MEILLEURS HISTOIRES

Grid List

Photo courtoisie

Mrc Joliette

La MRC de Joliette annonce deux promotions offrant de la gratuité pour son service de transport en commun dans le secteur urbain (Notre-Dame-des-Prairies, Joliette et Saint-Charles-Borromée). Une offre « 2 pour 1 » sur l’achat de laissez-passer et une période d’utilisation gratuite accessible à tous sont les deux promotions qui seront déployées au cours des prochaines semaines et jusqu’à la mi-septembre. 

À partir du 20 juillet, les laissez-passer mensuels du mois d’août pour les circuits urbains du service de transport de la MRC de Joliette seront mis en vente. Lors de l’achat dudit laissez-passer, les acheteurs se verront remettre gratuitement le laissez-passer pour le mois de septembre. Ce « deux mois pour le prix d’un » s’appliquera autant pour le tarif réduit que pour le tarif régulier.  On peut se procurer les laissez-passer au Terminus (942, rue Saint-Louis) ou dans les agences de vente autorisées. 

Par la suite, du 15 août au 15 septembre, l’accès aux quatre circuits sera entièrement gratuit. Aucun billet ou laissez-passer ne sera nécessaire. Durant cette période, ce sera gratuit en tout temps, pour tout le monde, et ce, peu importe la destination dans le périmètre couvert, par le service.  

transport, gratuité, Joliette

Photo courtoisie

Avec ces promotions, la MRC de Joliette souhaite faire connaitre et adopter le transport en commun qu’elle offre dans le secteur urbain de son territoire. Le territoire des villes de Joliette, Notre-Dame-des-Prairies et Saint-Charles-Borromée sont desservis par quatre trajets connus sous les numéros 1-jaune, 2-vert, 3-bleu et 4-rouge. 

Les membres du conseil souhaitaient trouver une façon intéressante et avantageuse pour l’ensemble des citoyens de faire la promotion de son service. « Avec la rentrée scolaire, les travaux routiers et les problématiques de stationnement dans le centre-ville de Joliette, nous avons pensé qu’il serait avantageux pour plusieurs personnes de remplacer leurs déplacements en voiture par le transport en commun. » explique le préfet, M. Alain Bellemare. « La chance de pouvoir essayer un service gratuitement peut amener les gens à changer leurs habitudes. Nous souhaitons qu’après cette période d’essai, plusieurs se tournent vers cette solution à plus long terme. On espère même qu’avec le temps, la congestion automobile sur les grandes artères et les problématiques de stationnement dans le secteur diminueront. » ajoute-t-il.  

Le site Internet www.pensebus.com présente les horaires, les tarifs et les trajets de ces quatre circuits. On peut, entre autres, se rendre à la Maison et Jardins Antoine-Lacombe, au Cégep régional de Lanaudière à Joliette, aux Galeries Joliette, à l’amphithéâtre Fernand-Lindsay, aux bibliothèques Notre-Dame-des-Prairies et Rina-Lasnier ainsi qu’au Centre hospitalier régional de Lanaudière (hôpital de Joliette). 

Le conseil songe déjà à d’autres promotions qui pourront être offertes à sa clientèle au cours des prochains mois.  

Photo courtoisie

MRC Autray

Les Vendredis en Musique sont de retour cet été pour deux soirs, soit le 20 et le 27 juillet. Les spectacles, présentés gratuitement, auront lieu sur le terrain avoisinant l’église à Saint-Félix-de-Valois dès 20 h.

Le 20 juillet, ce sont Les Brothers qui seront sur scène pour un spectacle en version acoustique. Le groupe est formé par 5 membres, soit Jason Roy Léveillée, Maxime Desbiens Tremblay, Jonny Arsenault, Dominic Dagenais et Simon Morin. « Leur complicité́et leur fougue sur scène captiveront l’auditoire dès leurs premières notes » s'exprime la mairesse.

Le 27 juillet, ce sera au tour de Ludovick Bourgeois de fouler les planches des Vendredis en Musique. Grand gagnant de l’édition 2017 de La Voix, il part maintenant à la rencontre de son public. « Son énergie et son charisme séduiront certainement les spectateurs présents à cette belle soirée » raconte madame Boisjoly.

D’ailleurs, cette année, la Municipalité de Saint-Félix-de-Valois reprend le flambeau pour l’organisation des Vendredis en Musique. La caisse Desjardins du Sud de la Matawinie reste impliquée dans le projet en ayant des représentants sur le comité organisateur ainsi qu’en étant partenaire financier de l’événement.

En cas de pluie, les spectacles auront lieu à l’église de Saint-Félix-de-Valois.

Photo Courtoisie

MRC Autray

Le Festival d’été de Saint-Gabriel est heureux de convier les gens à son événement tant attendu, le Festival Au Rythme du Country.

Ce dernier se déroulera sur une période de cinq jours, soit du 1er au 5 août 2018, à l’Aréna Familiprix du Centre sportif et culturel de Brandon.

Pour la modique somme de 60 $, les amateurs de Country vivront une expérience musicale unique. En effet, ils auront la chance d’assister à plus d’une vingtaine de spectacles animés par nulle autre que Véronique Gravel! Pour réserver des billets et pour plus de détails, composer le (450) 835-9722.

De plus, le samedi 4 août, à compter de 13 h, les familles et amoureux de la nature pourront parcourir les Sentiers Brandon afin de participer à une Chasse aux trésors hors de l’ordinaire. Effectivement, ils vivront une initiation au « géocaching », plus précisément de la localisation par GPS. Cette activité est gratuite, mais les personnes qui désirent participer sont invitées à communiquer avec Maxine Fournier, directrice des loisirs au (450) 835-1454, poste 8402.

Pour connaître tous les détails de la programmation, consultez le site Web du Festival d’été de Saint-Gabriel au www.festivaldete.info, de même que la page Facebook de l’événement pour être au courant des dernières actualités.

 

Photo Courtoisie Mélanie Émond

Mrc Joliette

« C’est pas facile de quitter un si beau milieu, une si belle équipe! » C’est avec émotion que François Pépin, directeur général à la Ville de Joliette depuis 6 ans, a annoncé son départ vers de nouveaux défis.

Le maire Alain Beaudry, le conseil municipal et l’ensemble du personnel unissent leur voix pour remercier sincèrement M. Pépin pour ses années de loyaux services aux citoyens. « Victoriaville aura la chance de compter sur un directeur général rassembleur, visionnaire et doté d’une grande connaissance du monde municipal. Nous lui souhaitons la meilleure des chances! De notre côté, nous verrons à recruter celle ou celui qui assurera de maintenir notre rythme de croisière! » de rajouter M. Beaudry.

Ingénieur de formation, François Pépin débutait à la Ville de Joliette en 2007 au poste de directeur du service des Travaux publics et services techniques. C’est en 2012 qu’il accédait au poste de directeur général.

