MEILLEURS HISTOIRES

Grid List

Photo courtoisie

MRC Montcalm

Les cadets de l’escadron 879 Sir-Wilfrid-Laurier organisent une course à obstacles nommée le Défi du Commandant. Elle se tiendra le 8 septembre 2018 au Pavillon Desjardins de Saint-Lin-Laurentides.

Sur 2 ou 4 km, vous rencontrerez un mélange d’obstacles stimulants, excitants et surprenants tout au long de la course –un parcours pour les bouts d'choux est aussi disponible.

Sur le site, une panoplie d’activités et de kiosques vous attendent.

- Portes ouvertes des cadets de l’escadron 879 – première journée d’inscription pour l’année 2018-2019;

- Kiosques de marchands de la région;

- Maquillage pour les petits et les grands;

- Exposition de véhicules militaires de toutes époques;

- D.J, groupes musicaux et animation;

- Kiosques alimentaires; 

- Service de gardiennage

Vous pouvez participer individuellement, en famille, entre amis ou en équipe. Il n’y a aucun prérequis pour participer à cette course. Vous pouvez le faire à votre rythme à la course ou à la marche. Nous vous attendons en grand nombre le 8 septembre.

Les billets en prévente sont disponibles jusqu’au 25 aout, Faites vite et profitez du rabais.

Toutes les informations de la course sont disponibles au : https://defiducommandant.com/

Pour de plus amples informations :

M. Daniel Jean, Président

Escadron 879 Sir-Wilfrid-Laurier

Tél : 514-661-3700

Courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site web de l’escadron : www.escadron879.ca

Pour plus d’information sur le Programme des cadets, visitez notre site www.cadets.ca. Vous pouvez, aussi, nous suivre sur les médias sociaux :

Facebook : @CadetsQuebec

Twitter : @CadetsQuebec en français; @QuebecCadets en anglais.

 

Photo Courtoisie

Mrc Joliette

 

La Municipalité de Saint-Charles-Borromée sollicite votre collaboration pour une campagne d’échantillonnage annuelle pour dans le cadre du programme de suivi de la qualité de l’eau potable. Des propriétaires volontaires sont recherchés pour une visite de 5 minutes, à tous les 5 ans !

 

Pour respecter une des exigences du règlement sur la qualité de l’eau potable, la municipalité doit prélever 20 échantillons à des adresses différentes ; chaque adresse ne doit pas faire l’objet d’un prélèvement plus d’une fois par 5 ans. C’est en marge de ce règlement et de ces exigences auxquels toutes les municipalités sont soumises que Saint-Charles-Borromée souhaite recueillir une banque de 120 adresses.

 

Les échantillons ne peuvent être prélevés qu’avec le consentement de l’occupant des lieux. Ainsi, faire partie de cette banque n’implique qu’une seule visite à domicile, une fois aux cinq ans, entre le 1er juillet et le 1er octobre. Avec une autorisation préalable, un employé des services techniques viendra alors faire couler l'eau durant cinq minutes, rien de plus. « C’est la seule exigence. Mais c’est un geste qui agit pour le bien commun », souligne la présidente de la commission de l’eau potable, Mme Chantal Riopel.

 

Pour s’inscrire à la banque d’échantillonnage, communiquez au 450 759-4415 ou remplissez le formulaire disponible sur le site web municipal sous la section Services municipaux (Services techniques et urbanisme) / Permis et formulaires.

 

Photo courtoisie

MRC Montcalm

La Municipalité de Saint-Alexis est fière d'annocer qu'elle a obtenu une subvention du Ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTMTET) se chiffrant à 1 126 33,00 $ pour les travaux de réhabilitation de la Grand-Ligne à Saint-Alexis. 

Cette aide financière d'une valeur de plus de 70 % de l'envergure totale des travaux, soit 1,6 million de dollars, est une première dans les mémoires de Saint-Alexis depuis de nombreuses années ! 

Ce projet majeur confirme la volonté de la municipalité de Saint-Alexis de créer un dynamisme innovateur et évolutif et ce n'est que le debut ! 

C'est en compagnie du maire, M.Robert Perreault, du préfet suppléant de la MRC de Montcalm, M.Patrick Massé, de la directrice générale de la Municipalité, Mme Annie Frenette ainsi que des partenaire concernés, que l'annonce officielle de ces travaux a été présentée sur le future chantier de la Grand-Ligne. 

Les travaux débuteront dès le lundi 27 août prochain et se dérouleront sur une période d'environ 6 semaines. 

Nous tenons à remercier tous les intervenants concernés dans ce dossier pour leur rigueur et leur implication. 

 

Photo Courtoisie

Actualité

C’est un grand succès pour la 6e édition de la marche Motetan Mamo de Nation à Nation initiée en 2013 par le Centre d’amitié autochtone de Lanaudière.

Plus de 70 marcheurs ont en effet participé à la marche afin d’appuyer les revendications des Atikamekw de la région en matière d’égalité d’accès aux services de santé. Initiée au départ en vue de soutenir les Autochtones dialysés, Motetan Mamo œuvre aujourd’hui pour l’ensemble des Autochtones lanaudois qui, aux prises avec une maladie chronique, nécessitent des traitements permanents.

