Photo Courtoisie

Actualité

C’est un grand succès pour la 6e édition de la marche Motetan Mamo de Nation à Nation initiée en 2013 par le Centre d’amitié autochtone de Lanaudière.

Plus de 70 marcheurs ont en effet participé à la marche afin d’appuyer les revendications des Atikamekw de la région en matière d’égalité d’accès aux services de santé. Initiée au départ en vue de soutenir les Autochtones dialysés, Motetan Mamo œuvre aujourd’hui pour l’ensemble des Autochtones lanaudois qui, aux prises avec une maladie chronique, nécessitent des traitements permanents.

Outre cet objectif de sensibilisation de la population aux réalités autochtones, Motetan Mamo amasse aussi des fonds afin soutenir les Autochtones qui doivent quitter leur communauté afin de recevoir des soins de santé.

 « Les malades subissent, avec leur famille, des répercussions physiques, morales et financières. Motetan Mamo permet de défrayer certains coûts ponctuels comme le transport, l’alimentation, les médicaments et l’équipement médical non-remboursés », a souligné France Robertson, directrice du CAAL.

Motetan Mamo, participation, record,  France Robertson
Photo courtoisie

Cette année, la marche a recueilli un montant de 13 535 $.

 « Outre les dons particuliers (3850 $) et les inscriptions des marcheurs (7835 $), la participation de nombreux commanditaires et le soutien de la députation a permis de réduire considérablement les coûts liés à l’organisation de la marche. C’est donc avec une immense gratitude que nous soulignons leur contribution » ajoute Madame Robertson.

Motetan Mamo a encore une fois bénéficié du soutien des municipalités de Sainte-Mélanie, Saint-Jean-de-Matha, Sainte-Émélie-de-l’Énergie, Saint-Zénon, Saint-Michel-des-Saints et de la communauté de Manawan. Cette année, les marcheurs ont également fait halte à l’Abbaye Val Notre-Dame. La sérénité des lieux se prêtait bien au premier hommage de la marche, rendu avec émotion par Richard Moar et sa famille à son épouse Colette Ottawa. Celle qui a inspirée au patriarche cette marche symbolique de près de 200 km est en effet décédée au printemps dernier après 7 ans de dialyse et maintes années de combat contre la maladie. Elle laisse son

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.