MEILLEURS HISTOIRES

Grid List

Photo courtoisie

MRC Autray

C’est avec grand plaisir que le conseil d’administration vous invite à participer à une soirée bénéfice péruvienne au profit d’Action Famille Lavaltrie qui aura lieu le samedi 23 mars, à 18h, à la Salle Communautaire située au 49, chemin de Lavaltrie à Lavaltrie.

Pour l’occasion, un souper et une animation seront au programme, le tout concocté par notre comité 100% péruvien! Venez célébrer avec nous toute la chaleur de la communauté péruvienne lavaltroise!

Évidemment, quelques surprises seront au menu, comme des tirages de prix de présence et un encan silencieux… ne manquez pas de suivre l’événement facebook pour en savoir un peu plus chaque semaine!

Cette soirée se veut également une importante activité de levée de fonds pour différents projets sur lesquels planche la maison de la famille. 

Si vous reconnaissez l'importance de la maison de la famille dans sa communauté et avez à cœur sa pérennité et sa croissance, vous n’hésiterez pas à être des nôtres!

Réservez dès maintenant vos billets, au coût de 20$/adulte et 10$/enfant de 3 à 12 ans,  

en communiquant avec Lisette Falker au 450-586-0733.  Bar ($) avec produits péruviens disponibles sur place.  Faites vite, les places sont limitées!

Pour en connaitre plus sur Action Famille Lavaltrie et pour vous procurer des billets pour la soirée, on visite le site internet de l’organisme au www.actionfamillelavaltrie.sitew.com ou on communique au 450-586-0733.

Action Famille Lavaltrie est un organisme communautaire famille à but non lucratif qui existe depuis 1987, créé par et pour les familles, et qui offre divers services et activités pour soutenir les familles dans cette belle, et pas toujours facile, aventure qu’est être parents. 

 

Photo courtoisie

MRC Autray

Les Productions Rush et la Ville de Saint-Gabriel sont heureuses d’annoncer qu’après une semaine de préparation et de montage, le festival d’hiver est bien installé aux abords du Lac Maskinongé pour 8 WEEKENDS DE FUN! 

Près de 200 visiteurs sont en effet venus découvrir la NOUVEAUTÉ qui fait déjà beaucoup jaser. Les commentaires sont unanimes. Une cliente disait : « C’est juste wow »! Un client venu vendredi était déjà de retour samedi parce que « le feeling à l’intérieur de l’igloo est incroyable ». Le client appréciera l’ambiance, la chaleur et la programmation d’artistes diversifiée qui saura satisfaire tout le monde. 

Déjà, le groupe The Damn Truth a offert toute qu’une performance devant plus de 100 personnes rassemblées. Rappelons que l’igloo peut accueillir plus de 200 personnes. 

Samedi soir, avant leur prestation, M. Gaétan Gravel, maire de la Ville de Saint-Gabriel, a pris la parole pour officialiser le lancement des activités. « Je souhaite que les gens de Saint-Gabriel, de toutes les municipalités avoisinantes de Brandon et même de tout Lanaudière supportent un événement qui deviendra une signature pour la ville en hiver. La région redeviendra à nouveau le paradis de la motoneige ». 

Pourquoi? Le SKIDOOFEST est un environnement festif. L’igloo possède un super système de son et une scène pour les prestations d’artistes invités, un bar pour y prendre une bière, avec ou sans alcool, un petit remontant, une liqueur ou un café. Il est aussi possible de manger sur place grâce au foodtruck La Shop à Poutine! 

Productions Rush, Saint-Gabriel , SKIDOOFEST

Photo courtoisie

En somme, l’organisation a réussi un véritable tour de force en préparant une halte unique en son genre pour les motoneiges! Ce concept n’existe nulle part ailleurs et le site de la plage de Saint-Gabriel en été deviendra rapidement UN ARRÊT INCONTOURNABLE CET HIVER. 

L’organisation du Skidoofest profite d’ailleurs de l’occasion pour remercier chaudement la Ville de Saint-Gabriel, le MRC de D’Autray, Carlsberg, la Caisse Desjardins du Nord de Lanaudière, 

Familiprix Champoux, Gagnon, Brisette et Ouellet de Saint-Gabriel pour leur support et contribution. 

Encore une fois, le SKIDOOFEST est un festival sur 8 weekends, du 11 janvier au 3 mars! 

Ne manquez pas le weekend 2 alors qu’Alex Laverdière sera de la partie dès 19 h aux Vendredis Chansonniers Familiprix. 

Une nouveauté déjà à la semaine 2, il y aura un chansonnier en après-midi de 14 h à 16 h alors que l’électrisant Bloodshot Bill et son style rock rétro années 50 sera sur scène à partir de 19h30 en soirée. 

Précisons que l’entrée sur le site est gratuite en journée et payante en soirée. La motoneige n’est pas obligatoire! Le coût d’admission est très abordable, soit 10 $ par spectacle. Il reste encore une petite quantité de passes de saison disponibles à 50 $. Les billets sont en vente en ligne à universe.com/skidoofest ou sur place lors des heures d’ouverture. 

Plus de détails sur le site web de l’événement au www.skidoofest.com ou encore sur Facebook au https://www.facebook.com/skidoofest/ 

SKIDOOFEST : VIENS FAIRE LA FÊTE AVEC NOUS!

Photo courtoisie

MRC Montcalm

Le Centre d’Action Bénévole de Montcalm invite les élèves de 4e, 5e et 6e années de la MRC de Montcalm à participer à son concours « Dessin et Slogan », sous le thème de l’action bénévole. 

