MEILLEURS HISTOIRES

Grid List

Photo Courtoisie

Mrc Joliette

C’est lors d’une cérémonie très émouvante que le chef de Manawan, M. Jean-Roch Ottawa, M. Éric Labbé, président du CAAL (Centre d’Amitié Autochtone de Lanaudière), Mme Marie-Andrée Breault, directrice générale de la Ville de Notre-Dame-des-Prairies et Mme Suzanne Dauphin, mairesse de Notre-Dame-des-Prairies, ont signé une entente de Nation à Nation hier soir au Carrefour culturel de Notre-Dame-des-Prairies.

La soirée s’est déroulée dans une ambiance vibrante, empreinte d’émotions et de respect mutuel.

Le chef de Manawan, M. Jean-Roch Ottawa, a offert son collier à Mme Suzanne Dauphin, profondément touchée : « J’ai été réellement émue par cette cérémonie et la signature de cette entente. Il s’est passé quelque chose de très spécial hier soir au Carrefour culturel. Nous pouvions sentir le sens profond des gestes qui étaient posés avec cœur. »

Cette déclaration de solidarité, signée dans le cadre de la Journée nationale des Autochtones, est le début d’une reconnaissance de la cohabitation harmonieuse en milieu régional, une entente qui permettra aux générations futures de vivre dans un partenariat de paix et de respect des différences. Ainsi, en apposant leur signature, messieurs Ottawa et Labbé ainsi que mesdames Dauphin et Breault, ont reconnu l’existence et l’importance respective des peuples autochtones et allochtones établis sur le territoire lanaudois.

La séance de signature et les allocutions ont été suivis de la projection de courts métrages et d’un échange avec les gens présents.

Photo courtoisie

Mrc Joliette

Le maire de Saint-Charles-Borromée se réjouit de l’annonce de la construction d’une école, un investissement de près de 15,3M$ alloués par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport à la Commission scolaire des Samares. « Cette bonne nouvelle est plus qu’appréciée puisque depuis plusieurs années, la Municipalité fait valoir la nécessité d’une école dans ce secteur en plein développement. Voilà qui répond aux attentes exprimées par les Charloises et les Charlois et voilà qui vient bonifier notre offre de services aux citoyens ! », a réagi avec empressement M. Robert Bibeau. 
 
Saint-Charles-Borromée, maire, Robert Bibeau, nouvelle école
Photo Courtoisie

L’école sera construite sur la rue Pierre-De Coubertin et elle devrait accueillir ses nouveaux élèves à l’automne 2019, avec 3 classes préscolaires et 18 classes primaires. 

Ce projet qui reçoit une confirmation aujourd’hui est le fruit d’une belle ténacité et d’une collaboration fructueuse entre le conseil municipal et la commission scolaire auprès du ministère de l’Éducation », ajoute le maire. 

Nous savons depuis longtemps que les familles charloises sont soucieuses de pouvoir voir leurs enfants faire leur parcours scolaire dans leur municipalité et dans leur milieu de vie. C’est d’ailleurs ce qui nous a motivé à porter ce dossier sans relâche vers le gouvernement du Québec », précise M. Bibeau. Le maire tient d’ailleurs à remercier chaleureusement le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, M. Sébastien Proulx, la ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, de même que le conseiller politique de la ministre Thériault, très présent dans le dossier, M. Pierre-Luc Bellerose. Enfin, M. Bibeau souligne le travail persistant du président de la commission scolaire des Samares, M. Michel Forget ainsi que tous ceux et celles qui ont cru vigoureusement au projet. 

Mentionnons que dans ce dossier, la Municipalité de Saint-Charles-Borromée est heureuse d’avoir collaboré en cédant un terrain de 17 039 m2 à la Commission scolaire, en plus d’avoir contribué à la mise en place des infrastructures souterraines nécessaires pour la réalisation de cette école longuement souhaitée par le milieu. 

Photo courtoisie

MRC Autray

En collaboration avec la Ville de Saint-Gabriel, la MRC de D’Autray, Desrosiers Hébert Avocats et le Théâtre Advienne que pourra, La Roulotte de Paul Buissonneau est heureuse de procéder au lancement de la pièce Tom Sawyer pour sa 6e saison. 

Cette pièce, qui sera présentée plus d’une vingtaine de fois cet été, vous permettra de voyager dans le Sud des États-Unis. Tom Sawyer, un jeune garçon rêveur et déterminé, partira à l’aventure accompagné de ses fidèles acolytes : Huckleberry Finn, Becky Thatcher, Polly et de son cousin Sid. Les personnages attachants vous feront retomber en enfance. Du plaisir garanti, et ce, pour toute la famille! 

« Nous sommes plus que fiers de présenter une nouvelle saison de La Roulotte de Paul BuissonneauElle fait rayonner la MRC et Saint-Gabriel non seulement chez nous, mais également dans les MRC voisines de Joliette, Matawinie, et l’Assomption. » mentionne avec fierté monsieur Gaétan Gravel, préfet de la MRC de D’Autray et maire de la Ville de Saint-Gabriel. 

La Ville de Saint-Gabriel s’est de nouveau adjoint les services du Théâtre Advienne que pourra pour la réalisation de cette 6e saison. L’adaptation et la mise en scène de la pièce sont assurées par Philippe Robert.  La distribution est composée de Simon Beaulé-Bulman, Paméla Dumont, Gabriel Lemire et Sébastien René. 

Côté création, les costumes sont de Sarah Balleux. Le décor et les accessoires  de Francis Farley-Lemieux et la musique de Ludovic Bonnier. Aussi, les coordonnatrices de production sont Audrey Janelle et Josée Fontaine Ruby.                   

Enfin, il est plus qu’important de souligner la contribution incontournable de partenaires financiers privés, sans qui l’ensemble de la saison 2018 de La Roulotte de Paul Buissonneau n’aurait pu s’élever à un si haut niveau.  

Dans cette optique, la Ville de Saint-Gabriel est heureuse d’annoncer la poursuite de l’entente triennale avec Desrosiers Hébert Avocats, qui s’est engagée à être le présentateur officiel de la tournée estivale de La Roulotte de Paul Buissonneau. 

« L’engagement de Desrosiers Hébert Avocats tend à confirmer encore davantage le professionnalisme et le sérieux du projet de La Roulotte de Paul Buissonneau.  Un merci tout particulier à Me Philippe Desrosiers qui a rendu possible un tel partenariat », souligne monsieur Gravel. 

Pour plus d’informations sur la pièce, les dates et les lieux des représentations, visitez le www.laroulotte.ca ou encore la page Facebook de La Roulotte de Paul Buissonneau. 

Photo Courtoisie

MRC Autray

Afin de permettre la réalisation des travaux de réfection de la rue Notre-Dame (route 138), sur un tronçon d'une longueur approximative de 1 kilomètre, le gouvernement du Québec attribue une aide financière maximale de 1,73 million de dollars à la Municipalité de Lanoraie.

La ministre responsable de la région de Lanaudière et ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation, Mme Lise Thériault, en fait l'annonce au nom du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, M. André Fortin.

Les travaux, dont les coûts de réalisation sont estimés à 2,8 millions de dollars, comprennent  la réfection de la rue Notre-Dame (route 138) et de l'égout sanitaire, l'ajout de trottoirs ainsi que le remplacement du réseau d'égout pluvial et de trois ponceaux.

 « Cette contribution financière permettra l'amélioration concrète des infrastructures routières qui seront bénéfiques pour l'ensemble des usagers de la route et des piétons qui bénéficieront d'une route en meilleur état et, par conséquent, plus sécuritaire », a déclaré par voie de communiqué, le 20 juin, Lise Thériault, ministre responsable de la région de Lanaudière et ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation

« Cet appui démontre l'importance du partenariat entre les municipalités et le gouvernement du Québec. En plus d'assurer la sécurité des usagers, ces travaux contribueront au maintien et à l'amélioration des infrastructures routières et du transport actif », a souligné André Fortin, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports.

 

Photo Guy Latour

MRC Montcalm

C’est du 17 au 19 août prochain, sur le site du Collège Esther-Blondin de Saint-Jacques, qu’aura lieu la 14e édition des Fêtes gourmandes de Lanaudière.

