Photo courtoisie

Dans le cadre de son appel de projets culturels du printemps, la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray a officialisé des appuis financiers d’une valeur totale effleurant 25 000 $ à neuf promoteurs de son territoire. Chacun d’entre eux a reçu une somme variant de 1 000 $ à 3 000 $ du Fonds Culture et patrimoine afin de faciliter la concrétisation de leur initiative.

La Fondation Santé de la MRC de D’Autray présentera une pièce de théâtre au sujet de l’anxiété destinée aux enfants de 8 à 12 ans, aux parents et aux intervenants. L’œuvre sera offerte par la compagnie lanaudoise de théâtre d’intervention Parminou.

Les étudiants de l’école secondaire Pierre-de-Lestage de Berthierville auront la chance d’être accompagnés par Vincent-Nicolas Provencher et Mélissandre Tremblay-Bourassa, danseurs professionnels, dans la création d’une œuvre chorégraphique qui sera ensuite présentée devant le public en 2020. De son côté, la Corporation du patrimoine de Berthier développera un projet de mise en valeur du patrimoine architectural local en collaboration avec un spécialiste en architecture et en médiation culturelle.

La MRC réitère son soutien au Conseil des arts de Lavaltrie qui prépare la prochaine édition du symposium Les Courants d’arts qui aura lieu les 17 et 18 août 2019. Toujours à Lavaltrie, la Maison des aînés propose Je me souviens, des ateliers d’écriture qui mèneront au développement d’un recueil de poésie. Par son Camp Ado Trad, la Maison Rosalie-Cadron offrira aux adolescents une série d'ateliers d'initiation portant sur divers savoir-faire ancestraux, le tout échelonné sur une période de cinq semaines.

Des suites du succès connu par Bestiaire musical, la violoniste d’autréenne Élaine Marcil, en compagnie du Quatuor Claudel-Canimex tiendront des ateliers participatifs d’initiation aux instruments à cordes dans les écoles primaires de Saint-Cuthbert, Saint-Norbert, Sainte-Élisabeth et Saint-Barthélemy. Idem pour les membres du comité de la lutte contre la pauvreté Brandon qui inviteront de nouveau les gens qui fréquentent les organismes membres à faire une réflexion sur la pauvreté et les façons de la faire diminuer, pour ensuite exprimer cette réflexion par des œuvres d’art. Les créations conçues par des hommes et femmes vivant seuls, des familles, des adolescents, des personnes ayant une déficience intellectuelle ou aux prises avec un problème de santé mentale seront exposées lors d’une activité et circuleront dans les bibliothèques du pôle Brandon.

Pour terminer, le chalet des loisirs de la municipalité de Saint-Didace profitera du talent de ses artistes locaux de l’Atelier Labelle-Durand qui sauront l’agrémenter d’œuvres en arts visuels exposant leur regard sur leur village.

Les promoteurs souhaitant bénéficier du Fonds Culture et patrimoine de la MRC peuvent noter que le prochain appel de projets culturels sera lancé en septembre prochain.

Photo courtoisie

Poursuivant sa mission, Développement Économique D’Autray (DÉA) a officialisé à la fin du mois de mai, le versement d’appuis financiers totalisant 44 300 $ à cinq entreprises siégeant sur le territoire de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray. Ces subventions proviennent du Programme d’aide au développement des entreprises et du Programme de soutien à l’émergence de projets d’entreprises dont les fonds découlent d’une entente liant la MRC au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

Œuvrant dans le domaine de la mécanique industrielle depuis plus de 15 ans, M. Patrick Morel et M. Samuel St-Georges, propriétaires de TAP Mécanique située à Lavaltrie, ont développé différents services de maintenance industrielle et ils ont su s’entourer d’une équipe qualifiée ayant des compétences et des responsabilités primordiales au bon fonctionnement de l’entreprise. Récemment, avec l’aide de Mme Julie Lemay et M. Jonathan Chevrier, ils ont démarré TAP Fabrication dans le but de développer davantage l’activité de conception et de fabrication de pièces métalliques spécifiques. L’acquisition d’un camion ½ tonne, d’une remorque pour effectuer la livraison des pièces et d’une machine de découpe devenait donc nécessaire pour le développement de ce service.