Pour une 15e  année, le CAB Montcalm compte sur la créativité et l’enthousiasme des jeunes pour concevoir un slogan accompagné d’un dessin sur ce que représentent pour eux le bénévolat et ses effets positifs. Les objectifs de ce concours sont la sensibilisation à l’importance de l’implication bénévole et la promotion du bénévolat auprès des jeunes de la MRC de Montcalm. Il s’inscrit dans le cadre de la Semaine de l’action bénévole, qui aura lieu du 7 au 13 avril 2019. 

Trois dessins et slogans seront retenus et les jeunes qui les auront conçus se mériteront : 1er prix 100$, 2e prix 75$ et 3e prix 50$. Un jury composé de trois représentants de la communauté procédera à la sélection des gagnants. La remise des prix aura lieu lors de la Semaine de l’action bénévole 2019 et l’œuvre du grand gagnant sera utilisée par le CAB Montcalm tout au long de l’année. 

Pour participer 

Tous les jeunes de 4e, 5e et 6e années qui souhaitent concourir doivent d’abord trouver un slogan accrocheur, en lien avec une action bénévole et qui contient entre 2 et 10 mots. Puis, ils doivent concevoir un dessin en lien avec leur slogan sur une feuille blanche format lettre (crayons-feutres ou bois). Les élèves doivent inscrire à l’endos du dessin leur nom, leur classe, le nom de leur école et leur slogan. Finalement, ils doivent remettre leur dessin à leur professeur d’ici le lundi 18 mars 2019. 

Bonne chance à tous ! 

Le CAB Montcalm est un centre d’action bénévole qui offre des services aux organismes et aux citoyens des municipalités de la MRC de Montcalm. La promotion, la sensibilisation et la reconnaissance de l’action bénévole sont au cœur de sa mission. Un des projets du CAB Montcalm, l’atelier « Je bénévole par coeur », est offert et animé dans les écoles primaires de la région depuis plusieurs années.

Photo courtoisie

MRC Matawinie

La Tournée des cantons de Rawdon commence l’année 2019 sur les chapeaux de roue et annonce un hiver chargé d’activités.

Tout d’abord, la fameuse Classique hibernale est de retour le 9 février prochain. Cette journée de plein-air propose aux participants des randonnées de ski de fond et de raquette de longueurs et de niveaux de difficultés variés dans les sentiers de la TDCR à Rawdon. Cet événement festif, qui n’est pas une compétition, attire chaque année plus de 200 personnes et est ouvert à tous, jeunes et vieux, débutants et experts. Au programme : des parcours de 4, 10, 25 ou 40 km en ski et de 2, 4 ou 10 km en raquette. Comme le veut la tradition, la journée se termine par un souper en musique au Rawdon Golf Resort, avec un quatuor jazz en entrée et Martin Deschamps et son band au dessert pour faire danser les convives. Tous les détails et les tarifs sur le site Web de la TDCR à www.tourneedescantons.com. Inscription en ligne sur le site Web ou en se remplissant un formulaire chez MD Sports à Rawdon.

Les amateurs de fat bike auront eux aussi droit à leur journée, avec le Gros Samedi Fat, prévu le 9 mars cette année. Comme son nom l’indique, le Gros Samedi Fat propose des randonnées de fat bike pour découvrir les sentiers de la TDCR à Rawdon. Des groupes sont constitués par niveau et sont guidés. Il sera possible de louer des vélos sur place avec réservation. Toute l’info sera diffusée dans le site Web de la TDCR et sur sa page Facebook à https://www.facebook.com/tourneedescantonsderawdon/.

Outre ces événements ponctuels, la TDCR organise également des sorties plus informelles dans ses sentiers. Tous les jeudis soir où la température le permet, les adeptes de ski de fond, de raquette et de fat bike se donnent rendez-vous au Rawdon Golf Resort pour des randonnées de groupe à la frontale. Ces soirées se terminent toujours autour d’une bonne bière au Gordies, une excellente façon de se faire de nouveaux amis.

Avec ses quelque 50 kilomètres de sentiers pour sports non motorisés, la TDCR est devenue un incontournable des hivers lanaudois. L’organisme a le vent dans les voiles et propose des parcours de qualité aux adeptes de sports, dont 15 km de sentiers tracés mécaniquement pour le ski de fond et 15 km pour le ski nordique, 13 km pour le fat bike et 14 pour la raquette. On accède aux sentiers par la Plage municipale de Rawdon, le Rawdon Golf Resort, l’École Marie-Anne et le rond-point Sunny Hill. Des cartes sont disponibles aux différents accès et sur le site Web de la TDCR à www.tourneedescantons.com. Tous les sentiers sont gratuits et sont ouverts en tout temps.  

La Tournée des cantons de Rawdon est un organisme sans but lucratif dont la mission est de développer un réseau de sentiers multisports pour le ski de fond, la raquette, la randonnée pédestre, le vélo de montagne et le vélo à pneus surdimensionnés (fat bike) à Rawdon. L’accès aux sentiers est gratuit et on peut devenir membre en s’inscrivant sur le site Web de la TDCR à www.tourneedescantons.com. Visitez notre page Facebook à https://www.facebook.com/tourneedescantonsderawdon/ ou écrivez-nous à Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Photo courtoisie

MRC Matawinie

La municipalité de Saint-Félix-de-Valois  a adopté le règlement sur l’instauration du programme Rénovation Québec en partenariat avec la Société d’habitation du Québec (SHQ) le 10 décembre 2018 dans le but de stimuler la revitalisation de la rue Principale et du noyau villageois par des projets de rénovations et constructions résidentielles de qualités.

L’idée est de changer de façon significative la dynamique du noyau villageois par la mise en valeur du patrimoine bâti, l’augmentation du sentiment d’appartenance des propriétaires, la mise en place d’une ambiance propice à la piétonnisation, la consolidation d’entreprises de services de proximité et l’observation d’effets bénéfiques sur la vie culturelle, sociale, économique et touristique.

