Photo courtoisie

Par le biais de son tournoi de golf annuel, EBI a une fois de plus distribué des sourires, de l’espoir et surtout du bonheur dans la communauté de Berthier. En effet, le 21 septembre avait lieu la remise de la cagnotte de 55 250 $ aux organismes et aux associations jeunesse œuvrant dans la région.

« Lorsqu’on voit la précarité financière dans laquelle se trouvent plusieurs familles, on ne peut pas douter de l’importance de l’aide que nous apportons.  Nous sommes très sensibles à cette cause et c’est pourquoi nous sommes impliqués par le biais de l’Omnium de golf EBI – Aidons la jeunesse, depuis 22 ans déjà », a soutenu M. René Sylvestre, vice-président et directeur général de EBI, lors de la conférence de presse.

Le 17 août dernier, plus de 175 golfeurs ont foulé les verts du Club de golf de Berthier. Quelque 230 convives présents en soirée ont répondu à l’appel pour contribuer généreusement à la cause de la jeunesse régionale. Ils ont ainsi pu profiter d’un repas de grande qualité agrémenté du spectacle de Réal Béland qui venait clore la soirée en beauté.

Un nouveau record

Alors que la 21e édition avait été un franc succès, la 22e édition vient de dépasser les limites avec une hausse de plus de 7 % du montant recueilli, fracassant ainsi le record établi en 2017. Ainsi, au cours des 22 dernières années, ce sont 659 850 $ qui ont été distribués à la communauté berthelaise.

Cette cagnotte a ainsi été distribuée parmi les organismes et les associations suivantes :

Projet de lecture 1 000 livres de la classe de Maryse Robillard                        500 $

Corps de cadets Alexandre de Berthier                                                    2 500 $

Carrefour jeunesse emploi (Place aux jeunes d’Autray)                               2 250 $

Association de hockey mineur de Berthier                                                3 000 $

Association de soccer mineur de Berthier                                                 3 000 $

Club de patinage artistique de Berthier                                                    3 000 $

Place Jeunesse Berthier (projet Ados Cuistots)                                         3 500 $

Groupe Populaire Déclic (Les p’tits succès)                                              4 500 $

École secondaire Pierre-de-Lestage (projet de persévérance scolaire)          5 250 $

Maison de la Famille aux quatre vents                                                      6 000 $

Société St-Vincent de Paul (Opération Bonne Mine)                                  8 500 $

Groupe d’Entraide en toute amitié (déjeuners à l’école)                           13 250 $

La direction de EBI et les membres du comité organisateur remercient tous ceux et celles qui ont contribué à la réussite de l’événement, qu’ils soient commanditaires, partenaires, joueurs ou encore donateurs.

Le rendez-vous est donné pour la 23e édition !

Photo courtoisie

Au cours du mois d’octobre, le Service de transport de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray ira à la rencontre des utilisateurs du circuit d’autobus 131-138 et des citoyens afin de les informer des changements qui entreront en vigueur dès le 1er janvier 2019. 
 

Cette modification du service fait suite à l’acquisition de compétence en transport régional par la MRC. Le circuit d’autobus 131-138 parcourt la Ville de Berthierville, Sainte-Geneviève-de-Berthier, Lanoraie et Lavaltrie pour se rendre à Joliette, où des transferts sont possibles vers les circuits locaux de la MRC de Joliette ainsi que vers Montréal. 

Trois rencontres publiques d’information seront présentées dans les jours à venir. La première aura lieu le mardi 2 octobre dans la salle des maires de la MRC de D’Autray, située à Berthierville (550, rue De Montcalm). La seconde se tiendra le lundi 15 octobre au pavillon Jean-Bourdon de Lanoraie (12, rue Louis-Joseph-Doucet) et la troisième le mercredi 17 octobre au Chalet de la Seigneurie de Lavaltrie (120, rue Saint-Antoine Sud). Chacune d’entre elles débutera dès 18 h 30 et prendra la forme d’une présentation suivie d’une période de questions. 