Ébénisterie M.A.M. inc., une entreprise lanaudoise en opération depuis 1994, offre une large gamme de services de conception, de fabrication et d’installation pour les armoires de cuisine, les vanités de salles de bain, les bureaux à domicile, les garde-robes, les manteaux de foyer, etc. Ils travaillent avec des produits tels que la mélamine, le stratifié, le placage de bois teint et le bois massif teint. Son propriétaire a récemment fait l’acquisition d’un immeuble à Lavaltrie afin d’y transférer sa production. Ce dernier a également fait l’acquisition d’une deuxième machine-outil à commande numérique.

Prenant place à Saint-Cuthbert, Atelier Kustom inc. a pour mission de réaliser des projets de soudure sur mesure passant de la conception à la fabrication jusqu’à l’installation. D’autres services y sont offerts tels que l’usinage et la coupe de métal. Depuis 2016, l’entreprise offre un service de découpe au laser directement sur place. L’entrepreneur a fait l’acquisition d’une presse numérique afin de gagner en précision et en productivité pour la fabrication de ses différents projets.

DÉA supporte le démarrage d’entreprise de René Boudreau, propriétaire de Sommet Précision, logée à Lavaltrie. Le lauréat local du Défi OSEntreprendre Lanaudière dans la catégorie Exploitation, transformation, production se spécialise dans l’usinage à contrôle numérique de grande précision de petites à moyennes pièces d’acier, de métaux non ferreux, d’acier inoxydable, de plastique ou de composites, et ce, pour de petits à moyens lots.

Finalement, l’entreprise Les Grillonettes installée à Lavaltrie, est un projet écologique d’élevage et de transformation de grillons. L’entrepreneure, Mme Anne-Pierre Charlot, formée en biologie cellulaire et moléculaire, sera en mesure de mettre au point un produit original sur le marché des protéines et de développer des méthodes d’élevage efficaces dans ce secteur émergent.

DÉA mise sur une équipe de professionnelles en mesure d’épauler tout promoteur et entrepreneur, et ce, peu importe le stade de leur projet ou leur idée d’affaires. Elles peuvent être jointes par téléphone au 450-836-7007 ou par courrier électronique à l’adresse suivante : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photo courtoisie

La Ville de Saint-Gabriel et la municipalité de Saint-Gabriel-de-Brandon sont heureuses d’annoncer la construction d’un Skate Park sur le terrain avant du Centre sportif et culturel de Brandon (CSCB). Les travaux devraient débuter dans la semaine du 27 mai prochain.

« Nous sommes vraiment fiers de cette annonce, mentionnent en cœur monsieur Gaétan Gravel, maire de la Ville de Saint-Gabriel et préfet de la MRC de D’Autray, de même que monsieur Marion Frigon, maire de la municipalité de Saint-Gabriel-de-Brandon et président du CSCB. Il était important pour les deux municipalités de répondre aux demandes et aux attentes de nos jeunes citoyens en leur offrant la possibilité de pratiquer un nouveau sport sur notre territoire », précisent-ils.

Le parc de planche à roulettes, plus communément appelé Skate Park, sera situé sur la partie gazonnée du terrain avant du CSCB.  Il sera constitué d’une structure de béton de 4 200 pieds carrés, d’un brumisateur et d’un abreuvoir. Quelques modules d’entraînement extérieur, des bancs et un support à vélo viendront également bonifier ces nouvelles installations.

Dans la mesure du possible, les arbres en place seront conservés pendant la construction de ce nouvel équipement municipal.

Cet investissement de 200 000 $ est financé à 60 % par le programme d’aide aux collectivités rurales de la MRC de D’Autray et à 40 % par la Ville de Saint-Gabriel et la municipalité de Saint- Gabriel-de-Brandon.

L’ouverture du Skate Park est prévue pour la fin du mois de juin.

Photo courtoisie. La Maison de la Famille Brandon a récemment inauguré ses nouveaux locaux. Cible Famille Brandon avait reçu un appui du PAC rurales pour son projet.

Développement Économique D’Autray (DÉA) a récemment annoncé à treize promoteurs de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray qu’ils bénéficieront d’un montant total avoisinant 250 000 $ pour réaliser leurs projets structurants sur le territoire. Les appuis financiers proviennent du Programme d’aide aux collectivités (PAC) rurales et du Programme d’appui aux projets et aux évènements récurrents de la MRC.