L’enveloppe totale pour cet appel de projets est de 200 000$ dont la moitié est assumée par la Municipalité et l’autre moitié par la SHQ. L’aide financière pour un projet de rénovation ou de construction peut atteindre jusqu’à 40 000$.

La Municipalité invite les propriétaires concernés à communiquer avec le Service d’urbanisme le plus rapidement possible afin d’être en mesure de déposer leur projet d’ici le 31 mars 2019. Pour en connaître davantage sur les critères d’admissibilité du programme ou pour consulter le règlement et la carte du secteur visé, visitez le : https://www.st-felix-de-valois.com/services/urbanisme/renovation-quebec/

Photo courtoisie

MRC Matawinie

La municipalité de Sainte-Béatrix a lancé sa première Politique Familiale le 11 janvier dernier.

Plus de 54 actions toucheront les différents services de la municipalité dans les secteurs suivants : Administration municipale, les sports, les loisirs, la culture et les évènements, l’aménagement urbain et les bâtiments publics, la conciliation travail-famille, la sécurité et les services de santé et les saines habitudes de vie et la gestion municipale.

Pour la municipalité, la Politique Familiale ne touche pas uniquement les enfants, mais toute la population de Sainte-Béatrix.

Cette politique nous permettra d’unir chaque service municipal afin de marcher dans la même direction, vers le même objectif, soit une municipalité belle, enrichissante et prospère qui nous l’espérons, attirera d’autres familles à venir vivre à Sainte-Béatrix.

Pour plus d’information, veuillez contacter Mme Laviolette au 450-883-2245 poste 233 ou                par courriel Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photo courtoisie

Sports

Les Libellules de la polyvalente Thérèse-Martin ont encore très bien performé cette fin de semaine. En effet, les trois formations, benjamine, cadette et juvénile ont connu un parcours identique. 

Samedi, le 12 janvier, au premier tournoi VBQ 15 ans, les Cadettes ont gagné l'argent en trois sets, suite à une finale âprement disputée contre le Celtique de Montréal. La même journée, les Benjamines faisaient de même à l'occasion de la Coupe Impact du Collège Durocher-St-Lambert, en ramenant l'argent à la maison, toujours en 3 sets, contre les Lynx de la Rive Sud. 

Enfin, dimanche, ce sont les Juvéniles, qui ont aussi remporté l'argent à St-Lambert, après une chaude lutte contre la formation Aftershock. Bravo à toutes les filles et merci aux coaches de chaque équipe!

 

Courtoisie

Hockey

Les Cyclones de Joliette-Crabtree, de la Ligue de Hockey Junior AA Laurentides-Lanaudière, reprenaient le collier après la pause des fêtes, le 11 janvier dernier, au Centre Récréatif-Marcel-Bonin. Pour l’occasion, les Stars de Lachute étaient les visiteurs et le moins que l’on puisse dire est que les Cyclones ont réussi leur retour au jeu, alors qu’ils ont inscrit un gain de 9-4.

En première période, chaque équipe s’est échangée un but, Philippe Dupuis inscrit celui des Cyclones à 3:15 alors qu’avec seulement 12 secondes à faire au premier vingt, Benjamin Vella crée l’égalité pour les Stars.

En début de deuxième, le même scénario se reproduit alors que les deux équipes s’échangent un but dans les huit premières minutes.  Rémy Beaupré donne l’avance aux Cyclones à 6:53 mais à 8:09 Michaël Paradis crée l’égalité à nouveau pour les Stars. En fin de période, les Cyclones parviennent à distancer leurs rivaux avec deux buts en deux minutes. À 16:53, Isaac Prud’homme inscrit son 12e de la saison alors que Dupuis, avec son deuxième de la soirée, creuse l’avance à deux buts à 18:59.

En début de troisième, Benjamin Vella rétrécit l’écart à un seul but pour les Stars mais dans les minutes subséquentes, les Cyclones inscrivent deux buts rapides pour reprendre une avance de trois buts cette fois.  Frédéric Decelles et Charles Perreault ont inscrit les 5e et 6e buts des Cyclones. Benjamin Vella inscrit son troisième but du match pour les Stars à 6:40, ce qui sera le dernier but des visiteurs dans ce match. Decelles et Prud’homme (deuxième du match) et Mickaël Catineau ont complété la marque.

Prendre note que le match prévue face à Mont-Tremblant est annulé en raison de la dissolution de l’équipe des Laurentides. La prochainte joute locale aura lieu le 20 janvier à 16h30 alors que les Rapides de Mont-Laurier seront les visiteurs au Cetre Récréatif Marcel-Bonin.

Photo courtoisie

Hockey

Les Prédateurs de Saint-Gabriel entreprenaient une séquence de cinq matchs sur la route en rendant visiteur aux Inouks à Granby et à l’Everest de la Côte-du-Sud, au cours du dernier week-end.

La troupe de Sébastien Renaud s’est inclinée à deux reprises, par des pointages de 5 à 2 et 7 à 2.

À Granby, le 11 janvier, les Inouks se sont donné une avance de 5-0, après 40 minutes de jeu, pour l’emporter facilement.

Anthony Morin (22e) et Félix Rocheleau (3e) ont marqué pour les Prédateurs.  Granby a obtenu 46 lancers sur Olivier Chalifour (cinq buts sur 28 tirs en 40 minutes) et Jason Ferrara. Saint-Gabriel a tiré 29 fois sur Hugo Duteau.

Cinglant revers à Montmagny

Le lendemain après, les Prédateurs n’ont pas fait le poids à Montmagny contre l’Everest de la Côte-du-Sud. Les locaux ont marqué quatre fois dès la première période en route vers un gain de 7 à 2.

