MEILLEURS HISTOIRES

Grid List

Photo courtoisie

MRC Autray

Ce vendredi 26 juillet 2019, de 11 h à 18 h, petits, grands, jeunes et moins jeunes sont invités à participer aux activités de la journée intergénérationnelle sur le site de la chapelle des Cuthbert !

En effet, dans ses efforts de sensibilisation des divers publics au patrimoine et à la culture, la Corporation du patrimoine de Berthier organise, pour une deuxième année consécutive, une journée qui se veut un moment privilégié où les enfants, les jeunes, les adultes et les aînés partagent ensemble une même programmation.

Les actions qui favorisent l'établissement de relations interpersonnelles dans un contexte intergénérationnel suscitent des échanges de connaissances, de culture et d'histoire tout en encourageant le respect et l'empathie mutuelle. Les activités proposées promeuvent des occasions de rapprochements afin de créer des ponts entre des personnes de tous âges et de tous horizons ; il s'agit d'apprendre à se connaître pour mieux se reconnaître.

Liste des activités qui seront tenues lors de la journée :

 

 

Heure

 

Activité

 

Description

11 h à 18 h

Découverte de la chapelle et de la famille Cuthbert

Accompagné par un de nos guides, venez découvrir la chapelle des Cuthbert, un lieu de patrimoine unique qui, depuis des générations, témoigne avec éloquence de l'histoire de la famille Cuthbert et qui permet de découvrir l'histoire du développement de la région de Berthier.

11 h à 18 h

Foire des artisans

Des artisans locaux présenteront leurs créations et animeront de petites activités créatives pour toute la famille.

11 h à 15 h

Parcs en art avec le Musée d’art de Joliette

Le musée d’art de Joliette présentera une exposition en plein air d'œuvres choisies parmi sa collection éducative, accompagné d'activités de médiation culturelle dynamique et spécialisée pour tous les âges.

14 h à 16 h

Les Archivivantes

Grâce à cet art rassembleur qu’est le conte, les participants découvrirons la richesse du répertoire des contes de tradition orale familiale répertoriés par Adélard Lambert. La conteuse Isabelle Crépeau animera l'activité grâce à des capsules contées et des performances vivantes qui permettront de goûter la saveur orale de quelques contes choisis, faciles à retenir et à partager.

15 h à 18 h

Danser nos souvenirs

La chorégraphe Chloé Bourdages-Roy et ses collaborateurs animeront une activité interactive de danse et de musique basée sur les thèmes du souvenir, accompagné d'un atelier d'initiation à la danse contemporaine, pour les petits et les grands.


 

Prendre note que le site de la chapelle des Cuthbert est un environnement paisible et vaste avec de grandes étendues de gazon et des arbres matures, où il est très agréable de pique-niquer ! Nous disposons également d'un bâtiment sanitaire propre avec toilettes et lavabos.

 

Photo courtoisie

Mrc Joliette

Le Cercle de Fermières et la Municipalité de Sainte-Mélanie vous invitent à l’édition 2019 de la Fête des Récoltes qui se tiendra le samedi 5 octobre 2019, de 10 h à 16 h, autour du Presbytère. Comme les années précédentes, deux concours sont lancés dans le cadre de cet événement festif et rassembleur.

Dans un premier temps, nous proposons à tous les passionnés de photos un concours amateur sur  le thème L’ÉTÉ À SAINTE-MÉLANIE. Les participants nous offriront des clichés saisis à Sainte-Mélanie lors de la belle saison.

Notre concours culinaire, quant à lui, met en vedette les canneberges, et les personnes intéressées devront présenter leur version d’une CONFITURE, GELÉE OU MARMELADE DE CANNEBERGES.

Les détails de ces concours vous seront communiqués sous peu.

Nous invitons les organismes de Sainte-Mélanie, maraîchers, artisans et artistes à signaler ou confirmer leur intérêt à tenir un kiosque lors de la Fête des Récoltes auprès Mme Diane Emard du Cercle de Fermières. L’inscription est sans frais, mais faites vite, les places sont limitées!

À l’heure du dîner, des repas chauds ainsi que salades et desserts seront servis !

Toute la population est invitée à se joindre à la Fête des Récoltes, le samedi 5 octobre 2019, de 10 h à 16 h.

Pour obtenir de l’information et pour vous inscrire, communiquez avec Mme Diane Emard, présidente du Cercle de Fermières Sainte-Mélanie, au 450-886-5836, ou par courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Photo d'archives

Mrc Joliette

Parc Amable-Chalut – diagnostic arboricole d'arbres ornementaux

La ville de Notre-Dame-des-Prairies désire procéder à une analyse physiosanitaire et obtenir un diagnostic horticole de 29 arbres ornementaux situés près du terrain de tennis au Parc Amable-Chalut. Le conseil municipal a donc mandaté la firme de conseillers forestiers Ressources forestières biotique inc. pour procéder à cette analyse. Le contrat prévoit des honoraires de 85$/heure pour un total d'environ de 2 055$ taxes en sus.