Photo Courtoisie

MRC Autray

La Ville de Saint-Gabriel est heureuse d’annoncer la conclusion officielle d’une entente entre Le Syndicat des employés municipaux de la Ville de Saint-Gabriel (CSN) et les représentants de la Ville de Saint-Gabriel.

Il n’aura fallu que cinq rencontres de négociation pour trouver un consensus entre Le Syndicat des employés municipaux de la Ville de Saint-Gabriel (CSN) et les représentants de la Ville de Saint-Gabriel assistés de Philippe Desrosiers et Maxime Thibault, tous les deux avocats de la firme Avocats Desrosiers Hébert. En effet, la précédente convention venait à échéance le 31 décembre dernier et la signature de la nouvelle convention a eu lieu le 9 juillet 2018.

« Nos employés travaillent ardemment, ils méritent de bonnes conditions de travail. Nous sommes tous satisfaits de la conclusion de l’entente! » affirme avec fierté Gaétan Gravel, Maire de la Ville de Saint-Gabriel.  

D’autre part, d’une durée de cinq ans, cette nouvelle convention prévoit une augmentation des salaires de la façon suivante : 2018 (2.5 %), 2019 (2.25 %), 2020 (2.25 %), 2021 (2.25 %) et 2022 (2.5 %) ainsi qu’une bonification au Régime enregistré d’épargnes-retraite (REER).

Cette entente permet de valoriser le travail des employés de la Ville de Saint-Gabriel, tout en garantissant des services de qualité aux citoyens et en tenant compte de leur capacité de payer.

Photo Courtoisie

MRC Matawinie

La MRC de Matawinie est heureuse d’annoncer le lancement de l’appel de projets 2018-2019 du Programme d’aménagement durable des forêts (PADF).

Ce Programme permet de financer certaines interventions liées à la mise en valeur des forêts et s’applique aux territoires des six MRC de la région de Lanaudière. L’aide financière accordée peut, selon le cas, atteindre un maximum de 75 % des dépenses admissibles.

Les personnes et organismes admissibles sont les suivants :

- Municipalité régionale de comté (MRC);

- Municipalité locale;

- Communauté autochtone;

- Organisme à but non lucratif;

- Organisme à but lucratif;

- Agence régionale de mise en valeur des forêts privées;

- Personne ou organisme signataire d’une entente de délégation de gestion.

Pour être admissibles, les projets devront être réalisés d’ici le 31 mars 2019 et faire partie de l’une des catégories suivantes :

- Travaux d’aménagement sur les territoires forestiers résiduels;

- Travaux d’aménagement forestier sur les terres privées;

- Amélioration et réfection de chemins multiusages;

- Activités visant à favoriser l’aménagement forestier et la mise en valeur de la ressource forestière;

- Acquisition de connaissances et documentation d’enjeux liées aux préoccupations de la Table de gestion intégrée des ressources et du territoire (GIRT).

Une séance d’information aura lieu le mercredi 25 juillet 2018, de 9 h 30 à 11 h 30, dans la salle du Conseil de la MRC de Matawinie, 3184, 1ère avenue, à Rawdon.

Les projets doivent être envoyés à la MRC de Matawinie avant le 31 août 2018, 15 h. Le sceau postal faisant foi de la date de dépôt.

Adresse postale : Programme d’aménagement durable des forêts

MRC de Matawinie, 3184, 1re avenue, Rawdon, Québec, J0K 1S0

Courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les formulaires ainsi que les détails du Programme sont disponibles à l’adresse suivante : www.foretlanaudiere.org, dans la section « Financement ».

Photo courtoisie

Sports

Le 16 juin dernier, trois membres de l’école CLC Taekwondo de Chertsey ont obtenu avec réussi leurs examens qui ont pour l’obtention d’une ceinture noire.

C’est sous la supervision de leur instructeur Luc Boily et le grand Maître Robert Rochon que c’est déroulé l’examen. 

Toutes nos félicitations à Sarah Wagner, Simon Lizotte et Caroline Massicotte! 

Photo : Luc Boily, Sarah Wagner, Simon Lizotte, Caroline Massicotte et Robert Rochon.

 L’école CLC Taekwondo existe depuis maintenant 7 ans. Les entraineurs sont Luc Boily, ceinture noire 3e dan et Stéphane Cheney, ceinture noire 1e dan. La prochaine session de cours débutera le 5 septembre prochain, si vous désirez plus d’informations ou vous joindre à l’équipe de CLC Taekwondo, vous pouvez contacter Luc Boily au 514 245-9702. 

Photo Courtoisie

Hockey

La nouvelle équipe du Houston Bar & Grill HC Saint-Roch de l’Achigan, qui fera ses débuts dans la Ligue Senior du Richelieu, l’automne prochain, a procédé au lancement de sa campagne de billets de saison, le 12 juillet dernier.

Ceux-ci seront en vente au coût de 50$ pour dix parties locales au Complexe JC Perreault. De plus, à l’achat d’un billet de saison, les gens recevront une carte d’escompte de 15% de rabais applicable en tout temps au Houston Bar & Grill Saint-Roch de l’Achigan situé à même l’aréna local de l’équipe.

Afin de réserver/acheter vos billets de saison, vous devez contacter l’organisation via l’une des deux façons suivantes en y indiquant le nombre que vous désirez acheter, votre nom, numéro de téléphone et adresse courriel.

On peut rejoindre l’organisation au https://www.facebook.com/Houston-Bar-Grill-HC-Saint-Roch-de-lAchigan-LHSR-311590319373988/ ou Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Par la suite, un membre de l’organisation entrera en contact avec vous afin de compléter votre demande.

DJ Seb Tender

Par ailleurs, l’organisation du Houston HC est très heureuse de pouvoir compter sur la contribution d’un jeune DJ local très talentueux pour la création musicale qui sera utilisée lors des périodes d’échauffement à domicile la saison prochaine.

C’est avec des apparitions à des endroits comme Rehab festival, le Beachclub et AIM festival que Seb Tender continue de forger le brillant avenir qui lui est destiné.

 

 

Photo Courtoisie

Sports

Le Lanauweb est heureux d’annoncer la venue du légendaire Bob Petit dans son équipe à titre de chroniqueur.

M. Petit présentera à chaque semaine, le vendredi, une chronique sur le plein air, la motoneige ainsi que plusieurs activités à venir dans la région.

Reconnu comme un communicateur hors-pair, ce résident de Saint-Jean-de-Matha saura intéresser les lecteurs sur tout ce qui se passe dans la région.

Bob Petit a animé durant 16 ans l’émission « Bon week-end Lanaudière », sur les ondes de CFNJ FM et du M103,5 FM. Il a aussi écrit une chronique sur le plein dans plusieurs médias dont le Joliette Journal, l’Expression et la Revue de Terrebonne (durant 12 ans à cette endroit).

M. Petit a été celui-ci qui a fondé le premier sentier Trans-Québec en 1966. À l’époque, il avait fait la promotion auprès des propriétaires de terrain de l’utilisation de perches plantés debout afin de baliser un sentier entre Saint-Jean-de-Matha et le Lac Nord.