Félix Meunier a inscrit un doublé dans cette défaite qui était une 18e en 33 rencontres.  L’Everest a dominé 35-31 au chapitre des lancers. Olivier Chalifour a subi un 12e revers contre six victoires.

Fin de la période des transactions

Par ailleurs, la fin de la période des transactions étaient le 10 janvier à 20h. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Prédateurs présentent désormais un tout nouveau visage car seulement cinq joueurs qui étaient là, en début de saison, sont toujours dans l’alignement.

Saint-Gabriel a échangé le défenseur Gabriel Blouin contre le septième de Côte-du-Sud. L’équipe lanaudoise a aussi accueilli trois nouveaux joueurs via le marché des joueurs autonomes soit les attaquants William Pagé, Tommy Roger et Félix Meunier.

« Lorsque je suis arrivé en poste, le 23 décembre, il ne restait que neuf joueurs (un gardien, trois défenseurs et cinq attaquants. On a réussi à aller chercher de nouveaux joueurs et sept choix au repêchage », a expliqué le nouveau directeur-gérant d el’équipe, Alain Malboeuf.

Les prochains matchs permettront aux joueurs de s’acclimater au système et créer une chimie. « On s’est donné comme objectif de participer à deux rondes en séries et de bien performer », a-t-il fait savoir.

Cette semaine

Les Prédateurs seront à Gatineau, le 17 janvier, pour affronter les Flames. Le 20, Saint-Gabriel sera à Montréal-Est pour se mesurer aux Rangers.

Photo courtoisie

Hockey

Les Loups de St-Gabriel et le Houston bar & grill de Saint-Roch-de-l'Achigan s'affrontaient pour une deuxième semaine d'affilée, le 11 janvier dernier, cette fois-ci à l'aréna Familiprix de Saint-Gabriel. 

Une semaine plus tôt, le 5 janvier, les Loups avaient remporté le premier duel 5-4 à Saint-Roch. Six jours plus tard, ce sont les joueurs du Houston bar & grill qui ont signé une victoire de 3-2.

il s'agissait d'une première défaite desLoups à domicile cette saison en temps régulier. Quelques bagarres ont éclaté au cours de ce math et plusieurs bonnes mises en échec ont été distribuées.

Il n'y a que trois minutes d'écoulées dans le match lorsque que Marc-Olivier Bazinet est victime d'une mise en échec vicieuse de la part de Maxime Labelle du St-Roch. Bazinet a subi des coupures au visage et n'a pu revenir dans la rencontre.

Ce sont les Loups qui ouvre le pointage en avantage numérique à 4:39 alors que David Duhamel (9e) marque sur des passes de Sénéchal et Bonin. Cette première période fertile en action se termine 1-0 en faveur des locaux.

Quatre buts sont inscrits au deuxième vingt dont trois par Saint-Roch. Tout d'abord le Houston bar & grill provoque l'égalité 1-1 grâce au deuxième de la saison de Maxime Labelle aidé de Jérémy Auger à 7:41. Puis, Anaud Bélanger-Solari donne les devants aux visiteurs à 11:22 sur une passe de Quentin Garcia. Les hommes d'Éric Piette créent l'égalité à 13:58 par l'entremise de Stéphane Savoie (7e) sur une aide de Maxime Sénéchal. Alors qu'il reste un peu plus d'une minute à jouer dans l'engagement, Yanick Brousseau se retrouve seul devant le gardien Philippe Bleau, Saint-Gabriel, pour inscrire son 5e de la saison aidé de Bourassa et Drouin.       

défaite,, domicile, Loups de Saint-Gabriel, Houston bar & grill de Saint-Roch-de-l'Achigan
Photo courtoisie

      

Aucun but n'est inscrit en troisième période. Les Loups auront la chance d'obtenir un lancer de punition dès le début du tiers-temos mais le gardien du Saint-Roch effectuera facilement l'arrêt.

L'absence de deux défenseurs réguliers et la perte au début du match du défenseur Marc-Antoine Bazinet n'a certes pas aidé la cause des Loups.

Tout comme la semaine dernière ce fût un match intense ou la victoire aurait pu aller d'un côté comme de l'autre. Les deux gardiens Bleau (Saint-Gabriel) et Zachary Fortin (Saint-Roch-de-l'Achigan) ont su se faire valoir tout au long de la partie.                                                                             

Les Loups seront de nouveaux en action à l'aréna Famiiprix de Saint-Gabriel, vendredi le 18 janvier, à 20h30, alors qu'ils recevront la visite  des Mustangs de St-Hubert, l'équipe qui les talonnent au premier rang de la LHSR.                                                                             

Crédit photo Joe Labrie photographe

Hockey

Les Sportifs Pétroles Bélanger ne disputaient qu’un seul match le week-end dernier et c’était samedi le 12 janvier du côté de Waterloo pour y affronter les Maroons. Malgré de beaux efforts en troisième période pour revenir de l’arrière, les hommes de André Lachance et Gaby Roch se sont inclinés par la marque de 5-4.

En première période, un seul but fut marqué et il fut l’œuvre de Alexis Guilbault des Maroons, qui trompe la vigilance du gardien Nick Majeau des Sportifs Pétroles Bélanger alors que ceux-ci ont un homme au banc des punitions.

En deuxième, les locaux prennent une sérieuse option sur la victoire en inscrivant trois buts sans réplique. À 3:44, en avantage numérique, Patrick Tremblay double l’avance des siens alors que Guilbault inscrit son deuxième du match à 9:41. Et en fin de période, Maxime Roy inscrit un troisième but en avantage numérique pour les Maroons pour faire 4-0. Notons que 3 des 5 buts des Maroons ont été inscrits en supériorité numérique.