Réseau des femmes Élues de Lanaudière – appui

Le Réseau des Femmes Élues de Lanaudière est un réseau structuré qui a vu le jour par des élues, ex-élues et candidates potentielles afin d'augmenter le nombre de femmes élues au sein des conseils municipaux, de la députation, des commissions scolaires, des instances syndicales, économiques, culturelles et communautaire de la région. Les élus municipaux ont voté une contribution de 100$, reconnaissant ainsi l'importance que la Ville de Notre-Dame-des-Prairies accorde à la place des femmes au sein des conseils municipaux.

Maison  des  Jeunes  Café-Rencontre – contribution  financière pour un animateur

La ville de Notre-Dame-des-Prairies a reconduit son aide financière à la Maison des Jeunes Café-Rencontre pour le salaire de l'animateur du samedi pour la période de 17 mars au 22 juin 2019. Il s'agit d'un montant de 2520$, ce qui représente 60% du salaire de l'animateur pour cette période.

Programmation d'événements – automne 2019

Quatre évènements se dérouleront cet automne à Notre-Dame-des-Prairies, Il s'agit de la Fête de l'enfant (13 août), une fête dansante (27 septembre), la Marche du Grand Défi Pierre Lavoie (20 octobre) et l'Halloween (31 octobre). La Ville a alloué des budgets de 8 000, 400$, 2 000$ et 2 000$ pour ces quatre activités.

 

Photo courtoisie

Actualité

La Société nationale des Québécoises et Québécois de Lanaudière déménage dans de nouveaux locaux dès le retour des vacances, soit le 7 août prochain.

Ainsi, la SNQ de Lanaudière sera relocalisée au :

435, boulevard Sainte-Anne, bureau 204, Joliette (Québec)  J6E 5A1

Toutefois, les numéros de téléphone et de télécopieur, les adresses électroniques, le site Web ainsi que les heures d’ouverture demeurent les mêmes.

Photo courtoisie

MRC Matawinie

En 2018, la municipalité de Sainte-Béatrix lançait le comité alimentaire afin de trouver des solutions suite à la fermeture de l’épicerie pour qu’il y ait plus de proximité alimentaire.

Le Marché fermier, une des premières actions du comité, a eu lieu en septembre de la même année. En 2019, le comité et la municipalité veulent continuer dans un même ordre d’idées et développer une alimentation de proximité pour les citoyens tout en essayant de mettre de l’avant les produits lanaudois.

Suite à l’intérêt porté à l’événement l’an dernier, nous avons décidé de mettre sur pied quatre Marché Fermier, le 4 et 11 août et 15 et 22 septembre. En les divisant sur deux mois, nous souhaitons diversifier les types de produits que nous aurons au 4 marchés. Nous profiterons des Marchés pour mettre de l’avant les différents projets du comité alimentaire, soit le Jardin à Partager et la distribution des boîtes de légumes Boîte d’ici et cie.

C’est dans un contexte festif et convivial que les Marchés auront lieu devant l’hôtel de ville, au 861 rue de l’église, de 9h00 à 15h00. À chaque Marché nous organiserons des activités en parallèle. Des activités pour toute la famille et aussi des conférences sur différents sujets concernant l’alimentation. La programmation officielle sortira au courant du mois de juillet. En cas de pluie, ceux-ci auront lieu au Pavillon du Village, 821 avenue du Parc.

On invite les producteurs intéressés à participer au Marché Fermier de Sainte-Béatrix, à nous contacter au 450 883-2245 poste 6233 ou à Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Photo courtoisie

Mrc Joliette

Aide financière à Léa Malo

Le conseil municipal a accordé une aide financière de 250$ à l’athlète Léa Malo. La jeune charloise de 16 ans est la meilleure dans sa catégorie d’âge en Cross Fit. En 2018, elle a notamment pris part au aux CrossFit Games à Madison au Wisconsin.

La construction en juin

La municipalité de Saint-Charles-Borromée a connu un bon mois de juin au niveau de la construction. En effet, la valeur des permis a atteint 3 109 000$, comparativement 568 880$ par rapport à la même période l’an dernier. 37 permis ont été émis permettant la création de 22 unités de logement. Pour les six premiers mois de 2019, la valeur des permis a été de 23 890 000$, il y a eu 182 permis pour 65 unités de logement de créés.

Prochaine séance

La prochaine séance aura lieu le 19 août prochain à 20h à la salle du conseil municipal.

Photo courtoisie

Baseball

Les White Sox de Saint-Charles-Borromée ont connu une semaine difficile dans la Ligue de baseball Senior Rive-Nord en subissant deux défaites.

L’équipe charloise s’est tout d’abord inclinée 9-6 à Rosemont, le 14 juillet. Les White Sox ont manqué  d’opportunisme en laissant plusieurs coureurs sur les sentiers.

Isaac Laframboise a terminé la partie avec 2 simples et 1 but sur balle tout en amassant 4 points produits. Marc-Olivier Forest a lancé 5 manches en accordant 8 points dont plusieurs non-mérité.

Les White Sox ont eu besoin de renfort en appelant 2 remplaçants pour pouvoir jouer cette partie à 9 joueurs.