Outre cet objectif de sensibilisation de la population aux réalités autochtones, Motetan Mamo amasse aussi des fonds afin soutenir les Autochtones qui doivent quitter leur communauté afin de recevoir des soins de santé.

 « Les malades subissent, avec leur famille, des répercussions physiques, morales et financières. Motetan Mamo permet de défrayer certains coûts ponctuels comme le transport, l’alimentation, les médicaments et l’équipement médical non-remboursés », a souligné France Robertson, directrice du CAAL.

Motetan Mamo, participation, record,  France Robertson
Photo courtoisie

Cette année, la marche a recueilli un montant de 13 535 $.

 « Outre les dons particuliers (3850 $) et les inscriptions des marcheurs (7835 $), la participation de nombreux commanditaires et le soutien de la députation a permis de réduire considérablement les coûts liés à l’organisation de la marche. C’est donc avec une immense gratitude que nous soulignons leur contribution » ajoute Madame Robertson.

Motetan Mamo a encore une fois bénéficié du soutien des municipalités de Sainte-Mélanie, Saint-Jean-de-Matha, Sainte-Émélie-de-l’Énergie, Saint-Zénon, Saint-Michel-des-Saints et de la communauté de Manawan. Cette année, les marcheurs ont également fait halte à l’Abbaye Val Notre-Dame. La sérénité des lieux se prêtait bien au premier hommage de la marche, rendu avec émotion par Richard Moar et sa famille à son épouse Colette Ottawa. Celle qui a inspirée au patriarche cette marche symbolique de près de 200 km est en effet décédée au printemps dernier après 7 ans de dialyse et maintes années de combat contre la maladie. Elle laisse son

Courtoisie

Mrc Joliette

À compter du 27 août, les propriétaires d’immeubles situés dans les quartiers admissibles au programme de subvention Rénovation Québec sont invités à soumettre leur demande pour la phase 2018-2019.

Rappelons que suite à la relance du programme Rénovation Québec par le gouvernement du Québec, la Ville de Joliette confirmait, en début d’année, sa participation conjointe et son soutien financier aux propriétaires pour la revitalisation résidentielle et l’amélioration du milieu de vie de certains quartiers.

Par ce programme, la Ville de Joliette souhaite réhabiliter la fonction résidentielle des vieux quartiers par l’amélioration des normes minimales d’habitabilité des logements en termes de sécurité et de salubrité.

Rénovation Québec permet aussi l’entretien et le renouvellement du parc immobilier des vieux quartiers tout en encourageant la préservation des matériaux d’origine ou le retour à des matériaux qui respectent le caractère architectural original du bâtiment.

Soumettre une demande

Le programme comporte deux volets, soit la rénovation résidentielle pour les ménages à faible revenu et les interventions sur l’habitation. La nature des travaux admissibles concerne la rénovation, la construction et le recyclage de bâtiment.

Le fonds total de l’aide financière, incluant la contribution de la Ville de Joliette et celle de la Société d’habitation du Québec, s’établi à un peu plus de 500 000 $.

Dès le 27 août à 8 h, les propriétaires d’immeubles situés dans les quartiers admissibles à la subvention pourront vérifier leur admissibilité et déposer leur demande au service de l’Aménagement du territoire de la Ville de Joliette. Formulaire disponible au www.ville.joliette.qc.ca

Photo d'archives

Mrc Joliette

Aide financière pour la mise en commun d’équipements, d’infrastructures, de services ou d’activités en milieu municipal

Les membres du conseil ont autorisé la municipalité à faire une demande d’aide financière au Ministère des Affaires Municipales et de l’Occupation du Territoire pour la mise en commun d’équipements, d’infrastructures, de services ou d’activités en milieu municipal. Si Saint-Charles-Borromée obtient cette aide financière, elle pourra faire passer le technicien en document à un temps plein jusqu’au 31 décembre 2019 et aller en fourniture de service avec Saint-Ambroise-de-Kildare.

Encadrement des feux à ciel ouvert

Les élus municipaux ont adopté un nouveau règlement concernant l’encadrement des feux à ciel ouvert.  Ainsi, il y un resserrement au niveau de ce qui est permis de brûler dans les feux à ciel ouvert et les foyers d’extérieurs, la manière d’allumer. De plus, un permis est maintenant requis pour les feux à ciel ouvert. Ce règlement est applicable dans les 9 municipalités desservies par le Service de la prévention des incendies : Saint-Charles-Borromée, Saint-Ambroise-de-Kildare, Sainte-Mélanie, Notre-Dame-de-Lourdes, Saint-Paul, Crabtree, Sainte-Marie-Salomé, Saint-Thomas et Village Saint-Pierre. Ce règlement permet à la Municipalité de Saint-Charles-Borromée de tout simplement se conformer à une règle provinciale de qualité environnementale.

La construction en juillet

La municipalité de Saint-Charles-Borromée a connu un excellent mois de juillet au niveau de la construction résidentielle. Ainsi, la valeur des permis a atteint 6 811 920$ soit 5 781 820$ de plus que pour la même période l’an dernier. En tout, 26 permis ont été émis, comparativement à 25 en 2017. Pour les sept premiers mois de 2018, la valeur des permis a atteint 22 975 400$.

