Photo courtoisie

À nouveau, au début du mois de décembre, la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray a invité les participants et collaborateurs de Pour la suite du geste… rassemblons- nous! à célébrer la fin de la deuxième année de son populaire projet. Cette soirée festive a réuni plus de 50 personnes dans la salle des maires de la MRC à Berthierville.

Une surprise de taille les attendait alors qu’un administrateur de l’Association québécoise des i nterprètes du patrimoine (AQIP) était sur place afin de remettre le Prix du mérite en interprétation du patrimoine, volet communautaire  à  la  MRC.  Le  vice-président  du  Conseil  québécois  du  patrimoine  vivant  (CQPV)  avait également préparé une capsule audiovisuelle pour féliciter les participants. Le premier prix de l’histoire du CQPV avait été octroyé à la MRC quelques semaines auparavant.

« Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, le projet accueille un troisième prix en 2018, rien de moins que la triple couronne. C’est colossal! Une grande partie de ce triomphe vous revient », a mentionné Mme Marie-Pier Aubuchon, présidente du comité culturel de la MRC et mairesse de La Visitation -de-l’Île-Dupas, après la remise.

La vague de reconnaissance s’était amorcée par l’attribution du prix Patrimoine obtenu lors des Grands prix Desjardins de la culture de Lanaudière en septembre dernier. En plus de partager ces honneurs, l’objectif de cette rencontre était de rassembler les apprentis artisans et leurs mentors et de relever leurs efforts et leur persévérance en compagnie des partenaires du projet. L’exposition de leurs œuvres, dans le cadre d’un concours, a permis de récompenser celles et ceux s’étant distingués. À la suite d’une période de votes, sept prix ont été décernés aux apprenants et expérimentés. Voici un aperçu des lauréats :

Catégorie Tissage apprenant : Colette Plante Catégorie Tissage Expérimenté : Cécile Boulard Catégorie Fléché apprenant : Isabelle Charette Catégorie Fléché Expérimenté : Maryse Saint-Amand Catégorie Gossage de cups apprenant : Colette Plante

Catégorie Gossage de cups Expérimenté : Jean-Claude Charpentier et Jean-Louis Roy (ex aequo)

Catégorie Coup de cœur : Jean-Claude Charpentier

Un prix spécial a été remis à M. Jean-Louis Roy, de Mandeville, pour son engagement et sa grande implication dans la réussite du projet et la continuité du gossage de cups.

Le comité de suivi du projet a aussi donné un avant-goût de la programmation à venir pour la session d’hiver. Les Fléchées rencontres se tiendront les samedis 9 février et 13 avril 2019 de 13 h 30 à 16 h 30 au chalet des loisirs de Saint-Cuthbert. Une contribution de 10 $ est demandée pour y prendre part.

Les ateliers de l’activité Gossez vous une tasse créative! auront lieu les samedis 2, 9, 16 et 23 février prochain dès 10 h à la sacristie de l’église de Mandeville. Ses participants devront débourser 25 $ pour la session. Finalement, les amateurs de tissage se verront offrir l’activité Le tissage, à l’endroit et à l’envers, dont les dates et le lieu seront connus d’ici la fin du mois de janvier 2019.

En tout temps, la programmation est disponible sur le site Internet de la MRC au www.mrcautray.qc.ca/culture- et-patrimoine ou au www.culturepatrimoineautray.ca. Les inscriptions sont reçues au 450 836-7007 poste 2528 ou par courrier électronique à Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.a.

Pour la suite du geste… rassemblons-nous! est réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la MRC de D’Autray dans le cadre de l’Entente de développement culturel 2018-2020. Philippe Jetté, médiateur culturel et intervenant en traditions vivantes, assure une collaboration.

Pour la suite du geste, soirée, MRC Autray
Photo courtoisie. David Lapointe, trésorier de l’Association québécoise des interprètes du patrimoine, Mme Marie-Pier Aubuchon, mairesse de La Visitation-de-l’Île-Dupas et présidente du comité culturel de la MRC et M. Gaétan Gravel, préfet de la MRC de D’Autray et maire de la Ville de Saint-Gabriel.