Dégelée de 8-0

Deux jours plus tard, les Indiens de Laval-Nord ont été sans pitié pour les White Sox en les écrasant 8-0 au parc Bois Brûlé.

Dans la défaite, Frédéric Boileau Cadieux a été solide au monticule en accordant seulement deux points en cinq manches de travail.

L’attaque des White Sox fût anémique alors la défensive de Laval-Nord n’a commis que deux erreurs.

Steve Chevalier est venu en relève à Boileau-Cadieux en accordant 6 points en 2 manches, mais le mal était déjà fait.

Les White Sox, qui sont au cinquième rang de la division #2 avec une fiche de 8 victoires et 6 défaites, tenteront de rebondir, le 21 juillet, à Pointe-aux-trembles face aux Rangers.

Ils seront de retour au parc Bois-Brûlé, le 23, alors que les Dodgers de Terrebonne seront les visiteurs.

Photo courtoisie

Hockey

Quatre joueurs de hockey de la région de Lanaudière ont fait partie d’une équipe toute étoile du Canada à remporter le championnat du monde de la World Ball Hockey Federation (WBHF) qui a eu lieu à Granby à la fin de mois de juin.

Il s’agit de Ludovic Harrison (St-Thomas), Eugène Bessette (Saint-Liguori), Thomas Lachapelle (Crabtree), Jorick Belley (Rawdon), Gabriel Beaulieu (Saint-Félix-de-Valois) et Félix Trudeau (Terrebonne). Dans le cas de Thomas Lachapelle, une blessure l’a empêché de participer à cette compétition de haut calibre.

« Ces joueurs, nés en 2002 et 2003, ont été sélectionnés après un camp d’entraînement qui a accueilli une trentaine de participants. De mon côté, comme je fais partie de l’équipe canadienne de hockey balle depuis trois ans, j’ai postulé pour le poste de DG et entraîneur-chef des U17 », a expliqué en entrevue au Lanauweb, Samuel Fortier, aussi le nouveau directeur-général des Prédateurs de Saint-Gabriel depuis juin dernier.

En grande finale, le Canada a remporté le match ultime par la marque de 10-6 contre les Américains. Le capitaine Eugène Bessette a été élu le joueur plus utile de ces championnat. Lors du match ultime, il a récolté trois buts et trois aides.

« Eugène a augmenté son jeu d’un cran lors de cette finale. C’est assurément le meilleur joueur de hockey balle au Québec à l’heure actuelle.

Outre le Canada et les États-Unis, la catégorie U17 regroupait des équipes de la Slovaquie, de la République Tchèque, de l’Amérique du Nord et d’une deuxième équipe du Québec.

Rappelons que Ludovic Harrison et Thomas Lachapelle appartiennent aux Prédateurs Junior AAA.

Photo courtoisie Félix Grégoire-Bertrand

Sports

L’équipe 22 Dragons Rawdon a offert une belle performance lors du prestigieux Festival de bateau-dragon Concord Pacific de Vancouver, qui avait lieu du 21 au 23 juin dernier.

L’équipe lanaudoise a terminé 8e sur les 70 équipes inscrites dans sa catégorie. Elle s’est aussi démarquée par son bel esprit d’équipe et son dynamisme.

L’équipe a aussi donné sur place des entrevues à Radio-Canada ainsi qu’à plusieurs chaines locales de télévision et de radio.

Le Concord Pacific Dragon Boat Festival est un événement regroupant des courses de bateau-dragon, des spectacles, des kiosques culturels, des artisans, des artistes de rue.  Il se déroule dans la magnifique False Creek à Vancouver.

Cette année, quelques 158 équipes ont coursé, dans les catégories junior, femme, « open » (ou hommes) et mixtes. Chaque équipe participait à quatre courses de 500 m sur deux jours, incluant la finale le dimanche.  Les équipes de niveau compétitif ont coursé une distance de 2 km le dimanche. 

La participation de 22 Dragons Rawdon, à ce prestigieux festival, a été rendu possible grâce à l’appui financier de MD Sports Rawdon.

Festival de bateau-dragon de Rawdon

Par ailleurs, la plage municipale de Rawdon sera l’hôte de la 16e édition du Festival de bateau-dragon de Rawdon, qui se déroulera à la plage municipale le 10 août prochain.

On y attend près d’une trentaine d’équipes de 20 pagayeurs venant d’un peu partout au Québec.

Les distances de courses de cette compétition sont de 200 m et de 400 m. Depuis maintenant 2 ans, ce festival est aussi la dernière étape pour certaines équipes de se disputer la coupe étudiante.

Les courses commencent entre 8 h 30 et 9 h et se terminent vers 15 h.

Le bateau-dragon

Le bateau-dragon est une discipline qui gagne de plus en plus de popularité au Québec. C’est un sport nautique qui nécessite un très grand travail d’équipe. 20 pagayeurs doivent, à l’aide du batteur (placé à l’avant du bateau) et du barreur (placé à l’arrière du bateau), être tout à fait synchronisés et coordonnés. 