Cette formule connu un succès instantané puisqu’à parti de ce moment, les motoneiges ne croisaient les champs qu’à un seul endroit minimisant les dommages aux clôtures et aux barbelés. En février 2015, le sentir Trans-Québec #3 devient le Sentier Bob Petit.

En 2008, il a reçu le prix de la Prix de la personnalité touristique Réjean Gadoury lors des Grands Prix du Tourisme Québécois pour la région de Lanaudière.  La même année, Il a aussi été le récipiendaire de la Médaille de l’Assemblée Nationale.

L’hiver dernier, il a repris le micro, sur les ondes de Radio Media Plus, une radio web, dans le cadre de trois émissions consacrées à la motoneige!

L’hiver prochain, Bob Petit débutera sa 55e saison de motoneige. Il connaît par cœur les sentiers de la province.

 

Photo Courtoisie

Football

Pour une deuxième année consécutive, les Braves de Lanaudière ont terminé au premier rang, en saison régulière, de la ligue de football semi-pro du Québec. 

À la suite de l’annulation du match du samedi 7 juillet par abandon des Natifs de Québec (victoire automatique de 6 à 0 pour les Braves), la saison régulière 2018 des Braves de Lanaudière est donc terminée.  Les Lanaudois terminent donc au premier rang à la suite de leur dernière victoire face aux Chiefs de Beauce par la marque de 49 à 22. 

Les Braves terminent avec une fiche de 7 victoires et une défaite. 275 points pour et 115 points contre pour un différentiel de + 160.  Maintenant, ils affronteront l’équipe qui terminera en 4ième position lors de la demi-finale qui aura lieu le samedi 14 juillet à 13h00 au magnifique stade municipal de Joliette. 

Pour l’instant, voilà les Braves de la semaine durant cette année 2018.  Plusieurs belles histoires et de belles performances individuelles chez les Braves de Lanaudière.  

Voilà ceux qui se sont avérés être des performances surprises !

#12 Paul  Cantave

Le samedi 19 mai à Trois-Rivières, les Braves ont remporté la partie par la marque de 36 à 6 et le joueur #12 Paul Cantave avait l’opportunité d’être partant à la suite de la suspension du #25 Samuel Juneau et il a été stupéfiant.  Cantave a fait 2 interceptions et plusieurs plaqués afin de se mériter le Braves défensif de la semaine.

#26 Manu Ricard

Le samedi 23 juin à Joliette, les Braves ont massacré le Showcase de Montréal, 63 à 14. Lors de ce match, le jeune joueur #26 Manu Ricard a fait une interception ramenée pour un touché devant sa ville et il a multiplié les plaqués durant la partie afin de remporter le titre de Braves obscur de la semaine.

#18 Sebastian Crisi-Lauzon

Il y a eu aussi le grand retour en force du receveur #18 Sebastian Crisi-Lauzon. L’an dernier, il a joué blessé tout au long de la saison et il n’avait pas eu les mêmes statistiques que l’année précédente. En 2018, il a explosé et il est redevenu la cible de prédilection du quart Léadre Éthier.

#16 Léandre Éthier

Et il ne faut pas oublier, le chef d’orchestre de l’offensive, le général, le Diamant chez les Braves, l’excellent quart #16 Léandre Éthier.

La ligne offensive des Braves !

Au niveau du titre concernant les joueurs de ligne, il faut mentionner que la ligne offensive complète des Braves l’a remporté à quelques reprises et qu’ils ont fait du beau travail compte tenu la situation. Blessure, joueurs qui n’ont finalement pas joué cette saison, etc. … la ligne offensive des Braves a fait preuve de beaucoup de résilience. Le #77 Keven Côté originellement joueur de ligne défensive s’est transformé en joueur de ligne offensif.  Le #50 JP Grenier, joueur de ligne défensif et capitaine de la ligne défensive est venu solidifier par moment le poste de garde à gauche. Puis, il y a tout le reste de la ligne offensive. Le capitaine, le #69 Francis Lemieux, le solide vétéran #66 Alexandre Baillargeon, le #54 Réginald Sharoun, le #67 Louis-Simon Laurin et la recrue #64 Louis-Philippe Trempe. 

Finalement, voilà les Braves de la semaine qui ont eu le plus de mention. 

Les 4 Braves de la semaine de cette année !

#6 Manu  Crisi-Lauzon

À l’offensive, le #6 Manu Crisi-Lauzon a continué de démontrer tout son talent cette saison en additionnant les verges et les touchés.  Une bougie d’allumage à l’offensive ! 

#37 Wilgens Jaslin Deriveaux

En défensive, le #37 Wilgens Jaslin Deriveaux a eu une très bonne saison au niveau individuelle. Des sacs du quart et encore des sacs du quart.  Il a été suivi de près par le #15 JC Bouvrette comme Braves défensif. 

#69 Francis Lemieux

Comme Braves joueur de ligne, plusieurs joueurs se sont démarqués, la ligne offensive au grand complet mais le capitaine, le #69 Francis Lemieux a eu plusieurs mentions et son bon travail doit être reconnu. 

#40 Raph Bélair

Et finalement, comme Braves obscur cette année, le secondeur #40 Raphael Bélair a fait preuve de beaucoup d’abnégation cette année pour son équipe. Il a joué à une nouvelle position, celle de secondeur intérieur à la suite du départ du vétéran #55 Sylvain Tarte. Bélair a cumulé des mentions Braves obscur à la suite bonne performance et par son travail au centre de la défensive des Lanaudois. 

Et voilà, la saison régulière est terminée, les séries approchent, soyez-y ! 

Demi-finale, samedi le 14 juillet à 13h00 au stade municipal. L’adversaire des Braves lors de la demi-finale est à déterminer !   

Photo Courtoisie

Hockey

Joël Roch, Daivid Roch, Sportifs de Joliette
Photo Daniel Chamberland. Les dirigeants des Sportifs au travail, le 10 juillet.

Les Sportifs de Joliette ont réalisé tout un coup d’éclat lors du repêchage de la LHSAAAQ, le 10 juillet, à la Cabane à sucre des Sportifs, en effectuant une méga-transaction avec les Condors de Nicolet.

Les joliettains ont obtenu les frères David (attaquant) et Joel Roch (défenseur) et leur cousin Dany (défenseur) ainsi que l’explosif attaquant David Fortier, le champion pointeur de la Ligue Junior AA Laurentides-Lanaudière en 2015-2016.

Les Sportifs ont cédé les attaquants Kevin Auger et Luc Leclair ainsi que les défenseurs  Napissis André et Bryan Groleau.

« On vient de changer complètement le visage de l’équipe. Déjà, je peux confirmer que David et Dany seront là cette saison. Pour ce qui est de Joël, on va tout faire pour le convaincre de sortir de sa retraite », a commenté le directeur-gérant des Sportifs, Gaby Roch, frère de David et Joël et cousin de Dany. Les 4 Roch sont tous originaires de Sainte-Élizabeth.