Lors d’une conférence de presse, le 19 juin, à la MRC de Montcalm, la nouvelle directrice-générale des Fêtes, Éliane Neveu, a souligné que  l’évènement sera convivial, familial et festif.

« Nous aurons des activités qui sauront plaire à tous les goûts que ce soit les jeunes et moins jeunes. Il y aura des spectacles ainsi que la zone Benny pour les plus jeunes », a souligné Mme Neveu.

Les Fêtes gourmandes de Lanaudière mettront de l’avant les producteurs, les transformateurs, les chefs et le savoir-faire 100% Québec.  Il y aura 70 exposants de partout au Québec dont plusieurs de la région.

Durant les trois jours de l’évènement, on retrouvera la thématique « Goutez Lanaudière », un bar à tapas 100% aliments du Québec au bistro SAQ. Les visiteurs pourront aussi découvrir plusieurs boissons festives et de l’alcool québécois, en plus du volet microbrasserie.

Le président des Fêtes gourmandes, Pierre Lasalle, promet une édition à la hauteur des attentes. « L’an dernier, nous avons eu notre meilleure édition au chapitre des ventes et de l’achalandage. Cette année c’est l’an un de notre nouveau plan stratégique de cinq ans. Ça sera un bel évènement », a-t-il assuré.

Le préfet de la MRC de Montcalm, Louis-Charles Thouin, a pour sa part annoncé une aide financière de 15 000$ pour les Fêtes gourmandes de Lanaudière.

Martin Deschamps et Édith Butler

Des spectacles seront présentés à tous les jours. Le 17 août, ça sera celui Marc Angers et les Fils du Diable. Le samedi après-midi, à 13h30, le « show carte-blanche » promet avec Martin Deschamps, Nanette Workman et Angel Forest. On aura droit à une soirée country avec le groupe « Albert ».

Le dimanche après-midi, Édith Butler viendra présenter ses plus grands succès. Tout au long du week-end, le chansonnier Patrice Massicotte présentera le volet musical accompagné d’une artiste de la relève, Marie-Ange Crochetière.

La samedi matin, le rendez-vous familial de Benny aura lieu. Ceux-ci pourront profiter d’une aire de jeux variés, d’animation avec pulsion santé de la petite Ferme Napolie.

Comme les années précédentes, l’entrée sera de 7$ par jour ou 10$ pour le passeport week-end. De plus, la MRC de Montcalm offrira 5 000$ billets gratuits dans l’ensemble des 10 municipalités de la MRC de Montcalm.

Photo courtoisie

Mrc Joliette

Fête familiale par excellence, la Municipalité de Saint-Charles-Borromée est fière de présenter la Fête nationale du Québec qui se déroulera le 23 juin, de 15 h à 23 h 30 au parc Saint-Jean-Bosco qui se transforme pour l’occasion en un immense site festif incluant le Village de Charlo pour les enfants. 

« S’il y a une fête pour ouvrir l’été en famille, c’est bien la Fête nationale à Saint-Charles-BorroméeNotre fête est connue dans la région pour être taillée sur mesure pour les familles, pour les enfants… Une fête intergénérationnelle où convivialité et bonne humeur sont au rendez-vous », a souligné Jean-Sébastien Hénault, président de la commission Loisirs et culture. 

« Nous sommes fiers d’avoir concocté cette nouvelle édition de la fête nationale avec une programmation rassembleuse et à l’image des Charloises et des Charlois », a renchéri le maire, M. Robert Bibeau. 

Julien Belhumeur sera de la fête 

Surfeur, globe-trotter, multi-instrumentiste et candidat remarqué à La Voix VI, Julien Belhumeur fera deux prestations en formule duo avec Vincent Côté. La première à 19 h 15 et la seconde à 21 h. Julien Belhumeur fait dans le style chansonnier avec un soupçon de plage et de feu de camp; la foule va en redemander! 

Une programmation toutes générations 

Tout au long de la journée, le Village de Charlo avec des manèges, des jeux gonflables, des carrousels de poneys et du maquillage sera ouvert aux petits. 

Dès 17 h, Réjean Normand ouvrira le bal avec une activité de danse en ligne pour tous, présentée à l’intérieur du centre Saint-Jean-Bosco. À 20 h, la danse en ligne fera de nouveaux pas à l’extérieur, toujours menée par Réjean Normand et sa musique! 

Une fringale? De la nourriture sera en vente sur place. 

Les discours patriotiques sous le thème 2018 « Histoire de héros » seront prononcés  par les voix de Robert Bibeau, maire de Saint-Charles-Borromée, Véronique Hivon, députée de Joliette et Gabriel Sainte-Marie, député de Joliette à 22 h 15. L’histoire de nos héros servira alors d’enseignement précieux pour susciter l’intérêt des Charlois à des grands exemples québécois du passé, du présent et même du futur! 

Une fois de plus, la Caisse Desjardins de Joliette agit à titre de partenaire de la Fête nationale pour la présentation des feux d’artifice présentés à 22 h 30. Un feu de joie embrasera aussi les cœurs à la même heure. 

Programmation détaillée 

15 h Musique d’ambiance  

15 h à 22 h 30  Village de Charlo : manèges, jeux gonflables, poneys et maquillage,2 manèges, dont une tour de chute libre de 80 pieds de hauteur. Plus de 10 attractions gonflables  

17 h à 20 h Danse en ligne pour tous, à l’intérieur du centre Saint-Jean-Bosco, avec l’école de danse Réjean Normand  

18 h à 23 h 30 Musique d’ambiance et animation 

19 h 15 à 20 h  Présentation par Jean-Sébastien Hénault de la prestation musicale : Julien Belhumeur en formule duo avec Vincent Côté 

20 h à 21 h  Danse en ligne extérieure avec l’école de danse Réjean Normand 

21 h à 22 h 15  Prestation musicale de Julien Belhumeur en formule duo 

22 h  Arrivée des dignitaires 

22 h 15 Présentation des dignitaires par M. Jean-Sébastien Hénault : M. Robert Bibeau, maire de Saint-Charles-Borromée Mme Véronique Hivon, députée provinciale de Joliette M. Gabriel Ste-Marie, député fédéral de Joliette Discours patriotique et levée du drapeau 

22 h 30 Feux d’artifice et feu de joie 

23 h 30 Fin des activités et fermeture du site 

Photo courtoisie

Sports

Pour sa cinquième édition, le Tournoi de pêche du lac Taureau se déroulera cette année les 30 juin et 1er juillet. Le coût de 35 $ par participant donne droit au tirage de prix de participation, à des prix et trophées pour les gagnants, ainsi qu’au tirage de plusieurs très beaux prix offerts par nos commanditaires. La remise des prix se fera le dimanche après-midi, dès 13 h, à l’Auberge du lac Taureau. 

Le vendredi, inscription au tournoi dès 18 h à l’Hôtel Central, au cœur du village. Les intéressés sont aussi invités à s’arrêter au bureau d’accueil touristique de Saint-Michel-des-Saints dès le mercredi 27 juin afin d’acheter leur billet, s’enregistrer et s’informer sur les activités et services offerts en Haute-Matawinie en toute saison.  

Afin de faciliter la plus grande participation possible, le samedi, l’enregistrement des prises se fera dès 9 h, à différents endroits du lac, et se terminera à 19 h. Il est à noter que les participants doivent présenter leur bracelet du tournoi, toujours attaché à leur poignet, pour inscrire leurs poissons ou gagner un prix. 

Pour les espèces Grand Brochet – Ouananiche – Perchaude – Achigan, quatre grands prix, incluant bourses et trophées, seront remis pour les plus gros poissons, catégorie « remise à l’eau ». Des trophées et prix seront aussi remis pour la catégorie « plus gros poissons », pour les mêmes espèces. Des prix spéciaux seront remis pour les enfants, ainsi que pour la catégorie Ouitouche (poisson blanc). Rappelons que pour favoriser la relève, un enfant de moins de 12 ans par adulte inscrit peut participer gratuitement au tournoi (catégorie enfants, sans prix de présence ni accès au grand tirage).  