 

Photo Guy Latour

Hockey

C’est ce soir (21 août) que les Prédateurs de Saint-Gabriel débuteront leur premier camp d’entraînement de leur histoire dans la LHJAAAQ.

Une trentaine de joueurs devraient se rapporter à l’entraîneur Sébastien Renaud. « Nous avons d’autres qui sont dans des camps junior majeur. On s’attend à ce que 2-3 joueurs soient retranchés de leur club majeur », a déclaré Renaud, en entrevue au Lanauweb

Les amateurs de hockey qui a assisteront aux matchs des Prédateurs découvriront un entraîneur démonstratif derrière le banc de l’équipe. « Je suis un coach passionné et exigeant. Je n’accepte pas les demi-mesures. Je veux des joueurs honnêtes dans leur effort et leur engagement », a précisé Sébastien Renaud.

Celui-ci entend mettre de l’avant un style de jeu différent avec de bons éléments en attaque et plusieurs joueurs capable d’être robuste. « On va avoir plusieurs gars contre qui ça va être fatigants de jouer contre eux », a-t-il ajouté.

D’ailleurs, les recrues des Prédateurs étaient en action, le 19 août, alors que les Cobras de Terrebonne étaient les visiteurs à l’aréna Familiprix de Saint-Gabriel.  Les Cobras ont marqué trois fois dès la première période en route vers un gain de 5-2.

« On a connu un mauvais début de match. On a un meeting entre la première et la deuxième période. Les gars ont bien appliqué la consigne que j’ai demandé soit d’être plus efficace en échec-avant », a souligné Sébastien Renaud.

Quatre matchs préparatoires

Les Prédateurs disputeront quatre parties hors-concours dont trois sur la route. Saint-Gabriel recevra notamment les Panthères de Saint-Jérôme, le 31 août à 20h.

Rappelons que la saison régulière débutera le vendredi 7 septembre prochain. Les Prédateurs recevront la visite des Braves de Valleyfield. Pour cette rencontre, l’entrée sera gratuite pour tous.

Horaire des matchs hors concours

Date                    Heure     Visiteur              Local

26 août                15h        Prédateurs         Granby

29 août                19h        Prédateurs         Saint-Jérôme

31 août                20h       Saint-Jérôme       Prédateurs

2 septembre         14h       Prédateurs          Terrebonne

Photo courtoisie

Hockey

Les Loups de Saint-Gabriel ont annoncé, le 19 août, la venue d’un joueur ayant remporté la Coupe Memorial en 2012.

En effet, l’ailier gauche Alexandre Grand’maison s’est entendu avec le directeur-gérant, Mathieu Piette, en vue de la prochaine saison.

Grand’Maison, 24 ans, s’amène à Saint-Gabriel avec un beau bagage d’expérience dans le hockey.

Après avoir deux saisons dans le midget AAA avec Saint-Eustache, le nouveau porte-couleur des Loups a disputé 197 rencontres en quatre saisons et demie avec les Cataractes de Shawinigan et les Voltigeurs de Drummondville, récoltant 61 points dont 27 buts. Il a aussi joué une demi-saison avec Lachine dans le junior AAA. Il a remporté la Coupe Memorial avec les Cataractes en 2012.

« C’est un joueur combatif qui comporte grand désir de vaincre. Il est capable de donner de bonnes mises en échecs. Alexandre donnera des atouts de plus à l’entraîneur Éric Piette. Déjà champion à un si jeune âge, il tentera de continuer cette lignée dans l’équipe déjà championne des Loups », a déclaré le DG Mathieu Piette.

Alexandre Grand’Maison donnera ses premiers coups de patin, le 2 septembre prochain, à l’occasion du début du camp d’entraînement des Loups, à compter de 19h, à l’aréna FamilIprix de Saint-Gabriel.

Photo courtoisie

Sports

 

Le Centre d’activités physiques du Cégep régional de Lanaudière à Joliette est heureux de dévoiler sa nouvelle programmation d’activités de mise en forme en salle pour la session d’automne 2018. Les cours débuteront officiellement le 3 septembre et ils seront offerts pendant 12 semaines consécutives.

Programmation automne 2018

Activités                             Jour                                      Heure

Cardio vélo                        Lundi ou mercredi          18 h 45 à 19 h 40

Mise en forme 55 ans +      Mardi ou jeudi                  6 h 30 à 7 h 55

Zumba                             Mardi                           18 h 15 à 19 h 10

Turbo kick                        Mardi                           19 h 15 à 20 h 10

PiYo                                Mercredi                       18 h 15 à 19 h 10

Pour s’inscrire à un cours, les personnes intéressées doivent se rendre au http://bit.ly/capjoliette. Elles seront ensuite invitées à créer un compte sur la plateforme Sportnroll, à sélectionner les activités auxquelles elles désirent participer et à procéder au paiement. Il s’agit d’une nouveauté qui vise à simplifier le processus d’inscription et à faciliter la gestion des abonnements.

Il en coûte 150 $ pour s’inscrire à un cours et vous profitez d’un rabais de 15 $ pour toute inscription à des cours additionnels.

Il est à noter que la programmation des activités aquatiques est dorénavant assurée par la Ville de Joliette. Pour plus d’information, il faut communiquer avec le Service des loisirs de la ville, par téléphone au 450 753-8050. 