En troisième, les Sportifs Pétroles Bélanger ouvrent la machine pour tenter de remonter la pente. Alors que la surface glacée n’est pas encore sèche, David Fortier enregistre un premier but pour les visiteurs alors qu’il n’y a que 38 secondes d’écoulées. Moins de trois minutes plus tard, Steve Lebel redonne une avance de quatre buts aux Maroons.  Dans les dix minutes suivantes, les Sportifs Pétroles Bélanger travaillent d’arrache-pied et évitent le banc de punitions et inscrivent trois buts, soit ceux de Gaven Aspirot (2) et Christophe Pelletier. Mais ce ne fut pas suffisant et les Sportifs Pétroles Bélanger se sont inclinés.

Nick Majeau était devant la cage des joliettains et il a fait face à 36 tirs alors que son vis-à-vis François Lacerte a repoussé 35 des 39 lancers dirigés vers lui.

Avec cinq matchs à disputer au calendrier régulier, la troupe d'André Lachance et de Gaby Rock occupe présentement le cinquième rang du classement avec 20 points, deux de moins que Plessisville au quatrième rang, qui a cependant disputé deux matchs de plus que les Sportifs Pétroles Bélanger. Pour consulter le classement dans son ensemble consulter le lien  https://lhsaaaq.com/classement/.

Le week-end prochain, les Sportifs Pétroles Bélanger disputeront deux matchs en deux soirs. Le vendredi 18 janvier ils seront les visiteurs à Plessisville pour y affronter le Métal Pless alors que le lendemain, ils voudront sûrement prendre leur revanche face aux Maroons, alors que ceux-ci seront les visiteurs au Centre Marcel-Bonin à 20h30.

Photo courtoisie

Sports

Les Libellules de la polyvalente Thérèse-Martin ont connu un début de saison exceptionnel et ce, pour toutes les formations de la structure.

En effet, les Juvéniles, dirigées par Benoit Coulombe et Caroline Fiset, ont remporté l’or aux tournois de l’UQAM, du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke, de l’Omnium Thérèse-Martin de même qu’à celui de la Coupe de Montréal où elles jouaient surclassées en 18 ans. Elles sont revenues avec l’argent lors du tournoi des Citadins de Vaudreuil.

L’équipe cadette quant à elle, sous l’égide de Manon et Michel Gravel, a aussi remporté les grands honneurs, en ramenant l’or à la maison lors des tournois du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke, de la Coupe Impact de St-Lambert ainsi qu’à celui de l’Omnium Thérèse-Martin et l’argent lors du tournoi de l’UQAM.

Les benjamines, entrainées par Caroline Robillard et Andréanne Gadoury, ont fait fi de leurs adversaires en remportant l’or aux tournois de l’UQAM, au premier Omnium VBQ, à l’Omnium de Thérèse-Martin et ont ramené l’argent suite au prestigieux tournoi de la Coupe de Montréal.

Enfin, les petites recrues de 5e et 6e années, dirigées par Julie Lachapelle et Nancy Desrosiers, ont aussi connu un très bon début de saison en remportant une médaille de bronze à l’Omnium Thérèse-Martin en division 2 de même qu’une médaille d’argent au tournoi de l’UQAM toujours en division 2.

Les Libellules sont un fleuron du volleyball au Québec et de fières ambassadrices de l’école secondaire Thérèse-Martin!

Photo courtoisie

Politique fédérale

Luc Thériault, député de Montcalm, se réjouit de l’élection d’Yves-François Blanchet à la tête du Bloc Québécois.

« Nous avons désormais un chef qui est en mesure de porter avec intelligence, fermeté et vigueur les aspirations et les revendications des québécoises et des québécois à Ottawa. Non seulement Yves-François Blanchet maîtrise-t-il bien ses dossiers, il est de plus en mesure de faire vibrer les Québécois en les défendant avec brio sur la scène fédérale », a déclaré Luc Thériault. 

Le député de Montcalm a sollicité la candidature d’Yves-François Blanchet à la direction du parti. Il est donc heureux du dénouement de la course.

« Avec Yves-François à notre tête, on fera un travail encore plus percutant à Ottawa.  Contrairement aux autres partis fédéraux qui doivent faire des compromis pour avoir des votes ailleurs au Canada, le Bloc est le seul parti qui défende toujours, sans compromis, les intérêts du Québec à Ottawa.

Les libéraux  et les Conservateurs sont les valets de services de la haute finance de Bay Street, contrairement à nous qui portons les consensus de l’Assemblée Nationale jusqu’à la Chambre des Communes » a ajouté Luc Thériault.  

« On est maintenant en route pour une superbe année 2019. On a un excellent chef et on va avoir l’occasion, d’ici les élections d’octobre, de démontrer que nous sommes la seule alternative pour les Québécois à Ottawa.

 À titre de leader parlementaire, donnez-moi une dizaine de questions par périodes de questions, 25 à 30 députés-es pour refaire le front québécois à Ottawa et rien ne nous arrêtera » a conclu le député de Montcalm.

Photo d'archives

Politique provinciale

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, ministre responsable de la région de Lanaudière et député de Terrebonne, M. Pierre Fitzgibbon, est fier de souligner les cent premiers jours du nouveau gouvernement du Québec.

Ces premiers mois ont été caractérisés par la réalisation de plusieurs engagements électoraux. Après un discours d’ouverture bien accueilli, le nouveau gouvernement a livré la marchandise et a assuré une transition dans l’ordre, au bénéfice des Québécoises et des Québécois.

