conformément à la signalisation en place
, le stationnement en bordure de rue la nuit peut être autorisé à l'intérieur du quadrilatère formé des rues De Lanaudière, Sainte-Angélique, Saint-Louis, Saint-Charles-Borromée Sud et du Père-Wilfrid-Corbeil, lorsque la météo le permet.

stationnement, hiver, Joliette
Photo courtoisie

Photo d'archives

Agence municipale de financement et de développement des centres d’urgence 9-1-1 du Québec

La municipalité de Saint-Charles-Borromée entend déposer une demande d’aide financière à l’Agence municipale de financement et de développement des centres d’urgence 9-1-1 du Québec. Cette demande comprend deux volets soit pour l’achat d’une application pour le plan des mesures d’urgence (5400$) ainsi que pour l’amélioration des installations du centre d'hébergement urgence au centre André-Hénault et au Centre Alain Pagé (12 000$).

Demande d’aide financière au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

Le conseil municipal a autorisé le dépôt d’une aide financière au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, dans le cadre du programme de soutien à la mise à niveau et à l’amélioration des sentiers et des sites de pratiques d'activité de plein air. La municipalité souhaite obtenir une aide financière de 321 000$ afin d’améliorer les sentiers pédestres dans le cadre du projet de rénovation du parc Casavant-Desrochers.

Programme Ski-Ados

Les Samedis Ski-Ados seront de retour cet hiver. Durant huit samedis, les jeunes de 12 à 17 ans pourront faire du ski à la station Val Saint-Côme. Comme par les années précédentes, la municipalité défraiera 45% du coût réel de l’activité. Les départs se font à 7h45 du Centre Alain-Pagé. Les jeunes quitteront Val Saint-Côme à 16h00 pour arriver vers 17h00 (selon les conditions routières)

Centre multisport

La municipalité a nommé deux membres pour faire partie du Comité de Travail du Centre Multisport. Il s’agit de Pascal Tremblay, coordonnateur du Service des loisirs, ainsi que Véronique Houle, préposée.

Aide financière à des organismes

Le conseil municipal a autorisé deux aides financières à des organismes. Ainsi, la Société de généalogie de Lanaudière inc. recevra 100$, alors que 70$ a été accordé à la Légion Royale Canadienne pour la Campagne du Coquelicot 2018 (pour l’achat d’une couronne de fleurs).

Rapport des permis de construction du mois d’octobre 2018

La municipalité de Saint-Charles-Borromée a connu un excellent mois d’octobre au niveau de la construction. La valeur des permis a atteint 4 011 500$, comparativement à 3 437 250$ pour la même période l’année dernière.  Un total de 23 permis a été émis pour 27 nouvelles unités de logement. Pour les 10 premiers mois de 2018, la valeur des permis a été de 50 084 300$, comparativement à 32 263 050$ pour 2017.

Photo courtoisie

La Municipalité de Saint-Charles- Borromée profite de la Semaine de la prévention de la criminalité, qui se déroule du 4 au 10 novembre, pour sensibiliser la population au coût public de remise en état de ses équipements à la suite d’épisodes de vol ou de vandalisme.

Au cours de la dernière année, la Municipalité a connu plus d’une vague de vols et de vandalisme. Le dernier acte répertorié concerne le parcours illuminé de la Grande trotte d’Halloween dans les jardins de la Maison Antoine-Lacombe. Dans la soirée de samedi, les équipements d’éclairage ont été volés, mais on a également vandalisé les lanternes réalisées par les enfants des garderies et des écoles primaires du territoire. Ce manque de civisme porte préjudice aux citoyens et aux efforts consentis pour embellir et animer les espaces publics.

« Ces actes ont un coût important, qui est beaucoup plus large que la simple valeur monétaire puisque beaucoup de temps et de cœur sont investis dans ces activités. Quand on vise des œuvres faites par des enfants, ces actes sont d’autant plus gratuits », se désole le maire, M. Robert Bibeau.

Dénoncer et faire échec au crime

La Municipalité de Saint-Charles-Borromée rappelle que ces méfaits sont répréhensibles et qu’ils sont loin d’être anodins. « Nous déplorons et nous dénonçons ces actes de vandalisme répétés. Nous demandons d’ailleurs aux personnes, qui auraient été témoins de ces gestes, de communiquer le plus tôt possible avec la Sûreté du Québec ou directement à l’hôtel de ville », soutient le directeur général, M. Claude Crépeau.

La Municipalité invite les citoyens à être aux aguets et à dénoncer tout contrevenant. Les appels seront traités de façon anonyme et permettront d’aider les autorités à faire échec à ce type de crime qui s’avère dispendieux pour les contribuables, en plus d’occasionner des désagréments comme l’interruption d’une exposition familiale, vécue dimanche.