 

 

 

Photo Courtoisie

Hockey

Les Loups de Saint-Gabriel, de la LHSR, ont fait une acquisition importante, au cours des derniers jours.

Le directeur-gérant de l'équipe, Mathieu Piette, a en effet annoncé la venue du vétéran Stéphane Savoie.

Ce dernier, âgé de 27 ans, possède une belle feuille de route dans le hockey. Il a disputé prèsque 200 matchs dans le junior AAA avec Longueuil, Vaudreuil-Dorion, Granby, Laval, Montréal-Nord et La Tuque, récoltant 97 buts et 126 passes en 190 parties. Il a inscrit 169 points dont 93 buts en 106 parties dans le senior.

"Avec le départ de certains vétérans qui était très important à cette équipe, il était primordial d’amener du vécu et du parcours au niveau de l’alignement".

Savoie, un rapide patineur, est bien connu par les partisans de Saint-Gabriel, puisqu’il a évolué avec Sainte-Anne-de-la-Pérard et St-Tite dans la défunte LHSAM, viendra apporter une touche offensive importante à l’équipe.

Marc-Antoine Pilon

Par ailleurs, les Loups ont annoncé la mise sous contrat du défenseur Marc-Antoine Pilon.

Cet arrière mobile amène avec lui différentes facettes intéressante. Bon en mouvement de rondelle, en relance, et pour appuyer l’attaque, il viendra se greffer au groupe de défenseurs déjà bien établi.

Pilon débarque à St Gabriel avec de bonnes intentions et sera prêt pour le camp, le 2 septembre, et les matchs hors concours.

Le premier match hors-concours local aura lieu le dimanche 9 septembre à 16h à l'aréna Familiprix.

Photo Courtoisie

Hockey

L’équipe de hockey Les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon de la Ligue de hockey Junior AAA du Québec (LHJAAAAQ) est heureuse d’annoncer la nomination de monsieur Sébastien Renaud au poste d’entraîneur-chef pour la saison 2018-2019.  Il succède ainsi à monsieur Dave Thériault

 « Le départ de Dave nous attriste, mais il s’est vu offrir l’opportunité de joindre les rangs des Olympiques de Gatineau dans la Ligue de hockey Junior Majeur du Québec (LHJMQ), ce qui constitue une avancée importante dans sa carrière.  L’organisation des Prédateurs lui souhaite la meilleure des chances. De plus, les Prédateurs profitent de l’occasion pour remercier l’organisation des Cobras de Terrebonne de lui avoir permis de discuter avec monsieur Sébastien Renaud », mentionne monsieur Éric champoux, président des Prédateurs.

« Sébastien Renaud constitue toute une prise pour les Prédateurs, soutient fièrement monsieur Rémy Harrison, directeur général des Prédateurs.  Sébastien compte de nombreuses années d’expérience comme entraîneur-chef et entraîneur adjoint au niveau Midget Espoir et Junior AAA.  Nous avons confiance que Sébastien Renaud dirigera les Prédateurs de main de maître ».

Les Prédateurs mettront en branle un pré-camp d’entraînement (Try Out) samedi le 18 août. Dimanche le 19 août, les recrues des Prédateurs affronteront celles des Cobras de Terrebonne dans une partie préparatoire à l’aréna Familiprix Saint-Gabriel à compter de 13 h 30.

Mardi le 21 août marquera l’ouverture officielle du premier camp d’entraînement de l’histoire des Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon à l’aréna Familiprix Saint-Gabriel.

Enfin, l’ouverture locale de la saison régulière aura lieu le vendredi 7 septembre à 20 h alors que Les Prédateurs accueilleront pour l’occasion les Braves de Valleyfield.  Fait à noter, l’entrée pour ce match d’ouverture de la saison 2018-2019 sera tout à fait gratuite, une gracieuseté de la pharmacie Familiprix de Saint-Gabriel.

Pour tout connaître sur les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon, visitez la page Facebook de l’équipe à Les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon.

Photo Guy Latour

Sports

Après plus de 25 ans d’opération, le club de boxe Michel Morin fermera définitivement ses portes le 31 août prochain.

« Il a quelques semaines, j’ai eu une occasion d’affaires pour vendre la bâtisse. Après mûre réflexion avec ma conjointe, j’ai pris la décision de prendre ma retraite », a déclaré en entrevue au Lanauweb, Michel Morin.

Il ajoute que cette occasion fût une surprise. « J’envisageais de voir les opportunités qui s’offraient à moi dans un an ou deux, mais la présente offre était intéressante et j’ai décidé d’accepter. De plus, ma conjointe a eu le cancer il y a deux ans. Je veux maintenant profiter de la vie ».

Maintenant âgé de 59 ans, Michel Morin avait ouvert son club de boxe en 1993. « À l’époque, je travaillais comme portier dans un bar de Joliette. Plusieurs personnes me demandaient d’ouvrir  un endroit pour pratiquer la boxe récréatif », s’est-il remémoré.

Son premier local fût situé sur la rue Saint-Charles-Borromée Nord dans l’ancien Sports Aux Puces. Il a aussi loué quelques autres locaux à Joliette et Notre-Dame-des-Prairies. C’est en 2006 qu’il a ouvert son club sur la rue Bruneau à Notre-Dame-des-Prairies.

