Photo Courtoisie

Les 15 maires de la MRC de Matawinie ont approuvé, lors de la séance du Conseil du 11 juillet 2018, suivant l’acceptation du règlement d’emprunt par le MAMOT, la mise en œuvre de l’un des plus importants projets d’implantation d’un réseau de fibre optique au Québec, soit un investissement de 55 M$.

L’objectif premier de ce projet est d’offrir, aux citoyens, institutions et entreprises de la région, des services Internet efficaces et accessibles leur permettant ainsi de bénéficier des avantages et opportunités qu’offre l’accès au réseau informatique mondial.  M. Sylvain Breton, préfet de la MRC de Matawinie souligne que l’implantation d’un réseau de fibre optique aura des impacts positifs considérables sur le développement économique, social et culturel à l’échelle régionale ainsi que sur l’occupation dynamique du territoire générant ainsi des retombées importantes pour les municipalités.

La MRC travaille activement à négocier des ententes avec des fournisseurs majeurs dans le domaine des télécommunications, et ce, afin d’offrir aux résidents et commerçants sur le territoire de la MRC des services Internet, de téléphonie et de télévision à des prix concurrentiels.

Rappelons que le projet vise à déployer 2 700 km de fibre optique devant être installée sur plus de 52 000 poteaux.  Ce réseau permettra de desservir plus de 42 000 résidences et organismes répartis sur l’ensemble du territoire municipalisé de la MRC. Ces derniers auront ainsi la possibilité de bénéficier d’une connexion Internet pouvant aller jusqu’à une vitesse de 100 Mbps.

Présentement, le projet est financé à 100 % par la MRC de Matawinie, mais celle-ci entend souscrire aux programmes « Québec branché » et « Brancher pour innover » dès qu’un appel de projets sera annoncé par les gouvernements provincial et fédéral. Selon l’échéancier du projet, l’implantation du réseau de fibre optique se fera sur une période de deux à trois ans débutant à l’été 2019.

Le préfet de MRC de Matawinie, Sylvain Breton, désire remercier tous les maires et mairesses des 15 municipalités de la MRC ui ont su s’allier pour bâtir un projet prometteur et structurant qui fait aujourd’hui sa fierté.

Photo Courtoisie

La Municipalité de Saint-Félix-de-Valois est sur le point de débuter d’importants travaux relatifs à la voirie, aux égouts pluvial et sanitaire et à l’aqueduc sur une partie du chemin Barrette et une partie du chemin de Joliette.

Ces travaux se feront en collaboration avec le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports  (MTMDET). « Nous sommes heureux de pouvoir compter sur le MTMDET pour effectuer ces travaux », a indiqué madame Audrey Boisjoly.

Le MTMDET participe aux travaux pour un montant  d’environ 2,6 millions, auquel s’ajoute la subvention du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ).

Les travaux s’échelonneront sur une durée  approximative de 12 semaines, de juillet 2018 à novembre 2018. Des routes de détours seront aménagées en conséquence durant les travaux.

« Nous tenons à remercier les citoyens et citoyennes de leur compréhension face aux travaux qui seront bientôt entamés » s’exprime la mairesse.

Photo courtoisie

Vous cherchez une activité éducative et gourmande à réaliser avec vos enfants ou petits-enfants cet été? Les nouveaux ateliers estivaux de la Maison Pain d’Épices sont des rendez-vous incontournables qui sauront ravir petits et grands! 

Tous les jeudis de l’été, du 5 juillet au 16 août 2018 à 11 h, les enfants âgés entre 5 et 10 ans sont invités à un atelier littéraire et gourmand à la Maison Pain d’Épices de Saint-Jean-de-Matha. Lecture et causerie éducative, fabrication et décoration de biscuits puis dégustation seront à l’honneur, pour le bonheur des enfants et de leur accompagnateur! Les ateliers sont gratuits (contribution volontaire). Les places étant limitées, réservez les vôtres dès maintenant via le 450 886-2542 (du jeudi au dimanche). 

gourmande , Pain d’Épices, St-Jean-de-Matha

Photo courtoisie

Notons que depuis 1999, la Maison Pain d’Épices fabrique des biscuits et gâteaux, propose des ateliers culinaires et éducatifs aux enfants et possède une belle collection de livres et d’albums jeunesse qu’elle met à la disposition de ses visiteurs, en plus d’en faire profiter des bibliothèques ciblées de la région, par son programme « Les livres préférés de Pain d’Épices ». 