Comme l’an dernier, le tournoi se poursuit le dimanche matin, avec pesée des poissons à l’Auberge du lac Taureau, de 9 h à 11 h. Le comité organisateur propose ensuite animation et remise du grand prix, des prix et de prix de présence à compter de 13 h.  

Les billets sont disponibles dès maintenant auprès des commerces suivants: Hôtel Central, Au Grenier de Patou et au poste d’accueil du Parc régional du lac Taureau (km 13,5 du chemin de Manawan). 

Soulignons que la pêche du doré est interdite au lac Taureau et que les participants doivent avoir en main leur permis de pêche. 

Plus d’information au 450 833-1334 ou www.haute-matawinie.com/tournoidepeche.pdf. 

Les membres du comité organisateur tiennent à remercier leur partenaire majeur, la Municipalité de Saint-Michel-des-Saints, ainsi que tous les commanditaires. 

Profil 

Le comité organisateur du tournoi est composé de commerçants et organismes locaux : Copropriété Au pied de la Chute, Condo 360 Camille, Chambre de commerce de la Haute-Matawinie, Hôtel Central, Municipalité de Saint-Michel-des-Saints, ainsi que la Société de développement des parcs régionaux de la Matawinie. 

Photo courtoisie

Soccer

Grâce au gouvernement et à une collaboration entre la Commission scolaire des Samares (CSS) et la Ville de Joliette, les élèves peuvent maintenant se prévaloir d'un terrain synthétique tout neuf pour la pratique du soccer et du football à l'école Barthélemy-Joliette.

Le montant de cette réalisation s'élève à 1 478 366,41 $; le gouvernement a assumé la moitié de ce montant, la Commission scolaire et la Ville de Joliette ont assumé l'autre partie de façon égale. 

Le projet consistait à installer un système de drainage et à reconstruire l'aire de jeu. Le terrain peut recevoir des équipes de soccer pour 7, 9 ou 11 joueurs. Il possède également les lignes nécessaires à la pratique du football. 

 Joliette, synthétique, gouvernement

Photo courtoisie

Autres particularités du terrain 

Le nouveau terrain synthétique à l'école Barthélemy-Joliette est entouré d'une clôture rehaussée aux endroits stratégiques afin que les ballons ne sortent pas du terrain. Il y a six buts de soccer, deux buts de football, huit drapeaux de coin, un coffre de rangement, quatre tribunes, dont deux nouvelles pouvant accueillir un total de 160 personnes dans les gradins ainsi que deux bancs pour les joueurs et un banc pour les arbitres. Le système d'éclairage est composé de six lampadaires. On y ajoutera un tableau de pointage. 

« En contribuant financièrement à l'implantation d'installations sportives et récréatives comme celle-ci, notre gouvernement tient à encourager les jeunes à pratiquer un sport et à privilégier de saines habitudes de vie », a mentionné la ministre responsable de la Protection des consommateurs, de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière, madame Lise Thériault. 

« Ce genre d'équipement était encore inexistant sur le territoire du grand Joliette. Le nouveau terrain viendra donc répondre aux besoins scolaires, mais aussi aux besoins civils des jeunes et moins jeunes sportifs de la région. Nous en sommes très fiers! Nous le voyons comme un ajout nécessaire et porteur pour le développement du sport à Joliette », a renchéri monsieur Alain Beaudry, maire de Joliette. 

« Il s'agit d'une très belle collaboration entre notre commission scolaire et la Ville de Joliette et d'un précieux apport du gouvernement pour la concrétisation de ce terrain fort attendu par nos élèves et la population de Joliette », a précisé le président de la Commission scolaire des Samares », monsieur Michel Forget. 

Photo courtoisie

Hockey

C’est samedi dernier, le 16 juin, qu’avait lieu, au Complexe JC Perreault, la deuxième édition du Tournoi dek hockey organisé par la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Montcalm.  

Huit équipes-entreprises se sont amusées dans une formule amicale mixte : Basch Textiles, Chambre de commerce Montcalm, Desjardins Entreprises, Familiprix Jean-François Lafrance, Isolation Majeau, Maisons usinées Côté, Physio Extra 1 et Physio Extra 2. 

Ce sont les joueurs des équipes de Familiprix et de Physio Extra 2 qui se sont affrontés en finale, sous le chaud soleil de l’après-midi. Félicitation à l’équipe gagnante du Tournoi, Physio Extra 2 qui est repartie avec le trophée officiel de cette deuxième édition. 

La Chambre de commerce tient à remercier les partenaires du tournoi : Physio Extra, Isolation Majeau, Basch Textiles, Inter Marché Saint-Roch-de-L’Achigan ainsi que le Complexe JC Perreault. Le comité organisateur, formé de : Linda Mallette de la chambre de commerce, Érik Lagassé de Basch Textiles, Stéphane Paré, Annie-Pierre Boucher, Martin Lagacé de Physio Extra ainsi que Mario Lebrun de l’Inter marché Saint-Roch, dresse un bilan positif de cette superbe journée. 

À propos de la Chambre de commerce 

La Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Montcalm est la Maison de l’Entrepreneur. À la Chambre de commerce, l’entrepreneur échange, apprend, se confie, s’amuse et se diverti.  L’entrepreneur trouve ici de l’aide et le support dont il a besoin.  Il trouve même réconfort et défense de ses intérêts.  La Chambre de commerce est une véritable maison avec un esprit de famille, un esprit de corps. Les actions de la Chambre de Commerce visent donc deux cibles : L’épanouissement de l’entrepreneur et de son entreprise par l’organisation d’activités de formation, d’échange, de réseautage et de valorisation. La mise en commun de la force du nombre pour : obtenir des avantages auprès de fournisseurs; représenter d’une seule voix les intérêts des entrepreneurs et de leurs entreprises  auprès des pouvoirs publics; dynamiser la vie économique du milieu. 

Photo Courtoisie

Hockey

Les Loups de Saint-Gabriel seront de retour pour une troisième saison dans la Ligue de Hockey Senior du Richelieu (LHSR).

L’organisation a confirmé la nouvelle lors de l’Assemblée Générale Annuelle de la LHSR qui avait lieu le 13 juin dernier.

Outre Saint-Gabriel, la Ligue comptera huit autres formations soit la Méchante virée de Varennes, le Mustang de Saint-Hubert,  le Trackcvale de Acton Vale, les Red Knights de Marieville, le Cuisine action de Farnham, les Bulls de Bedford, les Riverains de Mont Saint-Hilaire ainsi que le HC Houston de Saint-Roch-de-l’Achigan, une nouvelle équipe.

« La venue de Saint-Roch-de-l'Achigan, en plus d’amener toute une rivalité avec les Loups, va amener beaucoup de crédibilité à la ligue et ça sera un club à surveiller. Max St-Michel et Hugo Lusignan possèdent plusieurs contacts pour recruter des joueurs », a précisé en entrevue  au Lanauweb, le propriétaire des Loups Pierre-Luc Payette.

« Avec le HC Houston, nous allons partager le même bassin de joueurs et les mêmes territoires mais pour les Loups, tout ce qui est bon pour la ligue est bon pour nous », a-t-il ajouté.

Le calendrier régulier 2018-2019 de la LHSR sera de 20 parties. La saison devrait débuter à la mi-septembre.

« Les Loups ont développé une belle complicité et ce avec tous les organismes opérant à l’aréna Familiprix. Nous avons eu une réunion confirmant une belle ouverture et un partenariat gagnant/gagnant », a conclu Pierre-Luc Payette.

Stabilité

Par ailleurs, l’organisation des Loups a choisi la stabilité dans son personnel-hockey afin d’entreprendre sa troisième saison dans la LHSR.

En effet, l’équipe a confirmé le retour de Pierre-Luc Payette (propriétaire), Gilles Piette (vice-président), Mathieu Piette (directeur-gérant) et Éric Piette (entraîneur-chef).

« Tout l’état-major est fier et enjoué de revenir car chacun d’eux viennent et réside à Saint-Gabriel. C’est donc pour eux une source de fierté supplémentaire de voir que la coupe peut parader dans les rues de la ville avec des gens qu’ils côtoient à tous les jours. Pour l’ensemble de l’état-major, revenir avec les Loups n’était qu’une formalité car chacun d’eux ont le logo et la ville tatoué au cœur », a précisé un communiqué des Loups publié le 16 juin sur la page Facebook de l’équipe.