Quelques centaines de boxeurs et de boxeuses ont pratiqué leur sport favori au club Michel Morin. Chaque année, le club organisait entre deux et trois galas de boxe amateur dans le local du club.

Au fil des ans, le club de boxe Michel Morin a développé 18 champions provinciaux et trois champions canadiens.

Aider les gens

Chaque année, le club de boxe Michel Morin accueillait entre 250 et 300 membres. Ceux-ci venaient pratiquer la boxe récréative ou de compétition. Il y avait aussi de l’entraînement privé boxe et musculation. Le club offrait aussi un programme d’alimentation sportive.

Il y a cinq ans, le club de boxe Michel Morin a instauré des cours de mini-boxe. Il s’agissait d’un programme développé spécifiquement pour les enfants âgés entre 6 et 10 ans.

« Les élèves se familiarisaient avec le sport de la boxe, filles et garçons développaient ainsi leur sens de la discipline et du respect, ces valeurs ayant des répercussions positives dans les autres sphères de leur vie, comme par exemple leur cheminement scolaire. C’était beau à voir l’évolution de ces jeunes », a mentionné Michel Morin.

Ce dernier s’est fait un devoir d’aider les gens qui venaient s’entraîner au club. « Souvent des gens arrivaient et étaient très gênés et manquaient de confiance en eux. En quelques mois, on voyait une différence. Ce qu’il me fait le plus plaisir, c’est quand on me dit que grâce au club Michel Morin, ils ont cheminé dans leur vie », a-t-il souligné fièrement

En terminant, Michel Morin tient à remercier ses précieux clients pour leur fidélité et les commanditaires pour leur confiance et leur générosité au cours des dernières années.

A la suite de la fermeture, tous les membres du club de boxe Michel Morin seront référés au Gym Dominique Morin à Saint-Charles-Borromée.

Photo courtoisie

Politique provinciale

 

 

Vendredi le 17 août dernier, Judith Sicard, candidate de Québec solidaire dans Joliette, rendait visite à La Soupière, un organisme qui offre des repas ainsi que des denrées de qualité aux personnes vivant des difficultés affectant leur qualité de vie.

Elle a pu y rencontrer la directrice générale, Nathalie Loyer, ainsi qu'un certain nombre de bénévoles. La rencontre a permis de mieux comprendre les difficultés auxquelles fait face cet organisme dans sa recherche constante de soutien financier.

 

Comme c'est le cas pour l'ensemble des organismes communautaires, La Soupière doit mettre des énergies considérables dans la recherche de fonds pour financer ses activités. Malgré tous ses efforts, La Soupière ne parvient jamais à ramasser suffisamment de fonds pour mener à bien sa mission autant qu'il serait souhaitable. Nathalie Loyer a expliqué à Judith Sicard que, par manque de moyens pour se payer d'autres camions, réfrigérateurs et congélateurs, une quantité considérable de denrées alimentaires doit être envoyée vers Montréal où il y a plus de moyens pour le transport, l'entreposage et la conservation. À Québec solidaire, nous comprenons l'urgence d'augmenter de façon significative le soutien à ces organisations communautaires qui récupèrent les produits déclassés et les offrent aux personnes dans le besoin. Cela fait partie d'un objectif qui doit se réaliser à très court terme, dès notre premier mandat. « Parce que prendre soin de notre monde, c'est aussi offrir une alimentation saine et abordable à toute la population », a affirmé Judith Sicard.

 

À Québec solidaire, nous sommes d’avis que l'apport qu'ont des organismes comme La Soupière à la société est inestimable. La grande majorité de la « main d' œuvre » est bénévole.  La Soupière fait des merveilles pour la santé des personnes dans le besoin et pour leur intégration dans la société, sans compter qu'elle est également le principal moyen que nous ayons dans la région pour contrer le gaspillage alimentaire. Par ailleurs, Judith Sicard souligne qu'il n'est pas normal dans une société riche comme la nôtre que des personnes soient obligées d'avoir recours à des banques alimentaires pour se nourrir convenablement. « Le problème fondamental que nous devons régler, c'est celui de la pauvreté. À Québec solidaire, nous proposons, entre autres, un salaire minimum à 15$ l'heure ainsi qu'un revenu minimum garanti afin de permettre à tout le monde de vivre décemment », a ajouté la candidate.

 

Photo Courtoisie

Politique provinciale

Le Parti Québécois de Berthier invite la population à l’ouverture de son local électoral.  

Il sera le centre névralgique où nos bénévoles et le comité électoral conjuguerons leurs efforts.   En même temps,  le local électoral se veut un endroit convivial où on peut rencontrer des militants et discuter en buvant un bon café.

Lors de l’ouverture officielle, tout le comité électoral sera présent ainsi que le candidat,  M. André Villeneuve.  Ce sera un moment privilégié pour lui poser vos questions.

L’activité est gratuite et aura lieu à :

Quand : Samedi le 25 août de 9h – 10h30

Endroit : 5290, rue Principale, Saint-Félix-de-Valois

(Ancienne SAQ)

Photo courtoisie

Politique fédérale

Le chef du NPD, Jagmeet Singh, a pu constater l’avant-gardisme d’EBI, une entreprise familiale œuvrant dans le domaine des énergies renouvelables, lors de son passage dans la circonscription de Berthier-Maskinongé, le 12 août.