Photo courtoisie

La Ville de Saint-Gabriel, la municipalité de Saint-Gabriel-de-Brandon et l’école primaire des Grands Vents sont heureuses d’annoncer la mise sur pied d’un calendrier de l’Avent original. Le concept est simple, mais unique : la publication d’un conte par jour pendant les 24 premiers jours du mois de décembre.

Les 24 contes seront écrits par les élèves de sixième année de l’école primaire des Grands-Vents et affichés dans les différents commerces et organismes de Saint-Gabriel. À chaque jour de l’Avent, le lieu où le conte sera affiché sera dévoilé sur les différents médias sociaux et sites web des trois partenaires.

« En plus d’encourager nos jeunes à la lecture et à l’écriture, nous aimerions que ce calendrier de l’Avent puisse contribuer à la visibilité des commerçants et organismes de Saint-Gabriel », soutiennent en cœur messieurs Gaétan Gravel et Mario Frigon, respectivement maire de la Ville de Saint-Gabriel et de la municipalité de Saint-Gabriel-de-Brandon, de même que madame Christine Brissette, directrice de l’école des Grands Vents.

Le premier conte a été dévoilé le samedi 1er décembre dernier.

Photo courtoisie

Les AmiEs de la Terre de Brandon présentent la 9e édition du Marché de Noël Brandon le samedi 8 et le dimanche 9 décembre 2018, à la Salle Jean-Coutu du Centre sportif et culturel Brandon (CSCB) à compter de 10 h.

Nouveautés cette année, les artisans démontreront leur savoir-faire : tournage sur bois, tissage, forge, fabrication de savon, gossage de cup et plus encore! Tous y trouveront leur compte. Que ce soit pour garnir leur table ou pour offrir un cadeau, les visiteurs dénicheront le produit idéal, qu’il s’agisse de fournisseurs agroalimentaires ou d’artisans. En somme, plus d’une trentaine d’exposants tous de la région proposeront des produits issus de la terre, des articles et des œuvres originales.

Durant les deux jours, le doigté et la passion de nos artisans seront mis de l’avant afin de promouvoir l’artisanat traditionnel. Pierre Lussier, tourneur sur bois, et son équipe fabriqueront entre autres des toupies et des champignons. Fait à noter, tous les profits issus de la vente de ces objets iront directement au CHSLD Désy.

De son côté, Alain Coutu, forgeron, travaillera la confection d’une pièce en fer forgé. Jocelyne Dénommé et Cécile Boulard, tisserandes, partageront de leur côté l’art du tissage et du fléché. Christine Masse, quant à elle,  explorera la fabrication de savon.  Enfin, pour ce qui est de Jean- Louis-Roy, il fera découvrir aux visiteurs les hommes des bois et le gossage de cup.

De plus, Le Coffre des savoir-faire d’autréens fait un arrêt chez nous.  Celui-ci présente dans une formule réduite (une exposition autonome) la pratique du tissage, du fléché et du gossage de cup. D’ailleurs, Pour la suite du geste … rassemblons-nous a gagné un prix national.

Durant la fin de semaine, la Chambre de commerce Brandon invitera la population à participer à un jeu d’identification d’événements réalisés en 2018 dans Brandon pour courir la chance de gagner un panier de produits des artisans et commerçants.

Aussi, le samedi 8 décembre, Ruth Ellen Brosseau, députée du NPD, partagera un gâteau aux carottes avec les citoyens.

Il sera également possible de rencontrer le célèbre Père Noël et de lui adresser des demandes de vive voix. Pour ceux qui préfèrent écrire des messages au Père Noel, Cible Famille Brandon aura un coin aménagé pour la rédaction de ceux-ci. Les lettres seront directement envoyées au Pôle Nord.

À compte de 15 h, l’Illumination de l’arbre de Noël, de l’animation, La Chorale de l’école primaire des Grands Vents viendront conclure la journée.