L’annonce de cette méga-transaction a créé une explosion de joie chez la trentaine de partisans venu assister à cette séance de repêchage.

Dès sa nomination à Joliette, le 6 juillet dernier, Gaby Roch a aussitôt entamé des discussions avec les Condors dans le but de rapatrier les trois autres membres de sa famille. « On a fait une offre en début de soirée, avant le début du repêchage. Nicolet est revenu avec une contre-offre et après une heure de discussion, l’échange était finalisé », a précisé le DG et l’entraîneur-adjoint joliettain.

David Roch apportera de la profondeur et de l’expérience à l’attaque des Sportifs. Il a récolté 22 points dont 7 buts en autant de parties avec Saint-Cyrille, la saison dernière. Dans la LHSAM, avec Saint-Gabriel et Saint-Cyrille, il s’est façonné une fiche de 65 buts et 96 passes en 120 matchs seulement.

Pour ce qui est de Dany, 29 ans, ce dernier possède de bonnes habiletés offensives en plus d’être très fiable défensivement.  Il a obtenu une moyenne supérieure d’un point match dans la LHJAAAQ et la LHSAM.

Joel Roch est capable de jouer autant à l’avant qu’à la défense. Joueur très robuste, il a accumulé 798 minutes de pénalité en 112 matchs dans la LHSAM et 647 minutes en 161 matchs dans le junior AAA. La saison dernière, il a récolté un but et quatre aides en 21 parties, ainsi que 173 minutes de punition.

Joël, David et Dany Roch ont connu beaucoup de succès ensemble avec le Blizzard de Saint-Gabriel, au cours des dernières années.

David Fortier, âgé de 23 ans, a remporté le championnat des pointeurs de la LHJAALL, en 2015-2016, avec une fiche de 40 buts et 27 passes en 31 parties. L’année suivante, Il a inscrit 48 buts et 29 aides en seulement 29 rencontres.

« David est un très très bon jeune joueur. Il a disputé quelques matchs avec les Condors, l’an dernier et il m’a beaucoup impressionné. Il travaille très fort à chaque soir et en plus c’est un gars de la place! », a commenté Gaby Roch.

 

Coudé-Tremblay à Joliette

Par ailleurs, les Sportifs sont allés chercher un homme fort de qualité lors de la séance de repêchage en choisissant Guillaume Coudé-Tremblay, des Éperviers de Sorel-Tracy, de la LNAH.

Âgé de 29 ans et originaire de Chicoutimi, Coudé-Tremblay possède 200 matchs d’expérience dans la LNAH avec Saguenay, Jonquière et Sorel-Tracy ayant accumulé 1179 minutes de pénalité. Il a aussi inscrit 6 buts et 10 passes.

Il a aussi disputé 50 matchs dans LHJAAAQ, avec Saint-Félicien, Terrebonne et Thetford-Mines récoltant trois buts et 9 aides en plus de 327 minutes au cachot.

« Guillaume, c’est un ami personnel qui demeure à Sorel-Tracy, J’ai déjà parlé avec lui. S’il joue au hockey la saison prochaine, ça sera à Joliette et nulle part ailleurs », a fait savoir le DG des Sportifs.

Pour obtenir ses droits, au 23e rang du repêchage, Joliette a cédé son 25e choix ainsi que Mathieu Michaud au Mécanarc de Donnacona.

Au total, les Sportifs ont sélectionné 12 joueurs lors du repêchage du 10 juillet, soit sept attaquants, quatre défenseurs et un gardien.

« Je suis très content des choix qu’on a fait. Ce sont tous des joueurs qui seront là au camp en septembre. Des gars comme Nicolas Laroque-Marcoux et Olivier Jodoin vont être capable de jouer sur nos deux premiers trios », a souligné Gaby Roch.

Rang                     Nom                                     Position

choix # 23           Guillaume Coudé-Tremblay      CD

choix # 47           Nicolas Laroque-Marcoux         AG

choix # 67           Olivier Jodoin                         AG

choix # 81           Julien Leduc                           DD

choix # 83           Charles Guevremont                CG

choix # 91           Nathan Mederios                     AG

choix # 92           Brady Labreque                      GB

choix # 94           Gabriel Boutin-Gagnon             DG

choix # 100         Victor Beaulac                         DD

choix # 101         Cédric Labelle                         AG

choix # 110         Nicolas Savignac                     AG

choix # 111         Charles Martin                        DD

Photo Guy Latour

Hockey

Les Prédateurs de Saint-Gabriel ont frappé un grand coup, au cours des derniers jours, en faisant l’acquisition de Noah Corson, des Inouks de Granby.

« C’est  un attaquant capable de tout faire sur la glace, il peut marquer des buts et il n’hésite pas à défendre ses coéquipiers. Les partisans vont l’adorer », a souligné en entrevue, le directeur-gérant des Prédateurs, Rémy Harrisson, visiblement fier de cette transaction.

Harrison ajoute que Corson âgé de 20 ans, est le « fit » parfait pour évoluer avec Anthony Morin et Jacob Talbot. « Je le compare un peu à Brad Marchand des Bruins de Boston », a-t-il précisé.

« Je suis très heureux de m’amener ici à Saint-Gabriel. J’hésitais entre retourner dans le junior majeur où aller dans l’ouest, mais j’ai bien aimé l’approche de Rémy Harrisson. J’ai hâte de connaître mes nouveaux coéquipiers », a déclaré la nouvelle acquisition des Prédateurs, qui est le fils de Shayne Corson, l’ancien #27 du Canadien de Montréal.

« C’est certain que je me fais comparer par rapport à mon père. Mais ça me motive encore plus afin d’être un meilleur joueur et un meilleur coéquipier. Je peux apporter beaucoup à une équipe », a-t-il ajouté.

Noah Corson a récolté 25 points, dont huit buts en 21 rencontres l’an dernier avec les Inouks. Dans la LHJMQ, il a disputé 96 matchs (8-13) avec Moncton, Drummondville et Baie-Comeau. « Dominique Ducharme m’a beaucoup aidé quand j’étais à Drummondville. Il a été le meilleur entraîneur que j’ai eu durant toute ma carrière », n’a pas hésité à dire celui qui est aussi le neveu de l’ancienne peste de la LNH, Darcy Tucker.

Saint-Gabriel a aussi obtenu un 2e choix en 2019.. En retour, les Prédateurs ont cédé l’ailier gauche Louis-Philippe Denis ainsi qu’un cinquième choix en 2020.

Saint-Gabriel avait préalablement obtenu Denis, de la nouvelle formation de l’Everest de la Côte-Sud en retour de quatre choix de repêchage soit trois en 2019 et un en 2020.

Repêchage prometteur

C’était jour de repêchage le 15 juin dernier à Gatineau. Les Prédateurs ont fait le plein de jeunes espoirs en sélectionnant 14 joueurs un gardien, trois défenseurs et 10 attaquants.