« Le Québec est un leader en matière de protection de l’environnement et le prouve en développant de plus en plus le secteur des énergies renouvelables, a déclaré M. Singh. Au lieu d’acheter un vieux pipeline comme celui de Kinder Morgan avec 4,5 milliards $ d’argent public, ou de faire des cadeaux aux géants du web, nous devrions investir dans les énergies propres, surtout lorsqu’on sait que chaque dollar investi dans les énergies renouvelables crée de six à huit fois plus d’emplois que dans les énergies fossiles.»

énergies renouvelables, Lac Saint-Pierre, NPD,  Jagmeet Singh
Photo courtoisie

Le passage du chef du NPD s’inscrit dans une tournée québécoise d’une semaine,  durant  laquelle  l’innovation  québécoise  dans  le  domaine  des énergies propres et de la protection de l’environnement a été mise en valeur. M. Singh a notamment rencontré des intervenants qui travaillent de près à la protection du Lac Saint-Pierre (ZIP du lac Saint-Pierre, Comité de vigilance des hydrocarbures dans Lanaudière, UPA d’Autray et Organisme de bassins versants des rivières du Loup et des Yamachiche).

« C’est grâce à des entreprises comme EBI, qui font leur part dans le développement des énergies renouvelables, que nous arrivons à lutter contre les changements climatiques, a ajouté Ruth Ellen Brosseau. En investissant dans ce secteur, on se donne de bien meilleures chances de protéger nos précieuses étendues d’eau, comme le lac Saint-Pierre. »

Photo Courtoisie

Politique provinciale

La députée de Joliette et vice-cheffe du Parti Québécois, Véronique Hivon, ainsi que son équipe de campagne sont en mode préparation électorale active en ce mois d’août.

En plus de l’opération « affiches- terrain » qui connaît un vif succès, l’équipe du Parti Québécois de Joliette a pris possession de son local électoral, où des dizaines de bénévoles sont à pied d’œuvre et travaillent déjà sur les opérations électorales.

Succès de l’opération « affiches-terrain »

Depuis la fin juillet, des affiches-terrain ont fait leur apparition un peu partout chez des citoyens et citoyennes de la circonscription. « Des gens nous appelaient pour nous demander comment ils pouvaient démontrer leur appui. Nous avons eu cette idée nouvelle que les gens puissent eux-mêmes s’afficher. La demande a été tellement importante que nous avons décidé d’en offrir davantage, de lancer Véronique Hivon. J’ai été ravie de voir cette réponse enthousiaste des gens. C’est un geste engagé et engageant et je suis reconnaissante de pouvoir bénéficier d’un tel appui avant même le déclenchement officiel. »

Local électoral organisé et bénévoles motivés

L’équipe du Parti Québécois de Joliette a déjà pris possession de son local électoral, qui a pignon sur rue au centre- ville de Joliette, au 165 rue Saint-Paul coin de Lanaudière. D’Internet aux lignes téléphoniques, tout est opérationnel, et depuis le jour 1 les bénévoles sont au rendez-vous pour offrir leur aide et s’affairer à mettre en branle les opérations de campagne.  « Je ressens une grande effervescence.  Nos militants sont portés par cette volonté de donner le meilleur d’eux-mêmes.  Pas de doute, notre campagne sera des plus dynamiques, faite d'idées, d'engagement,  de convictions et de plaisir! », souligne Véronique Hivon.

Investiture le 26 août

L’investiture du Parti Québécois de Joliette se tiendra le dimanche 26 août à 15h30, au Centre Culturel (salle Rolland- Brunelle).  « J’invite l’ensemble  de la population  à y participer.  Bien que je sois très fière de mes responsabilités nationales au sein du Parti Québécois, ma plus grande fierté est bien sûr d’être la représentante des gens d’ici, avec qui j’ai tissé des liens forts et privilégiés. Continuons d’écrire ensemble notre histoire dans Joliette! », de conclure une Véronique Hivon très enthousiaste et déterminée.

Photo Guy Latour

Politique provinciale

Le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, était de passage à Saint-Lin-Laurentides, le 14 août, afin de dévoiler l’identité du candidat de son parti pour la prochaine élection dans le comté de Rousseau.

Il s’agit du préfet de la MRC de Montcalm, Louis-Charles Thouin. « Je suis très fier de mon coup. C’est un candidat de grande valeur, qui a démontré ses compétences et son leadership dans les dernières années.  Il est bien implanté dans sa région et qui connait les enjeux et les besoins de Rousseau mieux que quiconque », a déclaré M. Legault en conférence de presse à la Salle l’Opale.

Le chef de la CAQ ajouté que son candidat est bien impliqué dans tous les aspects du développement et de la gestion de la région. « Il a notamment mis sur pied le projet Luciole avec d’autres personnes de la région et qui consiste à déployer un réseau de fibre optique sur tout le territoire de la MRC afin de donner accès à internet haute vitesse à tout le monde. Internet haute vitesse, c’est aussi important au 21e siècle que l’électricité au 20e. Si on forme le gouvernement, je me suis engagé à ce que ce soit accessible partout sur le territoire du Québec. Avec son expérience, Louis-Charles pourra nous aider », a ajouté François Legault.