Photo courtoisie

Hockey

Le club de hockey Les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon, de la Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ) sont fier de la nomination de Nicolas Boucher au poste d’entraîneur-adjoint chez les Tigres de Victoriaville de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Nous tenons d’abord à féliciter Nicolas pour cette nomination.  Il réalise un rêve de jeunesse car les Tigres sont l’équipe de sa ville natale.  Les Prédateurs ont pour objectif d’être un lieu de développement, tant pour les joueurs, que pour les entraîneurs et les gestionnaires de l’organisation. Dans cette optique, la nomination de Nicolas Boucher chez les Tigres de Victoriaville est une bonne nouvelle.

Les Prédateurs sont donc à la recherche d’un entraîneur-chef pour la saison 2019-2020, la troisième de leur histoire, une annonce sera faite sous peu.

Pour tout connaître des Prédateurs, visite leur site Web au www.predateurs.ca ou encore la page Facebook Les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon

Crédit photo Marie-Lou Cabana

Hockey

Le 4 juillet dernier avait lieu le repêchage de la Ligue Sénior AAA du Québec au Cap-de-la-Madeleine. Au début de la séance, les neufs équipes ont procédé à une sélection spéciale des joueurs appartenant à la formation de Windsor qui a été dissoute au cours de la saison estivale.

La séance de repêchage comptait 12 rondes et les Sportifs Pétroles Bélanger ont pu faire leur première sélection au 33e tour alors que le directeur-gérant Gaby Roch et son équipe ont jeté leur dévolu sur Nathan Tremblay, un joueur de la région qui a déjà évolué avec les Cyclones Junior AA et par la suite avec les Prédateurs de Saint-Gabriel Junior AAA. Au 35e tour, la formation joliettaine a mis la main sur Jonathan Bourcier, un produit de la LHJMQ qui a aussi évolué au niveau universitaire avec Concordia. Au 49e échelon, les Sportifs Pétroles Bélanger ont choisi l’attaquant vedette des Prédateurs de Saint-Gabriel Anthony Morin. Celui-ci sera éligible à se joindre aux Sportifs Pétrole Bélangeren 2020-2021.

Nathan Tremblay

Rejoint au téléphone, le DG Gaby Roch a expliqué le fait que sa formation n’avait pas de sélections dans les premières rondes.« L’an dernier, André Lachance et moi quand on a pris l’équipe, fallait tout rebâtir, monter une équipe à notre goût. Pour cela, on a fait plusieurs excellentes transactions, mais pour avoir des bons joueurs faut aussi faire des sacrifices. Alors au repêchage de 2018 dans les transactions que nous avons faites, il y avait plusieurs choix de repêchages de cette année qui étaient impliqués.» d’indiquer celui qui dirigera les destinées de l'équipe joliettaine la saison prochaine.

Quant aux sélections 2019, Gaby Roch se montre satisfait de la cuvée de son équipe.« Pour nous c’était important d’aller chercher un joueur local comme premier choix. De plus, la grande majorité des joueurs de la dernière saison seront de retour. Mais tout le monde aura la chance de faire ses preuves et causer une surprise.» de conclure Roch.

Photo courtoisie Raymond Rougeau

Sports

L’ancien lutteur professionnel Jacques Rougeau Sr s’était éteint le 1er juillet dernier après une bataille contre la fibrose pulmonaire.

La famille Rougeau a confirmé la nouvelle durant la journée du 2 juillet. « C’est avec tristesse et beaucoup de chagrin que nous vous annonçons le décès de Monsieur Jacques Rougeau, hier, le 1er juillet 2019, à l’âge de 89 ans. Il se battait depuis quelques temps avec une fibrose pulmonaire, mais il est tout de même partie en douceur, entouré de sa famille qu’il aimait tant », mentionne le communiqué.

Né le 27 mai 1930, Jacques Rougeau Sr a commencé sa carrière en 1955, mais de façon plus active dès 1965 à l’époque des As de la lutte.

En compagnie de son frère Jean, il a fait la pluie et le beau temps aux quatre coins du Québec, particulièrement dans les années 60 et 70. Il a livré des combats mémorables avec le Sheik, Abdullah the Butcher, Hans Schmidt ou Maurice Vachon, remplissant à plusieurs reprises le vieux Forum de Montréal.

Jacques Rougeau Sr était le père de Raymond (conseiller à Rawdon), Jacques et Armand. Il a porté un nom qui résonne tellement dans ce milieu et principalement au Québec que ces trois fils,, une de ses filles, Joanne, ainsi que trois de ses petits-fils ont marché dans ses pas, œuvrant tous dans le milieu de la lutte à un moment ou à un autre.

« Mais si pour vous il était un lutteur populaire, pour nous, il était un mari, un père, un grand-père et un arrière-grand-père tout autant aimé et estimé. Il était la force tranquille de notre

Photo courtoisie

Politique fédérale

Le chef néo-démocrate, Jagmeet Singh, et les député.es du NPD, Ruth Ellen Brosseau (Berthier-Maskinongé) et Robert Aubin (Trois- Rivières), se sont engagés à aller de l'avant avec le projet de train à grande fréquence et ont promis des investissements majeurs pour aider les municipalités qui ont encore été victimes des inondations.