Le premier choix de Saint-Gabriel a été l’ailier gauche Vincent Nardone, 17 ans. Il a été le quatrième pointeur des Vikings de Saint-Eustache, la saison dernière, dans le midget AAA, avec 13 buts et 22 passes en 40 matchs.

Les Prédateurs ont aussi sélectionné quatre joueurs de la région soit les attaquants Jakob Flamand et Ludovic Harrisson (le fils de Rémy) , le défenseur Jérémie Côté, le gardien Hugo Bergeron des Pionniers midget Espoir ainsi que l’attaquant Justin Charrette du Collège Esther-Blondin (midget AAA).

« Nos trois premiers choix ont de bonnes chances de faire l’équipe dès cette saison. Pour ce qui est des autres joueurs sélectionnés, ils représentent des projets à moyen et long terme », a commenté Rémy Harrisson.

Les Prédateurs ont aussi effectué quelques transactions durant le repêchage. Les attaquants Alexy Robert et Vincent Milot-Ouellet, le défenseur Vincent Bélanger et le gardien Anthony Blais s’amènent à Saint-Gabriel alors que l'attaquant Olivier Charest ainsi que les défenseurs Gabriel Brousseau et Vincent David font leurs valises.

Notons enfin qu’Étienne Bourque (fils de Patrick qui a déjà joué avec le National de Joliette au début des années 1990) a été le 82e choix de Saint-Gabriel.

Choix des Prédateurs

Rang      Nom                              Pos.       DDN                      Équipe                              Ligue

7             Vincent Nardone            AG         31-10-00              St-Eustache                        MAAA

11           Félix Ouellet                  DG         18-06-01              Seigneurs Mille-Iles             ME

19           Samuel Fournier            GB         19-06-01              Conquérants Laurentides      ME

32           David-Léon Fontaine      DG         08-12-01              Estacades Mauricie               ME

33           Alexis Bolduc                CG,        11-03-02              Conquérants Laurentides       ME

49           Jakob Flamand             AG         24-06-02              Pionniers Lanaudière             ME

57           Jérémy Fontaine           DG         15-07-02              Lévis                                   MAAA

79           Ludovic Harrison           AD         17-05-01              Pionniers Lanaudière            ME

82           Étienne Bourque           DG         19-03-02              Rouyn-Noranda                    ME

89           Daryk Dubé-Plouffe       AG         07-09-02              Estacades Mauricie               ME

102         Justin Charette             AG         03-02-02              Collège Esther-Blondin          MAAA

117         Charles Tremblay         AD          17-11-00              Chicoutimi                          LHJMQ

131         Nicolas Beauvilliers       AG         11-12-01              Trois-Rivières                      MAAA

145         Jérémie Côté               DG         05-11-02              Pionniers Lanaudière            ME

Il y a quelques jours, Radio-Canada nous apprenait que la mise en place d’une clinique de pédiatrie sociale dans la communauté attikamekw était retardée par un litige fédéral- provincial.

Les  deux  gouvernements  affirment  pourtant  s’entendre  sur  la  pertinence  d’un  tel  service  en territoire autochtone. Les différents acteurs dans ce dossier doivent d’ailleurs se rencontrer très prochainement. « Il est inacceptable que des jeunes dans le besoin, qu’ils soient autochtones ou non, fassent les frais d’une chicane entre le gouvernement du Québec et le fédéral. Il s’agit d’un projet porteur d’avenir pour cette communauté. C’est une ressource voulue par le milieu et qui répond à des besoins criants. Si les deux gouvernements  reconnaissent la pertinence de cette clinique, qu’ils règlent l’imbroglio de toute urgence », a affirmé André Villeneuve.

Le Centre Mihawoso veut lancer ses opérations dès l’automne prochain. « Je sais qu’il s’agit d’un projet historique en la matière et qu’il en va de la santé des enfants de cette communauté.  50 % des habitants de Manawan sont âgés de moins de 18 ans et il est évident que les services d’une clinique de pédiatrie sociale pourraient grandement améliorer la qualité de vie de ceux-ci. Les enfants du Québec n’ont pas à être pris en otage par les querelles politiques », a conclu le député de Berthier.

Photo Courtoisie

Politique provinciale

Dans le but d'aider l'industrie touristique à prendre le virage numérique, le gouvernement du Québec accorde un montant de 475 000 $ à Tourisme Lanaudière afin d'accompagner les entreprises de la région dans la définition des défis de développement numérique auxquels elles sont confrontées et dans la réalisation de projets de développement numérique.

C'est ce qu'a annoncé la ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, au nom de la ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie, Mme Julie Boulet.

Ce soutien financier découle de l'Entente de développement numérique des entreprises touristiques (EDNET). D'une durée de deux ans, cette entente est assortie d'un budget de 10 millions de dollars qui sera réparti entre les associations touristiques régionales.

« C'est avec enthousiasme que j'annonce cet investissement du gouvernement du Québec. Relever le défi du numérique est devenu, avec les années, un enjeu incontournable pour notre industrie touristique. Le numérique influence de plus en plus la vie des gens, et le choix d'une destination se fait très souvent à l'aide du Web. Nos entreprises doivent joindre leurs clientèles là où elles sont. C'est pourquoi je suis convaincue que cette entente permettra à l'industrie touristique lanaudoise de se développer davantage, ce qui sera économiquement bénéfique pour la région », a déclaré par voie de communiqué, le 12 juillet, Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière.

« Le 21e siècle se caractérise par une concurrence mondiale plus forte, par l'arrivée de nouveaux acteurs et par la présence accrue des technologies, notamment numériques. Nos entreprises touristiques doivent s'adapter à cet environnement, qui évolue rapidement, afin de joindre plus efficacement leurs clientèles et de demeurer compétitives. Les associations touristiques régionales sont tout indiquées pour aider les entreprises de leur milieu à prendre le virage numérique. Je suis certaine que les projets réalisés dans le cadre de cette entente permettront à l'industrie d'enrichir l'expérience des visiteurs et de rehausser l'attractivité du Québec pour favoriser un avenir prospère de notre destination », a précisé  Julie Boulet, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie.

« Aujourd'hui, la planète est à un clic de toute entreprise touristique, petite ou grande, mais la concurrence est aussi planétaire. Pour se démarquer, notre industrie doit rehausser son intensité numérique, accélérer le développement des compétences, être à la fine pointe de la technologie et créer des contenus innovants. Grâce à l'appui financier du gouvernement du Québec, Tourisme Lanaudière pourra maintenant appuyer financièrement les entrepreneurs les plus audacieux sur le plan numérique, dans le but de générer des résultats tangibles auprès des clientèles d'ici et d'ailleurs », de conclure Agathe Sauriol, présidente de Tourisme Lanaudière.

Faits saillants :

L'EDNET contribuera au rehaussement de l'intensité numérique des entreprises touristiques de la région. Plus précisément, les projets permettront :

- d'accélérer le développement de leurs compétences;

- de stimuler leur transformation numérique;

- de créer des contenus innovants pour :

- enrichir l'expérience des touristes,

- inspirer les voyageurs et susciter leur engagement à chacune des étapes de leur parcours.