Des repas préparés par Amélie Roch, traiteur au Centre sportif et culturel Brandon (CSCB) seront servis sur place. Les gens pourront goûter plusieurs produits des fournisseurs du Marché Brandon.

Cette fin de semaine chargée sera couronnée de tirages de paniers-cadeaux remplis de produits offerts par nos exposants.

Pour donner un répit à la planète, les AmiEs de la Terre de Brandon encouragent les gens à apporter  des  bouteilles  d’eau  réutilisables.  De  plus,  une  borne  de  recharge pour  véhicules électriques est disponible sur place.

Le Marché Brandon (MB)  est un Marché virtuel et physique mis sur pied en 2010 par les AmiEs de la Terre de Brandon. Dans un souci de respect environnemental et de valorisation de l’achat local, celui-ci regroupe une quarantaine de producteurs de la région et offre l’accès à plus de 2500 de leurs produits.

Programmation complète au www.atbrandon.org.

Marché de Noël Brandon, la Salle Jean-Coutu, Centre sportif et culturel Brandon
Photo courtoisie

 

Photo courtoisie

Lors d'une soirée riche en émotions à l’Hôtel et Suites Le Dauphin de Drummondville, la Corporation des Fleurons du Québec procédait le 15 novembre dernier au 13e dévoilement de la classification horticole des municipalités évaluées en 2018.

Plus de 200 élus et représentants municipaux étaient sur place pour recevoir leur attestation officielle des mains du président des Fleurons, monsieur Gaston Arcand.

Des 116 municipalités évaluées cette année, 24 ont obtenu un fleuron de plus et l’ensemble a progressé dans la grille de classification.

La municipalité de Saint-Cuthbert a considérablement augmenté son pointage cette année, atteignant ainsi un 4e fleuron!

La Corporation des Fleurons a tenu à souligner les nombreux efforts consentis par la municipalité de Saint-Cuthbert pour embellir durablement le milieu et la qualité de vie de ses citoyens.

Rappelons que les fleurons sont décernés pour une période de trois ans et sont assortis d'un rapport d'évaluation professionnelle suggérant des pistes d'amélioration. Les classificateurs visitent 60 % du territoire de chaque municipalité et évaluent tous les lieux à la vue du public.

Actuellement, 43 % des Québécois résident dans une municipalité ayant obtenu des fleurons. En 2018, elles sont 351, dans toutes les régions du Québec, à les afficher fièrement! Une démonstration de l’intérêt grandissant des collectivités à verdir, embellir et améliorer leur environnement.

 

Photo courtoisie

Le 16 décembre prochain, l’Éco-Boutique Familles aura 2 ans. Cette petite boutique d’articles neufs et usagés pour bébés et enfants est le fruit d’une initiative d’Action Famille Lavaltrie et dispose de son propre local commercial au 1725 rue Notre-Dame. Sa clientèle est sans cesse en croissance!

Née suite au constat du besoin des familles de s’équiper à bons prix, la boutique compte sur les dons de la communauté pour garnir ses tablettes.  Pour combler la demande en produits divers, Karine Trépanier, recrute des artisans régionaux et déniche de petites découvertes via le web.  « 90% de la marchandise qu’on trouve chez nous est usagée, recyclée, revalorisée ou fait au Québec! » précise-t-elle. Les produits écologiques comme les sacs à collations, les pailles réutilisables, les couches lavables et les sacs à fruits et légumes y sont de plus en plus populaires et font partie des outils utilisés pour l’adoption de nouvelles habitudes de vie par les familles qui tendent vers un mode de vie zéro déchet.  « Les familles sont de plus en plus soucieuses de diminuer leur empreinte écologique et de consommer de façon éco-responsable.  Notre boutique répond à ces préoccupations environnementales et est un bon point de départ pour le faire! » ajoute Lisette Falker, coordonnatrice de la maison de la famille.