« Les changements climatiques menacent tous les aspects de la vie auxquels nous sommes attachés. Pendant que Justin Trudeau et les libéraux vendent leur projet d'oléoduc, mon équipe et moi présentons notre plan concret pour lutter contre les changements climatiques avec  Le courage d'agir : pour l'urgence climatique et des emplois de qualité au Québec, a déclaré M. Singh. Aujourd'hui, je réitère devant les Trifluviennes et Trifluviens mes engagements à l'endroit du projet de train à grande fréquence. Je souhaite que la première pelletée de terre soit donnée durant la première année de notre mandat! Je promets aussi des investissements majeurs pour venir en aide aux victimes des inondations, afin d'adapter les infrastructures à cette nouvelle réalité. »

Le projet de train à grande fréquence, tel que proposé par VIA Rail, reliera l'aéroport Jean-Lesage de Québec à Toronto, en passant par Trois-Rivières, Montréal, Ottawa, Smith Falls et Peterborough. Il prévoit une voie dédiée pour le transport de passagers. Le train à grande fréquence permettra de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, stimulera l'économie régionale et créera un grand nombre d'emplois de qualité. Comparativement aux libéraux, le financement du projet sera entièrement public.

« C'est le temps d'investir dans des projets qui permettent de lutter contre les changements climatiques, pas dans des oléoducs qui menacent notre environnement, a ajouté M. Aubin. Les libéraux de Justin Trudeau parlent des deux côtés de la bouche lorsqu'il est question d'environnement. Les conservateurs, pour leur part, ne font nulle mention de transport collectif dans leur plan climatique. C'est ridicule! Au NPD, on s'engage à organiser une rencontre entre VIA Rail, les provinces concernées et les acteurs municipaux clés dans les 100 premiers jours. Terminé les études, il faut passer à l'acte! »

Pour Berthier-Maskinongé, Le courage d'agir prévoit des investissements majeurs pour aider les différentes municipalités qui ont encore été victimes d'inondation à adapter leurs infrastructures pour faire face à cette nouvelle réalité. Le NPD investira 2,5 milliards de dollars additionnels afin de protéger les gens et leurs biens des événements climatiques extrêmes comme les inondations.

« Les gens de ma circonscription ont été victimes, encore cette année, d'inondations records. Avec Justin Trudeau, le Canada respectera les faibles cibles de Stephen Harper avec 200 ans de retard. Andrew Scheer et les conservateurs, pour leur part, ne feraient qu'empirer les choses, de conclure Mme Brosseau. Le NPD est fier d'avoir un plan ambitieux qui permet à la fois de lutter contre les changements climatiques et de créer des emplois de qualité. Le statu quo n'est pas une option! »

Photo courtoisie

Politique provinciale

La députée de Joliette, Véronique Hivon, est heureuse d’annoncer l’arrivée de Gino Latendresse au sein de son équipe de bureau de circonscription. « Je suis privilégiée de pouvoir accueillir une personne de sa qualité, qui allie ouverture, expérience et connaissance du milieu. C’est une addition extraordinaire à notre équipe déjà bien établie et une très belle collaboration qui débute! », souligne-t-elle, enthousiaste.

Originaire de Joliette et aujourd’hui résident de Notre-Dame-des-Prairies, M. Latendresse a occupé des postes importants au cours des dernières années dans les sphères industrielle, culturelle et municipale, en plus d’avoir œuvré auprès de jeunes en difficulté. « Gino est vraiment quelqu’un de très polyvalent comme l’indique sa feuille de route, de chaleureux et d’engagé, qui a une réelle volonté de changer les choses pour le mieux dans la communauté. Je suis heureuse de pouvoir compter sur lui afin de répondre aux besoins des citoyens et citoyennes de Joliette », explique Véronique Hivon. M. Latendresse sera notamment responsable des dossiers liés à l’économie et à l’entrepreneuriat, aux municipalités, à la santé et à la protection de la jeunesse, à la culture, à l’environnement, à l’agriculture ainsi qu’aux transports au bureau de la députée de Joliette.

« Je me sens choyée d’être appuyée par une équipe aussi dédiée, avec Valérie Roy, Mélanie Jacques, Guillaume Denommée, qui sont mes attachés politiques, Annie Laurier, qui nous fournit un soutien administratif précieux, ainsi que Pascale Sévigny actuellement en congé de maternité. Ils sont compétents, dévoués et font un travail exceptionnel au quotidien auprès des gens d’ici », affirme la députée.

« Tous ensemble, nous formons une équipe engagée pour l’ensemble des citoyens, des organismes et des entreprises de la circonscription et nous sommes plus que jamais déterminés à travailler pour améliorer la qualité de vie des gens d’ici ainsi que pour accroître la vitalité et le dynamisme de notre milieu », conclut Véronique Hivon. 