Cette entente comporte deux volets :

- volet Projets d'accompagnement préalable, qui soutient la réalisation d'études nécessitant une expertise spécifique en vue d'accroître la capacité et le rayonnement numérique de l'entreprise;

- volet Projets de mise en œuvre, qui appuie la réalisation de projets ou l'implantation d'un plan stratégique numérique.

L'EDNET s'inscrit dans l'orientation 5 de la Stratégie numérique du Québec, qui vise à ce que l'ensemble des entreprises québécoises rehaussent leur intensité numérique de 50 % d'ici cinq ans. Elle contribue également à l'atteinte des cibles de performance touristique du Plan de développement de l'industrie touristique 2012-2020 et de son plan d'action 2016-2020.

Lien connexe :

Pour plus de détails concernant l'EDNET de Lanaudière, consultez le guide du promoteur.

Photo Courtoisie

Politique provinciale

La ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, est heureuse d'annoncer une aide financière de 478 000 $ répartie entre 3 municipalités de Lanaudière dans le cadre du programme Rénovation Québec (PRQ) de la Société d'habitation du Québec (SHQ).

Dans son budget 2018-2019, le gouvernement du Québec a accordé au PRQ 25 M$, soit la même somme que l'an dernier.

Le PRQ est un programme-cadre qui donne la possibilité à une municipalité de développer son propre programme de revitalisation résidentielle, après avoir conclu une entente de gestion avec la SHQ.

La souplesse du PRQ permet aux municipalités de définir leurs interventions en habitation en fonction des besoins de leurs citoyens.

L'aide gouvernementale dans Lanaudière se répartit comme suit :

Municipalité                      Montant

Joliette                             264 000 $

Repentigny                       114 000 $

Saint-Félix-de-Valois         100 000 $

TOTAL                             478 000 $

« Le programme Rénovation Québec permet de revitaliser les milieux de vie et d'améliorer les conditions de logement de nombreux résidents de secteurs dégradés. Le gouvernement du Québec est fier de soutenir les municipalités québécoises qui s'engagent dans ce programme au bénéfice de leurs concitoyens », a déclaré Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière.

Faits saillants :

Le PRQ s'adresse aux municipalités de toutes tailles, partout au Québec.

Les propriétaires qui souhaitent bénéficier d'une aide financière par l'entremise du PRQ doivent communiquer directement avec leur municipalité.

Le financement des projets qui seront réalisés grâce aux programmes municipaux de rénovation résidentielle découlant du PRQ proviendra de trois sources : du gouvernement du Québec, de la municipalité et des propriétaires des bâtiments concernés. Le propriétaire assume généralement le tiers du coût d'un projet.

Photo Courtoisie

Politique provinciale

Les gouvernements du Canada et du Québec reconnaissent l'importance d'avoir de bonnes infrastructures récréatives qui favorisent l'adoption d'un mode de vie sain, permettent aux collectivités d'être plus inclusives et contribuent à créer des endroits de choix où il fait bon vivre.

Le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, l'honorable Amarjeet Sohi, et la ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, ont annoncé, le 10 juillet, que les gouvernements du Canada et du Québec investiraient chacun plus de 28 000 $ pour la réfection de la patinoire extérieure de Saint‑Michel‑des‑Saints.

L'aide financière provient du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec, volet Infrastructures provinciales-territoriales -- Fonds des petites collectivités. La Ville complètera le financement, pour un investissement gouvernemental-municipal totalisant 86 000 dollars.

Les travaux consistent à installer de nouvelles bandes de patinoire, à enlever l'asphalte endommagé, à niveler le terrain et à réasphalter la surface. Une fois complété, ce projet favorisera l'essor sportif en encourageant les résidents à prendre part à de nouvelles activités.

 « Il est essentiel d'investir dans les infrastructures récréatives pour favoriser le bien-être individuel, la vitalité des communautés et la croissance économique. Le projet d'amélioration de la patinoire de Saint‑Michel‑des‑Saints permettra d'offrir aux familles une installation sportive adaptée à leurs besoins grandissants et où ils pourront rester en forme tout en s'amusant. Notre gouvernement est fier d'appuyer des projets qui favorisent le développement de collectivités fortes, inclusives et saines », a déclaré par voie de communiqué le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, l'honorable Amarjeet Sohi.

« En soutenant les projets de rénovation comme celui-ci, nous démontrons notre volonté de mettre à la disposition de la population des installations accessibles et sécuritaires, et d'offrir un soutien aux municipalités pour assurer la pérennité et la qualité de leurs infrastructures. Ce projet réalisé à Saint‑Michel‑des‑Saints permettra à la population de pratiquer régulièrement des sports et des activités récréatives, ce qui l'incitera à adopter un mode de vie physiquement actif », a souligné la ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, au nom du ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sébastien Proulx.

« La Municipalité de Saint-Michel-des-Saints souhaite remercier les gouvernements pour leur subventions accordées dans le cadre du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec, volet Infrastructures provinciales-territoriales -- Fonds des petites collectivités. La réfection de la patinoire municipale est un projet qui répond directement aux besoins de nos citoyens et assure  le maintien et le développement d'activités sportives et récréatives dans notre municipalité », a conclu le maire de Saint-Michel-des-Saints, M. Réjean Gouin.

Faits en bref

- Le Fonds des petites collectivités est un programme conjoint fédéral-provincial, coordonné par Infrastructure Canada, en partenariat avec les provinces et territoires. Au Québec, il est géré par le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire. Ce programme vise à offrir aux municipalités canadiennes de moins de 100 000 habitants un soutien financier pour qu'elles puissent, notamment, se doter d'infrastructures qui contribuent, entre autres, à leur essor culturel, sportif, récréatif et touristique ou à la protection des biens publics.

- Le gouvernement du Canada investira plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans le transport en commun, les infrastructures vertes et sociales, les infrastructures de transport à l'appui du commerce ainsi que dans les collectivités rurales et nordiques du Canada. De cette somme, 25,3 milliards de dollars seront consacrés à des projets d'infrastructures sociales réalisés dans les collectivités canadiennes.

- Le Plan québécois des infrastructures 2018-2028 prévoit des investissements de près de 7,3 milliards de dollars dans le secteur des infrastructures municipales, sous la responsabilité du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT). En ajoutant les contributions du gouvernement du Canada et des municipalités, plus de 14,3 milliards de dollars seront investis dans les infrastructures municipales au Québec au cours de cette période.

Alors que la session parlementaire s’est achevée, la députée de Berthier-Maskinongé fait un retour sur les derniers mois à la Chambre des communes.

« Dans le cadre de la dernière session, nous avons une fois de plus constaté que nous sommes le seul parti à réellement défendre les intérêts de tous les citoyens et citoyennes », a mentionné Ruth Ellen Brosseau.