Au plaisir de vous y rencontrer! 

 

Photo courtoisie

 

La municipalité de Saint-Alphonse-Rodriguez est heureuse de vous présenter la programmation 2018 de ses traditionnels Doux Jeudis sous les Étoiles. Une série de cinq spectacles en plein air présentés par la Caisse Desjardins de Kildare qui rejoindront tous les amateurs de musique. 

19 juillet  Andréanne A. Malette en tournée 

Première partie, Julien Belhumeur 

26 juillet  King Melrose 

Première partie, Fred Beauchamp 

2 août    Lulu Hughes et invité 

Première partie, Jim Zeller 

9 août    Les Charbonniers de l’enfer 

Première partie, É.T.É. 

16 août   Dan Bigras, le Temps des Seigneurs 

Première partie, Sakay Ottawa 

Les cinq spectacles sont gratuits et se tiendront, beau temps, mauvais temps, au parc des Arts situé au croisement des rues de la Plage et Notre-Dame.

Dès 17 h 30, restauration rapide sur place : La P’tite Bouffe, le Resto Pizzéria ou le Cheval Bleu et kiosques de rafraîchissements permettant de se sustenter tout au long de la soirée. 

Aucune réservation requise, arrivez tôt et prévoyez d’apporter chaises et vêtements chauds. 

 

 

 

Photo Courtoisie

La MRC de Matawinie est heureuse d’annoncer le lancement de l’appel de projets 2018-2019 du Programme d’aménagement durable des forêts (PADF).

Ce Programme permet de financer certaines interventions liées à la mise en valeur des forêts et s’applique aux territoires des six MRC de la région de Lanaudière. L’aide financière accordée peut, selon le cas, atteindre un maximum de 75 % des dépenses admissibles.

Les personnes et organismes admissibles sont les suivants :

- Municipalité régionale de comté (MRC);

- Municipalité locale;

- Communauté autochtone;

- Organisme à but non lucratif;

- Organisme à but lucratif;

- Agence régionale de mise en valeur des forêts privées;

- Personne ou organisme signataire d’une entente de délégation de gestion.

Pour être admissibles, les projets devront être réalisés d’ici le 31 mars 2019 et faire partie de l’une des catégories suivantes :

- Travaux d’aménagement sur les territoires forestiers résiduels;

- Travaux d’aménagement forestier sur les terres privées;

- Amélioration et réfection de chemins multiusages;

- Activités visant à favoriser l’aménagement forestier et la mise en valeur de la ressource forestière;

- Acquisition de connaissances et documentation d’enjeux liées aux préoccupations de la Table de gestion intégrée des ressources et du territoire (GIRT).

Une séance d’information aura lieu le mercredi 25 juillet 2018, de 9 h 30 à 11 h 30, dans la salle du Conseil de la MRC de Matawinie, 3184, 1ère avenue, à Rawdon.

Les projets doivent être envoyés à la MRC de Matawinie avant le 31 août 2018, 15 h. Le sceau postal faisant foi de la date de dépôt.

Adresse postale : Programme d’aménagement durable des forêts

MRC de Matawinie, 3184, 1re avenue, Rawdon, Québec, J0K 1S0

Courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les formulaires ainsi que les détails du Programme sont disponibles à l’adresse suivante : www.foretlanaudiere.org, dans la section « Financement ».