 

Photo courtoisie

Politique provinciale

La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mme Andrée Laforest, annonce la mise en œuvre du Fonds pour l'infrastructure municipale d'eau (FIMEAU). Ce nouveau programme est destiné aux travaux de construction, de réfection ou d'agrandissement d'infrastructures municipales d'eau potable et d'eaux usées.

Le programme FIMEAU, sous la responsabilité du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation (MAMH), est doté d'une enveloppe globale de 1,5 G$ répartie sur neuf ans. Un montant de 750 M$ provient du programme d'infrastructure Investir dans le Canada, auquel s'ajoute une contribution équivalente du gouvernement du Québec.

« Les investissements dans les infrastructures municipales sont nécessaires afin de garantir des services publics de qualité, au bénéfice des générations futures. Ce nouveau programme témoigne de l'engagement de notre gouvernement à soutenir activement les municipalités qui souhaitent investir dans leurs infrastructures d'eau pour les maintenir en bon état. Cette source de financement supplémentaire reflète notre volonté d'offrir des milieux de vie attrayants et prospères, tout en contribuant au dynamisme économique de nos régions », a déclaré par voie de communiqué, Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Il est essentiel d'investir dans des infrastructures d'eau modernes et efficaces pour préserver le bien-être de nos familles et protéger nos écosystèmes locaux. Grâce aux investissements de nos gouvernements, nous pourrons mieux répondre aux priorités des collectivités québécoises en matière de traitement des eaux usées et de distribution d'eau potable. Nous continuerons de collaborer avec nos partenaires provinciaux, municipaux et autochtones afin de réaliser des investissements stratégiques qui contribueront à protéger les collectivités et soutiendront la transition du Canada vers une croissance économique propre », a pour sa part souligné L'honorable François-Philippe Champagne, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités.

Faits saillants :

Le programme FIMEAU, dont le taux d'aide gouvernementale est fixé à 80 %, comporte deux volets : un premier pour les municipalités de moins de 100 000 habitants et un second pour les dix grandes villes de 100 000 habitants et plus.

Pour permettre l'accès au financement à l'ensemble des municipalités du Québec et pour favoriser la réalisation de projets sur toute la durée du programme, les modalités de ce nouveau programme prévoient un déploiement en trois cycles, chacun débutant par un appel de propositions de projets : le premier en 2019, le second en 2022 et le dernier en 2024. À chaque cycle, les municipalités n'ayant pas bénéficié d'un financement aux cycles précédents seront priorisées.

Une période de quelques semaines est allouée aux municipalités avant le déploiement du premier appel de propositions, afin qu'elles puissent prendre connaissance des conditions et exigences du nouveau programme et déterminer les projets pouvant s'y inscrire. Les municipalités seront informées prochainement du lancement de ce premier appel de propositions de projets par courriel, de même que par le fil RSS du MAMH.

 

Photo courtoisie

Politique fédérale

Le candidat du Parti Conservateur dans Joliette, Jean-Martin Masse, est déjà sur le terrain depuis le début du mois de juillet.

Il a en effet rencontré plusieurs maires soit ceux de Rawdon, Ste-Marcelline-de-Kildare, Joliette, Saint-Paul et Saint-Charles-Borromée,

« Ma rencontre avec ces élus m’ont permis de bien saisir les projets, les besoins et les préoccupations des élus-es, citoyennes et citoyens de la circonscription fédérale de Joliette », a déclaré M. Masse en entrevue au Lanauweb.

Parmi ces besoins et préoccupations, il y a l’internet haute vitesse, la lourdeur bureaucratique (pour l’application du programme de la taxe d’accise et l’appui du fédéral pour le maintien et l’ajout d’équipements culturel et de loisir dans la Mattawinie, ainsi que la pénurie de main-d’œuvre et la tour de communications Rogers pour le comté de Joliette.

« Je suis présentement en mode écoute. Les besoins diffèrent que ce soit au nord et au sud. Les gens sont sympathiques et réceptifs jusqu’à maintenant », ajoute le candidat conservateur.

Dès cette semaine, Jean-Martin Masse, en plus de poursuivre la « Tournée des élus-es », commencera sa « Tournée des organismes économiques » de la circonscription fédérale de Joliette.

Le lancement de la campagne de Jean-Martin Masse devrait se faire à la fin août.

Photo courtoisie

Politique fédérale

Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, et Gabriel Ste-Marie, député fédéral de Joliette, ont exprimé leur solidarité avec les 2,9 millions de membres de Desjardins menacés d’usurpation de leur identité depuis le vol de leurs renseignements personnels.

« Le Bloc Québécois partage la peur des Québécoises et des Québécois. Je suis moi-même parmi les victimes de ce vol. Nous demandons à Ottawa de permettre aux gens dont les informations personnelles ont été dérobées et qui désirent changer de numéro d’assurance sociale qu’ils puissent le faire sans devoir prouver qu’ils ont subi une fraude, comme c’est le cas présentement. Les mécanismes actuels ne pourraient de toute façon pas traiter toutes les demandes qui se manifesteront.  Desjardins étant une institution financière sous juridiction québécoise, il est du ressort de la coopérative et du gouvernement du Québec d’assurer la sécurité des informations personnelles, des comptes bancaires et de l’accès au crédit des membres de Desjardins. L’accompagnement doit être immédiatement disponible en français à travers tout le processus et je m’étonne que ça n’ait pas été le cas dès le départ », a déclaré M. Blanchet.