Louis-Charles Thouin, candidat, CAQ, Rousseau
Photo Guy Latour. Le chef de la CAQ, François Legault, en compagnie des candidats François St-Louis (Joliette), Lise Lavallée (Repentigny), Louis-Charles Thouin (Rousseau) et Caroline Proulx (Berthier).

Cheminement politique

Pour Louis-Charles Thouin, faire le saut en politique provinciale est un cheminement politique logique pour lui. « J’en suis rendu à cette étape-là. Rousseau, c’est chez-nous, c’est la région où je me suis accompli au niveau personnel et au niveau professionnel, en plus d’y élever ma belle petite famille. Je connais le territoire, je l’habite et je m’y implique depuis maintenant 10 ans », a-t-il déclaré devant près de 200 militants.

S’il est élu le 1er octobre, M. Thouin souhaite tout d’abord travailler sur le problème de la main d’œuvre. « Pour ce faire, il faut inciter nos jeunes à rester sur les bancs d’école pour obtenir des emplois de qualité dans la région. Il faut aussi développer une stratégie d’attraction de la main d’œuvre incluant une stratégie d’intégration des immigrants », a-t-il souligné.

Parmi les autres enjeux qui retiendront son attention, il y a les agriculteurs (aider à se moderniser et surtout, protéger la gestion de l’offre) ainsi que rendre les déplacements des gens de Rousseau sécuritaires et faciles (en travaillant sur le prolongement de l’autoroute 25, en réalisant la voie de contournement à St-Lin et en sécurisant la route 158 qui est l’une des routes les plus meurtrières au Québec.

Le candidat dans Rousseau pour la CAQ est cependant conscient qu’il  y a encore beaucoup d’autres enjeux dans son comté dont l’accès à un médecin de famille, la qualité de vie des ainés et la réussite éducative.

« Je vais continuer d’aller à la rencontre des citoyens, comme je le fais depuis maintenant 10 ans, pour échanger avec eux et faire connaître les idées de la CAQ », a promis Louis-Charles Thouin.

« Voter pour Louis-Charles et pour la CAQ, c’est un deux pour un : on obtient un excellent député et on contribue à sortir le gouvernement libéral. », a conclu Françcois Legault.

 

La candidate de Québec solidaire dans Joliette, Judith Sicard, était au marché public de Joliette le samedi le 11 août. Sa présence en ce lieu avait pour but de souligner l'appui de Québec solidaire aux marchés de proximité ainsi qu'à la revitalisation du centre-ville. « Le centre-ville de Joliette est un endroit magnifique. Ce n'est pas pour rien que nous avons choisi d'y avoir notre local électoral. C'est un lieu qui mérite d'être fréquenté régulièrement par l'ensemble de la population de la région. Les vendredis acoustiques, le piano public, les musimidis, les veillées de danse traditionnelle ainsi que le marché public sont tous des preuves de la vitalité et du potentiel du centre-ville de notre capitale régionale », a commenté la candidate.

Elle a également rappelé l’importance des marchés publics, qui offrent des produits locaux, savoureux et de grande qualité n’ayant pas voyagé sur la moitié de la planète avant de parvenir dans nos assiettes. Elle a du même coup fait part de la volonté de Québec solidaire de doter nos agriculteurs et agricultrices de moyens puissants pour que leurs produits puissent bénéficier d'un accès plus important aux grandes chaînes d'alimentation présentes sur notre territoire, de même qu’aux institutions publiques comme les hôpitaux, les CHSLD, les écoles et les CPE.

Lors de sa présence au marché, Judith Sicard a notamment discuté avec Ludovic Beauregard, producteur agricole de la Ferme des Arpents Roses à Ste-Mélanie. Cet agriculteur, qui est également un artisan de la première heure de la coopérative qui gère le marché public de Joliette, s’est dit d'accord avec les mesures proposées par la candidate de QS. Il a toutefois fait part de sa préférence pour le contact direct entre les producteurs et la population. « C'est précisément ce que Québec solidaire entend également encourager », a répondu Judith Sicard. Elle a souligné qu’il existe plusieurs modèles agricoles en ce qui a trait au type de production, à la grosseur des fermes et au mode de distribution. « Québec solidaire considère que les petits producteurs, qu'ils soient bio ou non, sont présentement défavorisés face à un modèle industriel de production et de distribution dominant », a-t-elle affirmé.

Judith Sicard tient à souligner qu’il est nécessaire d’offrir un financement direct du ministère de l'Agriculture. Ce faisant, les petits producteurs membres d'organismes collectifs, locaux et régionaux – par exemple les coopératives d’approvisionnement, de transformation et de mise en marché – pourront plus facilement se tailler la place qui leur revient et qu'ils méritent. Parce que prendre soin de notre économie, c’est également prendre soin de nos agriculteurs locaux.