Le Service de transport de la MRC accueille les commentaires et les questions par téléphone au 450 836-7007 poste 2571 ou par courrier électronique à Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Photo courtoisie

Le Service de sécurité incendie (SSI) de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray a annoncé, le 19 septembre dernier, la mise en service de premiers répondants niveau 2 pour les municipalités de Berthierville, Sainte-Geneviève-de-Berthier, Saint-Ignace-de-Loyola, La Visitation-de-l’Île-Dupas et Saint-Barthélemy. 

Dorénavant, les 15 municipalités du territoire de la MRC bénéficient de cette expertise. Au cours des derniers mois, les pompiers des casernes concernées ont complété la formation nécessaire afin d’appliquer les pratiques de premiers répondants niveau 2. 

Cet apprentissage leur permet d’intervenir en situation d’urgence sur des affectations prédéterminées; par exemple, dans des cas de traumatologie relatifs à des accidents de la route ou des chutes, lors d’arrêt cardiorespiratoire, étouffement et bien plus encore. L’intervention des premiers répondants permet la stabilisation du patient et l’évacuation de la scène d’accident plus rapidement. Grâce à leurs manœuvres, le risque de séquelles possibles se voit diminué. 

Sans oublier que les demandes d’intervention seront répondues à l’intérieur d’un délai raisonnable, optimisant ainsi les chances de sauver des vies. En 2017, 566 interventions du SSI de la MRC de D’Autray ont été des appels réclamant des premiers répondants. 

« L’importance est de pouvoir compter sur une équipe formée et apte à intervenir en situation critique et c’est ce que vise la mise sur pied d’un service de premiers répondants », a rappelé Mme Suzanne Nantel, présidente du comité sécurité incendie de la MRC et mairesse de la Ville de Berthierville.

Photo courtoisie

À la fin du mois d’août, la Ville de Berthierville a annoncé qu’elle amorçait la première étape de sa démarche de revitalisation de son centre-ville soit la réalisation du portrait de la situation actuelle.  

 

Pour y parvenir, le conseil municipal a mandaté un comité composé d’élus, d’employés de la ville de Berthierville et de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray dont les membres devaient identifier différents aspects en lien avec le centre-ville. Appuyés d’experts, ces derniers analysent et élaborent du contenu relatif à son histoire, sa sociodémographie, son développement commercial et à son aménagement. 

Les citoyens et les entrepreneurs du territoire seront également invités à y contribuer. La Ville se prépare à diffuser un questionnaire par différents moyens. Les entreprises du centre-ville seront rejointes par téléphone par la MRC alors que les entreprises environnantes recevront le questionnaire par courrier électronique par la voie de la Chambre de Commerce et d'Industrie Berthier/D'Autray (CCIBA). En plus de donner leur opinion, elles seront interrogées sur leur situation en tant que commerce à Berthierville. Les entreprises non-membres de la CCIBA désirant participer peuvent communiquer avec Benjamin Jaffelin par téléphone au 450 836-7007 poste 2512 ou par courrier électronique à Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. 

De leur côté, les citoyens auront accès à un questionnaire qu’ils pourront remplir en ligne au www.ville.berthierville.qc.ca ou sinon en format papier à l’hôtel de ville, ou à la bibliothèque. Leur version comprendra, en plus de leur opinion sur leur centre-ville, une section à propos de leurs habitudes de consommation. 

La Ville de Berthierville se donne un mois pour récolter l’information souhaitée, soit du 12 septembre au 12 octobre prochain. Cette étape initiale servira à compléter le portrait de la situation de Berthierville et son centre-ville. 

« Nous invitons les citoyens et les entreprises à participer en grand nombre, leur point de vue est primordial par souci d’obtenir un portrait juste », a soutenu Mme Suzanne Nantel, mairesse de la Ville de Berthierville par la voie d’un communiqué de presse. 