Les affaires vont bien pour la petite entreprise d’économie sociale! Sa page Facebook ne dérougie pas de commentaires positifs et de réservations de produits.  L’entreposage des inventaires est déjà un casse-tête, vu la générosité de la communauté, « de beaux problèmes » de préciser Karine Trépanier avec un sourire en coin. La période des Fêtes devrait être particulièrement achalandée pour la petite équipe qui est fin prête à recevoir les familles intéressées par les économies et l’environnement!  « À l’Éco-Boutique Familles, on fait d’une pierre plusieurs coups!  En plus d’économiser et de faire attention à notre planète, on soutien un organisme local… c’est génial! ».

Pour en savoir plus, on visite le www.actionfamillelavaltrie.sitew.com ou on communique au 450-586-0733. Évidemment, Action Famille Lavaltrie et L’Éco-Boutiques Familles sont tous deux très actifs sur Facebook!

Photo courtoisie

Lors de la séance du mois de novembre, le Conseil de la Municipalité régionale de comté (MRC) a confirmé son appui à deux promoteurs ayant participé à un appel de projets culturels lancé par l’organisation en septembre dernier.

Grâce au Fonds Culture et patrimoine de la MRC, chacune des initiatives recevra un montant de 3 000 $ pour faciliter leur concrétisation. 

Le blogue Le D’Autréen, mis sur pied par la MRC il y a un peu plus d’un an, s’apprête à gagner de l’autonomie alors qu’Élise Lagacé, professionnelle en littérature et communication de Saint-Norbert, s’assurera d’augmenter sa visibilité et d’optimiser son usage.

Cette dernière a consolidé sa volonté d’attirer des participants réguliers qui sauront alimenter l’espace public et qui conjointement pourraient former un comité de rédaction ou même un conseil d’administration. Une version papier du webzine pourrait aussi être réalisée. Ainsi, Le D’Autréen demeurera un espace citoyen pour s’exprimer sur la culture du territoire. 

Marcelo Ribeiro Martins, un citoyen adepte des arts textiles de La Visitation-de-l’Île-Dupas, créera un espace de rencontres, d’échanges et de partage de connaissances en lien à sa passion qui prendra place dans le centre communautaire de la municipalité. 

Une fois par semaine, des groupes s’y réuniront pour s’adonner au filage, au tissage, au tricot, etc. Un peu à l’image du projet à succès de la MRC Pour la suite du geste… rassemblons-nous!, le promoteur accorde une importance marquée à la transmission de ces savoir-faire et invitera les jeunes du territoire à découvrir et expérimenter les arts textiles en compagnie de mentors. 

Dans les deux cas, il est possible de suivre l’évolution des projets en s’abonnant à leur page Facebook. 

Les personnes désirant profiter du Fonds Culture et patrimoine de la MRC de D’Autray pourront proposer un projet lors du prochain appel prévu en mars 2019.

Photo courtoisie

La municipalité de Saint-Gabriel-de-Brandon désire sensibiliser les citoyens aux différents vols survenus sur le territoire depuis les derniers jours.

La municipalité demande aux citoyens de faire preuve de vigilance et de prudence afin de prévenir les vols.

 Installer des serrures et verrous sécuritaires sur toutes les portes extérieures y compris les portes de garage.

 Au besoin, installez des dispositifs secondaires de verrouillage (clous, barres) sur fenêtres et portes coulissantes et les cadres de porte en bois qui sont renforcés d’une plaque de métal à la hauteur de la serrure.

 Faire installer un système d’alarme et l’utiliser même lorsque l’on est à la maison.

 Ne pas garder des sommes importantes d’argent chez soi et garder ses objets précieux dans un coffret de sûreté. Identifier ses biens au moyen d’un burin.

La collaboration des citoyens est essentielle au travail des policiers. Si vous apercevez une personne suspecte dans votre secteur, notez une brève description de celle-ci; le sexe, l’âge approximatif, la couleur de l’habillement et les signes particuliers, tels que les tatouages, cicatrices, vêtements ou bijoux particuliers.

Pour les véhicules suspects, relevez en premier lieu le numéro de la plaque d’immatriculation, ainsi que la couleur et la marque. Si vous remarquez une activité suspecte dans votre entourage, n’hésitez pas à appeler au 310-4141.

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.