Photo courtoisie

Considérant que la Municipalité de Saint-Félix-de-Valois présente un bilan de consommation d’eau potable au-dessus du 1er quartile canadien, elle devra veiller à l’installation de compteurs d’eau d’ici le 1er septembre 2019, si aucune mesure n’est prise pour réduire sa consommation, tel que demandé par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. « Sachant qu’il est de notre devoir de se responsabiliser face à l’usage de cette richesse naturelle, nous souhaitons sensibiliser la population à une bonne gestion de l’eau potable » a indiqué Mme Audrey Boisjoly. 

Pour ce faire, la Municipalité vient d’adopter une Stratégie de gestion de l’eau potable dans le but d’informer les citoyens à propos de l’utilisation responsable de l’eau. « À l’aide d’un plan d’action mis en œuvre dès maintenant et bonifié au cours des prochaines années, nous pourrons tenter de diminuer considérablement la consommation d’eau potable » a expliqué la mairesse. 

Parmi ces actions mises de l’avant pour réduire la consommation d’eau, la Municipalité est fière d’annoncer l’adoption de sa Politique de soutien d’achat de toilette à faible consommation d’eau. Celle-ci permettra aux citoyens qui sont branchés au réseau d’aqueduc municipal de bénéficier d’une subvention de 100 $ à l’achat d’une toilette à faible débit, sur présentation des documents requis. 

« Chaque geste, qu’il soit petit ou grand, aura un impact important sur la réduction de notre consommation » conclut Mme Boisjoly. 

 Pour plus d’informations sur les modalités de la politique et pour plusieurs conseils de réduction de consommation de l’eau potable, consultez notre site Web à l’adresse suivante : www.st-felix-de-valois.com/services/environnement/eau-potable/. 

Photo Cynthia Bourgeois

Pour une sixième année consécutive, la municipalité de Rawdon accueillera un jardin collectif. 

Les détails de cette sixième saison ont été dévoilés en conférence de presse, le 15 juin, en matinée, sur la rue Metcalfe, où le jardin est situé. 

Celui-ci vu le jour en 2013 et a été mis sur pied afin de créer des liens et un réseau social entre les familles ainsi que de développer des saines habitudes de vie. 

« On espère que cette activité sera là, pour nos jeunes, pour encore très longtemps, ainsi que pour leurs familles. C’est grâce à nos partenaires si le projet est toujours là après cinq ans. Un gros merci à eux », a souligné Isabelle Royer de la maison des jeunes de Rawdon. 

Lors de la première année d’existence du jardin, une seule école de la municipalité participait à ce projet. Cette année, ils sont trois à s’impliquer en plus de la Maison de Parents de Rawdon. 

 jardin, Rawdon, Bruno Guilbault

Photo Cynthia Bourgeois

Le maire de Rawdon, Bruno Guilbault, a tenu à souligner le travail extraordinaire d’Esther Dubois, la responsable du jardin collectif. « « À la base, il faut la remercier car ça prend un chef d'orchestre pour coordonner tout ça.  Il y a aussi plein de bénévoles qui sont aussi venu aider », a-t-il mentionné. 

Il ajoute que la présence d’un tel jardin dans sa municipalité est bénéfique pour sa jeunesse. « Les jeunes apprennent comment fonctionne l’agriculture, c’est quoi un fruit ou un légume et d’où ça provient », a-t-il déclaré. 

La municipalité de Rawdon est associée à ce projet depuis trois ans. Elle offre aussi une aide financière. « On veut continuer à collaborer au jardin collectif pour plusieurs années encore », a assuré Bruno Guilbault. 

« Je tiens à préciser que tout le monde peut venir nous rendre visite au jardin, il ne faut avoir peur car il est là pour vous, a souligné Esther Dubois. 

Notons que les principaux partenaires du projet  sont la municipalité de Rawdon, la Maison de parents de la Matawinie, la maison des jeunes, l’école des Cascades, l’Elementary School, l’école Marie-Anne, Saint-Vincent-Paul et Christ Church.  

Plus d'articles...