Pour être bien informé de la démarche, il est suggéré de s’abonner à la page Facebook de la Ville de Berthierville ou de visiter régulièrement son site Internet. 

Lors des mois à venir, citoyens et entrepreneurs auront l’occasion de prendre part à des activités de consultation où ils pourront soumettre des idées d’actions et de projets à mettre en place au centre-ville.   

Les gens peuvent communiquer à l’adresse électronique suivante Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour leurs questions ou commentaires en lien avec cette démarche. 

Photo courtoisie

Le Centre sportif et culturel de Brandon (CSCB) et la Caisse Desjardins du Nord de Lanaudière ont récemment procédé à l’inauguration de la nouvelle surfaceuse de l’aréna Familiprix Saint-Gabriel. 

En effet, la Caisse Desjardins du Nord de Lanaudière a versé une somme importante au CSCB afin que ce dernier soit en mesure de remplacer sa surfaceuse, devenue désuète avec les années. 

Centre sportif, Saint-Gabriel, aréna

Photo courtoisie

« Nous sommes vraiment très heureux de cet appui substantiel de la part de la caisse, mentionne monsieur Gaétan Gravel, président du CSCB, mais également préfet de la MRC D’Autray et maire de la Ville de Saint-Gabriel.  Sans ce soutien, il nous aurait été impossible d’acquérir cet équipement indispensable pour l’aréna Familiprix Saint-Gabriel », précise-t-il. 

« Il nous fait plaisir de soutenir le milieu en aidant le Centre sportif et culturel de Brandon à acquérir une nouvelle surfaceuse qui servira à l’ensemble des sports de glace et ainsi donc à de nombreux jeunes désirant pratiquer leur sport, leur passion », explique madame Kathie Cimon, directrice générale de la Caisse Desjardins du Nord de Lanaudière. 

Par ailleurs, la Caisse Desjardins du Nord de Lanaudière a également appuyé financièrement le CSCB dans la mise en place de la partie préparatoire de la Ligue de Hockey Junior Majeur du Québec opposant les Voltigeurs de Drummondville aux Huskies de Rouyn-Noranda le 30 août dernier.

Photo courtoisie

Ayant à cœur le développement et la croissance des entreprises et organismes de son territoire, Développement Économique D’Autray (DÉA) a annoncé l’attribution de subventions d’une valeur de 14 500 $ à deux promoteurs de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray. 

Ces appuis financiers proviennent du Programme d’aide au développement des entreprises et du Programme de soutien à l’émergence de projets d’entreprises. L’accès à ces fonds découle d’une entente liant la MRC au ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. 

En activité depuis maintenant quelques mois, le Technocentre Lavaltrie (TCL) est l’un des bénéficiaires. L’organisme a mis sur pied un espace coworking de 320 pieds carrés dans ses locaux. Cet espace est adapté aux besoins des travailleurs autonomes ou des entreprises ne comptant qu’un employé propriétaire en phase de prédémarrage ou de démarrage reliés aux domaines technologiques. Par cette initiative, le TCL offre un milieu technologique propice à l’émergence d’entrepreneurs à fort potentiel sur le territoire. Sur place, ces derniers peuvent compter sur l’équipe de DÉA afin d’obtenir un service-conseil adapté à leurs besoins. 

entreprises, organismes , MRC de D’Autray

Photo courtoisie

La deuxième subvention a été octroyée à l’Agence de vente VIVA dont le siège social est situé à Berthierville. Cette entreprise en service depuis 1997 se spécialise dans la vente d’éléments décoratifs tels que miroirs, tableaux, lampes, vases et meubles, généralement distribués par des chaînes de magasins. Ses trois propriétaires ont élaboré une stratégie Web afin de développer un nouveau marché pour leurs produits. En mai dernier, ils ont lancé Alexx and Co, un site Internet transactionnel où les fervents de décoration peuvent se procurer facilement des produits à leur goût. 