« Mes collègues néodémocrates et moi-même avons demandé jour après jour des comptes au gouvernement libéral, notamment en ce qui concerne l’achat d’un oléoduc de 65 ans avec l’argent des contribuables canadiens. Ce gouvernement a brisé une autre de ses promesses et maintenant il est clair que le NPD est le seul Parti à vouloir investir dans les énergies propres et les emplois durables et de qualité pour les générations à venir », a-t-elle poursuivi.

Dans le dossier de la gestion de l’offre, les libéraux ont continué de dire qu’ils soutiennent ce système, mais la réalité est toute autre. Ils ont créé des brèches dans l’AECG et le PTPGP, ils ont mis en place un programme d’investissement pour fermes laitières complètement bâclé et la question de la gestion de l'offre et l’ouverture du marché laitier canadien est toujours sur la table de la renégociation de l'ALENA. « Ce gouvernement doit être à l’écoute des producteurs et arrêter de les sacrifier dans les accords de libre-échange, il faut que les libéraux soient catégoriques en insistant sur la protection intégrale du système de gestion de l’offre », a insisté la députée.

Ruth Ellen Brosseau a également poursuivi le travail auprès du gouvernement afin que tous les citoyens de Berthier-Maskinongé aient accès au service Internet haute vitesse et à un réseau cellulaire de qualité. « Ces services sont très importants pour maintenir les jeunes dans notre communauté, ainsi que pour la vitalité économique et le maintien des PME dans  Berthier-  Maskinongé », a déclaré Ruth Ellen Brosseau.

La députée a aussi fait mention qu’elle et son collègue de Trois-Rivières, Robert Aubin, ont maintenu la pression sur le gouvernement afin d’obtenir une indemnisation pour les citoyens de Yamachiche affectés par les vagues lors du printemps 2017. À cet effet, Robert Aubin a déposé, au mois de juin, un projet de loi qui créerait un fonds d’indemnisation pour les dommages causés par les activités de navigation et de transport maritime.

Finalement, en matière d’évitement fiscal et de paradis fiscaux, le gouvernement de Justin Trudeau n’a toujours pas présenté de plan concret pour mettre fin à ce fléau. Au contraire, le gouvernement continue de signer des ententes avec des paradis fiscaux et signe des ententes qui favorisent des multinationales, telles que Netflix et Amazon au détriment des travailleurs du Québec.

« Sur une note positive, ce bilan de fin de session parlementaire ne pourrait pas être complet sans souligner l’extraordinaire travail de mon collègue NPD, le député Romeo Saganash, qui a convaincu le gouvernement d’harmoniser la loi canadienne avec les droits fondamentaux de la personne et la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones en faisant adopter le projet de loi C-262 », a déclaré la députée de Berthier-Maskinongé.

Maintenant la session terminée, Madame Brosseau concentrera son temps et son énergie à parcourir les évènements un peu partout dans sa circonscription pendant tout l’été. Elle continuera à être à l’écoute des enjeux qui préoccupent les citoyens de sa circonscription afin de pouvoir poursuivre son travail parlementaire à Ottawa dès septembre prochain.

Photo Courtoisie

Politique provinciale

La ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, confirme, au nom de la vice‑première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, l'attribution d'une aide financière de 243 030 $ à Buffet accès emploi pour lui permettre d'agrandir son bâtiment actuel afin d'accroître sa production et de proposer de nouveaux services aux jeunes qui désirent se spécialiser davantage dans le domaine de la restauration.

Le projet, évalué à 1 050 000 $, a été retenu à l'occasion du 3e appel de projets lancé à l'automne 2017 dans le cadre du Programme d'immobilisation en entrepreneuriat collectif (PIEC).

« L'économie sociale fait partie intégrante du plan gouvernemental pour la relance de l'emploi et de l'économie. Par l'entremise du Plan d'action gouvernemental en économie sociale 2015-2020, nous poursuivons et renforçons notre soutien à ce réseau d'entreprises reconnues pour leur capacité à cerner les besoins émergents et à répondre de façon adaptée aux aspirations des collectivités. Le Programme d'immobilisation en entrepreneuriat collectif s'avère ainsi un levier financier essentiel à leur pérennité » , a déclaré par voie de communiqué, le 20 juin,  Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique.

 « Dans toutes les régions du Québec, il y a des gens qui ont la volonté d'entreprendre et de réussir collectivement. C'est pourquoi notre gouvernement est très actif depuis de nombreuses années dans le développement de l'économie sociale. Je salue aujourd'hui l'initiative de cette entreprise. Son projet porteur se traduira par une croissance régionale qui aura sans contredit des retombées bénéfiques pour la population», a pour sa part souligné  Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière.

Fait saillant

Le PIEC est un programme d'aide financière mis à la disposition des entreprises d'économie sociale qui souhaitent rénover, construire ou acquérir un bâtiment pour le développement de leurs affaires et de leur offre de services. Doté d'une enveloppe globale de 20 millions de dollars sur 5 ans, laquelle est attribuée sous forme de contributions financières non remboursables pouvant atteindre 500 000 $, le PIEC constitue l'une des mesures phares du Plan d'action gouvernemental en économie sociale 2015-2020.

Météo

Berthierville Canada Cloudy, 29 °C
Current Conditions
Sunrise: 5:17 am   |   Sunset: 8:40 pm
43%     17.7 km/h     33.757 atm
Forecast
LUN Low: 17 °C High: 31 °C
MAR Low: 21 °C High: 29 °C
MER Low: 16 °C High: 25 °C
JEU Low: 13 °C High: 27 °C
VEN Low: 15 °C High: 30 °C
SAM Low: 17 °C High: 32 °C
DIM Low: 22 °C High: 31 °C
LUN Low: 21 °C High: 27 °C
MAR Low: 22 °C High: 28 °C
MER Low: 20 °C High: 26 °C
Assemblée Qc
Advertisement

Top Stories

Grid List

Photo Courtoisie

Incendies

Un incendie a complètement détruit la bibliothèque de Saint-Lin-Laurentides, le 16 juillet.

incendie, bibliothèque, Saint-Lin
Photo Courtoisie Photographie mapl

Les flammes ont débuté vers 13h40 dans la bâtisse située sur la 12e avenue. « L’incendie s’est déclaré dans l’entretoit  mais s’est rapidement propagé sur l’ensemble de la bibliothèque», a expliqué Ronald Bruyère directeur du service des incendies à Saint-Lin-Laurentides.

incendie, bibliothèque, Saint-Lin
Photo Maxime Labelle

Personne ne se trouvait à l’intérieur de la bibliothèque puisqu’elle était fermée lors le feu a débuté.

 incendie, bibliothèque, Saint-Lin
Photo Maxime Labelle

Une cinquantaine de pompiers de Saint-Lin étaient sur place avec, comme entraide, ceux de Rawdon, Sainte-Julienne, Sainte-Sophie et la MRC de Montcalm. L’APAL est aussi présent.

Il a fallu 90 minutes pour circonscrire l’incendie. Personne n’a été blessé mais trois pompiers ont souffert d’un coup de chaleur léger.