Photo Courtoisie

Sports

 

Le 18 et 19 mai dernier au Saguenay, nos sept gymnastes de niveau CR 3 ont participé à la plus prestigieuse compétition de leur catégorie : le Challenge des régions. Elles ont fait de belles prestations et sont très fières d’avoir toutes été sélectionnées, à leur première année dans ce niveau, pour cette grande compétition.

Pour commencer, Jade Brousseau a compétitionné dans sa catégorie CR 3 Base Argo pour terminer avec une médaille d’or au tumbling, une médaille de bronze au sol et une huitième place à la poutre ce qui la classe 5e au total au Québec dans sa catégorie! Félicitations Jade!

Ensuite, ce fut au tour des gymnastes en CR 3 Base Tyro de faire leur compétition. Anne‑Frédérique Gadoury-Lavallée et Magalie Lajeunesse ont offert de très belles prestations à leur appareil de classement respectif. Olivia Young a terminé cette grande compétition avec une médaille de bronze au tumbling et une septième place aux barres. Et finalement, Joanik Ducharme a su donner son maximum de façon époustouflante pour terminer avec une médaille d’or au saut et au tumbling ainsi qu’une cinquième place à la poutre. Elle s’est hissée à la tête du podium au total pour finir 1re au Québec dans sa catégorie! Félicitations Joanik!

Finalement, nos CR 3 Base Novice ont terminées en beauté cette grande compétition tout d’abord avec Yannaève De Celles qui a su bien performer dans ses quatre appareils de classement. Quant à Laurie Laliberté, elle a offert une prestation extraordinaire pour terminer triomphante pour sa première année dans le volet compétitif avec une médaille d’or aux barres, au tumbling et au sol, une médaille de bronze au saut ainsi qu’une huitième place à la poutre et au trampoline. Avec toutes ces belles récompenses, elle termine en 1re place au total ce qui la classe 1re au Québec dans sa catégorie également! Félicitations Laurie!

Ces gymnastes s’entraînent un total de neuf heures par semaine au gym incluant une heure de danse. Elles sont entraînées par Marie-Christine Dozois et Andréa Lussier-Gagné. L’été arrive, mais l’entraînement ne cesse pas pour autant : nous retrouverons ces belles gymnastes pour une toute nouvelle année de compétition dès septembre!

 

Photo Courtoisie

Hockey

Le Complexe JC Perreault de Saint-Roch-de-l’Achigan vibrera au rythme du hockey senior à compter du mois de septembre prochain.

En effet, la  Ligue de Hockey Senior du Richelieu a octroyé, à la fin avril, une nouvelle franchise à Saint-Roch de l’Achigan qui s’appellera le Houston HC.

« C’est le résultat d’un travail commencé il y a un an. L’objectif est de permettre aux joueurs de la Rive-Nord de continuer à jouer dans une ligue de hockey compétitive sans avoir à voyager trop loin », a expliqué l’instigateur du projet, Maxime St-Michel, en entrevue au Lanauweb.

L’équipe sera dirigée par Marc Laverdière qui possède une très bonne connaissance des joueurs locaux.  Il aura comme adjoint Hugo Lusignan, qui a cumulé les mêmes fonctions avec les Prédateurs de Laval, une défunte formation de la LNAH.

hockey senior, Saint-Roch-de-l’Achigan, Houston HC
Photo Courtoisie

Déjà, 17 joueurs se sont entendus avec l’équipe. Il s’agit des défenseurs Derek Charron, Francis Girard, Guillaume Gélinas, Martin Laverdière, Max-Alexandre Labelle et Steven Dufour ainsi que les attaquants Cedric Harvey, Danick Lefrançois, Hugo Dissegna, Jess Tanguy, Maxime St-Michel, Philippe Dubé, Quentin Garcia, Samuel Drouin, Samuel Landry, Sébastien Labadie-Racine et Yannic Brousseau.

Le calendrier sera de 24 parties dont 12 à domicile. Le camp d’entraînement devrait s’amorcer vers la mi-août.  Le Houston HC a tenu un match intra-équipe le 29 mai. D’autres rencontres du même genre sont prévues durant la saison estivale.

Les matchs au Complexe JC Perreault seront présentés le samedi soir à 20 heures. L’objectif est d’attirer au moins 300 spectateurs par partie locale.

Commanditaires recherchés

Le Houston HC est à la recherche de commanditaires en vue de leur première saison. Plusieurs possibilités et opportunités s’offrent aux entreprises désireuses de s’associer à la nouvelle équipe.

Pour plus d’informations, on peut contacter  le Houston HC via la page Facebook de l’équipe ou par email à l’adresse suivante soit le Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

hockey senior, Saint-Roch-de-l’Achigan, Houston HC
Photo Courtoisie

Photo courtoisie

Politique fédérale

Le leader parlementaire de Québec Debout et député de Moncalm, Luc Thériault, ainsi que le député de Joliette, Gabriel Ste-Marie, ont fait un bilan positif de la première session de leur formation politique. « C’est évident, pour nous, que les Québécois méritent des élus à la Chambre des communes strictement dévoués à leurs intérêts », ont commenté M. Thériault et M.Ste-Marie. 

Santé 

La priorité numéro un des Québécois a encore une fois été malmenée au fédéral, le gouvernement libéral s’obstinant à refuser de maintenir des transferts en santé adéquats. Concernant le cannabis, Québec Debout a soutenu la demande de l’Assemblée nationale de retarder la légalisation et de permettre au Québec d’interdire la culture à domicile. « Difficile de comprendre pourquoi le gouvernement Trudeau est parti dans un ʺpower tripʺ contre Québec, les municipalités, l’opposition en Chambre et le Sénat dans ce dossier. Si le Québec estime que ce n’est pas souhaitable que tout le monde fasse pousser du cannabis dans son jardin, c’est son choix légitime. Les libéraux n’ont qu’une priorité : légaliser et permettre aux producteurs de cannabis libéraux de s’enrichir », ont  estimé M. Thériault et M. Ste-Marie. 

C’est aussi Québec Debout qui a amené en Chambre le dossier des boissons énergisantes à forte teneur en alcool comme la FCKD UP, qui a coûté la vie à la jeune Athena Gervais, à Laval. « Le gouvernement fédéral est censé encadrer le genre de produits qui sont mis en vente, mais il laisse passer n’importe quoi sans poser de question. On a 7 jeunes par jour qui sont hospitalisés à cause d’abus d’alcool et Ottawa ferme les yeux », ont dénoncé les députés de Joliette et Montcalm.  

Sécurité 

Dans le dossier des demandeurs d’asile à la frontière québécoise, Québec Debout a talonné le gouvernement fédéral pour qu’il assume ses responsabilités financières et qu’il mette en place un vrai plan pour éviter que le Québec hérite seul des conséquences. C’est d’ailleurs le député Louis Plamondon qui a forcé le gouvernement fédéral à corriger son approche laxiste avec le gouvernement américain concernant la frontière. « Pendant qu’Ottawa prétend discuter avec Washington pour trouver une solution, on a constaté qu’un organisme distribuait des dépliants aux migrants pour leur montrer comment passer la frontière illégalement. Visiblement, le gouvernement Trudeau n’en avait rien à cirer.  Si on n’était pas intervenu dans ce dossier, la situation continuerait encore aujourd’hui », ont déploré les députés de Joliette et Moncalm. 

Québec Debout est aussi intervenu pour qu’enfin, le gouvernement fédéral serre la vis aux proxénètes qui abusent des adolescentes. Le député Rhéal Fortin a fait pression pour que le dossier soit placé sur la voie rapide. « Ça n’a aucun bon sens. Il y a un projet de loi qui a déjà été voté à Ottawa et qui est prêt à entrer en vigueur, mais le gouvernement Trudeau refuse! Pendant ce temps-là, on n’arrête pas de voir des jeunes fugueuses aboutir dans des réseaux de prostitution. Encore une fois, malheureusement, les jeunes filles et les jeunes garçons pris dans les filets des proxénètes n’étaient pas la priorité de ce gouvernement », selon les députés M. Thériault. et Gabriel Ste-Marie. 