Avec l’éducation, l’économie et la santé comme priorités, le premier ministre, M. François Legault, et les 74 députées et députés de l’équipe ont l’intention de rester près des gens et de demeurer à l’écoute de la population afin de former un gouvernement à l’image des citoyennes et citoyens.

Promesses tenues

Le nouveau gouvernement dresse un bilan enviable en matière de réalisation de ses engagements électoraux. Le ministre responsable de la région de Lanaudière rappelle que, déjà, trois projets de loi majeurs ont été déposés à l’Assemblée nationale. Ces projets de loi permettront notamment de rendre plus transparent le processus de nomination au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), à la Sûreté du Québec (SQ) et à l’Unité permanente anticorruption (UPAC), de resserrer l’encadrement sur le cannabis et de baisser les taxes scolaires. Un plan a également été déposé pour réduire les cibles d’immigration.

En seulement cent jours, de grands chantiers ont été entrepris pour le Québec. Les premiers pas vers une politique nationale des proches aidantes et aidants ont été réalisés, alors qu’une grande journée de consultations a réuni des proches aidantes et aidants et des organismes des quatre coins du Québec. Les travaux de revitalisation de l’est de Montréal sont également enclenchés, dans la foulée de la signature d’une déclaration commune du gouvernement du Québec et de la Ville de Montréal.

Venir en aide aux plus vulnérables

Le gouvernement dirigé par François Legault a également annoncé des mesures pour remettre de l’argent dans les poches des contribuables, notamment à l’occasion de la mise à jour économique, qui a permis la création de l’Allocation famille et d’un nouveau crédit d’impôt pour les aînés.

Un vent de changement souffle à l’Assemblée nationale

Le ministre rappelle qu’après avoir réussi l’exploit de faire élire un parti qui n’avait jamais été au pouvoir, le  nouveau gouvernement s’est distingué par  l’ouverture dont  il  a  fait  preuve en reconnaissant le Parti québécois et Québec solidaire comme groupes parlementaires. Il note également qu’un nombre record de femmes ont été élues sous la bannière de la Coalition avenir Québec.

« Je suis fier de faire partie d’un gouvernement qui tient ses promesses. Nous étions bien préparés et nos idées étaient claires. Cela nous a permis d’assurer une transition efficace et d’aller de l’avant rapidement avec certaines de nos priorités. Il nous reste beaucoup de travail à faire, mais je suis encouragé par les cent premiers jours du gouvernement »,  a déclaré Pierre Fitzgibbon, par voie de communiqué, le 9 janvier.

Photo Courtoisie

Politique fédérale

Le député de Montcalm, Luc Thériault, remercie tous les donneurs et les bénévoles qui ont généreusement contribué à sa collecte de sang du 3 janvier dernier.

La collecte a recueilli 81 dons. « Je remercie du fond du cœur tous ceux et celles qui ont pris le temps le 3 janvier de faire en sorte que le don de sang soit possible» a commenté Luc Thériault. L’objectif de 85 donneurs a pratiquement été atteint.

Le député de Montcalm était sur place, tout au long de la collecte, pour remercier les donneurs et pour leur offrir ses vœux pour 2019.

Le député de Montcalm, Luc Thériault, invite la population à donner généreusement à l’occasion de la deuxième édition de sa collecte de sang qui aura lieu le jeudi 3 janvier 2019.

 Collecte de sang du député de Montcalm

Date : le jeudi 3 janvier 2019

Lieu : Hôtel de ville de Saint-Lin-Laurentides

            900, 12e Avenue

            Saint-Lin-Laurentides

Heures : 13h30 à 19h30

L’objectif de cette collecte est de 85 donneurs. « Donner du sang n’est pas un geste ordinaire, c’est un geste d’une grande humanité. Le sang ne s’achète pas, ne se vend pas non plus. Il ne se donne que de personne à personne. « Donner du sang, c’est sauver des vies. Voilà une belle façons de commencer l’année » a commenté Luc Thériault.

Le député de Montcalm sera sur place, tout au long de la collecte, pour remercier les donneurs et pour leur offrir ses vœux pour 2019.

Photo courtoisie

Politique fédérale

Alors que les travaux de la Chambre des communes sont ajournés jusqu’à la fin-janvier, la députée de Berthier-Maskinongé fait un retour sur la dernière année à la Chambre des communes.

« L’année 2018 a démontré sans l’ombre d’un doute que les libéraux ont laissé tomber les travailleurs et travailleuses et que le NPD est le seul parti à réellement défendre leurs intérêts », a mentionné Ruth Ellen Brosseau.

Tout d’abord, la députée a continué son travail concernant l’amélioration du réseau cellulaire et l’accès à Internet haute vitesse dans Berthier-Maskinongé. Le gouvernement libéral a été sévèrement blâmé par le vérificateur général pour son inaction dans ce dossier, et ce parce qu’il a accentué le fossé numérique entre les centres urbains et ruraux. « En 2018, des services de télécommunication de qualité et abordable sont essentiels afin que les régions puissent prospérer socialement et économiquement », a déclaré Ruth Ellen Brosseau.

Ruth Ellen Brosseau a également conclu que le gouvernement libéral a sacrifié les producteurs dans le dossier de la gestion de l’offre avec la signature de l’AEUMC. « C’est certainement une mauvaise entente pour nos producteurs et pour les consommateurs parce que les libéraux ont cédé notre souveraineté alimentaire aux Américains. Il n’est plus possible de faire confiance à ce gouvernement qui dit défendre la gestion de l’offre et en même temps concède aux étrangers près de 10% des parts de marché des producteurs de lait », a insisté la députée.