Par ailleurs, près de 1600 abonnés d'Hydro-Québec ont été privés d'électricité à la suite de l'incendie. La situation est revenu à la normale en début de soirée.

« C'est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons qu'un important incendie est en cours à la bibliothèque municipale.  Nous vous reviendrons concernant la suite pour ce lieu culturel phare pour notre communauté », a précisé la Ville de Saint-Lin-Laurentides sur sa page Facebook, en milieu d’après-midi, le 15 juillet.

 incendie, bibliothèque, Saint-Lin
Photo Maxime Labelle
incendie, bibliothèque, Saint-Lin
Photo Courtoisie Photographie mapl

 

Courtoisie

Société

Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports informe les usagers de la route de fermetures partielles de nuit des deux directions de l’autoroute 25, à Terrebonne, les 16, 17, 18, 19 et 20 juillet. Celles-ci sont requises dans le cadre de travaux réguliers d’inspection des structures.

Fermeture partielle de l’autoroute 25, en direction sud, entre le chemin Gascon et le boulevard des Mille-Îles

Les 16 et 17 juillet, de 21 h à 4 h

Le 20 juillet, de 23 h à 8 h

Fermeture partielle de l’autoroute 25, en direction nord, entre le boulevard des Mille-Îles et le boulevard des Seigneurs

Le 18 juillet, de 21 h à 6 h

Le 19 juillet, de 21 h à 8 h

En cas de contraintes opérationnelles ou de conditions météorologiques défavorables, ces fermetures pourraient être reportées.

 Le Ministère remercie les usagers de la route pour leur collaboration. Afin de planifier adéquatement vos déplacements, informez-vous sur les entraves en cours et à venir en consultant le Québec 511. Pour la sécurité des usagers de la route et celle des travailleurs, le respect de la signalisation en place est essentiel.

Photo courtoisie

Jeunesse

C'est en compagnie de nombreux partenaires que le Comité régional pour la valorisation de l'éducation (CREVALE) a procédé ce matin au lancement officiel, au Centre de formation professionnelle des Riverains à Repentigny, d'une campagne estivale pour la valorisation de la lecture.

Cette campagne invite les jeunes, les parents et les organismes au plaisir de lire grâce à la nouvelle plateforme Web tonaventure.com. Ce site amusant et personnalisé permettra aux jeunes inscrits d'être chaque jour, du 16 mai au 24 août 2018, le héros de son aventure. Au terme de leur histoire, les lecteurs pourront remporter des prix offerts par des entreprises de la région. 

Ton aventure 

Le site Web tonaventure.com est une plateforme amusante comprenant trois histoires classées par groupes d'âge, soit 6 à 9 ans, 9 à 11 ans, et 12 ans et plus. Ces histoires offrent aux lecteurs de devenir le héros de leur aventure chaque jour, et ce, pendant 30 jours. Accessibles par téléphone, tablette ou ordinateur, les aventures permettront aux jeunes d'en vivre les péripéties seuls, en famille ou en groupe (camp de jour, club de lecture, maison de la famille, etc.) du 16 mai au 24 août 2018. En outre, les questions qui pourraient surgir au fur et à mesure de la lecture favoriseront la discussion entre les jeunes et leurs parents, auxquels une page est entièrement consacrée, leur offrant trucs et astuces afin de faire de la lecture une activité familiale quotidienne et plaisante. Pour participer, les jeunes et les organismes sont invités à s'inscrire sur le site www.tonaventure.com

L'importance de la lecture dans la réussite scolaire 

Ce lancement a aussi été l'occasion pour la directrice générale du CREVALE, madame Ann-Marie Picard, de rappeler qu'il est maintenant bien reconnu que de bonnes habiletés en lecture jouent un rôle essentiel dans la réussite scolaire et l'adaptation sociale. Il est également démontré que pour bien lire, l'enfant doit lire beaucoup, et que pour lire beaucoup, il faut aimer lire. De plus, considérant que les jeunes perdent en moyenne au moins un mois d'enseignement au cours de l'été, il n'en fallait pas plus pour qu'une telle campagne soit déployée dans la région. « Nous sommes fiers de cette campagne, qui a été élaborée avec l'appui d'un comité et qui permettra de sensibiliser, de façon ludique, l'ensemble de la population à l'importance de la lecture en misant sur les notions d'activités quotidiennes et de plaisir. C'est là une réelle invitation à développer le plaisir de lire! », a souligné madame Picard. 

Des entreprises lanaudoises qui valorisent la lecture  

Comme pour tous les projets créés par le CREVALE, cette campagne n'aurait pu voir le jour sans la précieuse collaboration de partenaires de divers secteurs engagés à l'égard de la réussite scolaire. D'ailleurs, le vice-président du CREVALE, monsieur Étienne Baillargeon, a tenu à les remercier lors de son allocution : « Au nom du conseil d'administration du CREVALE, je tiens à remercier les membres du comité de pilotage de Mission lecture Lanaudière, qui ont mis leurs connaissances et leur expertise au service de cette campagne. Je remercie également les commanditaires du projet, dont la majorité sont des organisations certifiées OSER-JEUNES. Ce sont des organisations qui non seulement soutiennent leurs employés étudiants en facilitant leur conciliation études-travail, mais qui également travaillent à valoriser l'éducation et à soutenir les parents dans l'encadrement de leurs enfants, de la petite enfance à la diplomation ». Ainsi, grâce aux commanditaires, plus de 6 000 dollars en prix sont offerts, dont six (6) bourses d'études d'une valeur de 500 $ chacune des Caisses Desjardins de Lanaudière. « Six participants remporteront une bourse, mais ils sortiront tous gagnants de l'aventure puisque nous sommes convaincus qu'encourager les jeunes à persévérer aujourd'hui, c'est contribuer à leur succès de demain », a mentionné Mme Martine Mercier, vice-présidente du conseil régional des caisses Desjardins de Lanaudière lors de la conférence de presse. 

Qu'est-ce que le Comité régional pour la valorisation de l'éducation? 

Né d'une volonté collective des milieux municipal, scolaire, communautaire, des affaires et de la santé, le Comité régional pour la valorisation de l'éducation (CREVALE) contribue, depuis plus de 10 ans, à la prise de conscience que la persévérance scolaire est un enjeu collectif. Il s'implique dans les communautés locales et dans de nombreux projets visant la réussite éducative du plus grand nombre de Lanaudoises et de Lanaudois. 

Le CREVALE remercie le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les organisations signataires de l'Entente de partenariat portant sur la persévérance scolaire et la réussite éducative dans la région de Lanaudière 2014-2019 (Éducation Lanaudière, les commissions scolaires des Affluents et des Samares, le Cégep régional de Lanaudière et le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière) ainsi que Bridgestone Canada inc. – Usine de Joliette pour leur contribution à la réalisation de sa mission. 

Évènements à venir

 Sample Banner Home 3 Libre lanauweb
Advertisement