La municipalité de Saint-Barthélemy souhaite apporter des améliorations importantes à son terrain des loisirs. Elle y ajoutera un module de jeux pour les 5 ans et plus, du mobilier urbain et des modules d’entraînement extérieur. À Sainte-Élisabeth, la municipalité fera installer de nouveaux jeux d’eau au parc des loisirs. Un soutien a permis à la Ville de Berthierville d’organiser une grande fête familiale des sucres au chalet Laferrière en avril dernier.

La Ville de Lavaltrie prépare le projet Village du Lavaltrie d’antan, un concept original visant à reproduire le Lavaltrie d’autrefois à travers l’ensemble de ses évènements en y installant des petites maisons d’époque sur roues. Action Famille Lavaltrie procédera au remodelage du rez-de-chaussée de ses locaux afin de doter l’organisme d’une cuisine plus fonctionnelle répondant à ses besoins grandissants. L’organisme Au bord des mots de Lavaltrie mettra sur pied un magasin scolaire pour les étudiants du niveau secondaire. L’initiative facilitera la rentrée scolaire pour les familles à faible revenu.

Dans le pôle Brandon, la municipalité de Mandeville mettra en place un jardin collectif ouvert à ses citoyens; les élèves de l’école primaire Youville et les aînés seront appelés à y contribuer. Le comité d’embellissement de la municipalité de Saint-Gabriel-de-Brandon aménagera un espace paysager d’envergure avec bassin d’eau et un système d’éclairage. Cible Famille Brandon déploiera une nouvelle offre de service en périnatalité sur l’ensemble du territoire de la MRC en collaboration avec les maisons de la famille.

DÉA a aussi révélé les activités et évènements à venir auxquels elle assure un partenariat. Il s’agit du Berthi & Broue présenté par la Chambre de Commerce et d’Industrie Berthier/D’Autray, du festival Au Rythme du Country de Les Productions Au Rythme du Country inc., du concert gospel de Noël de la Ville de Berthierville, de l’activité d’Halloween et des Virées du fleuve de la Ville de Lavaltrie, des Promenades du dimanche et du marché public Les Péchés Mignons de la municipalité de Lanoraie et finalement du Marché fermier de Saint-Norbert.

Un appel de projets est en cours pour les quatre programmes de DÉA et son échéance est fixée au mercredi 29 mai à 17 h. Le processus de dépôt de dossier débute par une discussion avec l’agente de développement local, Joelle Paiement, qui s’assurera de l’éligibilité du projet. Elle peut être jointe par téléphone au 450 836-7007 poste 2526 ou à l’adresse électronique suivante :Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

DÉA mise sur une équipe en mesure d’aider toute personne ayant des projets dans les affaires, et ce, peu importe leur stade de réalisation. Il est possible de les joindre par téléphone au 450-836-7007 ou par courriel à l’adresse suivante :  Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photo courtoisie

Le 18 mai dernier, lors du congrès annuel de l’Association des chefs en sécurité incendie (ACSIQ), tenu à La Malbaie, M. Daniel Brazeau, directeur du Service de sécurité incendie de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray s’est vu attribuer le Prix d’excellence Paul-Perreault.

Ce prix rend hommage à des personnes qui contribuent de façon remarquable à améliorer la sécurité incendie au Québec. Il a été institué à la mémoire de M. Paul Perreault, un homme passionné par son métier ayant apporté beaucoup au milieu de la sécurité incendie, notamment pour une meilleure formation des pompiers.

En plus de quarante années de carrière, monsieur Brazeau a su faire sa marque dans le domaine de la sécurité incendie à travers le Québec et même au pays, lui qui a été nommé Chef pompier permanent de l’année au Canada en 2015.

« C’est un privilège de collaborer régulièrement avec monsieur Brazeau. Il se distingue par la passion qu’il investit dans son métier ainsi que par son savoir et son expérience qui permettent à la MRC de D’Autray d’être avant-gardiste et reconnue pour sa qualité de gestion », a soutenu M. Gaétan Gravel, préfet de la MRC de D’Autray et maire de la Ville de Saint-Gabriel dans un communiqué de presse.