Économie 

Pour Québec Debout, la priorité, ce sont les citoyens du Québec. C’est pourquoi la formation exige que le fédéral force une enquête sur la fixation du prix de l’essence par ce qui semble être un cartel. « Seulement Ottawa peut obliger le Bureau de la concurrence à enquêter là-dessus, mais le gouvernement Trudeau dort au gaz. C’est se mettre la tête dans le sable que prétendre qu’il n’y a pas matière à enquêter sur les hausses soudaines du prix de l’essence dès que l’été se montre le bout du nez. Alors qu’une personne sur trois au Québec remet en question ses vacances, il serait temps que ça bouge au fédéral », ont continué M. Thériault et M. Ste-Marie. 

Québec Debout est aussi intervenu en faveur des travailleurs de l’acier et de l’aluminium, mis en danger par le protectionnisme américain. Le porte-parole de Québec Debout en matière de commerce international, Gabriel Ste-Marie, s’est rendu à Washington afin de recueillir le soutien de membres du Congrès américain et de gens des industries américaines qui utilisent l’aluminium québécois pour appuyer notre industrie.  

Respect du Québec  

Québec Debout est intervenu dans le dossier du pipeline Trans Mountain. Le fédéral a dépensé 4,5 milliards d’argent des contribuables, tout cela dans l’unique objectif de forcer une province à accepter contre son gré le passage d’un oléoduc. « Le Québec ne peut se permettre de laisser passer ce coup de force, parce que nous pourrions subir le même sort avec le pipeline Énergie Est. Dès la minute où le gouvernement Trudeau a annoncé qu’il investirait de l’argent public dans les pipelines, les promoteurs d’Énergie Est, à commencer par le Parti conservateur, sont ressortis de l’ombre pour exiger que le projet soit ressuscité. Il faut se tenir debout pour que la volonté de la population locale soit respectée », ont ajouté les députés de Joliette et de Montcalm. 

C’est d’ailleurs dans cet ordre d’idées que la députée Monique Pauzé a déposé un projet de loi obligeant le fédéral à respecter les lois provinciales et les règlements municipaux lorsqu’il intervient sur notre territoire dans ses champs de compétence. « Ottawa peut actuellement contourner nos lois à sa guise lorsqu’il intervient chez nous. Mais les citoyens en ont marre de se faire imposer des projets qui ne tiennent pas la route. Que ce soit l’aéroport de Mascouche, le port de Québec et ses poussières rouges ou le passage d’Énergie Est, il faut obliger le fédéral à respecter nos lois. C’est un minimum de respect », selon le leader parlementaire M. Thériault ainsi que M. Ste-Marie.

Toutes ces interventions témoignent de la nécessité d’une voix québécoise à Ottawa qui défend exclusivement les intérêts des Québécois. « Les partis fédéralistes choisissent toujours le Canada. Nous, à Québec Debout, on choisit de défendre les Québécois. Face à un gouvernement fédéral centralisateur qui sacrifie nos intérêts, c’est le temps de faire front commun pour la défense du Québec. Le Québec mérite mieux! », ont conclu les députés de Québec Debout, Luc Thériault et Gabriel Ste-Marie. 

Photo Courtoisie

Politique provinciale

Dans la poursuite d’un plan sans précédent permettant de rénover, de construire et d’agrandir les écoles du Québec, un montant de plus de 89 millions de dollars sera investi dans la région de Lanaudière. Cette aide financière découle de l’investissement total de près de 2,3 milliards de dollars annoncé le 31 mai dernier pour l’année 2018‑2019.

La ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, au nom du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale‑Nationale, M. Sébastien Proulx, en a fait l’annonce aujourd’hui lors de son passage au Centre d’excellence en santé de Lanaudière.

Rappelons qu’un investissement de 608 millions de dollars a été annoncé pour permettre d’agrandir et de construire des écoles. Cette somme s’ajoute aux investissements en maintien d’actifs pour 2018-2019 totalisant plus de 1,6 milliard de dollars, dont 965 millions permettront de continuer la rénovation des écoles existantes dès l’an prochain.

Plus de 35 M$ pour la construction de deux écoles primaires dans la région de Lanaudière

Grâce à cette aide financière, deux écoles primaires pourront être construites. La première sera située à Mascouche (6 classes préscolaires et 26 classes primaires) et une aide financière de plus de 20,8 millions de dollars sera accordée à la Commission scolaire des Affluents pour ce faire. La deuxième sera construite à Saint-Charles-Borromée (3 classes préscolaires, 18 classes primaires) et près de 15,3 millions de dollars seront alloués à la Commission scolaire des Samares pour ce projet.

Près de 54 M$ pour le maintien en bon état et la réhabilitation des établissements scolaires

Un montant de près de 54 millions de dollars est disponible pour les commissions scolaires de la région
de Lanaudière. Cette enveloppe leur permettra de soumettre dès maintenant au Ministère les projets de rénovation des infrastructures scolaires qu’elles entendent réaliser au cours de l’année
scolaire 2018‑2019, soit pendant la saison des travaux de l’été 2019. Pour les commissions scolaires des Affluents et des Samares combinées, il s’agit d’une augmentation de près de 61 % par rapport aux investissements réalisés en 2017-2018, c’est-à-dire pour la saison des travaux de l’été 2018 dans les écoles de Lanaudière. Par ailleurs, pour permettre aux commissions scolaires de mieux planifier les travaux et d’en amorcer la préparation dans les meilleurs délais, les montants disponibles pour chacune d’entre elles sont annoncés plus tôt encore cette année. Rappelons en effet que les commissions scolaires ont été informées en janvier 2018 des montants disponibles pour la saison des travaux de l’été 2018. L’annonce d’aujourd’hui, avec le lancement de l’appel de projets, permet aux commissions scolaires de gagner près de six mois par rapport à 2017-2018 pour préparer la saison des travaux de l’été 2019.

Montants par commission scolaire pour les appels de projets visant le maintien des actifs de l’été 2019

Commission scolaire

Montant

Des Affluents

22 529 336 $

Des Samares

31 334 164 $

Total

53 863 500 $

 « Notre gouvernement reconnaît l’importance d’avoir des infrastructures scolaires sécuritaires et de qualité. L’éducation a toujours été une priorité pour nous et nous poursuivons nos efforts pour faire des écoles du Québec des lieux d’apprentissage encore plus stimulants pour nos jeunes. Il s’agit d’une autre action concrète pour y parvenir, toujours dans le but de favoriser la réussite éducative du plus grand nombre. Je me réjouis pour le personnel enseignant, les élèves et les familles de la région de Lanaudière », a déclaré par voie de communiqué, le 22 juin,  Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière.

« J’accorde énormément d’importance à l’état de nos infrastructures scolaires et c’est la raison pour laquelle j’annonce des investissements sans précédent pour rénover, agrandir et construire des écoles. Il est reconnu que des écoles plus attrayantes et stimulantes favorisent directement la réussite éducative des élèves et l’amélioration du quotidien du personnel qui y travaille. C’est pourquoi, en plus de ces investissements, nous avons mis en place le Lab École et soutenu Schola. Nous continuons également à accélérer les processus pour permettre aux commissions scolaires de mieux planifier les travaux et d’en amorcer la préparation dans les meilleurs délais », a souligné Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

 « Cette bonne nouvelle fera écho dans de nombreux foyers de cette municipalité au cours des prochains jours, j’en suis persuadé », a conclu  Michel Forget, président de la Commission scolaire des Samares.

Faits saillants :

- Depuis 2016, près de 5,9 milliards de dollars ont été investis dans les infrastructures scolaires
du Québec, notamment pour l’ajout d’espace, le maintien des bâtiments et la résorption du déficit de maintien.

- Pour l’année 2018-2019, près de 2,3 milliards de dollars seront investis dans le but de permettre notamment le maintien en bon état du parc immobilier scolaire et la réalisation de projets d’agrandissement et de construction d’écoles à travers la province.

- Rappelons que l’ensemble des projets de construction et d’agrandissement d’écoles déposés par les commissions scolaires dans le cadre du PQI 2018-2028 pour la prochaine année totalisait plus de 2,1 milliards de dollars.