Le 20 juin dernier, Desjardins annonçait que la police de Laval a découvert que les informations confidentielles de 2,9 millions de membres de la coopérative financière ont été volées par un employé. Desjardins a tenté de rassurer ses membres en leur permettant de s’inscrire gratuitement aux services d’Equifax pendant cinq ans, mais de nombreuses difficultés sont survenues, liées au nombre élevé de demandes et à des problèmes chez Equifax concernant l’inscription en français pour les personnes touchées.

Près de 200 plaintes pour vol d’identité ont été déclarées au Centre antifraude du Canada entre l’annonce de la fuite d’informations et le 4 juillet dernier. Une pétition circule actuellement pour demander au gouvernement canadien de remplacer les numéros d’assurance sociale des personnes dont les informations ont été dérobées. La solution suggérée mérite qu’on l’analyse, de même qu’il est pertinent que le gouvernement du Canada aussi s’interroge sur la sécurité des clients québécois des banques sous charte canadienne, mais la pétition révèle que les gens jugent inadéquate la réaction des autorités.  De leur côté, les libéraux semblent indifférents aux craintes des victimes.

« Il faudra trouver une solution globale et efficace, qui épargne aux citoyens des démarches fastidieuses. Ottawa doit assouplir les règles pour que les personnes dont l’information a été volée puissent entreprendre cette démarche si elles le souhaitent. Nous sommes dans une situation de crise et Ottawa doit agir comme partenaire et protecteur des citoyens et non s’ajouter à la liste des obstacles. Finalement, nous appelons la population à la prudence alors que de nombreuses opérations d’hameçonnage sont en cours : ne cliquez sur aucun lien et ne donnez aucune information si vous n’êtes pas 100 % certains que votre interlocuteur est bien Desjardins », a conclu M. Ste-Marie.

Photo courtoisie

Politique fédérale

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, était de passage à Joliette, le 5 juillet dernier.

Accompagné de M. Gabriel Ste-Marie, député de la circonscription, le chef de la formation a profité de cette occasion pour aller à la rencontre des citoyennes et des citoyens de la région.

« Comme je demeure à Shawinigan et que mon comté est sur la Rive-Sud, je serai souvent présent dans le comté de Joliette dans les festivals, les marchés publics, etc. », a mentionné M. Blanchet en entrevue au Lanauweb.

Le chef du Bloc a rappelé que son parti est le seul parti à défendre les intérêts des Québécoises et des Québécois tout le temps. « Nous sommes le seul à respecter la volonté de l’Assemblée nationale à Québec, notamment en matière de laïcité et d’immigration. Le Bloc a décidé de lancer un message à l’ensemble des Canadiens pour leur rappeler que le Québec peut décider lui-même de son modèle d’intégration et de son avenir », a-t-il fait valoir.

De son côté, le député bloquiste de Joliette, Gabriel Ste-Marie, était très heureux de la visite de son chef. « Les gens nous arrêtent dans la rue et nous disent de continuer à défendre le Québec. C’est très motivant. Ça met la barre haute pour la suite des choses », a mentionné M. Ste-Marie.

Pour le député joliettain, le Bloc Québécois travaille pour la classe moyenne, la vraie classe moyenne, pas celle des libéraux. « Si vous gagnez  moins de  66 000$, vous n’avez pas droit à la baisse d’impôts libérale.  Qui en a profité dans la circonscription de Joliette ? Seulement 12 % des contribuables les plus riches », a-t-il dénoncé.

Parmi les enjeux qu’il compte mettre de l’avant lors de la prochaine campagne,  Gabriel Ste-Marie cite les agriculteurs lanaudois, les manufacturiers, la pénurie de main-d’œuvre, la concurrence déloyale et la lutte aux paradis fiscaux.

À 4 mois de l’élection fédérale, Yves-François Blanchet se montre confiant. « Depuis le mois de décembre 2018, on monte dans les sondages. On a le potentiel de gagner plusieurs sondages », a-t-il énoncé.

Le chef bloquiste promet de redonner une voix au Québec, en défendant les consensus de  l’Assemblée nationale.

Top Stories

Grid List

Photo courtoisie

Accidents

Le conducteur de la moto impliqué dans une collision frontale, en fin d’avant-midi, le 22 juillet, à Saint-Élisabeth a succombé à ses blessures.

La victime est Félix-Antoine Gagné 19 ans de Sainte-Élisabeth. La collision est survenue peu avant 11h30 sur le rang de la Rivière Sud (route 345).

Si les premiers éléments de l’enquête de la SQ laissaient croire à une manœuvre de dépassement à l’origine de l’accident, c’est plutôt lorsque le conducteur de la camionnette qui aurait changé de voie afin d’éviter un obstacle sur le route que la collision s’est produite.

D’ailleurs, le conducteur de la camionnette n’a subi aucune blessure. La Sûreté du Québec poursuit son enquête.