Météo

Berthierville Canada Cloudy, 25 °C
Current Conditions
Sunrise: 5:59 am   |   Sunset: 7:52 pm
58%     22.5 km/h     33.790 atm
Forecast
MAR Low: 17 °C High: 25 °C
MER Low: 16 °C High: 23 °C
JEU Low: 14 °C High: 24 °C
VEN Low: 15 °C High: 28 °C
SAM Low: 15 °C High: 27 °C
DIM Low: 18 °C High: 26 °C
LUN Low: 20 °C High: 27 °C
MAR Low: 18 °C High: 26 °C
MER Low: 17 °C High: 28 °C
JEU Low: 18 °C High: 29 °C
Assemblée Qc
Advertisement

Top Stories

Grid List

Courtoisie

Faits divers

Un vol qualifié est survenu lundi le 20 août vers 17h dans un dépanneur de la petite municipalité de Sainte-Émilie-de-L’Énergie au nord de Lanaudière. Selon les informations obtenues auprès de la Sûreté du Québec,  un individu entre 20 et 25 ans de sexe masculin aurait exigé le contenu du tiroir-caisse à l'employé.

Le suspect a décidé de se servir lui-même dans le tiroir-caisse sauf qu'un autre employé s'est en mêlé et il y a eu une altercation (aucun blessé) entre l'employé et le suspect.  Le suspect est reparti avec une petite somme d'argent. Il serait parti sur une moto sans plaque.  Il ne portait pas de casque mais une casquette.

Les policiers ont immédiatement effectué du ratissage et informé les autres corps policiers environnant. L'enquête se poursuit.

Photo courtoisie

Santé

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière invite les femmes enceintes de la région à une rencontre prénatale GRATUITE, animée par les nutritionnistes en prévention/promotion de la santé 0-5 ans.

Pour bien mener sa grossesse, il est recommandé d’y participer dans les 16 premières semaines.   

Cette rencontre aura lieu le mercredi 19 septembre 2018 de 19 h à 20 h 30 à la salle Joseph-Masson du CLSC Lamater situé au 1317, boulevard des Seigneurs à Terrebonne. 

L’alimentation pendant la grossesse 

Pendant la grossesse, faut-il manger pour deux? Peut-on manger des sushis? Comment mieux gérer les nausées ou autres malaises de grossesse? Les futures mamans ont plusieurs interrogations sur ce qu’elles peuvent manger ou non et sur les habitudes alimentaires à adopter pour elles et leur bébé. Lors de cette rencontre, elles pourront s’entretenir avec des nutritionnistes qui répondront à leurs questions.  

La date limite d’inscription est le 18 septembre 2018 à 16 h. Pour obtenir des renseignements et s’inscrire, les personnes intéressées sont invitées à communiquer avec Annick Grenier au 450 471-2881, poste 4158. 

Courtoisie

Jeunesse

De retour pour une cinquième année, la Fête de l’enfant promet une journée des plus emballantes aux jeunes prairiquoises et prairiquois! C’est le mercredi 14 août de 10h à 15 h sur le site enchanteur du parc des Champs-Élysées que la fête battra son plein au plus grand plaisir des jeunes et des familles d’ici!

Soyez de la partie le 14 août prochain!

Cette grande fête est l’occasion de s’amuser à l’extérieur dans l’un des plus beaux parcs de la région. En plus de profiter des nombreuses activités proposées.

Des activités palpitantes!

Jeux gonflables; Labyrinthe; mur d’escalade 3D; spectacles; mini-ferme, toutous mécaniques et bien plus encore!

La présence du camp de jour de Notre-Dame-des-Prairies ainsi que de nombreuses garderies et CPE facilite la participation des jeunes. Toutes les familles de Notre-Dame-des-Prairies et du grand Joliette sont les bienvenues à se joindre à la fête!

Le Service loisirs et des saines habitudes a comme mission de maintenir et d’améliorer la qualité de vie des prairiquoises et prairiquois tout en favorisant leur épanouissement sur son territoire. La Fête de l’enfant s’inscrit parfaitement dans la vision de développement des loisirs de la Ville en proposant une activité de grande qualité, tout à fait gratuitement.

La Fête de l’enfant est l’occasion idéale pour s’amuser et profiter pleinement de l’été à Notre-Dame-des-Prairies. Pour connaître toutes les activités du Service des loisirs et des saines habitudes de vie, visitez le www.notredamedesprairies.com et suivez la page Facebook de la Ville.

À propos de Notre-Dame-des-Prairies

Située au cœur de la MRC de Joliette et de la région de Lanaudière, Notre-Dame-des-Prairies compte plus de 9 800 citoyens et citoyennes. Caractérisée par la quiétude des secteurs résidentiels et le dynamisme des secteurs commerciaux et industriels, Notre-Dame-des-Prairies offre un potentiel de développement en constante évolution.

Avec une variété considérable d’infrastructures communautaires et de loisir, et une vie culturelle extrêmement vigoureuse, Notre-Dame-des-Prairies peut s’enorgueillir d’avoir le mélange parfait de la qualité de vie d’une municipalité à la taille humaine avec la gamme complète des services d’une grande ville. Ceux et celles qui viennent s’y établir découvrent de nombreux attraits qui comblent tous leurs besoins et elle se distingue par ses nombreux services de proximité qui permettent aux citoyennes et citoyens d’avoir accès à un éventail d’activités à portée de la main.

Évènements à venir

 Sample Banner Home 3 Libre lanauweb
Advertisement