 

Photo Guy Latour

Politique fédérale

Le lieutenant politique au Québec du Parti Conservateur, le député de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, était de passage à Joliette, le 21 juin, afin de rencontrer les militants, les citoyens et des intervenants de plusieurs milieu.

« Nous faisons une tournée à travers la province afin d’être à l’écoute de la population. Nous allons parcourir les 17 régions du Québec, de la Gaspésie jusqu’au Saguenay, en visitant aussi plusieurs grandes villes », a déclaré M. Reyes, en entrevue au Lanauweb.

Cette tournée a pour objectif d’entendre les préoccupations et les ambitions des citoyens. « Ce que les gens vont nous dire serviront à notre plate-forme électorale en vue de l’élection de 2019 », ajoute le lieutenant politique des conservateurs.

Parmi les dossiers ciblés, il y a notamment l’instauration d’un rapport d’impôt unique, l’immigration, la main d’œuvre et la culture.

Pour M. Reyes, cette tournée québécoise se veut une belle occasion de démontrer que le Parti Conservateur représente une alternative sérieuse. « On voit maintenant quel genre de gouvernement est celui de Justin Trudeau. Pour ce qui est du NPD, la population ne sait pas plus quoi penser de ce parti. Enfin, le Bloc Québécois et Québec Debout est presque invisible à la Chambre des Communes », a-t-il affirmé.

Questionné sur le fait que le comté de Joliette n’a pas eu de député conservateur depuis 1993 (Gaby Larrivée avait été élu de 1988 à 1993, il avait succédé à Roch Lasalle qui avait représenté la circonscription durant 20 ans), Alain Reyes s’est montré confiant en vue du scrutin de 2019.

« Chaque comté du Québec est prenable. À Joliette, si on présente un candidat connu de la place et qui a une bonne notoriété et avec une bonne équipe, tout est possible. On n’a qu’à penser à l’élection partielle du 18 juin dans Chicoutimi–Le Fjord. En 2015, nous avions terminé quatrième, Richard Martel a été élus trois ans plus tard », a-t-il conclu.

Photo Guy Latour

Politique provinciale

La députée de Joliette et vice-cheffe du Parti Québécois, Véronique Hivon,  s’est dite fière et forte de son bilan hiver-printemps 2018.

« À chaque jour, je m’emploie à exercer une politique de proximité, proche des gens  avec et pour le monde. Combativité, solidarité et fierté, ce sont les valeurs qui m’animent au quotidien », a déclaré Mme Hivon en conférence de presse, le 20 juin, sur l’esplanade de la Place Bourget à Joliette.

Pour la députée de Joliette, la fin de la présente législature à l’Assemblée Nationale est un moment spécial pour elle. «  Au cours de mes quatre dernières années de mandat, il y a eu des gains substanciels pour la région.  J’ai le sentiment d’avoir donné le meilleur de moi-même, d’avoir représenté et défendu les intérêts des gens de Joliette avec tout mon cœur et mon énergie », a-t-elle ajouté.

Ces gains sont l’équité en santé avec l’annonce d’un réinvestissement de 19M$, l’inauguration du Centre d’excellence en santé, l’ajout d’ambulances dans le secteur Saint-Michel-des-Saints et Manawan, le sauvetage de la piscine adaptée pour les personnes handicapées à Joliette, l’obtention d’un financement récurrent pour le dortoir d’Hébergement d’Urgence Lanaudière, la sauvegarde de 50 emplois à Joliette avec le maintien de la buanderie Lavérendière dans le giron public, le déploiement de la desserte universitaire dans la région et de l’offre de programmes au Cégep de Joliette en sciences infirmières et sciences de l’administration.

Lors du point de presse, Véronique Hivon aussi parlé de plusieurs des batailles menées pour les gens de sa circonscription.

« J’ai notamment mise en lumière de l’état de vétusté des écoles primaires et secondaires dans la circonscription par l’entremise d’une de demande d’accès à l’information, en plus d’offrir mon  soutien aux familles dont les enfants fréquentaient un service de dîneurs à Notre-Dame-des-Prairies et la mise en lumière d’incohérences et de lacunes dans la Loi. Enfin, j’ai eu une interpellation à l’Assemblée nationale de la ministre responsable Lanaudière, Lise Thériault, sur les sujets de la santé, de l’éducation et des transports », a ajouté la députée de Joliette.

Celle qui représente le comté de Joliette depuis 2008, s’est dite très fière des 295 citoyens aidés par elle et son équipe au bureau de circonscription : « C’est vraiment une des parties du travail de député dont on parle le moins mais qui est parmi les plus importantes. C’est incroyable le nombre de dossiers que nous réussissons à régler ou à faire débloquer avec mon équipe, tous les citoyens que nous parvenons à aider dans leurs relations avec les différents ministères et organismes, pour obtenir des montants, etc».

Plusieurs dossiers sur le plan national

À la suite de sa nomination de vice-cheffe du Parti-Québécois, en janvier dernier, Véronique Hivon a régulièrement ouvert la période de questions au Salon bleu de l’Assemblée nationale, interpellant et talonnant le premier ministre à propos de nombreux enjeux. « Il n’a toujours pas toujours répondu à mes questions », a-t-elle lancé avec humour.

Dans la foulée des mouvements #MoiAussi et #Etmaintenant, elle a proposé la création d’une instance spécialisée en matière de violences sexuelles à la Cour du Québec 

Dans le dossier des services de garde, elle a martelé que les CPE étaient très importants. « On a un réseau de CPE qui est un joyau, qui fait l’envie des autres sociétés à travers le monde et dont la qualité des services offerts est démontrée, étude après étude. Pourtant, le gouvernement libéral et la CAQ continuent de privilégier le modèle d’affaires privé. C’est insensé, on parle de nos enfants, de leur sécurité et de leur bien-être. On a la responsabilité de protéger nos tout-petits et de tout mettre en place pour assurer le plein développement de leur potentiel », a-t-elle soutenu.

Elle a aussi fait plusieurs sorties pour défendre les droits des victimes d’actes criminels et réclamer l’abolition du délai de prescription.

Véronique Hivon s’est dite confiante à un peu plus de trois mois des élections provinciales. « C’est en septembre que la population va être davantage intéressée à l’élection. D’ici là, je serai très présente et active dans la région afin de rencontrer mes citoyens et citoyennes que ce soit dans les festivals ou les événements extérieurs organisés par les différentes municipalités », a-t-elle conclu.

Photo Guy Latour

Politique provinciale

La ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Lise Thériault, était de passage à Sainte-Julienne, le 19 juin, afin d’annoncer une aide financière de 2,4M$ pour huit projets dans le cadre du nouveau Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR)

« À terme, d’ici cinq ans, ça sera plus de 20 M$ de dollars qui sera investi dans la région de Lanaudière. Ça envoie un bon message sur le dynamisme qui se fait ici », a déclaré la ministre Thériault.

aide financière, projets, Lanaudière, FAAR, Lise Thériault
Photo Guy Latour. La ministre Lise Thériault

En tout, les huit projets se partageront aide financière de 2 411 415 $.  Parmi ces projets, il y a l’agrandissement de la cuisine au Buffet Accès-Emploi (150 000 $), le Démarrage d'une coopérative de solidarité par Forfaits grandeur nature Lanaudière (216 900 $), la Boutique 4673 (65 000 $), la Tournée hors des grands centres par La Sinfonia de Lanaudière (156 015 $), la mise  en place d'une desserte universitaire (700 000 $), ainsi que la la mise en place d'une stratégie de rayonnement régional multisectorielle concertée (185 000 $). Ces projets répondent à plusieurs des priorités établies pour la région de Lanaudière.

De son côté, le préfet de la MRC de Montcalm, Louis-Charles Thouin était fier de cet aide financière. « Ce sont des projets à caractère régional. Ces sommes serviront à mettre en œuvre des projets qui auront un impact majeur sur le développement de secteurs aussi variés que la culture, l'intégration en emploi, l'innovation technologique et l'éducation, tous des secteurs névralgiques de notre région. », a souligné Louis-Charles Thouin

Rappelons a été créé en complément du Fonds de développement des territoires afin de permettre aux élus municipaux et régionaux d'élaborer et de soutenir des projets structurants qui contribueront à maximiser le développement des communautés, l'objectif étant d'appuyer la Stratégie gouvernementale pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires 2018-2022.