En dressant son bilan, la députée Brosseau estime que les libéraux n’ont pas un plan solide en matière d’environnement et de changements climatiques. « Il est clair que ce n’est pas en achetant un vieil oléoduc avec 4,5 milliards de dollars d’argent des contribuables qu’ils parviendront à respecter leurs cibles de l’accord de Paris. D’autant plus que les scientifiques de partout sur la planète le disent, il faut faire une transition énergétique immédiatement si nous voulons prévenir le réchauffement climatique. Nous devons investir dans les énergies propres et


 

 

 

 

 

les emplois durables et de qualité pour les générations à venir dès maintenant », a-t-elle poursuivi.

Ruth Ellen Brosseau et ses collègues néodémocrates ont aussi maintenu la pression sur le gouvernement libéral afin que celui-ci règle les problèmes entourant  l’assurance-emploi.  « Ça  fait  maintenant  3  ans  que  nous demandons  de  résoudre  le  « trou  noir »  de  l’assurance-emploi  en rabaissant le seuil d’heures pour y avoir accès à 360 heures partout au pays. Il est également impératif que les libéraux respectent leur promesse dans le dossier de l’assurance maladie de l’assurance emploi en prolongeant les prestations de maladie de 15 semaines à 50 semaines, et en les rendant plus accessibles. Les travailleurs et travailleuses de Berthier-Maskinongé ont besoin d’un système d’assurance-emploi qui fonctionne pour tous », a mentionné la députée.

La pénurie de main-d’œuvre, l’évitement fiscal, les banques postales et la protection des berges sont tous des enjeux importants sur lesquels Madame Brosseau poursuit ses efforts à la Chambre des communes. « Ces dossiers sont tous importants pour les gens de Berthier-Maskinongé et comme députée je dois m’assurer que le gouvernement en place reconnaisse et agisse afin d’améliorer la vie des citoyen.nes », a dit Mme Brosseau.

Maintenant la session terminée, Madame Brosseau prendra part à quelques évènements dans la circonscription avant de passer du temps avec son fils pendant la période des fêtes. Elle continuera à être à l’écoute des enjeux qui préoccupent les citoyens de sa circonscription afin de pouvoir poursuivre son travail parlementaire à Ottawa dès le retour en Chambre en janvier.

Photo courtoisie

Politique fédérale

« Au Bloc Québécois, notre session a été marquée par la réunification. Nous sommes de retour à dix et on n’est pas trop de dix pour défendre les intérêts du Québec. Parce qu’à quarante, du côté des libéraux, ils semblent incapables d’écouter leur monde.

Ils semblent incapables de se tenir debout pour le Québec », a déclaré M. Gabriel Ste-Marie.

Le député de Joliette a constaté dans son bilan de la session parlementaire que les libéraux fédéraux ignorent les Québécois. Le Bloc Québécois reproche au gouvernement Trudeau de ne pas avoir défendu les producteurs dans le dossier de la gestion de l’offre, puis de refuser de s’engager à les compenser pleinement pour leurs pertes. « Nous avons toutefois réussi un bon coup en obtenant une motion unanime de la Chambre pour exiger des indemnisations intégrales pour les pertes de nos producteurs dans les accords avec l’Amérique du Nord, l’Asie et l’Europe », a soulevé M. Gabriel Ste-Marie.

Le Bloc est seul à lutter contre les coupes dans l’indexation des transferts en santé, une décision qu’il juge dangereuse considérant le sous-financement du système public au Québec. En matière d’environnement, le Bloc soulève les contradictions des libéraux lorsqu’ils parlent de lutter contre les changements climatiques tout en achetant le pipeline Trans Mountain et en se proposant d’acheter des milliers de wagons-citernes pour l’Alberta. Le Bloc dénonce aussi l’absence d’investissement structurant pour assurer la survie à long terme du Chantier

Davie et demande une commission d’enquête indépendante sur la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic.

Le bilan des libéraux en matière d’immigration n’impressionne pas M. Ste-Marie. « Ils n’ont toujours pas dédommagé le Québec pour les coûts liés aux demandeurs d’asile et remettent en question les choix du Québec en immigration. Cette semaine, encore, ils ont pris des engagements sur la scène internationale en ce qui concerne les politiques migratoires sans consulter le Québec », a-t-il déploré.

Au terme de la session, M. Ste-Marie a constaté que lorsqu’il s’agit d’enjeux touchant le Québec, le Bloc est seul sur la glace au Parlement fédéral. « Nous sommes les seuls à penser que le Québec devrait pouvoir choisir son mode d’intégration des nouveaux arrivants. Nous sommes seuls à penser que nos lois sur l’environnement devraient s’appliquer à tout le monde, même au fédéral. Nous sommes les seuls à porter toutes les résolutions de l’Assemblée nationale. Et à l’élection de 2019, nous serons encore les seuls à défendre le Québec d’abord et sans compromis ainsi qu’à promouvoir l’indépendance du Québec », a conclu M. Ste-Marie.

Top Stories

Grid List

Photo Guy Latour

Incendies

Un incendie d’origine accidentelle a été rapidement maîtrisé, en milieu d’après-midi, le 18 janvier, à Joliette.

Le service des incendies de Joliette a reçu un appel vers 15h45.  « Le feu s’est déclaré sur le balcon arrière d’une résidence de la rue Saint-Pierre Sud », a expliqué Pascal Adam, chef de division aux opérations.

Il a fallu moins de 30 minutes pour combattre le sinistre qui aurait été causé par des cendres qui auraient été mal entreposées.

Une dame, qui dormait à l’intérieur de la résidence au moment du début de l’incendie, a été incommodé par de la fumée. Elle a été traitée sur place par les ambulanciers.

Une quinzaine de pompiers ont participé à l’intervention.