Photo Guy Latour

La Société Saint-Vincent-de-Paul de Joliette (SSVP) a procédé, le 5 novembre, au lancement de sa guignolée 2018.

« Chaque mois, la SSVP reçoit en moyenne plus de 300 demandes d’aide, Lorsqu’arrive le mois de décembre, nous bureau d’entraide devient encore plus sollicité. Nous avons traité 1474 demandes durant la guignolée de l’an dernier », a expliqué en conférence de presse, France Comtois, coordonnatrice du Bureau d’Entraide SSVP.

Pour cette année, l’objectif est d’amasser 150 000$. En 2017, la Guignolée avait récolté 105 062$ en argent et 43 397$ en denrées.

« Même si on entend de ce temps-ci que l’économie « roule » très bien, qu’il y a pénurie de main-d’œuvre dans la région et que le taux de chômage est à son plus bas, il y aura toujours des personnes plus malchanceuse et moins privilégiées par la vie pour une multitude de raison », a précisé Mario Vadnais, président de la SSVP.

Ainsi, du 22 au 24 novembre, il y aura une guignolée au Métro Bélair. Par le publisac pour le Grand Joliette et Crabtree, ça sera le 28 novembre.

Pour faire une demande

Du 26 novembre au 6 décembre, la SSVP prendra les appels pour les inscriptions concernant les bons ou les paniers de Noël via le 450-759-4862.

La personne doit être prestataire de l’aide sociale ou à faible revenu et elle doit être âgée de 18 ans ou plus. Une preuve de revenu sera exigée «(Ex :  carnet de réclamation de l’aide sociale) ainsi qu’une preuve de résidence.

La SSVP répond pour le grand Joliette, soit Joliette, Notre-Dame-des-Prairies, Saint-Charles-Borromée et Crabtree.

Pour être inscrite, la personne doit absolument parler à une réceptionniste (il n’y aura pas de boîte vocale).  Il est aussi obligatoire que ce soit la personne qui fait la demande qui téléphone elle-même car lors de l’inscription, la SSVP vérifiera des informations personnelles et fixera un rendez-vous.

Il est aussi très important d’avoir un papier et un crayon afin de bien noter le rendez-vous car il n’y aura pas de date de reprise.

« À la Chambre de Commerce du Grand Joliette (CCGJ), nous sommes sensibles à la cause de la Société Saint-Vincent-de-Paul et c’est pourquoi nous avons décidé encore cette année de nous impliquer » a précisé Guy Bénard, président de la CCGJ.

Photo courtoisie

Du 18 au 24 novembre, la Ville de Joliette et la bibliothèque Rina-Lasnier s’unissent pour les tout-petits et présentent diverses activités gratuites dans le cadre de la Grande semaine des tout-petits, une initiative visant à assurer le bien-être et le développement de la petite enfance. 

Dodos des toutous 

18 novembre de 10 h à 16 h à la bibliothèque Rina-Lasnier 
Les enfants d’âge préscolaire sont invités à inscrire leur peluche adorée et à la confier aux bons soins des employés sur place. Le toutou passera deux nuitées à la bibliothèque et l’enfant pourra le récupérer dès le 20 novembre durant les heures d’ouverture.  

Cette activité peut se voir comme un exercice de détachement dans un environnement sécuritaire. Le 19 novembre en après-midi, les enfants pourront suivre les aventures de leur peluche sur la page Facebook de la bibliothèque. Inscription obligatoire et offerte en priorité aux abonnés de la bibliothèque au comptoir de prêt. 

Bébés Croqu’lecture 

22 novembre de 10 h à 11 h à la bibliothèque Rina-Lasnier 
Les enfants de 18 mois à 3 ans, en compagnie d’un parent, sont attendus à la bibliothèque pour participer à un atelier d’éveil à la lecture. Histoires, comptines et exploration de livres au programme! 
 
Places limitées. Inscription obligatoire et offerte en priorité aux abonnés de la bibliothèque par téléphone au 450 755-6400 ou au comptoir de prêt. 

Le carrefour des tout-petits  

24 novembre de 9 h à 12 h au sous-sol de la bibliothèque Rina-Lasnier 
Une foule d’activités destinées aux enfants de 0 à 5 ans ainsi qu’à leurs parents! Sur place : organismes locaux dédiés à l’enfance, yoga parent-enfant avec le Centre-Soi (matériel fourni), animation de psychomotricité, mini formations RCR avec Atout Plus (étouffements, chutes, allergies, etc.), conférences éclairs et causerie avec la nutritionniste Cassandre Robitaille (caprices alimentaires, types de lait, boîtes à lunch, etc.). Informations auprès du service des Loisirs et de la culture au 450 753-8050. 