Photo courtoisie

Politique provinciale

Les députés lanaudois du Parti Québécois, André Villeneuve (Berthier), Véronique Hivon (Joliette), Nicolas Marceau (Rousseau) et Mathieu Traversy (Terrebonne), dénoncent l’abandon par le Parti libéral et la Coalition Avenir Québec des producteurs laitiers et des agriculteurs du Québec. Alors que les attaques protectionnistes américaines se multiplient et s’intensifient, le Parti Québécois se porte à la défense de notre agriculture, refusant tout compromis relativement à la gestion de l’offre et aux produits laitiers québécois. 

Au moment où Donald Trump déclare une guerre commerciale, le gouvernement actuel et la CAQ sont prêts à se mettre à plat ventre en acceptant que les producteurs laitiers du Québec servent de monnaie d’échange et en refusant de fermer la porte à d’éventuelles concessions dans la gestion de l’offre. Ayant déjà fait les frais des deux dernières rondes de négociation de libre-échange, nos producteurs sont aux prises avec un manque à gagner de 30 000 $ par année en moyenne. François Legault et les caquistes sont littéralement prêts à sacrifier nos agriculteurs lanaudois. C’est inacceptable!», a affirmé le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’Agriculture, André Villeneuve. 

Face aux attaques des États-Unis contre notre système de gestion de l’offre, le Canada a fait son choix : comme d’habitude, les autres provinces passent avant le Québec. Ottawa a déjà sacrifié les fromagers québécois au profit du bœuf de l’Ouest, et ce, avec la complicité du Parti libéral et de la CAQ. Et les Américains, qui ont déjà bénéficié des largesses du fédéral quant aux importations laitières, en veulent toujours davantage. On peut s’attendre à ce que les producteurs laitiers québécois soient encore abandonnés », a poursuivi le député de Rousseau, Nicolas Marceau. 

Les gens de Lanaudière peuvent constater, encore une fois, que la CAQ suit le mauvais exemple du Parti libéral : elle refuse que le Québec parle d’une seule voix pour s’opposer aux augmentations des quotas d’importation de lait 

étranger. À preuve, le refus de François Legault d’appuyer notre motion déposée le 12 juin dernier à ce sujet», a ajouté le député de Terrebonne, Mathieu Traversy. 
 
La CAQ n'a aucune crédibilité lorsqu'elle dit défendre les agriculteurs. Elle fait le contraire et va à contre-sens de leurs intérêts. Les Québécois sont fiers de leurs fermes familiales et de la qualité de leurs produits alimentaires. Ils souhaitent que leurs représentants défendent bec et ongles l'agriculture et la gestion de l’offre. C’est ce que fera le gouvernement du Parti Québécois dès le 1er octobre prochain », a conclu la députée de Joliette et vice-cheffe, Véronique Hivon. 

Météo

Berthierville Canada Mostly Cloud (night), 15 °C
Current Conditions
Sunrise: 5:2 am   |   Sunset: 8:48 pm
92%     6.4 km/h     33.590 atm
Forecast
DIM Low: 13 °C High: 22 °C
LUN Low: 10 °C High: 21 °C
MAR Low: 8 °C High: 24 °C
MER Low: 12 °C High: 26 °C
JEU Low: 18 °C High: 25 °C
VEN Low: 17 °C High: 30 °C
SAM Low: 18 °C High: 30 °C
DIM Low: 22 °C High: 33 °C
LUN Low: 23 °C High: 33 °C
MAR Low: 23 °C High: 30 °C
Assemblée Qc
Advertisement

Top Stories

Grid List

Photo Courtoisie

Autres

La Sûreté du Québec, du poste de la MRC de Maskinongé a arrêté un résident de Lavaltrie pour conduite avec capacité affaiblie par la drogue et en possession de stupéfiants, en fin de soirée le 21 juin à Louiseville.

Vers 23 h, les agents ont reçu un appel pour un véhicule qui louvoyait sur le boulevard Saint-Laurent est. « Les policiers ont localisé et intercepté le véhicule en question. Le conducteur a été arrêté pour conduite avec capacité affaiblie par la drogue et possession simple de stupéfiants, au départ », a expliqué la sergente Éloïse Cossette, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Le suspect a été amené au poste de police de police, un agent évaluateur en reconnaissance de drogue a été demandé pour faire passer différents tests au conducteur intoxiqué.

De plus, le  e véhicule du suspect a été perquisitionné à la suite de l'obtention d'un mandat. Plus de 70 comprimés de méthamphétamine et un peu de 5 livres de cannabis, sous la forme du produit fini, ont été saisis.

L'homme de 34 ans de Lavaltrie a été libéré. Il pourrait faire face à des accusations de conduite avec capacité affaiblie par la drogue et possession de stupéfiants aux fins de trafic à une date ultérieure.

Photo Courtoisie

Société

Cette année, la Fête Nationale sera fêté dans 46 sites différents les 23 et 24 juin.

En tout, il y aura 400 activités, 38 feux d'artifice et 22 feux de joie. Voici l'horaire simplifié:

23 JUIN

 CHERTSEY : Dan Bigras, Lulu Hugues et autres invités (20h30), feux d’artifice (22h)

 CRABTREE : Les Campagnards (20h30), Ste-Cécile (19h30 et 22h15), feux d’artifice (22h), feu de joie (23h)

 JOLIETTE   :  La   Cantinière   (19h30),   Breen   Lebœ u f,   Martin   Deschamps   et   Nanette   Workman   (20h30), feux d’artifice (22h)

 L’ASSOMPTION : Rémi Chassé (20h), France D’A mo u r  (20h45 et 22h), feux d’artifice (21h45)

 LAVALTRIE : « Spectacle signé Québec » par Audrey Gagnon, Bruno Labrie, David Fleury, Joannie Benoit, Maxime McGraw, Mélissa Bédard, François Lachance et Mélissa Ouimet (20h30), feux d’artifice (22h)

 NOTRE-DAME-DES-PRAIRES : « Circo Comedia » (18h30), Mythe et Légendes (19h15), Richard Pelland (20h45), feux d’artifice (22h15)

 SAINT-BARTHÉLEMY : Vilain Garçon et Osmoze (19h), feux d’artifice (23h)

 SAINT-CHARLES-BORROMÉE : Julien Belhumeur en formule duo (20h), feux d’artifice (22h30)

 SAINT-DAMIEN : Québec Rock (21h), feux d’artifice (22h15)

 SAINT-DONAT : Steve Provost (20h30), feux d’artifice (21h30)

 SAINTE-ÉMÉLIE-DE-L’ÉNERGIE : Mille Excuses (21h), feux d’artifice et feu de joie (22h)

 SAINTE-IGNACE-DE-LOYOLA : Colette Plante (20h30), Jean Latour et les Moté (21h30), feux d’artifice (22h30)

 SAINTE-MARCELLINE-DE-KILDARE : Benoît Arcand  (19h), Baqqhus (20h), feux d’artifice (22h)

 SAINT-ESPRIT : Les Alcoolytes (20h), feux d’artifice (22h30)

 SAINT-FÉLIX-DE-VALOIS : Thomas Pelland (20h15), La Boîte à chansons (20h45 et 22h30), feux d’artifice (22h)

 SAINT-JEAN-DE-MATHA : répertoire Trad (19h), Urubus et invités (22h15), groupe Rock (23h15) feux d’artifice (22h)

 SAINT-LIN-LAURENTIDES : Richard Lachapelle (20h), Ludovick Bourgeois (21h), feux d’artifice et feu de joie (23h)

 SAINT-MICHEL : activité magie et jonglerie (19h), feux de joie (20h), feux d’artifice (22h)

 SAINT-NOBERT : DJ Tommy Pilotte (19h), feux de joie (20h), feux d’artifice (22h)

SAINT-SULPICE :  Comebach (19h15), Simon Morin (20h30), feux d’artifice (22h)

 TERREBONNE : Alex Nevsky (20h30), feux d’artifice (22h)