Il est possible d’en faire la découverte au www.alexxandco.com. 

DÉA mise sur une équipe de professionnelles en mesure d’épauler tout promoteur et entrepreneur, et ce, peu importe le stade de leur projet ou leur idée d’affaires. Elles peuvent être jointes par téléphone au 450 836-7007 ou par courrier électronique à l’adresse suivante : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. 

Photo courtoisie

Après une fermeture de plusieurs mois en raison d’un bris de chauffage, l’hiver dernier, la Maison de la Famille Aux quatre vents, de Berthierville, a rouvert ses portes à la fin du mois d’août.

« Je voudrais avant toute chose vous remercier d’être ici aujourd’hui afin de partager avec nous ce moment.  Votre présence démontre le soutien que nous avons reçu depuis plus de 9 mois. La tenue de cette conférence est d’autant plus émotive et significative puisqu’elle coïncide avec les 25 ans d’existence de l’organisme », a déclaré en conférence de presse, Mélanie Ricard, coordonnatrice de la maison de la famille Aux quatre vents

À l’automne dernier, avec l’augmentation du nombre de familles fréquentant l’organisme, celui-ci se retrouvait avec un manque d’espace pour les accueillir. C’est pour cette raison que la Maison de la Famille Aux quatre vents a entrepris des démarches dans le but d’agrandir une salle pour les familles où les ateliers parents-enfants vont avoir lieu.

Grâce au soutien financier de la caisse Desjardins de d’Autray, l’organisme a dévoilé, le 30 août dernier, la « Salle des Familles Desjardins » où il y aura des animations de groupes.

Maison de la Famille Aux quatre vents, Berthierville, rouverture
courtoisie. Mélanie Ricard, coordonnatrice de la maison de la famille Aux quatre vents, en compagnie de Daniel Blais, directeur-général de la Caisse Desjardins de D’Autray.

« Depuis octobre 1993, nous rejoignons plus d’une centaine de familles annuellement sur le territoire desservi soit les municipalités de Berthierville, Ile Dupas, Ile Saint-Ignace, Saint-Cuthbert, Saint-Barthélemy, Sainte-Elisabeth et Sainte-Geneviève-de-Berthier» , a rappelé Mme Ricard.

La Maison de la Famille est un milieu de vie et d’accueil, d’implication, de participation, d’action, enraciné dans la communauté qu’elle dessert.

Coûts énormes

Rappelons qu’en janvier 2018, l’organisme a été victime d’un vol qui a causé des dégâts importants. « Le ou les malfaiteurs ont rompu l’alimentation électrique ce qui a provoqué un arrêt du chauffage qui fonctionne à l’eau.  Avec le froid polaire, qui a sévi durant cette période, les tuyaux du système de chauffage à l’eau chaude ont éclaté que ce soit pour la tuyauterie circulant dans les murs et les planchers », a expliqué Mélanie Ricard.

Elle ajoute que des travaux d’envergure devaient se faire.  Ces travaux ont engendré des coûts énormes et l’organisme devait assumer une portion des travaux soit 18% des coûts.   Ce montant se chiffrait à plus de 35 000$ compte tenu que les dégâts s’élevaient à plus de 195 000$.

« En tant qu’organisme communautaire, n’ayons pas ce montant, nous avons dû mettre en place une campagne d’aide afin de redonner aux familles d’ici leur organisme famille.  Nous avons reçu un appui majeur de vous tous, que ce soit des membres actuels, des anciens membres, des partenaires, des compagnies ou simplement des gens qui croit en notre mission.  Nous sommes touchés par tant de générosité et de solidarité de la population et partenaires.  Aujourd’hui nous dévoilerons les locaux fraîchement rénovés et mieux adaptés pour répondre aux besoins grandissant des familles du territoire », a conclu Mme Ricard.

Photo courtoisie
Photo courtoisie

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.