Photo courtoisie

Société

La température augmente à mesure que les saisons changent, et il en va de même avec le nombre d’éclatements de pneus. Quand cela arrive, les conducteurs se retrouvent dans une situation inattendue, effrayante et dangereuse. Et bien que personne ne veut vivre une telle expérience, il est important de savoir comment réagir quand la situation se présente.

Afin de minimiser les risques et les dommages, il est essentiel de bien maîtriser son véhicule lorsqu’un pneu fait défaut. Quand un pneu éclate, on entend un bruit assourdissant ou on ressent une forte vibration, et le véhicule pourrait tourner du côté où le pneu a fait défaut. Voici quelques conseils à suivre si cette situation se présentait:

1.     Restez calme et en maîtrise du véhicule

Garder son calme peut sembler impossible, mais vous vous rendrez service en gardant votre sang froid tout en maîtrisant la situation de façon sereine. Voici comment :

Relevez doucement votre pied de la pédale d’accélération et laissez le véhicule ralentir graduellement.

Gardez vos mains fermement sur le volant et guidez le véhicule droit devant. Les pneus vont tirer le véhicule vers le côté, mais il est extrêmement important de ne pas laisser l’auto tourner.

Rangez-vous sur l’accotement jusqu’à l’arrêt complet du véhicule.

2.      Assurez-vous d’être visible pour les autres conducteurs

Si possible, essayez de vous ranger de manière à ce que le pneu endommagé se trouve à l’opposé de la circulation. Cette procédure rendra l’observation et le remplacement du pneu plus facile et sécuritaire. Il est primordial de vous assurer que votre véhicule est visible pour les autres conducteurs sur la route. Une fois que le véhicule est complètement immobilisé, activez vos clignotants d’urgence et observez les conditions environnantes. Si ces dernières sont sécuritaires, sortez du véhicule, placez des cônes réfléchissants si vous en avez, et évaluez la situation.

3.     Constatez les dégâts

Si l’un ou plusieurs des pneus paraissent à plat, dégonflés ou présentent des signes de détachement ou autres dommages, retirez l’ensemble de la roue et remplacez-la avec un ensemble de rechange gonflé. Les bosses ou renflements peuvent indiquer un détachement à l’intérieur du corps du pneu et ce qui nécessitera une inspection par un technicien qualifié.

4.     Remplacez le pneu endommagé

Le manuel du propriétaire de votre véhicule vous indiquera où trouver la roue de rechange et les outils nécessaires pour la changer. Si vous ne savez pas comment procéder, appelez l’assistance routière. Il est impératif de ne pas conduire sur le pneu dégonflé. Non seulement cela est extrêmement dangereux, mais cela pourrait aussi causer des dommages supplémentaires à votre véhicule. Gardez en tête que les pneus de rechange ne devraient être utilisés qu’en situation d’urgence, et non sur de longues distances ou à grande vitesse.

Bien qu’il n’existe pas de moyen sûr d’éviter un éclatement de pneu, il est possible d’être proactif et de prendre quelques mesures pour bien entretenir vos pneus afin de réduire les risques de défaillance. Les experts de Nokian Tyres conseillent de prendre certaines précautions :

- Vérifier la pression des pneus au moins une fois par mois

- Éviter de conduire avec des pneus trop ou pas assez gonflés

- Éviter de surcharger le véhicule

- Éviter de conduire sur un nid-de-poule ou sur la bordure de route

- Conduire à une vitesse modérée pour éviter les défaillances de pneus

www.leditionnouvelles.com

 

 

 

Photo courtoisie

Jeunesse

Depuis 2013, la Ville de Notre-Dame-des-Prairies célèbre l’enfance chaque été avec la Fête de l’enfant ! Cette année, cette journée spéciale aura lieu le mardi 13 août dès 10h au parc des Champs-Élysées.

Il s’agit de l’occasion parfaite pour les camps de jour de souligner la fin de l’été et pour les petits du préscolaire d’avoir une journée festive sur un site enchanteur.

La Fête de l’enfant promet une journée des plus emballantes aux jeunes prairiquoises et prairiquois! Cette grande fête est l’occasion de s’amuser à l’extérieur dans l’un des plus beaux parcs de la région. En plus de profiter des nombreuses activités proposées.

Au menu cette année :

Animation avec DJ PL

Jeux gonflables

Éducazoo

Mini-train

Mur d’escalade

10h30 : spectacle de théâtre magique (3-7 ans)

14h : spectacle de magie et d’illusion (8-12 ans)

Et plus !

En cas de pluie, les activités seront relocalisées dans le quadrilatère de l’école/église. Tout est gratuit !

La présence du camp de jour de Notre-Dame-des-Prairies ainsi que de nombreuses garderies et CPE facilite la participation des jeunes. Toutes les familles de Notre-Dame-des-Prairies et du grand Joliette sont les bienvenues à se joindre à la fête!

Pour connaître toutes nos activités, visitez le www.notredamedesprairies.com et suivez la page Facebook de la Ville.

 

Évènements à venir

Advertisement