24 JUIN

     ENTRELACS :  Mickael Angelo Pujold (18h30), Les Frères à c h ’ val  (20h30), feux d’artifice et feu de joie (22h)

     LA PLAINE :  Wilfred LeBouthilier (19h15), Breen Leboeuf et Martin Deschamps (21h), son et lumières (22h30)

     LANORAIE :  Patrice Massicotte (19h15), Ste-Cécile (20h30), feux d’artifice (21h45)

     MANDEVILLE :  Les Chums/Rock Patante (20h), feux d’artifice (22h)

     MASCOUCHE : messe en plein air (10h), spectacle Raffy et la Famille Soucy (19h45), feu d’artifice (22h45)

     NOTRE-DAME-DE-LA-MERCI : Le Quatuor Fleur de lys (19h), feux d’artifice (22h)

     NOTRE-DAME-DE-LOURDES : Broch ’ à Foin (20h30), feux d’artifice et feu de joie (22h)

     PAROISSE DE SAINT-CHARLES-BORROMÉE (CATHÉDRALE) : messe festive de la Saint-Jean (10h30), musique traditionnelle (11h30)

     RAWDON : Hommage à Marjo  (19h30), La Vesse du Loup (21h45), feux d’artifice (21h45)

     REPENTIGNY : Hugo Lapointe (19h), La Chicane (20h30), feux d’artifice (22h), Carotté (22h15)

     SAINT-ALPHONSE-RODRIGUEZ : Arsenal (20h), feux d’artifice (22h)

     SAINT-CALIXTE : magicien ambulant (12h30), « Spectacle 100% FRANCO » par Dany Pouliot (14h)

     SAINT-CÔME : Jérôme 50 (19h), « Hommage aux Colocs » par Passe moé la puck (20h45), feux d’artifice (22h30)

     SAINT-DIDACE : Valérie Barbeau (20h), Kids United de Saint-Didace (20h30), Zazoo (21h), feux d’artifice (22h30)

     SAINTE-ÉLISABETH : Les Bémoles (19h), feu de joie (21h)

     SAINTE-MÉLANIE : La Boîte à chansons (20h), feux d’artifice (22h)

     SAINT-GABRIEL : Québec Rock (20h), feux d’artifice et feu de joie (22h)

     SAINT-JACQUES : Twin Brother Band  (20h), feux d’artifice (22h)

     SAINT-LIGUORI : Michel Verdon (19h30), Jérôme Charlebois et Marco Calliari (20h45), feux d’artifice (21h45)

     SAINT-ROCH-DE-L’ACHIGAN : spectacle Gaya et Juliane (20h30), feux d’artifice (22h45)

     SAINT-THOMAS : Les Cousins Branchaud (20h30), feux d’artifice (21h30)

     SAINT-ZÉNON : parcours historique « Les héros de chez-nous » (12h), animation musicale « Jam mobile » (13h30)

     TERREBONNE : activités familiales (10h), Alexandre Belliard (11h), Victor du Théâtre des Ventresbleus (15h30)

Programmation complète à compter du 12 juin

WWW.FETENATIONALE.QUEBEC

BONNE FÊTE NATIONALE !

Photo courtoisie

Jeunesse

C’est en compagnie de nombreux partenaires que le Comité régional pour la valorisation de l'éducation (CREVALE) a procédé ce matin au lancement officiel, au Centre de formation professionnelle des Riverains à Repentigny, d’une campagne estivale pour la valorisation de la lecture. Cette campagne invite les jeunes, les parents et les organismes au plaisir de lire grâce à la nouvelle plateforme Web.tonaventure.com.

Ce site amusant et personnalisé permettra aux jeunes inscrits d’être chaque jour, du 16 mai au 24 août 2018, le héros de son aventure. Au terme de leur histoire, les lecteurs pourront remporter des prix offerts par des entreprises de la région. 

Ton aventure 

Le site Web.tonaventure.com est une plateforme amusante comprenant trois histoires classées par groupes d’âge, soit 6 à 9 ans, 9 à 11 ans, et 12 ans et plus. Ces histoires offrent aux lecteurs de devenir le héros de leur aventure chaque jour, et ce, pendant 30 jours. Accessibles par téléphone, tablette ou ordinateur, les aventures permettront aux jeunes d’en vivre les péripéties seuls, en famille ou en groupe (p. ex. camp de jour, club de lecture, maison de la famille, etc.) du 16 mai au 24 août 2018. En outre, les questions qui pourraient surgir au fur et à mesure de la lecture favoriseront la discussion entre les jeunes et leurs parents, auxquels une page est entièrement consacrée, leur offrant trucs et astuces afin de faire de la lecture une activité familiale quotidienne et plaisante. Pour participer, les jeunes et les organismes sont invités à s’inscrire sur le site tonaventure.com. 

L’importance de la lecture dans la réussite scolaire 

Ce lancement a aussi été l’occasion pour la directrice générale du CREVALE, madame Ann-Marie Picard, de rappeler qu’il est maintenant bien reconnu que de bonnes habiletés en lecture jouent un rôle essentiel dans la réussite scolaire et l’adaptation sociale. Il est également démontré que pour bien lire, l’enfant doit lire beaucoup, et que pour lire beaucoup, il faut aimer lire. De plus, considérant que les jeunes perdent en moyenne au moins un mois d’enseignement au cours de l’été, il n’en fallait pas plus pour qu’une telle campagne soit déployée dans la région. « Nous sommes fiers de cette campagne, qui a été élaborée avec l’appui d’un comité et qui permettra de sensibiliser, de façon ludique, l’ensemble de la population à l’importance de la lecture en misant sur les notions d’activités quotidiennes et de plaisir. C’est là une réelle invitation à développer le plaisir de lire! », a souligné madame Picard. 

Des entreprises lanaudoises qui valorisent la lecture  

Comme pour tous les projets créés par le CREVALE, cette campagne n’aurait pu voir le jour sans la précieuse collaboration de partenaires de divers secteurs engagés à l’égard de la réussite scolaire. D’ailleurs, le viceprésident du CREVALE, monsieur Étienne Baillargeon, a tenu à les remercier lors de son allocution : « Au nom du conseil d’administration du CREVALE, je tiens à remercier les membres du comité de pilotage de Mission lecture Lanaudière, qui ont mis leurs connaissances et leur expertise au service de cette campagne. Je remercie également les commanditaires du projet, dont la majorité sont des organisations certifiées OSER JEUNES. Ce sont des organisations qui non seulement soutiennent leurs employés étudiants en facilitant leur conciliation études-travail, mais qui également travaillent à valoriser l’éducation et à soutenir les parents dans l’encadrement de leurs enfants, de la petite enfance à la diplomation ». Ainsi, grâce aux commanditaires, plus de 6 000 dollars en prix sont offerts, dont six (6) bourses d’études d’une valeur de 500 $ chacune des Caisses Desjardins de Lanaudière. « Six participants remporteront une bourse, mais ils sortiront tous gagnants de l’aventure puisque nous sommes convaincus qu’encourager les jeunes à persévérer aujourd’hui, c’est contribuer à leur succès de demain » a mentionné Mme Martine Mercier, vice-présidente du conseil régional des caisses Desjardins de Lanaudière lors de la conférence de presse. 

Qu’est-ce que le Comité régional pour la valorisation de l’éducation? 

Né d’une volonté collective des milieux municipal, scolaire, communautaire, des affaires et de la santé, le Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE) contribue, depuis plus de 10 ans, à la prise de conscience que la persévérance scolaire est un enjeu collectif. Il s’implique dans les communautés locales et dans de nombreux projets visant la réussite éducative du plus grand nombre de Lanaudoises et de Lanaudois. 

Le CREVALE remercie le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, les organisations signataires de l’Entente de partenariat portant sur la persévérance scolaire et la réussite éducative dans la région de Lanaudière 2014-2019 (Éducation Lanaudière, les commissions scolaires des Affluents et des Samares, le Cégep régional de Lanaudière et le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière) ainsi que Bridgestone Canada inc. – Usine de Joliette pour leur contribution à la réalisation de sa mission. 

Évènements à venir

 Sample Banner Home 3 Libre lanauweb
Advertisement