Photo courtoisie

Société

L’année commence de bien belle façon pour M. Louis-Martin Provençal, de Saint-Ignace-de-Loyola, puisqu’il a mis la main sur la jolie somme de 50 000 $ à l’occasion du gala Célébration 2019, qui s’est tenu le dimanche 13 janvier, au Théâtre du Casino du Lac-Leamy, à Gatineau.

Tous les numéros gagnants de Célébration 2019 peuvent être consultés sur le site loteries.lotoquebec.com.

Photo courtoisie

Jeunesse

Depuis près de 15 ans, la persévérance scolaire et la réussite éducative occupent une place centrale parmi les enjeux qui animent les élus municipaux de la région de Lanaudière.

Afin de réitérer leur engagement en ce sens, les MRC de D’Autray et de Matawinie ont procédé, le 16 janvier dernier à un lever du drapeau symbolique en appui à la population étudiante de la région. Cet événement s’inscrit dans le cadre de la 11e édition des Journées de la persévérance scolaire qui se dérouleront du 11 au 15 février prochain. 

Lors de ces événements, le Comité régional pour la valorisation de l'éducation (CREVALE) a remis des certificats « Première de classe en persévérance scolaire » aux villes et municipalités participantes. Cette année encore, nombreuses sont les municipalités à s’engager activement. Lors de ces deux premiers levers de drapeau, 26 villes et municipalités des MRC de D’Autray et de Matawinie ont reçu le titre « première de classe », en posant des gestes concrets en appui aux jeunes de la région.  

« Cet engagement des municipalités démontre clairement que les élus de la région de Lanaudière sont sensibles et hautement mobilisés à l’égard de la persévérance scolaire. Nous sommes très fiers de constater l’ampleur sans cesse grandissante que prend la concertation du monde municipal autour des Journées de la persévérance scolaire », a mentionné un représentant du CREVALE présent à chacun des événements. persévérance scolaire, réussite éducative, élus municipaux,  Lanaudière

Photo courtoisie

Nos gestes, un + pour la réussite des jeunes Lanaudois 

« En proposant et en rendant accessible à leurs citoyens la réalisation de quelques petits gestes simples et à la portée de tous, nous sommes très heureux de constater que les villes et municipalités de notre territoire, ont obtenu le titre de « Première de classe en persévérance scolaire », car elles contribuent activement à la réussite éducative des jeunes et des adultes fréquentant un établissement d’enseignement », ont souligné les préfets des MRC.  

Cette année encore, les MRC et municipalités de Lanaudière ont joint leurs voix à celle du CREVALE et ont déployé leurs forces respectives afin de mobiliser la communauté lanaudoise autour de la persévérance scolaire. Plusieurs actions concertées ont été réalisées en ce sens, dont : 

L’adoption de résolutions par les conseils municipaux afin d’appuyer la persévérance scolaire et la réussite éducative; 

La diffusion de messages d’encouragement à l’égard des étudiants sur les panneaux d’affichage; 

La distribution d’outils et de rubans de la persévérance scolaire aux parents fréquentant les bibliothèques municipales; 

Et bien d’autres encore. 

Voici la liste des villes et municipalités s’étant vu décerner le titre de « Première de classe en persévérance scolaire » pour chacune des MRC : MRC de D’Autray (15) 

Les municipalités de Lanoraie, La Visitation-de-l’Île-Dupas, Mandeville, Saint-Cléophas-de-Brandon, Saint-Barthelémy, Saint-Cuthbert, Saint Didace, Sainte-ÉlisabethSainte-Geneviève-de-BerthierSaint-Gabriel-de-Brandon, Saint-Ignace-de-Loyola, Saint-Norbert, et les villes de Berthierville, Lavaltrie et Saint-Gabriel. MRC de Matawinie (11) 

Les municipalités d’Entrelacs, Notre-Dame-de-la-Merci, Rawdon, Saint-Alphonse-Rodriguez, Saint-CômeSaint-DamienSaint-Donat, Sainte-Marcelline-de-Kildare, Saint-Félix-de-Valois, Saint-Jean-de-Matha et Saint-Michel-des-Saints. 

Organisation des Journées de la persévérance scolaire 

La région de Lanaudière est un modèle de mobilisation et de concertation à l’égard des Journées de la persévérance scolaire, et ce, depuis maintenant 11 ans. Acteur central de ce rayonnement, le CREVALE souhaite remercier toutes les institutions participantes, notamment, les écoles, organisations et municipalités lanaudoises. Il remercie également le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, les caisses Desjardins de Lanaudière, Bridgestone Canada inc. – Usine de Joliette ainsi que les députés provinciaux de la région de la CAQ et du Parti Québécois pour leur soutien financier aux JPS 2019. De plus, l’organisme adresse ses sincères remerciements aux médias régionaux qui, année après année, permettent de rallier la population à cette cause qui lui tient à cœur. 

Qu’est-ce que le Comité régional pour la valorisation de l’éducation? 

Né d’une volonté collective des milieux municipal, scolaire, communautaire, des affaires et de la santé, le Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE) contribue, depuis près de 15 ans, à la prise de conscience que la persévérance scolaire est un enjeu collectif. Il s’implique dans les communautés locales et dans de nombreux projets visant la réussite éducative du plus grand nombre de Lanaudois. 

Le CREVALE remercie le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, les organisations signataires de l’Entente de partenariat portant sur la persévérance scolaire et la réussite éducative dans la région de Lanaudière 2014-2019 (Éducation Lanaudière, les commissions scolaires des Affluents, des Samares et Sir-Wilfrid-Laurier, le Cégep régional de Lanaudière et le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière) ainsi que la Table des préfets de Lanaudière et Bridgestone Canada – Usine de Joliette pour leur contribution à la réalisation de sa mission.

Évènements à venir

 Sample Banner Home 3 Libre lanauweb
Advertisement