Mme Suzanne Nantel, présidente du comité de sécurité incendie et mairesse de la Ville de Berthierville,ne tarit pas d’éloges à l’égard de monsieur Brazeau.

« Lorsque l’on parle de passion, le nom de monsieur Brazeau nous vient instantanément en tête. Depuis plusieurs années, notre directeur s’assure d’offrir un service répondant fidèlement aux besoins des municipalités. Leader incontestable, il mène une équipe de pompières et pompiers qualifiés et soucieuse de la sécurité des citoyens », a-t-elle mentionné.

Avant de se joindre à la MRC en 2004, monsieur Brazeau a longtemps œuvré en tant que directeur des services de sécurité incendie de Lanoraie et de Lavaltrie. Toujours motivé par un souci d’assurer la sécurité des gens, l’homme félicité a tenu à souligner l’apport d’une importante équipe derrière tout ce succès.

Photo courtoisie

Le Comité environnement de l’Île Dupas (CEID), en collaboration avec la municipalité, réalisera au courant de l’année 2019, un projet d’envergure qui s’intitule Le parc à vivres : une forêt pour se nourrir. En effet, le CEID a obtenu une subvention très prisée de la part de l’organisme 100 Degrés, alors que seulement 2 projets de jardins pédagogiques sur les 34 proposés dans Lanaudière ont été sélectionnés.

Avec cette subvention de 15 000 $, une forêt nourricière sera aménagée dans le parc municipal de l’ouest de l’île, une initiative qui dans quelques années permettra aux citoyens d’avoir accès à de la nourriture locale, biologique et abondante en permanence. Cet été, plusieurs activités pédagogiques seront préparées pour informer les citoyens des vertus de cet aménagement comestible dès le début de la plantation, à l’automne, et pour les saisons estivales à venir.

Le CEID tient à rappeler que deux autres événements se tiendront prochainement à l’Ile Dupas.

25 mai, 13 h à 17 h : autoconstruction de composteurs domestiques en bois de palettes recyclées. Amenez vos outils, votre famille et vos amis pour construire votre propre composteur! *Bénévoles recherchés pour la préparation le matin, de 9h à 12h.

8 juin, de 10 h à 15 h : rallye à bicyclette pour promouvoir le transport actif. Venez profiter du beau temps en famille, sur votre vélo, en répondant à des questions tout au long de votre parcours. Départs en continu entre 10 h et 12 h, parcours de 10 km, idéal pour la famille!

Photo courtoisie

Depuis maintenant quelques mois, les municipalités de Berthierville, Sainte-Élisabeth, Saint-Gabriel-de-Brandon, Saint-Barthélemy et Mandeville et la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray collaborent assidûment afin de préparer l’intégration de la collecte de résidus alimentaires sur leur territoire.

Destinés à cette nouvelle collecte, des bacs de couleur marron seront ainsi livrés à chaque domicile dans les prochains jours. La distribution débutera dès le 15 mai à Berthierville et le noyau villageois de Saint-Barthélemy, le 16 mai à Sainte-Élisabeth, le 21 mai à Saint-Gabriel-de-Brandon et le 27 mai dans le noyau villageois de Mandeville.

Plus précisément, les citoyens recevront un aide-mémoire pour le tri des déchets, un document d’information incluant le calendrier des collectes de résidus alimentaires, un bac roulant et un plus petit bac pour la cuisine.  Le  ramassage du  contenu  des bacs débutera en  juin et s’effectuera hebdomadairement pendant la saison estivale.

Toujours dans l’optique de la bonne maîtrise de la nouvelle collecte par les citoyens, la MRC a confirmé le retour de la Patrouille verte qui se déplacera de résidence en résidence afin de conseiller les citoyens et répondre à leurs interrogations.

Le service Environnement rappelle que par résidus alimentaires est entendu tout résidu de fruits et légumes, les coquilles d’œufs, les sacs de thé et filtres à café, les pâtes alimentaires, le pain, le riz, les céréales, la viande, les produits laitiers, les papiers souillés, etc.

Pour obtenir plus d’information à propos de la collecte de résidus alimentaires, il est possible de joindre l’équipe liée au service, par téléphone au 450-836-7007 poste 2547 ou par courriel à l’adresse suivante :  Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit d'abonnement par e-mail pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles.