Photo courtoisie

Actualité

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a pris la décision d’interdire de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité, et cela, en raison des conditions qui sévissent présentement. Cette décision, prise en collaboration avec la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), entraîne donc une interdiction qui entre en vigueur à compter du 17 mai à 8 h. 

Les secteurs visés par cette mesure correspondent aux MRC et territoires suivants : 

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE : Témiscamingue pour sa portion au sud de la latitude 47o 

OUTAOUAIS : Papineau, Gatineau, Les Collines-de-l’Outaouais ainsi que La Vallée-de-la-Gatineau, et Pontiac pour leur portion au sud de la latitude 47o 

LAURENTIDES : Deux-Montagnes, Thérèse-De Blainville, Mirabel, La Rivière-du-Nord, Argenteuil, Les Pays-d’en-Haut, Les Laurentides et Antoine-Labelle pour sa portion au sud de la latitude 47o 

LANAUDIÈRE : D’Autray, L’Assomption, Joliette, Montcalm, Les Moulins et Matawinie pour sa portion au sud de la latitude 47o 

MONTÉRÉGIE : Vaudreuil-Soulanges  

LAVAL : Laval  

MONTRÉAL : Montréal 

Depuis le début de la saison de protection, 102 incendies de forêt ont touché 70,1 hectares. La moyenne des dix dernières années à la même date est de 132 feux pour une superficie de 406,6 hectares. 

La collaboration de tous est essentielle afin que l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt soit respectée. Cette mesure vise à limiter les risques d’incendie de forêt. Rappelons qu’en vertu de l’article 239 de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (chapitre A-18.1), quiconque contrevient à une ordonnance d’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité de celle-ci ou de toute autre mesure rendue par le ministre est passible, outre le paiement des frais, d’une amende.