Grande semaine des tout-petits 

La Grande semaine des tout-petits est une initiative tenue dans le cadre du mouvement « Tous pour les tout-petits », qui fédère plusieurs acteurs derrière une cause commune : la petite enfance, incluant la périnatalité. Elle vise à susciter le dialogue, à mettre en lumière des initiatives locales et régionales et à mobiliser l’ensemble de la société pour le développement et le bien-être des enfants.

Photo d'archives

Règlement d’emprunt pour les travaux de réfection de la station de traitement d’eau potable

Le conseil municipal adopte le règlement d’emprunt 198 décrétant des travaux de réfection à la station de traitement d’eau potable ainsi qu’un emprunt et une dépense de 3 185 745 $. L’investissement couvrira l’achat et l’installation d’un système de désinfection aux ultraviolets et la mise aux normes de la ventilation et du chauffage à la station de traitement d’eau potable.

Autorisation donnée à l’Aéroclub de Joliette

Considérant que la Ville de Joliette a confié la gestion et l’administration de son aéroport à l’Aéroclub de Joliette par voie de convention intervenue le 14 juillet 2008, l’organisme se doit d’obtenir l’autorisation de la Ville avant de construire de nouveaux bâtiments. Après avoir pris connaissance dudit projet, le conseil municipal autorise l’Aéroclub de Joliette à céder à M. Gigi Shamba une partie de ses droits, afin de permettre la construction d’une bâtisse qui servira d’école de pilotage et d’un hangar contigu aux adresses 1068 et 1069. Le tout conditionnellement à ce que lesdites constructions soient conformes à la réglementation de la municipalité de Saint-Ambroise-de-Kildare, qui se chargera notamment de l’inspection, de l’émission du permis de construction et de la vérification de la conformité avec les plans.

14e édition du Tournoi de hockey Novice-Atome 

La Ville de Joliette autorise officiellement l’Association de hockey mineur Joliette-Crabtree à tenir la 14e édition du tournoi Novice-Atome qui aura lieu au centre récréatif Marcel-Bonin du 6 au 16 décembre 2018. Dans cette même résolution, le conseil municipal confirme une entente de commandite de deux ans, d’une valeur de 3 000 $ par année, à l’Association de hockey mineur Joliette-Crabtree.

Soutien financier dans le secteur culturel

Le conseil municipal verse une aide financière au Grand Orchestre de Joliette d’une valeur de 1000 $, conformément à la demande déposée par l’organisme. Le Grand Orchestre de Joliette s'adresse aux musiciens amateurs adultes (18 ans et plus) ayant de l'intérêt pour la musique de grand ensemble.

Prochaine séance, lundi 19 novembre 2018 à 19 h 30 dans la salle du conseil de l’hôtel de ville. Consultez les procès-verbaux des séances précédentes.

Photo courtoisie

Jardins lumineux, kiosques animés et foule monstre : voilà ce qui attendait les participants de la Grande trotte d’Halloween. Les amateurs de frissons sont venus en masse : malgré le temps maussade, selon les derniers comptes, près de 4 000 personnes ont pris part à cette nouveauté.

C’est la première fois que la Municipalité de Saint-Charles-Borromée proposait à ses citoyens une activité d’Halloween encadrée, avec la participation de plusieurs partenaires. On les invitait à une balade nocturne, tenue sur un circuit tracé dans le quartier ceinturant les rues Pierre-Mercure et de l’Entente.

Ponctuée de kiosques pour la chasse aux bonbons, d’un chemin de traverse, d’une semi-remorque ahurissante et digne d’un film d’horreur, ainsi que d’une navette, la Grande trotte permettait aux « trotteurs » de converger vers les jardins tout illuminés de la Maison Antoine-Lacombe. Avec un éclairage d’ambiance au sol et dans les arbres, en plus des quelque 475 lanternes réalisées par les enfants des écoles primaires et des garderies du territoire, tous avaient droit à un instant de magie automnale.

« Aucun doute là-dessus : les familles charloises frissonnent pour l’Halloween ! Cette fête, qui a nécessité trois mois de travail de la part de nos équipes, est une franche réussite. D’autant plus que cette soirée nous donne l’occasion de donner une belle visibilité à nos organismes, ainsi qu’à nos lieux d’intérêt comme le parc Jean-Livernoche et la Maison Antoine-Lacombe », a indiqué le maire, M. Robert Bibeau.

Des partenaires sur la trotte!

La Municipalité de Saint-Charles-Borromée tient à remercier les partenaires qui ont aidé à la réussite de la Grande trotte d’Halloween avec différents apports : Maison et jardins Antoine-Lacombe, les pompiers et les techniciens ambulanciers paramédics de Saint-Charles-Borromée, la Bibliothèque Rina-Lasnier, Amusement RG, M ta Région, Albi le Géant, BLR Excavation, Studio Viau, IGA Crevier et le Cercle de Fermières.

 

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.